Les articles

Cléopâtre : vie et mort d’un pharaon

L'égyptothèque, lundi 09 novembre 2009 par Benjamin

Livre - Cléopâtre : vie et mort d’un pharaon de Edith Flamarion : (...) e. Et sa jeune reine. Cléopâtre n'est pas seulement belle, elle aime la politique. A travers ses amours pour les maîtres de Rome, César, puis Antoine, c'est son pays qu'elle protège, qu'elle enrichit. Jusqu'à ce jour, en 30 av. J.-C., où les légions d'Octave sont aux portes de la ville. Antoine se suicide, on retrouve Cléopâtre morte. L'Egypte devient r (...) Lire la suite

Cléopâtre VII

Pharaons, mardi 27 septembre 2005 par Benjamin

Cléopâtre VII : (...) femme très obstinée et prête à tout pour son royaume. Elle fut la dernière reine d'Egypte entre 51 et 30 avant J.-C. Cléopâtre est née en 69 avant J.-C. et est la fille de Ptolémée XII. Son nom signifie "la gloire de son père". Son souhait le plus cher est de restaurer la grandeur de l'Egypte face à l’empire romain de plus en plus puissant. A la mort d (...) Lire la suite

Secrets de momies au musée de Jublain

Actualité Egypte, samedi 24 septembre 2011 par Nico

Exposition - Secrets de momies, pratiques funéraires en Egypte ancienne au musée de Jublain : (...) 8 juillet au 13 décembre 2011, au musée archéologique de Jublains. Affiche de l'exposition Secrets de momies Autour des deux célèbres momies de Besançon, que des scanners récents ont révélées dans tous leurs secrets, l'exposition invite à une découverte de la mort, telle qu'elle est vécue et rêvée par les anciens Egyptiens. Les pièces pha (...) Lire la suite

Le 15 août de l'an -30 av. J.C.

Actualité Egypte, vendredi 15 août 2008 par Nico

Brève - Le 15 août de l'an -30 av. J.C. : (...) e l'Église catholique romaine repose sur le fait que Marie (mère de Jésus) aurait été « élevée au ciel » en ce jour saint du 15 août. Le terme assomption provient du verbe latin assumere, qui signifie prendre, enlever. Outre cette fête religieuse, ce jour du 15 août marque un fait majeur dans l'histoire de l'Egypte ancienne. En effet, le 15 août de l (...) Lire la suite

La légende d'Osiris (vidéo)

Dieux et Divinités Egyptiens, dimanche 11 septembre 2011 par Alexandre NOYER

Vidéo - La légende d'Osiris : (...) us anciens nous a été rapporté par un écrivain grec, Plutarque. En voici une interprétation à travers un film d'animation realisé par Alexandre NOYER à l'atelier d'animation d'Annecy. Pour donner vos impressions sur le film, n'hésitez pas à contacter son auteur à musecyan@hotmail.com . (...) Lire la suite

Les Vases Canopes

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico

Les Vases Canopes : (...) ées dans un récipient caractérisé par un couvercle en forme de tête de divinité et représentant un des 4 fils d’Horus. C’est la ville de Canope (actuelle Aboukir), où selon les Grecs on adorait une divinité représentée sous la forme d'une cruche, qui a donné son nom à ces petits vases. lls étaient fabriqués en calcaire, en albâtre, en terre cuite ou en (...) Lire la suite

Un culte original des morts

Vie Quotidienne, samedi 21 octobre 2006 par Benjamin

Un culte original des morts : (...) iens. En effet, le soleil meurt chaque jour pour renaître chaque matin. Il ne peut donc en aller autrement pour tout autre forme de vie. Lorsque le pharaon de la Haute et de la Basse Egypte meurt, il rejoint son père Rê pour l’éternité. Chez les égyptiens, la vie sur Terre n’est en fait qu’une préparation de la vie dans l’au-delà. La deuxième vie est bi (...) Lire la suite

Présentation d'un lit destiné à l'embaumement

Actualité Egypte, samedi 21 mars 2009 par Agence France-Presse (AFP)

Présentation d'un lit destiné à l'embaumement des corps : (...) t des corps il y a plus de 3.000 ans Les autorités égyptiennes ont dévoilé jeudi un lit en bois découvert dans une tombe de Louxor et qui était utilisé pour l'embaumement des corps il y a plus de 3.000 ans. Le lit a été minutieusement restauré après avoir été retrouvé en morceaux dans la tombe KV-63, près de celle de Toutankhamon, dans la Vallée (...) Lire la suite

Douamoutef

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico

Douamoutef | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) tinés à protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est un génie à tête de chien ou de chacal. Il est l’un des quatre fils d’Horus avec Hâpy, Amset et Qebesennouf. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Le vase canope correspondant à ce personnage, dont le couvercle rep (...) Lire la suite

Amémet

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 03 février 2006 par Nico, Benjamin

Amémet | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) odile. Ammit, Amenuit, Ammout, Amtent, Babaï Amémet a un rôle majeur dans la pesée des âmes. En effet, son nom signifie « la dévoreuse ». Lorsque qu’une personne est jugée, par le tribunal présidé par Osiris, inapte à accéder au royaume des morts (grâce à la plume de Maât), elle voit son cœur dévoré par Amémet. Elle est donc la gardienne du (...) Lire la suite

Qebehsenouf (Kébehsénouf)

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Qebehsenouf (Kébehsénouf) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est un génie à tête de faucon. Il est l’un des quatre fils d’Horus avec Hâpy, Douamoutef et Amset. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Le vase canope correspondant à ce personnage, dont le couvercle représentait une tête de f (...) Lire la suite

Amset

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Amset | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) à protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est une tête humaine. Il était aussi connu sous le nom d’Imset. Il est l’un des quatre fils d’Horus avec Hâpy, Douamoutef et Qebesennouf. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Le vase canope correspondant à ce personnage, d (...) Lire la suite

Arbre généalogique

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 11 août 2005 par Nico

Arbre généalogique des dieux et divinités Egyptiens : (...) (...) Lire la suite

Selket (Selkis)

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 août 2005 par Nico

Selket (Selkis) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) Selket (Selqit) était une divinité bienveillante qui, ici-bas, protégeait les hommes des morsures. Ses prêtres, médecins et magiciens, excellaient dans l'art de guérir les piqûres d'insectes et de scorpions. Dans l'au-delà, elle veillait sur le défunt et, associée à Qébehsenhouf, protégeait le vase canope contenant les intestins du mort. Déess (...) Lire la suite

Un sarcophage saisi à Miami

Actualité Egypte, mardi 24 mars 2009 par Nico

L'Egypte cherche à récupérer un sarcophage saisi à Miami : (...) e charismatique patron des antiquités égyptiennes qui a annoncé la nouvelle ce dimanche 22 mars 2009. L'Egypte va bientôt réclamer officiellement aux Etats-Unis un sarcophage en bois vieux de 3.000 ans, sorti illégalement du pays il y a plus d'un siècle. Zahi Hawass a fait de la récupération des antiquités égyptiennes l’un de ses principaux objectifs. (...) Lire la suite

La XIXème dynastie

Pharaons, samedi 06 octobre 2007 par Benjamin

La XIXème dynastie égyptienne : (...) IIIème dynastie) de son vizir, Ramsès Ier, pour lui succéder. Même s’il ne faisait pas parti de la famille royale, il accéda au trône d’Egypte ; Horemheb n’ayant pas d’héritier. Relativement âgé lors de sa prise de pouvoir, son règne fut assez court et son fils, Séthi Ier, entra très vite en scène. D’abord comme corégent puis comme pharaon à la mort de (...) Lire la suite

Hâpi

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Hâpi | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) nés à protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est une tête de babouin. Il est l’un des quatre fils d’Horus avec Amset, Douamoutef et Qebesennouf. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Dans le vase canope d’Hapi, au couvercle orné d’une tête de babouin, étaient enfe (...) Lire la suite

La croix de vie (ou Ankh)

