Ramsès II

Publié le mardi 01 novembre 2005 (mis à jour le lundi 05 décembre 2005) par Benjamin Recommander l'article à un(e) ami(e) Version imprimable Version PDF (42) Lire / Ecrire un commentaire :

Ramsès 2

Nouvel Empire, XIXème dynastie, il règne de 1279 à 1213 av. J.-C.

Titulature :

Nom d’Horus : "Taureau puissant aimé de Maât"

Nom de Nebty : "Qui protège l'Egypte et subjugue les pays étrangers".

Nom d’Horus d’or : "Riche en années, grand de victoires".

Nom de couronnement : "Riche en Vérité de Rê, élu de Rê"

<
N5F12C10N5
U21
N35
>

Nom de Fils de Rê : "Rê lui a donné la naissance, l'aimé d'Amon"

<
M17Y5
N35
N36
N5
Z1
F31S29M23
>

Parents :

Sethy Ier et Touya

Successeur :

Mineptah (un de ses fils).

Biographie :

Ramsès 2 est souvent appelé "Ramsès le Grand". Son nom signifie : Râ l’a fait naître. C'est à l'âge de 25 ans qu'il accède au trône. Dans un premier temps, il assure la co-régence avec son père Sethi Ier. Par la suite, il gouvernera seul l'Egypte jusqu'à l'âge de 90 ans. Il faut cependant avouer que son épouse Néfertari l'aida considérablement. Elle ne fut pas sa seule épouse. En effet, il se maria à 8 reprises, même avec ses propres filles. Son harem était constitué d'environ 200 femmes. A la fin de sa vie, il ne comptait pas moins d'une centaine d'enfants. Les fils qu'il a eu avec Néfertari ne vécurent pas assez longtemps pour lui succéder. Il eut avec elle également une fille qu'il épousera. Finalement, ce sera son treizième fils Mérenptah ("celui qui aime Ptah") qui lui succédera. Sa mère est une autre de ses épouses : Isis-Nofret. Ramsès 2 était un très grand guerrier. Il mena à lui seul un grand nombre de campagnes militaires à chaque fois gagnantes. C'est la bataille de Qadesh sur les rives de L'Oronte en Syrie (1285 avant J.-C.) qui est la plus célèbre. En effet, les Hittites étaient parvenus à créer une gigantesque coalition contre Ramsès 2 et ceux-ci l'encerclaient. On raconte que le pharaon, à la tête d'une armée de 20 000 hommes comprenant 4 divisions : Amon, Prê, Ptah et Sethi, se serait retrouvé seul face aux soldats ennemis. Il aurait alors invoqué Amon, son père, pour obtenir son soutien. Ainsi, Ramsès 2 résista seul le temps que la division Ptah arrive à son secours pour remporter la victoire. Par la suite, un traité de paix a été signé, notamment grâce à la correspondance entre Néfertari et la reine des Hittites. Ce traité sera respecté pendant près d'un siècle.

« J'ai vaincu tous les pays, alors que j'étais tout seul alors que mes fantassins et mes chars m'avaient abandonné. Pas un parmis eux ne se retournait. Je le jure, aussi vrai que Râ m'aime et que mon père Atoum me favorise, tout ce que ma Majesté dit là-dessus, je l'ai fait, en vérité, en présence de mon infanteries et de mes chars. »

Bataille de Qadesh, grand temple de Ramsès 2 à Abou Simbel

Ramsès 2 et ses hommes lors de la bataille de Qadesh

Ramsès 2 et ses hommes lors de la bataille de Qadesh

Le règne de Ramsès 2 sera dans la continuité de celui de son père, Sethi Ier. En effet, il continua à déplacer les organes du pouvoir de la Basse vers la Haute Egypte, faisant perdre à Louxor son statut de capitale. Il créa pour l'occasion une ville à son nom, Pi-Ramès (le royaume de Ramsès), qui vola son rôle à Louxor. Si nous pouvons retenir une chose essentielle du règne de Ramsès 2, ce serait les constructions. En effet, le pharaon bâtira un grand nombre de monuments à travers toute l'Egypte sans avoir peur des dimensions colossales qu'il exigeait de ses architectes. C'est notamment le cas des statues colossales d'Abou-Simbel à son effigie. Le pharaon bâtisseur participera également à la beauté de Memphis en y faisant construire un colosse de plus de 10 mètres de haut. Comme ces prédécesseurs, Ramsès 2 fit agrandir le temple de Karnak et tentera de s'approprier la paternité de la salle principale en remplaçant les cartouches de Ramsès Ier et Sethi Ier par le sien. Sur le mur extérieur de cette salle est gravé la bataille de Qadesh. Ramsès 2 fera construire deux obélisques à Louxor dont un est actuellement sur la Place de la Concorde à Paris. Il a été offert à la France en 1831.

Place de la concorde

L’obélisque de la place de la Concorde à Paris

Il achèvera également les travaux du temple d'Osiris à Abydos. Il y est représenté avec ses prédécesseurs et dialoguant avec les dieux. Comme élément majeur des constructions du pharaon, il y a les temples d'Abou-Simbel. On y trouve quatre statues colossales de 21 mètres de hauteur ancrées dans la falaise.

Un autre temple, à côté de son sanctuaire, est dédié à la déesse Hathor et à Néfertari. La façade est ornée de six colosses de dix mètres de hauteur sculptés dans le roc. Quatre d'entre eux représentent le roi et deux la reine.

Petit temple de Abou Simbel

Ramsès 2 mourut à l'âge de 90 ans et son empire n'y survécu pas. Les pays voisins ne restèrent pas soumis. La tombe du roi a été découverte sur la colline qui domine le temple de la reine Hatchepsout à Deir el-Bahari. On y trouve évidemment une description de la bataille de Qadesh. La momie du pharaon était très bien conservée à sa découverte et a permis d'identifier une très mauvaise dentition ainsi qu'une insuffisance cardiaque, probablement à l'origine de sa mort.

Tombe :

La tombe KV.7 dans la vallée des rois. La dépouille (momifiée) de Ramsès 2 se trouve au musée du Caire.

Taggé avec : pharaon, obélisque, kadesh, tuya, battiseur, nefertari, ramses, sethi