31 définition(s) dans le dico commencant par la lettre C

Calame :

Le calame est la pointe de roseau qui servait à l'écriture aussi bien sur papyrus que sur le bois ou les morceaux d'argile.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

  • Les Scribes dans Vie Quotidienne, samedi 12 mai 2007 par Nico, Benjamin

Calendrier :

Avec ses trois saisons : l'inondation (Akhet), le reflux ou l'hiver (Pert), la moisson ou les basses eaux (Shemou) le calendrier comptait 365 jours divisés en 12 mois de 30 jours auxquels on ajoutait 5 jours épagomènes.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Canopes (Les vases) :

Canopes (Les vases)

Vases dans lesquels les Égyptiens déposaient les viscères des défunts. Au nombre de quatre, surmontés d'une tête, ils contenaient respectivement le foie, les poumons, l'estomac et l'intestin. Avec l'usage et le temps, les têtes finirent par représenter les quatre fils d'Horus protecteurs des organes momifiés : Amset à la tête d'homme, Douamoutef à la tête de chien, Hâpi à la tête de singe et Qébéhsénouf à la tête de faucon.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Caroubier :

Caroubier

La caroubier est un arbre de taille moyenne, 5 à 7 mètres de hauteur, pouvant atteindre exceptionnellement 15 mètres. Le tronc est gros et tordu, l'écorce brune et rugueuse. La frondaison abondamment fournie forme un houppier large. Sa longévité peut atteindre 500 ans. Le caroubier produit des fruits à pulpe sucrée, le caroube, avec lesquels on sucrait boissons et aliments. Les Egyptiens appelaient le caroubier "nodjem".

Cartouche :

Terme français appliqué au dessin de forme ovale qui renferme le nom d'un Pharaon.

Cénotaphe :

Monument élevé à la mémoire d'un mort et qui ne contient pas son corps.

Cha :

Marais où l'on trouvait des nénuphars.

Chadouf :

Chadouf Chadouf Chadouf Chadouf

Depuis le Nouvel Empire jusqu'à nos jours, cette machine rudimentaire permet de puiser l'eau. Elle est constituée d'une poutre de bois fixée sur un axe vertical dont une extrémité est munie d'une corde et d'un récipient en peau et l'autre d'un contrepoids en pierre.

Champs d'Ialou (Les) :

Les champs d'Ialou désigne le paradis des égyptiens. Après avoir passés toutes les épreuves de la mort, chaque défunt continue à y mener une existence paisible comme sur terre.

Champs d'Iarou (Les) :

Voir : Les champs d'Ialou.

Chancelier :

Haut-fonctionnaires qui au nombre de 3, se trouvaient en 2ème position après le vizir.

Chaos :

Les égyptiens redoutent plus que tout le bouleversement de l'équilibre originel des forces du bien et du mal. Le chaos, menace permanente pour l'univers, envoie des émissaires perturber et détruire la création divine. Les actions des dieux, de pharaon et des hommes sont guidées par la volonté de veiller à l'équilibre du monde et de le maintenir.

Chapiteau :

Ornement posé au sommet des colonnes, un peu comme une cloche renversée entre le fut et le linteau, décoré de fleurs de papyrus ou de figurines représentant les Dieux. Les trois types principaux de chapiteaux sont carrés, évasés ou renflés.

Char :

Le char fut introduit tardivement en Egypte ainsi que le cheval. C'est probablement un peu avant le Nouvel Empire, pendant l'occupation par les Hyksos que les Égyptiens en découvrirent les avantages au point qu'il devint l'un des élèments indispensables des armées royales.

Chat :

Animal sacré de la déesse Bastet, le chat est le protecteur du foyer. A Héliopolis le « Grand Chat », être solaire, a pour mission de détruire le serpent du Mal au pied de l'arbre sacré. Le chat est couramment représenté avec un couteau dans une patte, tranchant le tête du serpent Apopis qui cherche à faire chavirer la barque du soleil au cours de sa traversée du monde souterrain. Il symbolise ainsi la force et l'agilité félines mises au service de l'homme pour l'aider à triompher de ses ennemis cachés.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Chemsou :

Serviteur très proche du maître et chargé de l'entretien de la maison.

Chesmet :

Elle est la "Dame d'Ankhtoui".

