La journée

Un article du site www.egyptos.net

Le papyrus médical récemment acquis par le Louvre nous a semblé un bon motif pour cette nouvelle rencontre, et bien nous en a pris.

Pascale et Monique

Venues de la belle province paloise, Pascale et Monique, en compagnie de Vincent, ont commencé très tôt leur virée parisienne en retraçant la deuxième partie de la « balade égyptienne dans Paris » que nous avions faite en novembre 2006. Partant de la place du Caire, à travers cette ancienne Cour des Miracles plus tard baptisée le « petit Caire » aux noms de rue évocateurs (Aboukir, Alexandrie, rue du Nil, …) ; rejoignant la place du Chatelet et sa fontaine aux sphinx ; puis la Cour Carrée du Louvre à la recherche des statues égypto maniaques du XIXème siècle ; pour finir par les statues du jardin des Tuileries et l’obélisque de la Concorde.

Vers midi, nous rejoignons le restaurant où Bernard, Raymond, Sat-Ré et Min-Horus nous attendent déjà. A signaler l’accueil chaleureux et la qualité du restaurant pour un prix modique (20€ par personne) : … (site à retrouver … j’ai perdu l’adresse !)

De gauche à droite : Min-Horus, Raymond et Bernard, au fond Sat-Re et Monique descendant l’escalier

Après ces libations libanaises, nous nous sommes dirigé vers le Louvre tout proche pour découvrir ce fameux papyrus médical que le musée vient d’acquérir. Bien que nécessitant une sérieuse restauration, ce document reste parfaitement lisible … pour les rares élus qui savent lire le démotique !

L’exposition temporaire est également assortie de quelques objets, rares mais d’excellente facture, toutes bien sûr orientées sur l’art médical.

Petite pause à mi-parcours : Raymond, Monique, Pascale et Bernard … à contre-jour !

Ensuite, la petite troupe s’est dirigée, via l’aile Richelieu et au travers des dédales du Louvre, vers le Département des Antiquités Egyptiennes, où nous avons fait une nouvelle moisson de photos pour alimenter Rosette … que les traducteurs se tiennent prêts, nous avons de quoi vous faire trimer.

Et un exemple de stèle … qui reste à traduire pour enrichir le corpus de Rosette

Enfin, et comme les séparations sont toujours difficiles, nous retrouvons Mélina dans un bistrot de la place Royale pour conclure une journée de découvertes, tant égyptologiques qu’humaines.

Le pot d’adieu … De gauche à droite : Vincent, Mélina, Pascale, Monique et Raymond

Une fois de plus, le contact direct s’avère beaucoup plus riche que dans le monde virtuel du Net !

Auteur : Vincent Euverte
Mise en ligne le : mercredi 05 septembre
Dernière mise à jour le : mercredi 05 septembre
URL : http://www.egyptos.net/egyptos/rencontres-egyptologiques/rencontre-4-recit.php