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Benjamin

La croix de vie (ou croix Ankh) : (...) ne, il signifie « vivre » ou « la vie » et s’écrit dans notre alphabet comme ceci : ankh. Cette croix est le symbole de l’immortalité car elle est portée à la main par tous les dieux mais elle est aussi un symbole de pouvoir du pharaon. Elle peut aussi être vue comme une clé ouvrant la porte du royaume des morts. Elle inspire donc principalement la vie (...) Lire la suite

Un vase pharaonique vieux de 4000 ans

Actualité Egypte, mercredi 05 décembre 2007 par Agence France-Presse (AFP)

Un vase pharaonique vieux de 4000 ans retourne en Egypte : (...) volontés de son père, a annoncé mardi 4 décembre le service des antiquités égyptiennes. Robert Christy a remis ce vase, qui remonte à la période pharaonique du Moyen empire (2030 à 1640 avant notre ère), à l'ambassade d'Égypte à Ottawa, a précisé dans un communiqué le conseil suprême des antiquités (CSA). Son défunt père avait exigé que ce vase, d (...) Lire la suite

Seth

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 août 2005 par Nico, Benjamin

Seth | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) re d’Osiris, d’Isis et de Nephtys, il fut considéré dans l’ancienne Egypte comme la personnification du mal et représenté comme un animal non identifié mais semblable au sanglier, ou encore comme un homme avec la tête de cet animal. Seth fut vénéré à certaines périodes, en particulier lorsque les Hyksos conquirent l’Egypte. Dans la mythologie il fut ba (...) Lire la suite

Min

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 06 décembre 2005 par Nico

Min | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) équerre en arrière de la tête et portant le flagellum royal. Il est coiffé d'une couronne surmontée de deux hautes plumes et son corps est gainé dans un linceul, ce qui lui donne la forme d'une momie. Il est « le taureau de sa mère », la déesse ciel qu'il féconde chaque soir pour donner naissance au soleil. Antique divinité vénérée à Coptos et (...) Lire la suite

Atoum

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico

Atoum | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) présenté sous l'apparence d'un homme coiffé de la double couronne de Haute et Basse-Égypte, tenant dans les mains le sceptre Ouas et la croix ansée (Ankh) et vêtu de la tunique à bretelles. Il est parfois représenté en homme à tête de bélier. Très ancien dieu cosmique, Atoum est une des divinités créatrices primordiales, et est l'ancêtre des élém (...) Lire la suite

La momie aux amulettes

Actualité Egypte, jeudi 17 juillet 2008 par Benjamin

Exposition - La momie aux amulettes : (...) ste à côté de chez vous ! Le musée des Beaux Arts et d’Archéologie de Besançon met en effet actuellement à notre disposition une riche exposition : la momie aux amulettes. Vous y retrouverez toute la collection égyptienne du musée ainsi que quelques pièces généreusement prêtées par le musée du Louvre. Mais ce qui en fait une exposition partic (...) Lire la suite

L'Egypte réclame à la Suède 212 pièces

Actualité Egypte, samedi 07 février 2009 par Agence France-Presse (AFP)

L'Egypte réclame à la Suède 212 pièces archéologiques : (...) s 1920 par un collectionneur suédois, a indiqué lundi le service des antiquités égyptiennes. Le Caire a adressé une "demande officielle" au gouvernement suédois pour la restitution de ces antiquités prêtées par la famille d’Otto Smith après sa mort au musée d’Östergötland, précise le Conseil suprême des antiquités égyptiennes (CSAE). Ces pièces "s (...) Lire la suite

Isis-Nofret (ou Isis Néferet)

Pharaons, dimanche 16 mars 2008 par Benjamin

Isis-Nofret (ou Isis Néferet) : (...) J.-C. « Isis la belle » Grande Epouse royale de Ramsès II : Elle possédait ce titre, tout comme Néfertari (l’épouse préférée), mais n’avait quasiment aucun rôle avant la mort de cette dernière en l’an 26. Elle était d’ailleurs totalement absente de l’iconographie égyptienne avant cette date. Ainsi, même si elle était une Grande (...) Lire la suite

L’œil oudjat (l’œil d’Horus)

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Benjamin

L’oeil oudjat (ou l’oeil d’Horus) : (...) dire complet. A la mort d’Osiris, c’est son frère Seth qui repris le pouvoir en Egypte. Voulant venger son père, Horus part en guerre contre son oncle. Au bout de nombreuses batailles, Seth est vaincu et Horus reprend le trône d’Egypte. Cependant, pendant une bataille, Horus perd un œil. Ce dernier, brisé en 6 morceaux, est reconstitué par Thot et rendu (...) Lire la suite

Un pharaon géant en Lego à Londres

Actualité Egypte, dimanche 01 mars 2009 par Zigonet

Un pharaon géant en Lego à Londres : (...) (...) Lire la suite

Le visage de Toutankhamon dévoilé

Actualité Egypte, lundi 05 novembre 2007 par Benjamin

Le visage de Toutankhamon dévoilé : (...) pour être exposée, pour la première fois, aux yeux de tous ! Auparavant, le corps de l’enfant-roi reposait dans un sarcophage visible du public à l’intérieur de sa tombe à Louxor, Haute Egypte. Le souci se situait au niveau du grand nombre de visiteurs journaliers, environ 350 ! Outre leurs propres bactéries, ces derniers apportaient avec eux une dose (...) Lire la suite

Imhotep, l'inventeur de l'éternité

L'égyptothèque, mardi 02 février 2010 par Nico

Livre - Imhotep, l'inventeur de l'éternité - Le secret de la pyramide de Christian Jacq : (...) velle dynastie, sera-t-il élu par le Grand Conseil, les dieux le désigneront-ils ? En cette période troublée qu’une force maléfique, l’Ombre rouge, compte exploiter pour établir le règne des ténèbres, un jeune artisan, Imhotep, découvre qu’il possède d’étranges pouvoirs. Comment pourrait-il imaginer son incroyable destin, lui, le foreur de vases a (...) Lire la suite

Le chat, un animal sacré

Vie Quotidienne, mercredi 16 janvier 2013 par Benjamin

Le chat en Egypte antique, un animal sacré : (...) ards. Il fut un animal incontournable ! Il était vu tantôt comme un protecteur, un fidèle compagnon, un partenaire de jeu ou tantôt comme une incarnation divine. En Egyptien ancien, le mot chat se dit « miou » (translittération : mw) et s’écrit de la façon suivante : Il a été domestiqué très tôt, entre le XXXème et le XXème siècle avant n (...) Lire la suite

Maât

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Maât | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ou parfois en forme de plume. Déesse égyptienne symbole de l’ordre cosmique, de la justice et de la vérité. Elle est considéré comme la fille du dieu solaire Rê et comme la compagne de Thot. Elle symbolise l’équilibre de l’ordre de l’univers et établit le code de comportement des êtres humains, c'est grâce à elle que le monde fonctionne. L (...) Lire la suite

Toutankhamon à la foire d'Angers

Actualité Egypte, mercredi 11 mars 2009 par Nico

Exposition - Toutankhamon à la foire d'Angers : (...) ie de l’exposition Trésors de Pharaon, une exposition événement. Masque de Toutankhamon vue sous tous les angles (photos : pascaldamico). Angers vous invite à un nouveau rendez-vous placé sous le signe de la nouveauté, avec cette année encore plein d'idées shopping et de nombreuses découvertes dans l'univers de la gourmandi (...) Lire la suite

Hathor

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Hathor | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) une vache ou sous forme humaine coiffée d’une couronne représentant le disque solaire entouré des cornes d’une vache. Elle porte une longue tunique à bretelles et une collerette, et parfois une longue perruque en trois parties sur laquelle apparaît l’idéogramme de son nom. On peut aussi l’associer à un roseau. Hathor est la fille de Nout et de Râ (...) Lire la suite

Une médecine magico-religieuse

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Une médecine magico-religieuse : (...) cle de la végétation et est à l’origine de la croyance de la résurrection. « Si tu précèdes à l'examen d'un homme atteint à l'ntrée du cardia (l'estomac) et qu'il est atteint dans le bras, à la poitrine et sur un côté de l'netrée du cardia, et qu'on dise à ce sujet: "C'est la maladie verte !" tu devras dire à ce sujet: "C'est quelque chose qui es (...) Lire la suite

