Les articles

Maât

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Maât | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ou parfois en forme de plume. Déesse égyptienne symbole de l’ordre cosmique, de la justice et de la vérité. Elle est considéré comme la fille du dieu solaire Rê et comme la compagne de Thot. Elle symbolise l’équilibre de l’ordre de l’univers et établit le code de comportement des êtres humains, c'est grâce à elle que le monde fonctionne. L (...) Lire la suite

Hymne à Hathor

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 08 février 2006 par Nico

Hymne à Hathor : (...) imaux en les modelant à sa guise et façonne les hommes... Ô mère, Ô Lumineuse qui repousse les ténèbres, qui éclaire toute créature de ses rayons... Salut à toi Ô Grande aux nombreux noms : Ô toi de qui sortent les dieux en ce tien nom de Mout-Isis Ô fille de Râ en ce sien nom de Tefnout ! Ô Neith qui apparaît dans sa barque en ce sien no (...) Lire la suite

Min

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 06 décembre 2005 par Nico

Min | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) équerre en arrière de la tête et portant le flagellum royal. Il est coiffé d'une couronne surmontée de deux hautes plumes et son corps est gainé dans un linceul, ce qui lui donne la forme d'une momie. Il est « le taureau de sa mère », la déesse ciel qu'il féconde chaque soir pour donner naissance au soleil. Antique divinité vénérée à Coptos et (...) Lire la suite

Hymne à Hathor (Philae)

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 08 février 2006 par Nico

Hymne à Hathor (Philae) : (...) Dame de Senmen (île de Biggeh) Ton père Rê exulte quand tu te lèves, Ton frère Shou rend hommage à ta face, Thot, puissant en breuvage t'appelle, ô puissante. La Grande Ennéade est dans le plaisir et l'allégresse. Les babouins sont devant ta face et dansent pour Ta Majesté, Les hitys (d'autres singes) frappent le tambourin pour ton ka. Les êtres (...) Lire la suite

Rê (Râ)

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 15 novembre 2005 par Nico, Benjamin

Rê (Râ) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) aire. Il était souvent associé au dieu Amon, ce qui donnait : Amon-Rê. Il était alors représenté par un homme à tête de bélier. Dieu égyptien du soleil dont Héliopolis fut le principal lieu de culte. On le considérait comme le dieu créateur de l’univers, le dieu de l’Etat et de la justice ; l’on pensait que pendant la journée il parcourait le cie (...) Lire la suite

Un culte original des morts

Vie Quotidienne, samedi 21 octobre 2006 par Benjamin

Un culte original des morts : (...) iens. En effet, le soleil meurt chaque jour pour renaître chaque matin. Il ne peut donc en aller autrement pour tout autre forme de vie. Lorsque le pharaon de la Haute et de la Basse Egypte meurt, il rejoint son père Rê pour l’éternité. Chez les égyptiens, la vie sur Terre n’est en fait qu’une préparation de la vie dans l’au-delà. La deuxième vie est bi (...) Lire la suite

La 1ère période intermédiaire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

La 1ère période intermédiaire de l'Egypte antique ancienne : (...) pays. La première période intermédiaire s'étend approximativement de ~2190 av J.C. à ~2022 av J.C. La première période intermédiaire couvre de la VIIème à la Xème dynastie et une partie de la XIème dynastie. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant toute cette période, la capitale se trouve à Memphis (VIIème et VIII (...) Lire la suite

Signe Horus

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Horus en Astrologie Egyptienne : (...) este en vous, selon la tradition astrologique égyptienne. Vous avez les pieds bien sur terre et un sens clair, net et précis des responsabilités et des valeurs. La dimension politique prend toute son ampleur par votre action. Vous êtes prêt à mener de front plusieurs combats pour le bien de tous. La lutte ne vous fait pas peur. Votre devise : qui ne ris (...) Lire la suite

Petit Hymne à Aton

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 14 février 2006 par Nico

Petit Hymne à Aton : (...) s percevoir. L'or fin, lui-même, ne peut être comparé à ta lumière. Constructeur, tu as forgé ton corps dans l'or. Tailleur qui t'es taillé toi-même, ô sculpteur qui n'a jamais été sculpté. Ô l'unique sans pareil qui traverse le temps éternel dominant les millions de chemins placés sous ta conduite. Quand tu traverses le ciel chacun peut te voir, mai (...) Lire la suite