Chouabtis :

Voir : Oushabti-Shaouabti

Circoncision :

Circoncision

Sur l'image un prête pratique la circoncision rituelle sur un jeune garçon. Mastaba d'Ankhmahor à Saqqara, Vie dynastie (2325-2155). La circoncision est imposée aux jeunes garçons. A partir du Nouvel Empire, cette pratique aura tendance à disparaître. On ne sait pas le pourquoi de cet acte. Certains, comme Hérodote, pensent qu'il s'agissait avant tout d'hygiène. d'autres estiment que la circoncision serait un rite initiatique pour marquer le passage de l'enfance à l'âge adulte.

Claquoir :

Claquoir Claquoir

Les claquoirs étaient des instruments de musique. Fabriqués à l'Origine en bois, ils furent ensuite construits dans de l'ivoire ou du métal. Dès l'ancien Empire, ils se présentaient sous la forme de mains ou d'avant-bras. Les claquoirs étaient principalement utilisés lors d'événements religieux (par exemple les fêtes) comme une sorte d'instruments connus sous le nom de castagnettes ou de planchettes entrechoquées. Les claquoirs (un claquoir identique dans chaque main) étaient entrechoqués afin de les faire résonner pour produire des sons secs et rapides.

Clergé :

Le clergé a pour mission de servir les dieux. Les prêtres sont chargés de les entretenir, de les vêtir et de les protéger. Ces pratiques religieuses sont destinées à empêcher le monde de sombrer dans le chaos. Chaque temple possède son propre clergé, organisé selon une hiérarchie stricte et très compliquée. A partir du Nouvel Empire, les pharaons comblent de biens les dieux et les temples. C'est ainsi que se constitue un clergé riche et puissant. Possédant une grande partie des terres et exempté d'impôts, il se mêle également de politique.

Colonne :

Les colonnes soutenaient les plafonds ou les linteaux des temples et reposaient sur des socles afin que leur poids ne les fassent s'enfoncer dans le sol. On en trouve de nombreux exemplaires dans l'architecture de l'Egypte ancienne, dont certainnes sont de véritables chefs-d'oeuvre. Décorées de scènes de la vie égyptienne et de hyéroglyphes, elles étaient généralement surmontées d'un chapiteau qui permet de les classer: colonne campaniforme, hathorique, lotiforme, papyriforme, etc...

Copte :

Egyptiens de la période chrétienne parlant la langue de même nom.

Coptos :

Capitale du cinquième nome de Haute-Egypte, c'est une ville prospère dont les caravaniers se servaient de base pour leur expéditions vers la Mer Rouge en traversant la vallée de l'Ouadi Hammamat vers le port de Tâanou. l'Ouadi Hammamat et le désert Oriental étant eux-même très riches en or et en pierres précieuses, son opulence ne se démenti pas jusqu'aux époques greques et romaines.

Cornaline :

Pierre précieuse proche de l'agate de couleur rouge et translucide. Extraites dans le Sinaï, elle servait surtout en joaillerie comme chaton de bague.

Cosmogonie :

Doctrine mythologique et scientifique expliquant la formation de l'univers et des objets célèstes.

Coudée :

La coudée égyptienne valait environ 0,52 m.

Couleur :

Les couleurs avaient des signifiactions bien précises dans l'Egypte Ancienne : le bleu (Amon) symbolisait l'air, le rouge (Seth) symbolisait la violence et la méchanceté, le vert (Osiris) symbolisait la vie végétale, la jeunesse et la santé, le jaune symbolisait l'or, les immortels et l'immortalité, le blanc symbolisait la joie et le faste, le noir symbolisait la rennaissance du corps dans l'autre monde et sa préservation éternelle.

Couronnement :

Depuis l'époque thinite Osiris, Seth, Horus et Râ influencent les rites du couronnement des pharaons et Memphis, qui se situe à la charnière des deux terres, est choisie comme la ville où se déroulent ces cérémonies afin de maintenir un équilibre qui apaise la dualité qui oppose le Sud et le Nord, la Basse et la Haute-Egypte, le lotus et l'abeille. Ces rites du couronnement se perpétuèrent jusqu'au temps des ptolémées. Debout sur une estrade munie d'un trône, le Roi, vétu d'un pagne court, tient dans ses mains la crosse du pasteur et le fouet du bouvier. Il coiffe d'abord la couronne blanche du Sud puis la rouge du Nord. Les deux couronnes réunies forment le Pschent. Après l'onction avec une huile de Libye, le Roi réalise l'union des deux terres et dans une procession autour du mur blanc il prend possession des territoires d'Horus et de Seth.

Crio-Sphinx :

Sphinx à tête de bélier.

Crotale :

Instrument de musique. Le crotale est l'ancêtre des castagnettes espagnoles. Il consiste en une pièce mobile que le mouvement fait frapper sur une pièce fixe.

Rechercher sur le site