La plus belle momie mise au jour en Egypte

Publié le vendredi 13 février 2009 (mis à jour le vendredi 13 février 2009) par Associated Presse (AP) Recommander l'article à un(e) ami(e) Version imprimable Version PDF (0) Lire / Ecrire un commentaire :

Zahi Hawass, nettoie la momie

Le chef du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass, nettoie la momie découverte dans la nécropole de Saqqara, au sud du Caire, le 11 février 2009

Le directeur des monuments historiques égyptiens a présenté mercredi aux médias l'une des momies vieilles de 2600 ans découvertes il y a trois semaines lors de fouilles sur la vaste nécropole antique de Saqqara, au sud du Caire.

Eclairés par des torches et des projecteurs de télévision, des ouvriers égyptiens ont soulevé pour la première fois depuis l'Antiquité le couvercle d'un sarcophage en calcaire, dévoilant une momie en excellent état de conservation.

La momie a été dévoilée dans la chambre funéraire où elle a été découverte. Au total, une vingtaine de momies et huit sarcophages en bois et en calcaire ont été trouvés dans cette salle souterraine située à 11 mètres de profondeur et remontant à 640 av. J.-C. (26e dynastie égyptienne).

La momie présentée par le directeur des monuments historiques, Zahi Hawass, était en excellent état de conservation. Vingt-deux autres, en mauvais état et seulement couvertes de sable, ont été découvertes dans quatre niches creusées dans les murs de la salle. Sur les huit sarcophages découverts, seulement trois ont été ouverts à ce jour. Les cinq qui ne l'ont pas encore été contiennent probablement eux-aussi des momies, a précisé Abdel Hakim Karar, un assistant de M. Hawass.

La 26e dynastie a été la dernière avant que l'Égypte des pharaons ne soit soumise à la domination d'envahisseurs étrangers. Mais la salle a été découverte sur un site plus ancien de Saqqara, remontant à la 6e dynastie, il y 4300 ans.

M. Hawass a précisé que la découverte de la chambre funéraire, qui avait été annoncée lundi, est importante car elle montre qu'une grande partie de la nécropole de Saqqara, à 20 kilomètres au sud du Caire, reste à découvrir.

La momie d'un chien, peut-être un animal de compagnie, a également été trouvée à côté de momies d'enfants, laissant penser que les restes retrouvés dans la salle appartiennent aux membres d'une même famille, dont les plus riches auraient été placés dans les sarcophages.

«Seuls les riches pouvaient se permettre d'avoir des sarcophages fait en calcaire de Thèbes», a précisé M. Hawass. «Le propriétaire du chien a peut-être demandé que son fidèle compagnon soit momifié pour l'accompagner dans l'au-delà.»

Le couvercle du sarcophage ouvert mercredi avait été cassé dans l'Antiquité, peut-être par les ouvriers chargés de le descendre dans la salle funéraire, et rescellé avec du mortier, a souligné M. Hawass, qui prévoit passer au scanner la momie dévoilée. Selon lui, elle pourrait contenir des amulettes en or censées «aider les décédés dans l'au-delà», une coutume fréquente au temps des pharaons.

En savoir plus :

Canoë (fr)
BBC: interview de Zahi Hawass (eng)
BBC: Vidéo de la découverte de la momie (eng)

Taggé avec : Le directeur des monuments historiques égyptiens a présenté mercredi aux médias l'une des momies vieilles de 2600 ans découvertes il y a trois semaines lors de fouilles sur la vaste nécropole antique de Saqqara, au sud du Caire