Un sarcophage saisi à Miami

Actualité Egypte, mardi 24 mars 2009 par Nico

L'Egypte cherche à récupérer un sarcophage saisi à Miami : (...) e charismatique patron des antiquités égyptiennes qui a annoncé la nouvelle ce dimanche 22 mars 2009. L'Egypte va bientôt réclamer officiellement aux Etats-Unis un sarcophage en bois vieux de 3.000 ans, sorti illégalement du pays il y a plus d'un siècle. Zahi Hawass a fait de la récupération des antiquités égyptiennes l’un de ses principaux objectifs. (...) Lire la suite

Signe Sekhmet

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Sekhmet en Astrologie Egyptienne : (...) ture morale. Symboliquement, l'astrologie égyptienne vous représente par un lion majestueux. Il est vrai que, en règle générale, votre fierté et votre orgueil gouvernent votre conduite et vos actions. Vous aimez briller et paraître. Mais ce désir n'est point exempt de profondeur, loin de là. Vous tenez simplement a être reconnue a votre juste valeur et, (...) Lire la suite

Le duel de Vérité et de Mensonge

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 31 janvier 2006 par Nico

Le duel de Vérité et de Mensonge : (...) Le début ne nous est pas parvenu. Mensonge réclame à son frère Vérité un couteau merveilleux qu'il lui a prêté ; Vérité ayant égaré celui-ci, Mensonge veut se faire rendre justice par le tribunal de la divine Ennéade. … Mensonge dit à l'Ennéade des dieux : Que l'on amène ici Vérité, et que ses yeux soient rendus aveugles et qu'il devienne désorm (...) Lire la suite

Grand Hymne à Aton

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 14 février 2006 par Nico

Grand Hymne à Aton : (...) Tu te lèves dans l'horizon d'orient Tu emplis chaque contrée de ta perfection. Tu es beau, grand, brillant, Elevé au-dessus de tout l'univers, Tes rayons entourent les contrées Jusqu'à la limite de tout ce que tu crées. Tu es le principe solaire, Tu régis les pays jusqu'à leurs extrémités Tu les lies pour ton fils que tu aimes. Tu t'éloignes, Tes ra (...) Lire la suite

Enseignement de Ptah-Hotep

Les hiéroglyphes / L'écriture, mardi 03 janvier 2006 par Nico

Enseignement de Ptah-Hotep : (...) de l’abeille, Isesi, qu’il vive selon l’éternité des cycles et l’éternité de l’instant, le directeur de la ville, le vizir Ptahhotep il dit : Souverain, mon maître, la vieillesse est advenue, le grand âge s’est abattu, l’épuisement est arrivé, la faiblesse se renouvelle. Il passe chaque jour à dormir, comme retombé en enfance. La vue baisse, il devient (...) Lire la suite

Reconnaître le nom des dieux et déesses

Les hiéroglyphes / L'écriture, dimanche 13 mai 2007 par Benjamin

Reconnaître le nom des dieux et déesses : (...) des principaux dieux et déesses de l’Egypte ancienne. De cette façon, il sera plus simple pour vous de les reconnaître lorsque vous passerez dans les nombreux temples que comptent ce magnifique pays ! Comme vous le savez, la religion occupe une place centrale dans la vie des Egyptiens anciens. Dans toutes les villes, il y avait au moins un temple. L (...) Lire la suite

Le Moyen Empire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

Le Moyen Empire de l'Egypte antique ancienne : (...) ce. Le Moyen Empire s'étend approximativement de ~2022 J.C. à ~1786 av J.C. Le Moyen Empire comprend la fin de la XIème dynastie et la XIIème dynastie. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant toute cette période, la capitale se trouve à Thèbes puis sera déplacé à Itch-Taouy au sud de Memphis. La période précéde (...) Lire la suite

