10 moyens de transport pour se déplacer en Egypte

Publié le samedi 20 octobre 2012 par Nico Recommander l'article à un(e) ami(e) Version imprimable Version PDF (0) Lire / Ecrire un commentaire :

Il est très facile de se déplacer en Égypte. Le réseau de transport égyptien est efficace et vous ne devriez avoir aucun mal à vous orienter et à atteindre votre destination. Pour vous déplacer, il existe de nombreuses solutions plus ou moins adaptées en fonction de vos envies et de votre mode de voyage.

Traffic dans les rues du Caire

Traffic dans les rues du Caire

L’avion

Prendre l’avion pour se rendre en Egypte est certainement le moyen le plus simple. Le pays compte sept aéroports internationaux mais la majorité des voyageurs atterrissent au Caire, à Louxor ou à Sharm el-Sheikh. Il est ensuite possible de rejoindre la majorité des villes égyptiennes depuis le Caire en prenant des vols intérieurs. Cette solution peut être intéressante si vous n’avez pas beaucoup de temps et que vous souhaitez visiter des sites assez éloignés comme le Caire et Abou Simbel (plus de 1000 km les séparent). Néanmoins, les vols internes peuvent revenir assez cher.

Location de voiture

La plupart des sociétés internationales de location de voitures sont présentes au Caire et à Alexandrie. Plus économique, vous pouvez vous adresser à des agences de locations locales. Cependant, la conduite en Egypte est périlleuse et ne doit pas être pris à la légère. Les égyptiens conduisent sans vraiment respecter le code de la route et conduire dans ce pays est un vrai sport extrême. A noter également qu’il est déconseillé de conduire la nuit car de nombreux égyptien roulent sans phare. En 2007, lors de notre trajet en taxi entre Alexandrie à Siwa, nous n’avions pas pu fermer l’œil de notre nuit sur la route, tant le chauffeur roulait vite (il ralentissait à 120 km/h seulement avant les passages à niveau) entre les deux voix, le tout en allumant les phares que ponctuellement !

Le Taxi

Le taxi est très économique et peut être loué sur de longue distance et même pour plusieurs jours. Il faut négocier le prix avant de monter dans le taxi et ne pas hésiter à faire jouer la concurrence. Il existe également quelques taxis qui fonctionnent avec un compteur. Les taxis jaunes au Caire sont par exemple très pratiques et économiques pour se rendre aux pyramides de Saqqarah. Des taxis collectifs et des pick-up relient tous les villages et bourgades d’Egypte pour une somme équivalente aux bus locaux.

Taxis égyptiens près d'Alexandrie

Taxis égyptiens près d'Alexandrie

Le train

Le réseau ferré égyptien s’étend sur 6700 km et transporte 1,4 million de voyageurs par jour. Il existe trois classes de trains. La plupart des trains égyptiens sont vétustes et souvent bondés mais les prendre est une véritable expérience qui vous permettra d’être au cœur de l’Egypte et des égyptiens. De nombreux accidents arrivent sur le réseau (en 3ème classe majoritairement) mais des projets de rénovations sont en cours et devraient améliorer la situation.

Le bus

Le bus est la solution la plus économique pour se déplacer en Egypte. Le réseau est bien développé et permet de se rendre presque partout (excepté certaine zone en moyenne Egypte). Les bus sont de qualité variable, certaines compagnies proposent des bus climatisés et modernes tandis que d’autres proposent des bus vétustes et vieillissant. Renseignez vous bien sur la compagnie avant d’embarquer.

Le métro

Le Caire est la ville la plus densément peuplée d'Afrique et du monde Arabe et elle possède trois lignes de métro. Le métro du Caire est le premier métro à avoir été construit sur le territoire africain et transporte des milliers d’égyptiens chaque jour. Le prix d’un ticket de métro est très économique et permet de se déplacer dans les quartiers principaux de la ville du Caire.

Métro du Caire

Métro du Caire

La calèche

Principalement présente à Louxor ou à Assouan, la calèche peut constituer une ballade particulièrement pittoresque permettant de découvrir la ville à son rythme. Ce mode de transport est l’un de des moyens de déplacement favori des égyptiens. Tout comme avec le taxi, convenez toujours du prix avant de partir.

Le bateau de croisière

Des centaines de bateaux de croisières naviguent sur le Nil chaque jour. Ce sont de véritables hôtels flottants et il en existe de toutes les tailles (de quelques dizaines de personnes à plusieurs centaines). Ils parcourent deux principaux circuits de croisières, les croisières entre Louxor et Assouan et les croisières sur le lac Nasser. Avant de choisir votre croisière étudiez bien les prestations proposées car il y a de tout et un bateau 4 étoiles ne sera pas forcément gage de qualité.

La felouque, le sandal ou le dahabeya

Si vous souhaitez prendre votre temps, vous pouvez également découvrir le Nil en felouque, en sandal ou à bord d’un dahabeya. Ces modes de transport traditionnels seront plus onéreux que les croisières sur les gros bateaux proposées par les voyagistes, mais seront plus authentiques et vous permettrons de voguer au fil du Nil pour découvrir la vie quotidienne égyptienne sur les flots du plus grand fleuve du monde.

Le chameau

Il y a quarante ans, la plupart des déplacements dans le désert étaient réalisé uniquement à dos de chameau. Lorsque la route a été construite entre le Caire et les oasis, les voitures sont devenues de plus en plus populaires. Il reste cependant beaucoup de chameaux dans les oasis. La découverte du désert est une expérience inoubliable et faire appel à l’un des chameliers d’une des oasis du dessert occidental peut être l’un de vos plus beaux souvenirs.

Dromadaire près de l'oasis d'Al-Bahariya (www.craweentours.com)

Dromadaire près de l'oasis d'Al-Bahariya (www.craweentours.com)

Et vous comment vous déplacez-vous lorsque vous vous visitez l’Egypte ?

Taggé avec : transports, chameau, dromadaire, taxi, avion, se déplacer