Neuf momies retrouvées dans une chambre funéraire à Assouan

Actualité Egypte, lundi 02 juin 2014 par Nico

Neuf momies retrouvées dans une chambre funéraire à Assouan : (...) ire contenant neuf cercueils avec leurs momies datant de l'époque tardive (650-525 B.C). L’un des sarcophages renfermerait un nubien, ce que laisse penser les outils retrouvés avec la momie. Lors des campagnes de fouilles antérieures, l'équipe espagnole de l'Université de Jaén, sous la direction du Dr Alejandro Jiménez avait montré que les sépul (...) Lire la suite

Horus

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico

Horus | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) tête de faucon coiffé de la couronne de la basse et de la haute Egypte. Horus est vénéré dans tout le territoire égyptien. Il est une des divinités majeures et certainement une des plus anciennes. C’est le dieu de l’azur, il voit à travers le soleil et la lune. On peut le trouver sous deux formes : celle d’un enfant suçant son pouce (Harpocrate c (...) Lire la suite

Iabtet

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 17 juin 2009 par Benjamin

Iabtet : (...) . Elle était représentée par une femme portant sur sa tête le symbole égyptien de l’Orient : . Il était constitué d’une hampe (une sorte de tige) sur laquelle reposait un petit arbuste. Les deux ronds latéraux évoquaient les potentiels fruits de celui-ci. La plupart du temps, Iabtet était figurée avec le sceptre ouas à la main. Croquis d'I (...) Lire la suite

Limites de cette médecine

Vie Quotidienne, lundi 22 août 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Les limites de la médecine égytienne : (...) bords de l’idée que la maladie est due à l’intervention de puissances surnaturelles, dieux ou démons. Mais, contrairement à ce qu’on a souvent cru, les premiers signes d’une approche rationnelle des maladies sont apparus bien avant Hippocrate et le miracle Grec. Dans des papyrus égyptiens antérieurs de plus d’un millénaire à Hippocrate, on trouve déjà, (...) Lire la suite

Le message mystérieux

L'égyptothèque, lundi 04 juin 2012 par Nico

Livre - Le message mystérieux de Paule Valois : (...) ve, futur empereur, dans les rues de Rome. Nous sommes en 29 avant J.-C. Cléopâtre et Marc Antoine viennent de se suicider. Soudain, un inconnu glisse un message mystérieux dans la main de la jeune fille. Il y est question de ses illustres parents, des dieux de l’Egypte, de son avenir, de la mort... Alors que Séléné tente de décrypter le papyrus, (...) Lire la suite

La génétique révèle une part du mystère sur Toutankhamon

Actualité Egypte, jeudi 18 février 2010 par Nico

La génétique révèle une part du mystère sur Toutankhamon : (...) la question : Akhenaton était-il le père de Toutankhamon ? Pour élucider cette question, des experts de la faculté de médecine de l'Université du Caire (associés à quelques spécialistes allemands et italiens) et à l'aide de techniques sophistiquées offertes par les chaînes Discovery et National Geographic, allaient procéder à des tests ADN ainsi que (...) Lire la suite

Toutankhamon

Pharaons, mercredi 11 janvier 2006 par Benjamin

Toutankhamon - Toutankhaton : (...) ht-tout-mesout « Taureau puissant, celui qui est beau de naissance » Nom de Nebty : Néfer-hépou-segereh-taouy sehetep-netcherou nebou « Celui dont les lois sont parfaites, qui pacifie les Deux Terres et satisfait tous les dieux » Nom d'Horus d'or : Outjes-khaou sehetep-netcherou « Celui qui porte les couronnes, qui réjouit les dieux » Nom de naissa (...) Lire la suite

Sethy Ier (ou Séthi Ier)

Pharaons, dimanche 09 mars 2008 par Benjamin

Sethy 1er (ou Séthi 1er) : (...) anekhet Khaemouaset Seânkhtaoui » Horus taureau victorieux qui apparaît radieux à Thèbes, celui qui fait vivre les deux Terres. Nom de Nebty : « Ouhem Messout, Sekhemkhepesh Derpedjetpesdjet » Celui de la renaissance, dont le bras vaillant repousse les Neuf Arcs. Nom d’Horus d’or : « Ouhem khaou Ouserpedjoutem taou nebou » Celui d'un nouveau lever (...) Lire la suite

Petit Hymne à Aton

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 14 février 2006 par Nico

Petit Hymne à Aton : (...) s percevoir. L'or fin, lui-même, ne peut être comparé à ta lumière. Constructeur, tu as forgé ton corps dans l'or. Tailleur qui t'es taillé toi-même, ô sculpteur qui n'a jamais été sculpté. Ô l'unique sans pareil qui traverse le temps éternel dominant les millions de chemins placés sous ta conduite. Quand tu traverses le ciel chacun peut te voir, mai (...) Lire la suite

Nefertari

Pharaons, mardi 27 septembre 2005 par Benjamin

Nefertari : (...) Néfertari Meryenmout (ou Néfertary, Nofrétari, Nefertari) est la première épouse de Ramsès II. Elle restera à jamais sa préférée. Elle vécut dans la XIX dynastie, soit vers 1300 avant J.-C. Son nom signifie "la plus belle de toutes". Nous ne sommes pas sûrs de l'identité de ses parents mais certains pensent qu'elle est la fille de Sethi Ier. Par (...) Lire la suite

Jour 3 : Lundi 22 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 3 : Lundi 22 avril 2002 : (...) Un endroit extraordinaire. Le paysage était désertique, les montagnes peu élevées mais je me sentais attiré par ce lieu. Il y a plus de 3500 ans, on creusait les demeures d’éternité des pharaons du Nouvel Empire (les plus célèbres, des noms qui font rêver : Amenhotep, Thoutmosis, Séthi, Ramsès…). En arrivant, je vis les scènes d’autrefois : le cortège f (...) Lire la suite

Nefertiti

Pharaons, vendredi 26 mai 2006 par Benjamin

Nefertiti : (...) de naissance est inconnu. Nom de couronnement : Néfertiti « la belle est venue » Ses origines sont très floues. Il est tout à fait possible qu’elle soit la fille d’Aÿ et de Tiye (sa nourrice). Cependant, d’autres avancent qu’elle serait la descendante directe d’Aménophis III. Une autre hypothèse existe, même si elle tombe en désuétude de nos jo (...) Lire la suite

Toutankhamon magazine n°37

Actualité Egypte, samedi 02 février 2008 par Nico

Revues - Toutankhamon magazine numéro 37 : (...) page 6) Rouvert puis refermé il y a plusieurs années, le tombeau royal de la grande épouse de Ramsès II, Néfertari, s’admire aujourd’hui après le versement de 20 000 livres égyptiennes, en petit groupe et pour quelques dizaines de minutes. Chef-d’œuvre universellement connu, la tombe propose une qualité artistique et iconographique exceptionnelle. (...) Lire la suite

Mythe de la création (Osirien)

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 25 janvier 2006 par Nico

Mythe de la naissance de l'Egypte Dieux | Dieux égyptiens : (...) nciens nous a été rapporté par un écrivain grec, Plutarque. L’histoire de l’Egypte commence avec Atoum, le soleil. Il s’était créé lui-même en sortant du grand océan primordial, le Noun. Atoum créa Shou, divinité de l’air et Tefnout, divinité de l'humidité et des nuages. Shou et Tefnout forma le premier couple divin. Sur ordre de Rê jaloux, Shou (...) Lire la suite

Hatchepsout

Pharaons, mercredi 04 juillet 2007 par Benjamin

Hatchepsout (ou Hatshepsout) : (...) useret-kaou, "Celle dont les kas sont puissants ". Nom de Nebty : Ouadjet-renepout, "la florissante en années". Nom d’Horus d’or : Netjeret-khâou, "la divine d'apparitions". Nom de couronnement : Maât-ka-Rê, "Maât est le ka de Rê.". Nom de Fils de Rê : Hat-chepesout khenemet Imen, "Hatchepsout (la suprême noblesse féminine), aimée d'Amo (...) Lire la suite

