Les articles

Temple de Kom Ombo (vidéo)

Pharaons, mardi 09 mai 2006 par Nico, Aude

Temple de Kom Ombo (vidéo) : (...) (...) Lire la suite

Une médecine magico-religieuse

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Une médecine magico-religieuse : (...) cle de la végétation et est à l’origine de la croyance de la résurrection. « Si tu précèdes à l'examen d'un homme atteint à l'ntrée du cardia (l'estomac) et qu'il est atteint dans le bras, à la poitrine et sur un côté de l'netrée du cardia, et qu'on dise à ce sujet: "C'est la maladie verte !" tu devras dire à ce sujet: "C'est quelque chose qui es (...) Lire la suite

Qui étaient les parents de Toutankhamon ?

Actualité Egypte, mardi 02 juin 2009 par Nico

Des prélèvements d'ADN pour déterminer la filiation de Toutankhamon : (...) iliation du pharaon jeune pharaon à l'aide de son ADN. Le visage de Toutankhamon est exposé dans une vitrine dans la Vallée des rois "Jusqu'à présent, nous ignorons qui était son père. Etait-ce Akhenaton ou Amenhotep III", a déclaré M. Hawass devant les journalistes lors d'une conférence de presse lundi 1 juin 2009. Le chef des Antiquités (...) Lire la suite

Limites de cette médecine

Vie Quotidienne, lundi 22 août 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Les limites de la médecine égytienne : (...) bords de l’idée que la maladie est due à l’intervention de puissances surnaturelles, dieux ou démons. Mais, contrairement à ce qu’on a souvent cru, les premiers signes d’une approche rationnelle des maladies sont apparus bien avant Hippocrate et le miracle Grec. Dans des papyrus égyptiens antérieurs de plus d’un millénaire à Hippocrate, on trouve déjà, (...) Lire la suite

Sources de notre connaissance

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Les sources de notre connaissance : (...) à Abydos et Saïs à la Basse Epoque. Il y recevait sans doute un enseignement pratique en ayant la possibilité d’affiner ses connaissances auprès de grands médecins, mais il étudiait surtout les écrits existants conservés dans les bibliothèques de papyrus médicaux. Les scribes recopiaient sans cesse ces papyrus afin de conserver la mémoire de cette scien (...) Lire la suite

La momie aux amulettes

Actualité Egypte, jeudi 17 juillet 2008 par Benjamin

Exposition - La momie aux amulettes : (...) ste à côté de chez vous ! Le musée des Beaux Arts et d’Archéologie de Besançon met en effet actuellement à notre disposition une riche exposition : la momie aux amulettes. Vous y retrouverez toute la collection égyptienne du musée ainsi que quelques pièces généreusement prêtées par le musée du Louvre. Mais ce qui en fait une exposition partic (...) Lire la suite

Le cancer : une maladie vieille de 3000 ans !

Actualité Egypte, lundi 30 avril 2012 par Benjamin

Le cancer : une maladie vieille de 3000 ans ! : (...) ifférentes que celles que nous connaissons aujourd’hui. D’après des chiffres de l’INSEE, en 2009, le cancer est la première cause de décès en France (30 %). Une étude récente sur une momie montre que cette pathologie pourrait être plus répandue que ce que l’on croyait à l’époque de l’Egypte ancienne. Jusqu’à maintenant, l’hypothèse inverse était en vigu (...) Lire la suite

Programme

Rencontres égyptologiques, lundi 16 juillet 2007 par Mélina Dessoles

Papyrus médical égyptien du Nouvel Empire (20/07/07) - Programme : (...) uin, a commencé au Louvre une présentation sur la médecine au cours du Nouvel Empire. Cette exposition mise en place par Marc Etienne, conservateur au Département des Antiquités Egyptiennes, a le mérite de présenter plusieurs objets médicaux, notamment un papyrus récemment acquis par le Musée. Cette œuvre, de près de sept mètres de long, a été acquise e (...) Lire la suite

La génétique révèle une part du mystère sur Toutankhamon

Actualité Egypte, jeudi 18 février 2010 par Nico

La génétique révèle une part du mystère sur Toutankhamon : (...) la question : Akhenaton était-il le père de Toutankhamon ? Pour élucider cette question, des experts de la faculté de médecine de l'Université du Caire (associés à quelques spécialistes allemands et italiens) et à l'aide de techniques sophistiquées offertes par les chaînes Discovery et National Geographic, allaient procéder à des tests ADN ainsi que (...) Lire la suite

Le site de Saqqarah

Pharaons, lundi 02 juillet 2007 par Benjamin

Le site de Saqqarah : (...) es capitales de l’Egypte antique. Située à moins de 30 kilomètres du Caire, sur la rive gauche du Nil, elle contient les sépultures de nombreux pharaons et hauts fonctionnaires égyptiens. Situation géographique de Saqqarah (Image originale Wikipédia) Le complexe funéraire ne compte pas moins d’une quinzaine de monuments datant de différentes é (...) Lire la suite

L'Époque Thinite

Histoire et Chronologie, jeudi 17 janvier 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Époque Thinite de l'Egypte antique ancienne : (...) 'Abydos, d'où étaient originaires les pharaons la Ière dynastie. L'Époque Thinite s'étend approximativement de ~3150 av J.C. à ~2700 av J.C. Ière et IIème dynastie, pour en savoir plus voir l'article : Listes des pharaons D'abord à Thinis sous la Ière dynastie, elle est délocalisé à Memphis lors de l'unification du pays au début de cette Ière (...) Lire la suite

Le dictionnaire

Bed :

Sel alcalin pour les soins de la bouche.

Doum :

L'arbre doum est un palmier à tiges ramifiées dont les fruits, des dattes, sont utilisés en médecine et les feuilles en confection de nattes et de corbeilles.

Encens :

L'encens est une résine aromatique extraite du boswellia de la famille des anacardiacées. Cette résine, originaire d'Abyssinie, les Egyptiens s'en servaient en médecine et dans les rituels religieux et funéraires. La combustion en dégage une odeur forte et agréable. Aussi appelé Antyou, il désignait l'oliban employé dans les temples.

Khôl :

Le khôl est une poudre minéral (composé de gallène, de souffre et de gras animal) qui fut utilisée en tant que cosmétique par les égyptiens. Appliqué autour des yeux, il donnait au regard de la luminosité et une profondeur très prisée par les égyptiens.
Le khôl fut également utilisé pour ses vertues médicinale en tant que collyre et comme protection contre les fortes réfractions de lumière émisent par les sables du desert.

Kohl :

Kohol :

Ladanum :

Gomme résine aromatique fournie par quelques plantes et principalement par le ciste de Crète. Les Égyptiens récoltent le ladanum en frappant l’arbrisseau avec des lanières de cuir. La masse noire et visqueuse ainsi recueillie est employée en médecine comme stimulant ainsi qu’en parfumerie.

Oliban :

L'encens est une résine aromatique extraite du boswellia de la famille des anacardiacées. Cette résine, originaire d'Abyssinie, les Egyptiens s'en servaient en médecine et dans les rituels religieux et funéraires. La combustion en dégage une odeur forte et agréable. Aussi appelé Antyou, il désignait l'oliban employé dans les temples.

Les photos

Statue de scribe : (...) Amenhotep, fils de Hapou, fut sous le règne d’Aménophis III le conseiller personnel du roi. Ses titres les plus importants étaient Directeur de tous les travaux royaux et Chef des fêtes à Karnak, il représentait donc le souverain lors des grandes festivit (...) Lire la suite / Voir l'image