18 définition(s) dans le dico commencant par la lettre K

KA :

Le Ka faisait partie de l'homme et en était muni dés sa naissance. Il était le symbole de la force vitale entretenue par la nourriture, le principe de la vie et de l'énergie. Le roi ne pouvait procéder aux gestes importants du culte sans son Ka. A la fois double, aura, puissance fondamentale et procréatrice de l'homme, on ne pouvait s'en séparer. Pour le nourrir on lui présentait des aliments dont il ne prélevait que l'essence invisible et régénératrice. Rejoindre son Ka voulait dire mourir.

Kahoun :

Ville située à l'entrée du Fayoum, elle fut fondée par Sésostris II (XIIeme dynastie) qui en fit sa capitale. Kahou fut habitée par des fonctionnaires qui servaient les temples et les chapelles royales du Moyen Empire. Flinders Petrie y effectua des fouilles importantes.

Kek ou Kéket :

Composantes des ténébres.

Kêmit :

Nom populaire de l'Egypte qui signifie Sol noir. Kêmit était la terre fertile de la vallée du Nil en opposition à Khaset la terre rouge et stérile des déserts.

Kep :

Ecole supérieure réservée aux princes égyptiens et étrangers. Le Kep fut une institution de prestige dès le Moyen Empire. On en sortait avec le titre honorifique d'Enfant du Kep.

Khaset :

Le désert, la terre rouge et stérile, en opposition à Kêmit, la terre noire et fertile de la vallée du Nil.

Khat (Kha ou hat) :

Variante unie du Némès. Autre définition (trouvée sur Nebetbastet.net) : Il s'agit du corps (djet) à l'etat de cadavre. C'est le corps matériel qui peut se décomposer après la mort, ou être préservé grâce à la momification.

Khentamentiou :

Divinité funéraire à qui l'on assimilait Osiris.

Khéops (Khoufou) :

Khoufou abréviation de Knoum-Khouefoui, qui signifie Knoum me protège. Khéops, Khoufou (2605-2580) Fils et successeur du pharaon Snéfrou et de la reine Hétephéres I. Il fut sans aucun doute le pharaon le plus célèbre de l'Ancien Empire, même si on ne connaît presque rien de lui. Pourtant, il laisse derrière lui un merveilleux trésor: la grande pyramide de Gizeh. Cette montagne artificielle mesurait à l'origine 146m de haut, contre 138m aujourd'hui. Ses pentes sont inclinées de 51,50° et la base mesurait 233m au départ, pour 230m actuellement. A l'intérieur, se trouve une salle inachevée à 31m de profondeur. Alors que son père était aimé du peuple, il semblerait de Khoufou avait une réputation de personne cruelle et autoritaire. Il paraîtrait que ses sujets lui reprochaient de négliger ses devoirs religieux, pourtant le pharaon était un adepte de la magie et des sciences occultes.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

  • Cheops dans Pharaons, mardi 27 septembre 2005 par Nico, bonnemine35

Khépérer (Khépri) :

Mot égyptien qui désigne le scarabée.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Khépesh :

Glaive égyptien à lame recourbée, adopté vers 1700 av.J.-C., vraisemblablement une réplique de l'épée hyksôs.

Khépresh :

Couronne de guerre des rois égyptiens. Elle était de couleur bleue avec des pois blancs.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Khéta :

Les Egyptiens appelaient ainsi les Hittites, leurs ennemis du plateau anatolien.

Khôl :

Le khôl est une poudre minéral (composé de gallène, de souffre et de gras animal) qui fut utilisée en tant que cosmétique par les égyptiens. Appliqué autour des yeux, il donnait au regard de la luminosité et une profondeur très prisée par les égyptiens.
Le khôl fut également utilisé pour ses vertues médicinale en tant que collyre et comme protection contre les fortes réfractions de lumière émisent par les sables du desert.

Kiosque :

Petit sanctuaire élevé pour les processionnaires.

Kohl :

Voir : Khol

Kohol :

Voir : Khol

Koush :

Le pays de Koush est le nom que donnaient les Egyptiens aux territoires compris entre la première et la troisième cataracte et que nous connaissons sous le nom de Nubie.

Rechercher sur le site