Les signes du Zodiaque

Vie Quotidienne, mercredi 07 septembre 2005 par Nico

Zodiaque Les signes zodiacaux en egypte ancienne : (...) vient du temple dédié à la déesse Hathor construit à Dendérah, au nord de l'actuelle Louxor. Ce temple fait partie de ces merveilles architecturales que l'Expédition d'Egypte, conduite par le général Bonaparte, révéla au monde occidental. Le zodiaque circulaire ornant le plafond d'une des chapelles situées sur le toit du temple est une représentation de (...) Lire la suite

L'Époque Ptolémaïque

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Époque Ptolémaïque de l'Egypte antique ancienne : (...) ivilisation grecque et d'un autre côté, la restauration des rites égyptiens ancestraux. L'Époque Ptolémaïque s'étend approximativement de ~332 av J.C. à ~30 av J.C. L'Époque Ptolémaïque est composée de deux dynastie : la dynastie macédonienne issue de Alexandre le Grand, et la dynastie ptolémaïque (ou lagides). Pour en savoir plus, voir l'arti (...) Lire la suite

Thoutmosis III

Pharaons, mercredi 28 décembre 2005 par Nico, bonnemine35

Thoutmosis 3 : (...) : Men-kheper-Rê, "Celui qui établit la forme de Râ". Nom de Fils de Rê : Djehouty-mes, Celui qui est né de Thot". Transcription : Djehutymes, Thoutmose, Thoutmoses ou Thoutmôsis. Thoutmosis II et Isis (une concubine) Aménophis II (son fils). Surnommé le « Napoléon Egyptien », Thoutmosis III prit le pouvoir après une corége (...) Lire la suite

Soldat de pharaon

Vie Quotidienne, jeudi 17 mai 2007 par Benjamin

Soldat de pharaon, les soldats en egypte ancienne : (...) ; tout d’abord pour se protéger des attaques venues des terres voisines, mais aussi pour élargir son territoire ou encore assurer le contrôle de ses lointaines colonies. Notez que la seconde raison était souvent employée comme argument de défense par les pharaons désireux de conquêtes. Il faut cependant avouer que les égyptiens étaient plutôt des pays (...) Lire la suite

Le Moyen Empire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

Le Moyen Empire de l'Egypte antique ancienne : (...) ce. Le Moyen Empire s'étend approximativement de ~2022 J.C. à ~1786 av J.C. Le Moyen Empire comprend la fin de la XIème dynastie et la XIIème dynastie. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant toute cette période, la capitale se trouve à Thèbes puis sera déplacé à Itch-Taouy au sud de Memphis. La période précéde (...) Lire la suite

Chronique de l'Egypte ancienne : Le pharaons, ...

L'égyptothèque, lundi 04 mai 2009 par Nico, Benjamin

Livre - Chronique de l'Egypte ancienne : Le pharaons, leur règne, leurs contemporains de Michel Dessoudeix : (...) rois cent quarante-cinq souverains. Si certains sont passés à la postérité, notamment les rois des périodes prospères - les trois grands Empires -, d'autres ne sont plus que de simples noms pour les archéologues. Les époques troublées - dites Périodes Intermédiaires - compliquent la tâche des scientifiques dans la reconstitution de la chronologie royale (...) Lire la suite

Akhenaton

Pharaons, mercredi 30 août 2006 par Benjamin

Akhenaton (ou Aménophis IV) : (...) c son père Amenhotep III) mais autour de 1353 à 1336 avant J.C. Nom de naissance : Nefer-Kheperou-Rê ; ouâ en Rê « les manifestations de Rê sont parfaites ; l’Unique de Rê » Nom de couronnement (1ère titulature) : Amen-hotep Netjer heqa Iounou « Amon est satisfait, le dieu régent d’Héliopolis » Nom de couronnement (2de titulature) : Akhenaton (...) Lire la suite

Les actualités égyptologique de janvier 2014

Actualité Egypte, mercredi 12 février 2014 par Nico

Les actualités égyptologique de janvier 2014 : (...) pe d’Egyptos vous concocte une revue de presse des dernières actualités égyptologique. Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou via les réseaux sociaux. Une équipe d’archéologues japonais de l'université de Waseda, dirigée par Jiro Kondo, a découvert une tombe de la dynastie des Ramsès à El-Khokha sur la rive ouest (...) Lire la suite

Amenmès

Pharaons, dimanche 23 mars 2008 par Benjamin

Amenmès : (...) « Men-mi-rê Setep-en-rê » ; Celui qui demeure comme Rê, l’élu de Rê Nom de naissance : « Amenmesisou Heqa-ouaset » ; Celui qui est né d’Amon, le régent de Thèbes Il serait le fils d’un père inconnu et d’une des innombrables filles de Ramsès II, Takhâyt, totalement étrangère de la scène royale auparavant. Séthi II (ou Sethy II) (...) Lire la suite

Rêveries au Fil du Nil

Visites/Voyages, dimanche 18 mai 2008 par Laurence Rodriguez

Rêveries au Fil du Nil : (...) re tout en dégustant un chocolat chaud. La couverture de mon livre étale son titre en grosses lettres noires « Meurtre en Mésopotamie » . Ce roman n’est autre qu’un bon Agatha Christie. C’est en découvrant cette romancière anglaise que je fus totalement éprise de civilisation égyptienne. A mon tour, j’allais suivre les traces de son héros aux moustaches (...) Lire la suite

Taousert

Pharaons, dimanche 19 juillet 2009 par Benjamin

Taousert : (...) tah (-1194 à -1188 avant J.-C.) puis elle régna seule de - 1188 à - 1186 avant J.-C. Ses parents demeurent toujours inconnus à l’heure actuelle. Sethnakht, premier pharaon de la XXème dynastie. Grande Epouse Royale de Séthi II, Taousert était une femme ambitieuse, promise à un destin exceptionnel ! De son union avec (...) Lire la suite

L'oasis de Siwa, un petit coin de paradis au milieu du désert

Visites/Voyages, mardi 04 décembre 2012 par Nico, Aude

L'oasis de Siwa, un petit coin de paradis au milieu du désert : (...) par une étendue de sable de 550 kilomètres, cette oasis est un des lieux les plus pittoresques d’Egypte qui séduit les voyageurs non pressés en quête de tranquillité et d’une beauté naturelle indescriptible. Célèbre dans l’Antiquité pour son oracle consulté par Alexandre le Grand, Siwa est tombée dans l’oubli jusqu’en 1980, où l’ouverture d’une route go (...) Lire la suite

Ramsès Ier

Pharaons, samedi 08 mars 2008 par Benjamin

Ramsès 1er : (...) , Ouadj nesyt » Taureau puissant, qui rajeunit la royauté. Nom de Nebty : Celui qui apparaît en roi à l’égal d’Atoum . Nom d’Horus d’or : « Semen Maât Khettaoui » Celui qui affermit Maât à travers le pays des deux rives. Nom de couronnement : « Menpehtyrê » Etabli par la force de Râ. Nom de naissance : « Ramsès » Râ l’a fait naître L’identi (...) Lire la suite

Siptah (ou Mérenptah-Siptah)

Pharaons, mercredi 25 mars 2009 par Benjamin

Siptah (ou Mérenptah-Siptah) : (...) ait une double titulature. En effet, en l’an 3 de son règne, il décida de changer de nom(s). Ses cartouches se sont vus modifier comme présenté ci-dessous. Le pharaon Sethy II (Séthi II) et sa Grande Epouse Royale Tiâa II (sa troisième femme). Taousert, sa belle mère, seconde épouse de Séthi II. A la mort de Sethy II (Séthi II), (...) Lire la suite

Symbolique des animaux

Dieux et Divinités Egyptiens, lundi 16 mars 2009 par Nebetbastet

Symbolique des animaux en Egypte antique : (...) ion des fidèles dans les temples, était une caractéristique de la religion égyptienne. De leur temps, chaque nome vénérait une espèce animale particulière et la considérait tout entière comme divine sur l’étendue de son territoire. On retrouve dans les hiéroglyphes de très nombreux animaux dans un sens figuratif, mais également symbolique et phonétiq (...) Lire la suite