Le pharaon

Pharaons, dimanche 27 mai 2007 par Benjamin

Le pharaon : (...) it vu comme le chef spirituel, le guide respecté et vénéré de tout un peuple. Dans la mythologie égyptienne, Osiris gouvernait les hommes avant que son frère jaloux, Seth, ne l’assassine. Mais Horus, fils d’Isis et d’Osiris, réussit à vaincre son oncle et à le punir de son geste. A partir de cet instant, ce fut lui qui monta sur le trône et devînt ainsi (...) Lire la suite

Sethy Ier (ou Séthi Ier)

Pharaons, dimanche 09 mars 2008 par Benjamin

Sethy 1er (ou Séthi 1er) : (...) anekhet Khaemouaset Seânkhtaoui » Horus taureau victorieux qui apparaît radieux à Thèbes, celui qui fait vivre les deux Terres. Nom de Nebty : « Ouhem Messout, Sekhemkhepesh Derpedjetpesdjet » Celui de la renaissance, dont le bras vaillant repousse les Neuf Arcs. Nom d’Horus d’or : « Ouhem khaou Ouserpedjoutem taou nebou » Celui d'un nouveau lever (...) Lire la suite

Le Nouvel Empire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

Le Nouvel Empire de l'Egypte antique ancienne : (...) de raffinement et d'évolutions qui s'étale sur un peu plus de cinq siècles. Le Nouvel Empire s'étend approximativement de ~1552 av J.C. à ~1080 av J.C. Le Nouvel Empire est formé de trois dynasties la XVIIIème, la XIXème et la XXème. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant cette période, la capitale fut à Thèbes a (...) Lire la suite

La première grève connue de l'Histoire

Histoire et Chronologie, lundi 11 mai 2009 par Professeur Nelson Pierrotti

La première grève connue de l'Histoire à Deir el Medineh, Egypte : (...) e professeur Nelson Pierrotti [NOTE]Professeur d'Histoire Antique I et II, à l'Université de Montevideo, en Uruguay[/NOTE]. La presse internationale nous a informé d’une nouvelle vague de grèves [NOTE]Le mot "Grève", provient du latin populaire "grava", il a d’abord signifié plage ou berge.[/NOTE] en Égypte, grèves pouvant être interprétées comme le (...) Lire la suite

Le dictionnaire

Hepou :

Lois dans l'ancienne Egypte.

Jugement d'Osiris :

Le jugement commence par l'accueil du défunt par Anubis qui le conduit par la main vers la salle des deux justices, où siège Osiris entouré d'Isis et de Nephtys. Devant eux, 42 assesseurs. Au centre, Thot se tient auprès de la balance qui servira à la pesée de l'âme. sur un plateau, le coeur du défunt est placé tandis que sur l'autre la plume, symbole de Maât est posée. Si le coeur est pur, la balance reste en équilibre face à la plume, le mort est juste de voix, le paradis lui est ouvert. Si le poids des péchés est trop lourd, il est anéanti.

Vizir :

Jusque sous la IVeme dynastie, le Vizir était un membre de la famille royale. A partir de la Veme le poste reviendra à un noble choisi pour ses capacités à seconder le roi dans sa tâche. On peut considérer le Vizir comme étant un Premier Ministre ou un conseiller personnel du roi, influent, juste, impartial, honnête et responsable, doté d'une forte autorité et qui joua un rôle de premier plan puisqu'il était le chef de l'administration et qu'à ce titre, les gouverneurs de Nomes (Nomarques) aussi bien les paysans lui devaient obéissance. Il avait la plus haute autorité sur le palais, la police ou le trésor ainsi que sur les grands travaux d'architecture ou l'aménagement des nécropoles. Il était « les yeux et les oreilles du roi » et de ce fait dirigeait la justice, levait les impôts aussi bien que les troupes, réglait les successions, s'occupait de religion et d'agriculture. La fonction tomba en désuétude entre l'Ancien et le Moyen-Empire, pendant les périodes troublées, où la fonction était purement honorifique, pour devenir sous le Nouvel-Empire une fonction partagée entre le Vizir du Nord qui avait pour Capitale Thèbes et le Vizir du Sud qui résidait à Memphis.