Maât

Un article du site www.egyptos.net
Mâat

Hiéroglyphe :

U2
Aa11
D36
X1
C10

Représentation :

Elle est représentée, souvent accroupie, portant sur la tête une plume d'autruche, ou parfois en forme de plume.

Biographie:

Déesse égyptienne symbole de l’ordre cosmique, de la justice et de la vérité. Elle est considéré comme la fille du dieu solaire Rê et comme la compagne de Thot.

Elle symbolise l’équilibre de l’ordre de l’univers et établit le code de comportement des êtres humains, c'est grâce à elle que le monde fonctionne.

Le premier devoir de pharaon est de faire respecter la loi de Maât dans toute l'Égypte. Ainsi comme ses sujets, le pharaon obéissait à Maât et parfois les reliefs de temples le représentaient offrant aux dieux une petite statue à son effigie.

Le jour du jugement (la pesée de l'âme), la plume de Maât était déposé sur un plateau de la balance, et le cœur du défunt sur l‘autre, afin d'établir si celui-ci était sincère.

Citation :

« Maât est grande et son action est permanente. Elle n'a jamais été dans le trouble depuis le temps de son créateur... Tandis qu'il y a punition pour qui transgresse ses lois. Elle est le chemin devant l'inexpérimenté. »

Le vizir Iséi à son fils.

« Pratique la justice et tu dureras sur terre. Apaise celui qui pleure; n'opprime pas la veuve; Ne chasse point un homme de la propriété de son père. Ne porte point atteinte aux grands dans leur possession. Garde toi de punir injustement. »

Cité par François Daumas dans « La civilisation de l'Egypte pharaonique » éd. Arthaud 1965

Auteur : Nico
Mise en ligne le : jeudi 11 août
Dernière mise à jour le : jeudi 20 octobre
URL : http://www.egyptos.net/egyptos/dieux/maat.php