Ramsès II

Pharaons, lundi 05 décembre 2005 par Benjamin

Ramsès 2 : (...) puissant aimé de Maât" Nom de Nebty : "Qui protège l'Egypte et subjugue les pays étrangers". Nom d’Horus d’or : "Riche en années, grand de victoires". Nom de couronnement : "Riche en Vérité de Rê, élu de Rê" Nom de Fils de Rê : "Rê lui a donné la naissance, l'aimé d'Amon" Sethy Ier et Touya Mineptah (un de ses fils). Ramsès 2 es (...) Lire la suite

2. Première sortie

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Maggy Thiebaut

Le voyage de Maggy - Page 2 - Première sortie - Louxor sur la rive d’occident – El Gezireh : (...) la prière. Alla Ou Akbar. J’ouvre une paupière puis l’autre sur les murs bleu clair de la chambre. L’installation électrique n’est pas encore terminée. Quelques fils dépassent ici et là. Je me pince. Oui ! Je suis bien en Egypte, Louxor, El Gezireh, rive occidentale du Nil, prête à toutes les aventures. Prête ? Vraiment ? La chambre n’a pas d (...) Lire la suite

Grand Hymne à Aton

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 14 février 2006 par Nico

Grand Hymne à Aton : (...) Tu te lèves dans l'horizon d'orient Tu emplis chaque contrée de ta perfection. Tu es beau, grand, brillant, Elevé au-dessus de tout l'univers, Tes rayons entourent les contrées Jusqu'à la limite de tout ce que tu crées. Tu es le principe solaire, Tu régis les pays jusqu'à leurs extrémités Tu les lies pour ton fils que tu aimes. Tu t'éloignes, Tes ra (...) Lire la suite

Symbolique des couleurs

Vie Quotidienne, dimanche 05 avril 2009 par Nico, Nebetbastet

Symbolique des couleurs dans l'Égypte antique : (...) ite, possède aussi cette puissance créatrice, de même que les images peintes ou sculptées. On comprend alors mieux pourquoi en égyptien le mot "couleur" est synonyme de "nature", "disposition", "qualité" et était associé à l'essence profonde de l'objet. C'est la raison pour laquelle on disait qu'il était impossible de connaître la véritable couleur des (...) Lire la suite

Amenhotep III

Pharaons, vendredi 17 juillet 2009 par Elsa Fournié

Amenhotep 3 (Aménophis 3) : (...) tmosis IV et sa Grande Epouse Royale Moutemouya. Amenhotep IV, son fils, qui prend ensuite le nom d’Akhenaton. Trop jeune lorsqu’il accède sur le trône, c’est sa mère Tiy qui assure la régence. Statue d'Amenhotep III retrouvée dans la cachette de la cour du temple d’Amon à Louxor, Musée de Louxor, Égypte. Amenhotep n’a que 12 (...) Lire la suite

Jour 7 : Vendredi 26 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 7 : Vendredi 26 avril 2002 : (...) mple de Karnak, la demeure du dieu Amon, le dieu solaire, le premier dieu du panthéon égyptien lors du Nouvel Empire. On arrive au temple par l’allée des sphinx, le dromos. Il ne reste que quelques sphinx à tête de bélier avec entre les pattes une des épouses de Ramsès II. Le pylône fait quarante-deux mètres de haut, c’est le plus haut d’Egypte ! On en (...) Lire la suite

Le site de Saqqarah

Pharaons, lundi 02 juillet 2007 par Benjamin

Le site de Saqqarah : (...) es capitales de l’Egypte antique. Située à moins de 30 kilomètres du Caire, sur la rive gauche du Nil, elle contient les sépultures de nombreux pharaons et hauts fonctionnaires égyptiens. Situation géographique de Saqqarah (Image originale Wikipédia) Le complexe funéraire ne compte pas moins d’une quinzaine de monuments datant de différentes é (...) Lire la suite

Jour 6 : Jeudi 25 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 6 : Jeudi 25 avril 2002 : (...) uvoir dormir un peu dans le car. Il y avait trois heures trente de traversée dans un désert aride et rocailleux. L’histoire de ce temple est fabuleuse : il fut construit sous le règne du grand pharaon Ramsès II, il y a un peu plus de 3200 ans. Je dis le temple mais il y a en réalité deux temples, celui de Ramsès et celui de son épouse, Néfertari, « La (...) Lire la suite

Jour 4 : Mardi 23 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 4 : Mardi 23 avril 2002 : (...) bateaux. Par conséquent, il fallut traverser quatre ou cinq bateaux afin d’arriver au quai. Nous devions partir en calèche pour aller visiter le grand temple d’Horus, le dieu faucon, à Edfou. La veille, les guides nous avaient dis que le « bakchich » pour les cochers étaient déjà payés mais que si nous voulions donner quelque chose, c’était 5 livres ma (...) Lire la suite

Les Hittites

Histoire et Chronologie, lundi 17 novembre 2008 par Benjamin

Les Hittites : (...) a civilisation hittite. Il vise juste à vous la présenter afin que vous connaissiez un peu mieux ce peuple qui a beaucoup interagi avec les égyptiens. De nos jours, les hittites restent un peuple assez méconnu mais qui a pourtant dominé toute la région de l’Asie mineure (Anatolie) pendant de nombreux siècles. Il s’agit d’un peuple d’origine in (...) Lire la suite

3. Visite de Louxor et ses environs

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Maggy Thiebaut

Le voyage de Maggy - Page 3 - Visite de Louxor et ses environs -Louxor sur la rive d’occident – El Gezireh : (...) s même le courage de dire un timide Salam aux femmes en noir qui, hier encore, m’effrayaient un peu. Elles répondent gentiment à mon salut. Je suis la seule touriste du quartier et elles doivent me considérer comme une extra-terrestre. Ici, je suis dans l’autre camp, celui des étrangers. Les Egyptiens sont un peuple accueillant. Ce n’est pas comme da (...) Lire la suite

L'Egypte en 10 textes et 10 photos

Visites/Voyages, mercredi 22 novembre 2006 par Charles Rossignol

L'Egypte en 10 textes et 10 photos : (...) nt des siècles d'histoire, un fleuve légendaire et un désert immense. Point de départ de toutes les croisières sur le lac Nasser voguant à destination d'Abou Simbel ou descendant le Nil en direction des temples de Louxor, elle est aussi depuis peu la porte d'entrée du somptueux désert Blanc et de ses formations minérales uniques au monde. Située à l'emp (...) Lire la suite

5. Toute bonne chose à une fin

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Maggy Thiebaut

Le voyage de Maggy - Page 5 - Toute bonne chose à une fin - Louxor sur la rive d’occident – El Gezireh : (...) courant d'air dans le taxi de Mohammed. C'est malin. Je ne peux même pas soulever les paupières ni bouger le petit doigt. Je me rendors encore quelques heures. Aujourd'hui, repos obligé, donc. J'ai perdu ma voix au Caire. Je ne bouge pas de ma chambre. Au cours des siècles, les pharaons édifièrent des monuments gigantesques, non par vanité personn (...) Lire la suite

Le bœuf, la vache, et le taureau

Vie Quotidienne, mardi 17 mars 2009 par Nebetbastet

Le boeuf, la vache, et le taureau en Egypte antique : (...) indolent Nil, dans les enceintes sacrées des temples, au plus profond des sarcophages et dans les estomacs des égyptiens, voici le bœuf et ses compagnons, veau, vache, génisse… Mais quels rapports les habitants des Empires égyptiens entretenaient-ils avec les ruminants ? Très hiérarchisée, religieuse et complexe, la société de l’Egypte ancienne a accor (...) Lire la suite

Sethy II (ou Séthi II)

Pharaons, samedi 14 février 2009 par Benjamin

Sethy 2 (ou Séthi 2) : (...) ouramment l’orthographe “Séthi II” pour le nom de ce roi. Cette façon d’écrire semble être reprise par la plupart des ouvrages actuels mais elle n’est pas la plus correcte. En effet, d’après l’alphabet phonétique des hiéroglyphes, la meilleure transcription en français du symbole du double roseau , présent dans le cartouche du pharaon, reste le « Y ». D (...) Lire la suite

