Quatre temples découverts dans le Sinaï

Un article du site www.egyptos.net

Quatre temples de l'Egypte antique ont été découverts parmi les ruines d'une ville fortifiée vieille de 3.000 ans située dans le Sinaï, à proximité du canal de Suez, ont annoncé mardi (21 avril 2009) les autorités égyptiennes.

Parmi les découvertes figure le plus grand temple en briques d'adobe jamais trouvé dans le Sinaï, d'une superficie de 70 mètres par 80 mètres. Les temples ont été exhumés à Qantara, à 4 kilomètres à l'est du canal de Suez, par des archéologues fouillant les ruines d'une ville antique fortifiée située sur une ancienne route militaire, « le chemin d'Horus ». Ce chemin reliait autrefois l'Egypte à la Palestine.

Selon l'archéologue Mohammed Abdel-Maqsoud, chef de l'équipe qui a mené les fouilles, le grand temple en briques séchées pourrait jeter un nouvel éclairage sur l'importance historique et militaire du Sinaï dans l'Egypte des pharaons.

Le temple comporte quatre halls, trois cuvettes de purification et des inscriptions en couleurs commémorant les pharaons Ramsès I et II. Par sa magnificence et sa taille, l'édifice était peut-être destiné à impressionner les armées et les délégations étrangères arrivant en Egypte.

Les gravures sur les murs des temples ont trait aux Hyksos, des peuples originaires d'Asie qui envahirent l'Egypte sous la XIIe dynastie (1991-1802 avant JC) et régnèrent pendant plus d'un siècle depuis leur capitale d'Avaris, dans le delta du Nil.

Ramsès II faisant des offrandes

Ramsès II faisant des offrandes

« Il y a une sculpture du roi Ramsès Ier debout devant le dieu Seth, qui était vénéré par les Hyksos. C'est la première du genre », a affimer le chef de la mission archéologique Mohammed Abdel Maksoud.

Les Hyksos étaient si détestés des Egyptiens que ceux-ci, à leur retour au pouvoir, détruisirent tous leurs monuments et archives. La découverte, qui comprend des inscriptions sur d'autres rois et dieux, « ouvre la porte sur de nombreux secrets de l'époque et pourrait conduire à une réécriture de l'histoire du Sinaï », a dit M. Maksoud.

Les fouilles ont été menées dans le cadre d'un programme lancé en 1986 par les autorités égyptiennes pour trouver des forteresses militaires le long du chemin d'Horus. Selon Zahi Hawass, des études suggèrent que la ville fortifiée découverte à Qantara a constitué le siège militaire des Egyptiens à partir du Nouveau Royaume (1569-1081 avant J.-C.).

La ville fortifiée est conforme à des inscriptions sur les murs du temple de Karnak à Louxor concernant 11 forteresses militaires qui protégeaient les frontières orientales de l'Egypte antique, a précisé M. Abdel-Maqsoud. Seulement cinq de ces forteresses ont été découvertes à ce jour.

Source :

Le Vif (fr)
Nouvel Obs (fr)

Auteurs : Nico, Associated Presse (AP)
Mise en ligne le : dimanche 26 avril
Dernière mise à jour le : mardi 28 avril
URL : http://www.egyptos.net/egyptos/actualite-egypte/quatre-temples-decouverts-dans-le-sinai.php