La médecine

De toutes les disciplines scientifiques de l'Egypte ancienne, aucune n'acquit autant de popularité que la médecine. Selon les écrits, celle-ci atteignait un niveau de spécialisation assez remarquable pour l'époque. d'après Hérodote :

« En Egypte, chaque médecin ne soigne qu'une seule maladie. Aussi sont-ils légion : il y en a pour les yeux, d'autres pour la tête, les dents, le ventre, et même les maladies non localisées. ».

L'exercice de la médecine égyptienne s'étendait sur plus de cinq milles ans, elle se dotait ainsi d'une médecine riche et complète permettant de guérir tous les maux de la vie quotidienne allant des morsures de serpents à la gynécologie, en passant par les fractures et les tumeurs.

Rubrique précédente

Sources de notre connaissance
Sources de notre connaissance

Le médecin apprenait son métier dans la maison de vie, notamment à Bubastis au Nouvel Empire et à Abydos et Saïs à la Basse Epoque. Il y recevait sans doute un enseignement pratique en ayant la possibilité d'affiner ses...

jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Une médecine magico-religieuse
Une médecine magico-religieuse

Tout commence avec le mythe fondamental de référence : Le mythe osirien. Il tend à expliquer le cycle de la végétation et est à l'Origine de la croyance de la résurrection. « Si tu précèdes à l'examen d'un homm...

jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Maladies & Traitements
Maladies & Traitements

Nous ne pourrons citer toutes les maladies dont souffraient les Egyptiens dans l'antiquité. Elles ont été identifiées grâce à leurs noms anciens et les descriptions qu'en font les textes, leurs manifestations dans les po...

jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Limites de cette médecine
Limites de cette médecine

Pour qu'un raisonnement médical puisse être élaboré, il fallait que les médecins se débarrassent d'abords de l'idée que la maladie est due à l'intervention de puissances surnaturelles, dieux ou démons. Mais, contrairement...

lundi 22 août 2005 par Nico, Aude

Rechercher sur le site