Les attributs royaux

Pharaons, samedi 27 octobre 2007 par Benjamin

Les attributs royaux du pharaon : (...) s témoins de sa force, de sa divinité et de son autorité sur les terres d’Egypte. Le futur souverain les recevait au moment du rite d’intronisation et les emportait avec lui jusque dans son sarcophage. En effet, au-delà de la dimension symbolique du pouvoir, les attributs royaux avaient, pour les égyptiens, des vertus magiques qui devaient aider le phar (...) Lire la suite

Le Nouvel Empire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

Le Nouvel Empire de l'Egypte antique ancienne : (...) de raffinement et d'évolutions qui s'étale sur un peu plus de cinq siècles. Le Nouvel Empire s'étend approximativement de ~1552 av J.C. à ~1080 av J.C. Le Nouvel Empire est formé de trois dynasties la XVIIIème, la XIXème et la XXème. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant cette période, la capitale fut à Thèbes a (...) Lire la suite

Jour 5 : Mercredi 24 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 5 : Mercredi 24 avril 2002 : (...) rage, on a une belle vue sur le Lac Nasser, lac artificiel résultant de la construction du barrage – le deuxième au monde pour sa retenue de cent cinquante-sept milliards de mètres-cube d’eau, après celui du Zambèze – mais on ne risque pas d’attraper le vertige car la pente est douce et non abrupte. Puis nous allâmes au temple d’Isis, sœur-épouse d’Osir (...) Lire la suite

Enseignement de Ptah-Hotep

Les hiéroglyphes / L'écriture, mardi 03 janvier 2006 par Nico

Enseignement de Ptah-Hotep : (...) de l’abeille, Isesi, qu’il vive selon l’éternité des cycles et l’éternité de l’instant, le directeur de la ville, le vizir Ptahhotep il dit : Souverain, mon maître, la vieillesse est advenue, le grand âge s’est abattu, l’épuisement est arrivé, la faiblesse se renouvelle. Il passe chaque jour à dormir, comme retombé en enfance. La vue baisse, il devient (...) Lire la suite

Liste des dieux égyptiens

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 12 octobre 2005 par Nico

Liste des divinités et dieux egyptiens | Dieux égyptiens : (...) es éléments naturels, des événements de la vie et des sentiments. Ainsi, le panthéon égyptien fut l'un des plus imposants de toute l'histoire avec plus de sept-cents divinités. Voici une Liste non exhaustive des dieux égyptiens et divinités de l'Egypte antique : ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ A Ach: Dieu du désert de Libye proche d (...) Lire la suite

Les écritures amérindiennes

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

Les écritures amérindiennes : (...) en Amérique centrale ou encore en Amérique du Sud. Il désigne un ensemble très large de peuples qui a dominé pendant des siècles, avant l’arrivée des colons, le continent américain. C’est pourquoi, nous n’allons étudier que trois d’entre eux et plus particulièrement leur écriture. La civilisation maya s’apparentait à un peuple très puissant (...) Lire la suite

Le dictionnaire

Abaton :

Lieu interdit, au sens grec du terme, il est situé sur l'île de Bigeh, que les égyptiens appelaient aussi Senmout, près de la première cataracte. Cette île était interdite au commun des mortel et ne pouvait être approchée que par des prêtres purifiés qui venaient faire des offrandes aux Dieux. Le sanctuaire contenait 365 autels, un pour chaque jour de l'année.

Ahotep :

Fille du pharaons Séqénenrê Tao Ier (XVIIe dynastie) et de son épouse la Tetisheri, Ahotep se maria avec son frère Séqénenrê Tao II, dont elle eut deux fils, Kahmosis et Ahmosis, qui succédèrent à leur père lorsque celui-ci fut tué dans un combat contre les envahisseurs Hyksôs. Ahotep serait morte après avoir vécu 90 ans. Elle fut ensevelie à Thèbes auprès de son fils Khamosis. Son nom de l’Egyptien Iâh-hotep peut signifier : « Guerre et Paix » ou « La lune est en plénitude » ou encore « La lune est apaisée ».

Akh :

Représenté par l'Ibis à aigrette, l'Akh est une force spirituelle d'origine surnaturelle. Alors que le corp appartient à la terre, l'Akh trouve sa raison d'être dans le firmament. C'est un élément de la personnalité humaine destiné à la glorification du défunt après la mort.

Amdouat :

Signifie ce qui est dans l'autre monde, le monde des morts.

Amentèt :

Représentée sous la forme d'une femme portant sur la tête le hiéroglyphe de l'ouest, elle est la protectrice d'Osiris et accueille les défunts au royaume des morts. Hathor la remplaça très vite dans son rôle. Elle personnifie l'Occident.

Amenti :

L'Amenti désigne la demeure des morts, le bel occident. C'est vers l'Amenti, là ou règne Osiris, que se rend l'âme du défunt après sa momification.

Amulette :

Petit objet très prisé en Egypte ancienne, il avait une multitude de représentations dont une des plus connues était l'œil d'Horus. Il protégeait des maladies ou du mauvais sort, mais pouvait également préserver l'âme des morts.

Ankh :

Croix ansée symbolisant la vie, l'éternité et l'amour. L'Ankh est constitué d'un nœud qui lie tous les éléments du monde et de la croix de la conscience. Elle était portée au cou comme une amulette par les initiés. Clef des portes du monde des morts on la retrouve souvent dans les décorations tombales ou figurée dans la main des divinités. L'Ankh était censé attirer l'énergie vitale sur les êtres, tant ici-bas que dans l'autre monde. C'est pourquoi il accompagnait toutes les cérémonies rituelles et servait de talisman protecteur. Amon, Dieu de la vie, la tient dans sa main gauche et les déesses Isis et Nephtys la portaient en permanence car elles étaient elles-même des symboles de la vie éternelle.

Ba :

Ba Ba

Partie spirituelle de l'homme qui peut être comparée à l'âme. Représentée par un oiseau noir à tête humaine le ba pouvait, après la mort, voyager à son gré dans le monde des dieux ou dans celui des humains.

Barque Solaire :

Barque Solaire Barque Solaire Barque Solaire

La barque solaire est un des éléments incontournables des cérémonies rituelles égyptiennes. Les prêtres la portaient lors des grandes processions et le roi était transporté à son bord lors de ses funérailles afin qu'il soit protégé dans sa dangereuse navigation vers l'autre monde. Des barques furent retrouvées dans les nécropoles et notamment à Gyza où une superbe barque sacrée de 40 mètres fut découverte près de la pyramide de Khéops.
Dans la mythologie, la barque solaire est la barque dans laquelle circule Rê tout au long de son périple nocturne et diurne. Seth est placé à l'avant de la barque afin de défendre Rê contre le serpent démon Apophis qui menace le déroulement paisible du rituel du lever et du coucher du soleil. Chaque matin Apophis est vaincu mais étant indestructible il renaît sans cesse.

Canopes (Les vases) :

Canopes (Les vases)

Vases dans lesquels les Égyptiens déposaient les viscères des défunts. Au nombre de quatre, surmontés d'une tête, ils contenaient respectivement le foie, les poumons, l'estomac et l'intestin. Avec l'usage et le temps, les têtes finirent par représenter les quatre fils d'Horus protecteurs des organes momifiés : Amset à la tête d'homme, Douamoutef à la tête de chien, Hâpi à la tête de singe et Qébéhsénouf à la tête de faucon.

Cénotaphe :

Monument élevé à la mémoire d'un mort et qui ne contient pas son corps.

Champs d'Ialou (Les) :

Les champs d'Ialou désigne le paradis des égyptiens. Après avoir passés toutes les épreuves de la mort, chaque défunt continue à y mener une existence paisible comme sur terre.

Champs d'Iarou (Les) :

Chouabtis :

Couleur :

Les couleurs avaient des signifiactions bien précises dans l'Egypte Ancienne : le bleu (Amon) symbolisait l'air, le rouge (Seth) symbolisait la violence et la méchanceté, le vert (Osiris) symbolisait la vie végétale, la jeunesse et la santé, le jaune symbolisait l'or, les immortels et l'immortalité, le blanc symbolisait la joie et le faste, le noir symbolisait la rennaissance du corps dans l'autre monde et sa préservation éternelle.

Déification :

Bon nombre de souverains ou de personnalités accèdent après leur mort au statut de divinité. C’est par exemple le cas d’Imhotep, architecte et vizir du roi Djoser.

Djérouts :

Djérouts

Pleureuses professionnelles qui officiaient lors des mortalités et des enterrements.

Douat :

Nom donné par les égyptiens à l'au-delà, d'abord appelé "ciel inférieur" car lieu de naissance présumé du soleil. La Douât était, pour les égyptiens, le lieu de séjour de Rê pendant les heures de la nuit ainsi que le lieu de séjour des défunts après leur mort. Les défunts attendent dans la douat avant de ressusciter en même temps que le Soleil. Il s'agit d'un monde d'épreuves, divisé en 12 heures.

Embaumement (momification) :

L’embaumement est un acte essentiel qui permet au corps de subsister dans sa forme matérielle. Le défunt peut ainsi retrouver son intégrité physique, indispensable pour qu’il puisse reprendre le cours de sa vie dans l’au-delà. Le rituel de l’embaumement est placé sous la protection du dieu Anubis, patron des nécropoles et premier des embaumeurs. Tous les gestes sont commandés par des règles strictes et accompagnés de la lecture d’hymnes sacrés par un prêtre lecteur.

Hensua :

Rameur du bateau du défunt. Il est mentionné dans le Livre des Morts au chapitre 99 avec d'autres rameurs comme Indebu et Mengeb. Il est la langue de Râ.

Indebu :

Nom d'un rameur qui guide le bateau des défunts. Il est mentionné dans le Livre des Morts au chapitre 99 avec d'autres rameurs comme Hensua et Mengeb.

Jugement d'Osiris :

Le jugement commence par l'accueil du défunt par Anubis qui le conduit par la main vers la salle des deux justices, où siège Osiris entouré d'Isis et de Nephtys. Devant eux, 42 assesseurs. Au centre, Thot se tient auprès de la balance qui servira à la pesée de l'âme. sur un plateau, le coeur du défunt est placé tandis que sur l'autre la plume, symbole de Maât est posée. Si le coeur est pur, la balance reste en équilibre face à la plume, le mort est juste de voix, le paradis lui est ouvert. Si le poids des péchés est trop lourd, il est anéanti.

Khat (Kha ou hat) :

Variante unie du Némès. Autre définition (trouvée sur Nebetbastet.net) : Il s'agit du corps (djet) à l'etat de cadavre. C'est le corps matériel qui peut se décomposer après la mort, ou être préservé grâce à la momification.

Le Livre de l'Amdouat :

Le Livre de l’Amdouat représente l’ensemble des textes funéraires royaux. Divisé en douze heures, il décrit ce qu’il y a dans l’au-delà et fournit au défunt les clés qui lui permettront de franchir à bord de la barque solaire, les douze régions du monde infernal qui se dresseront devant lui au cours de son retour vers la lumière. Ce voyage dans le monde inférieur est un reflet du voyage de la course nocturne du soleil.

Lin :

Le lin est le textile le plus utilisé en Egypte avant que l’introduction du coton, au Vè siècle de notre ère, ne le relègue au second rang. Ses fibres servent à la fabrication de tissus habillant les vivants et les morts, au point qu’on peut dire qu’il est à la base de l’industrie égyptienne. Ses graines sont employées dans l’alimentation ainsi que dans les préparations médicinales. Ses résidus servent à nourrir le bétail et à fertiliser le sol.

Livre des morts :

Livre des morts

Recueil de textes apparu au Nouvel Empire et destiné à procurer au défunt une survie dans l'au-delà.

Mengeb :

Nom d'un rameur qui guide le bateau des défunts. Il est mentionné dans le Livre des Morts au chapitre 99 avec d'autres rameurs comme Hensua et Indebu.

Momie :

Momie

Enfermée dans le sarcophage, la momie permet au défunt de conserver son intégrité physique dans l’au-delà. Le mot momie vient d’un terme d’origine arabe signifiant « bitume », substance utilisée comme remède et dans laquelle le cadavre est enrobé afin qu’il se conserve.

Natron :

Carbonate de sodium hydraté qui servait à la conservation des corps après la mort.

Nécropole :

Nécropole

Le terme nécropole désigne les cimetières à ciel ouvert ou souterrains, situés à proximité d’une ville et abritant des groupes de tombes monumentales. En Egypte, les plus connues sont la nécropole de Memphis, où se dressent les pyramides, et celle de la vallée des rois, près de Thèbes. Dès le néolithique, les égyptiens ensevelissent leurs morts dans des nécropoles situées hors des villages. Ces « villes d’éternité » sont en général situées à l’ouest et établies sur des buttes de manière à ne pas être inondées par la crue du Nil.

Ouchebti :

Oushabti :

Les Shaouabtis sont de petites statues que les Égyptiens anciens placaient dans les tombes afin d'accompagner le décédé et de l'aider dans les travaux qu'il était cencé devoir accomplir dans les champs d'Ialou, autrement dit l'au-delà. D'autres mots, basés sur la même racine verbale, sont employés pour désigner ces figurines, Shabti et Shouabti ou encore Oushabti. Ces mots peuvent tous être traduits comme les répondants.

Ouverture de la bouche :

Rite pratiqué sur les momies et les statues pour leur donner la vie. Ce geste était nécessaire pour recevoir le Ba et le Ka. Une herminette en fer était indispensable pour cette opération.

Papyrus d'Ani :

Papyrus d'Ani

Le papyrus d'Ani date de la XVIIIe dynastie. Il provient d'une tombe inconnue (à Thèbe, en 1987) et a été acheté à des marchands égyptiens par le British Museum en 1888. Aucun autre document au nom d'Ani ne nous étant connu, les informations le concernant sont limitées à ce que fournit ce papyrus (son Livre des Mort).

Pectoral :

Le pectoral était un bijoux porté sur la poitrine par les prêtes et les pharaons. Il servait de talisman protecteur pour les vivants et assurait la sauvegarde dans l'au-delà pour les défunts.

Ramesseum :

Champollion disait de ce monument: Le Ramesseum est peut-être ce qu'il y a de plus noble et de plus pur à Thèbes. Ce temple funéraire de Ramsès II est l'un des plus beaux châteaux de millions d'année de la nécropole thébaine.

Sarcophage :

Les sarcophages sont des cercueils qui apparurent dès les premières dynasties et qui eurent une importance prépondérente dans l'art des sépultures égyptiennes. Ces coques en bois, en albâtre, en granit ou en or, protégeaient le défunt et étaient décorées de motifs divers et de hiéroglyphes. Au Moyen-Empire, ces textes hiéroglyphiques renfermaient des formules magiques auxquelles furent donné le nom de textes des sarcophages. Au Nouvel Empire, les sarcophages anthropoïdes (à forme humaine) firent leur apparition. A cette époque le défunt est déposé dans un ensemble de plusieurs sarcophages emboités les uns dans les autres, le tout reposant à l'intérieur d'un immense sarcophage de pierre après avoir été richement décoré.

Shabti :

Shouabti :

Textes des Pyramides :

Inscriptions couvrant les chambres funéraires des pyramides royales de l’Ancien Empire, les Textes des Pyramides sont les premiers écrits religieux à nous être parvenus. Récités lors de l’enterrement des rois, ils retracent le voyage de Pharaon défunt, assimilé à Osiris dans l’au-delà.

Textes des sarcophages :

Courtes inscriptions apparues sur les parois des sarcophages à la fin de l'Ancien Empire, les Textes des Sarcophages reproduisent certains passages des « Textes des Pyramides » auxquels ont été ajoutés des éléments de croyance locales. Les Textes des Sarcophages sont à l’origine de la plupart des formules du Livre des Morts. Ils regroupent des compositions funéraires donnant des indications sur l'au-delà et précisant ce qui est nécessaire au mort pour y vivre, des formules théologiques et magiques.

Les photos

Bateau funéraire de Toutankhamon : (...) Les égyptiens croyaient que les dieux se déplaçaient presque toujours sur l’eau. Au cours des processions, les prêtres transportaient les statues des divinités dans des barques. « Du Livre des Morts de Khonsouiou» (Nouvel Empire). (...) Lire la suite / Voir l'image

Cartouche royal au dessus : (...) SETHNAKHT (Père de Ramsès III) : (1190 à -1187) Sethnakht «Seth et puissant», sans doute un militaire, réussit à prendre la tête du royaume en renversant Iarsou et fondant la XXe dynastie. Durant un règne très court, 3 ans, il réussit à mettre fin à (...) Lire la suite / Voir l'image

Chaouabti de Setau pour l’au-delà : (...) Cette statuette qui tient des outils agraires était destinée à effectuer les travaux des champs pour le compte du défunt dans l'au-delà. Elle a été trouvée dans la tombe 1352 du cimetière de Deir el-Médineh. A la fin du Moyen Empire, les tombes ne possède (...) Lire la suite / Voir l'image

Chaouabtis peints en blanc : (...) Le chapitre 6 du Livre des Morts, souvent partiellement rapporté sur les chaouabtis, contient une formule pour faire qu'un chaouabti exécute les travaux pour quelqu'un dans l'empire des morts : "O ce chaouabti, si je suis appelé, si je suis désigné pou (...) Lire la suite / Voir l'image

Elements de chambres funéraires : (...) A gauche, liste d'offrande provenant de la tombe de Rahotep. Au milieu, niche provenant de la tombe de Beteti. A gauche, bas relief représentant le mort et des offrandes, et en haut un architrave gravé de prière pour bénir les offrandes, trouvés dans la t (...) Lire la suite / Voir l'image

Fausse porte de Beteti : (...) La statue dans la niche représente la mort émergeant de la chambre funéraire pour se diriger vers la chapelle pour y recevoir les offrandes. A l'origine la statue et la niche étaient entièrement décorées de peinture. Cette niche date de la 5ème dynastie ( (...) Lire la suite / Voir l'image

Fûts de colonne sculptés : (...) Une suite de salles à gauche de la seconde salle hypostyle, appelées "salles osiriennes". Les thèmes sont tirés du livre des morts. Pharaon laboure la terre dans les "Sekhet Iarou" (champs des roseaux). En haut à droite, un grand plat contenant un tas (...) Lire la suite / Voir l'image

Gabal Al Mawta la « montagne de la mort » : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Haute statue de Ramsès II : (...) Ramsès II a construit 6 temples en Nubie et a régné pendant 67 années. Il est mort à l’âge de 80 ans environ et sa momie est maintenant exposée dans le musée du Caire. (...) Lire la suite / Voir l'image

Hypostyle de Dendérah : (...) Ihet: Il est le fils d’Horus de Behedét et d’Hathor, né dans le mammisi de Denderah. Le Mammisi ou la Maison de naissance est le sanctuaire dédié aux naissances sacrées. On y célébrait le mystère de la conception du divin enfant, Ihy. Son nom est rar (...) Lire la suite / Voir l'image

Images encore présentes : (...) Après la mort de la reine Hatshepsout, en 1484 av J.C, Thoutmosis III prendra soin d’effacer toute trace de celle qui l’avait écarté du pouvoir. Ainsi, il martèle images et cartouches dans le temple funéraire d’Hatshepsout, les remplaçant quelque fois p (...) Lire la suite / Voir l'image

Jeux situés entre la poubelle et le transformateur électrique : (...) (Village près d'Assouan) Dans l'antiquité, les Egyptiens se divertissaient en faisant du sport et en jouant à des jeux comme le Senet. Quand ils allaient à la chasse, ils conduisaient des chars et utilisaient des boomerangs, des épées, des couteaux, (...) Lire la suite / Voir l'image

La fonction du Ramesseum : (...) Au Nouvel Empire il n' y a plus de temple funéraire mais des temples de millions d'années. Un temple de million d'année, comme le temple funéaire, est pour le ka et le ba du pharaon mais est en service pendant le vivant du pharaon et après sa mort. C'es (...) Lire la suite / Voir l'image

La lumière passe : (...) Medinet-Habou fut bâti sur un territoire sacré entre tous, « la butte de Djémê » où furent enterrés les huit dieux primordiaux qui existèrent avant la création du monde, sous la forme de quatre couples de grenouilles et de serpents. Après avoir préparé le (...) Lire la suite / Voir l'image

La mort de Cléopâtre : (...) La mort de Cléopâtre, de Reginald Arthur (1892). (...) Lire la suite / Voir l'image

Le plafond et un mur de la chambre funéraire : (...) La chambre funéraire décorée principalement avec les textes du livre des morts. Tombe de Djehouty (TT11) (...) Lire la suite / Voir l'image

Le roi Montouhotep III et Osiris : (...) Cette statue est en argile et date de la XI ème dynastie. C'est l'une des statues les plus anciennes représentant le roi sous les traits du dieu des morts, avec une longue couronne. (...) Lire la suite / Voir l'image

Le roi Montouhotep III et Osiris : (...) Cette statue est en argile et date de la XI ème dynastie. C'est l'une des statues les plus anciennes représentant le roi sous les traits du dieu des morts, avec une longue couronne. (...) Lire la suite / Voir l'image

Pleine lumière sur le temple : (...) Depuis l’entrée de la chapelle d’Hathor, on peut découvrir les vestige des temples de Montouhotep II et Thoutmosis III. Malgré la Damnatio Memoriae dont la reine fut victime après sa mort, on pourra découvrir plusieurs témoignages de son époque. (...) Lire la suite / Voir l'image

Reliefs dans la colonnade : (...) Ramsès III : Une seconde épouse, Tiy, fomente un complot dans le harem pour mettre sur le trône son fils, Pentaouret. Les minutes du procès intenté aux conspirateurs sous le règne de Ramsès IV sont parvenues jusqu'à nous. La conspiration réunira un comma (...) Lire la suite / Voir l'image

Sekhmet la déesse : (...) Sekhmet (Déesse) : Elle est sans doute la plus féroce et celle qui a le plus mauvais caractère. Ses messagers, les flèches de son arc ou son souffle de feu répandent les vents brûlants, les épidémies et la mort dans le pays. Elle a failli exterminer l'hu (...) Lire la suite / Voir l'image

Sépulture d’époque Nagada : (...) A cette culture succède celle de Badari (4500-3800 av.J.C) : Les proto-égyptiens commencent à utiliser le cuivre et fabriquent des poteries (avec le haut coloré en noir), brunes, rouges ou décorées de motifs peignés ondulés. Ils enterrent les morts sur (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de scribe : (...) Amenhotep, fils de Hapou, fut sous le règne d’Aménophis III le conseiller personnel du roi. Ses titres les plus importants étaient Directeur de tous les travaux royaux et Chef des fêtes à Karnak, il représentait donc le souverain lors des grandes festivit (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de Sérapis avec Calathos (1) : (...) Tête de Sérapis datant de l'époque ptolémaïque. Le couvre-chef qu'il porte est appelé un calathos. La calathos est un symbole des divinités du royaume des morts. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de Sérapis avec Calathos (2) : (...) Tête de Sérapis datant de l'époque ptolémaïque. Le couvre-chef qu'il porte est appelé un calathos. La calathos est un symbole des divinités du royaume des morts. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tombeaux N°35: Tombeau d'Heqa'ib (pépinakht) : (...) Pépinakht: Gouverneur d'Eléphantine à la VI ème dynastie, et était en charge des soldats étrangers sous le règne de Pépi II Envoyé en Nubie est en Palestine pour mater les rébellions, il fut, après sa mort, déifié et vénéré dans le petit temple d’Heqa’ (...) Lire la suite / Voir l'image

Les citations

« Si tu souhaites que dure une amitié, dans une maison où tu pénètres comme maître, comme frère ou comme ami, en quelque lieu que tu ailles, garde-toi d'approcher des femmes; les choses dont elles s'occupent tournent mal. Aucun être n'est à l'abri de leurs pièges; des milliers d'hommes sont ainsi détournés de ce qui leur est utile. On perd la raison pour un corps de froide faïence et il se transforme alors en brûlante cornaline. C'est un court instant, on atteint la mort de les avoir connues. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« L'homme continue à subsister après avoir atteint le havre de la mort et ses actions sontà côté de lui en un tas. »

Khety, (Voir toutes les citations de cet auteur).