86 article(s) correpondant à la recherche de hieroglyphe

11 définition(s) correpondant à la recherche de hieroglyphe

13 photo(s) correpondant à la recherche de hieroglyphe

0 citation(s) correpondant à la recherche de hieroglyphe

Les articles

Geb

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Geb | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) gé sur le dos, portant souvent la couronne de la Basse Egypte. Dans ses représentations, on le trouvait en compagnie de Nout, la déesse du ciel. En général, sa peau était verte. l'Oie, présente dans son hiéroglyphe était son animal représentatif. Souvent il apparaît sur les sarcophages avec Nout tandis que le dieu de l'air, Shou, vient interr (...) Lire la suite

Un hiéroglyphe découvert en Syrie

Actualité Egypte, dimanche 20 juillet 2008 par Benjamin

Un hiéroglyphe découvert en Syrie : (...) été découvert en Syrie, près de Damas, la capitale. Localisation de la Syrie par rapport à l'Egypte Des archéologues ont récemment mis la main sur un fragment de stèle comprenant une illustration et un texte de louanges destiné au pharaon Ramsès II. On y aperçoit la jambe du souverain ainsi qu'un pied du dieu Amon, présent à ses c (...) Lire la suite

Carte de la Basse Epoque

Histoire et Chronologie, mercredi 21 septembre 2005 par Nico

La Basse Epoque | Carte de l'Egypte antique ancienne : (...) (...) Lire la suite

Carte du Moyen Empire

Histoire et Chronologie, mardi 20 septembre 2005 par Nico

Le Moyen Empire | Carte de l'Egypte antique ancienne : (...) (...) Lire la suite

Carte de l'époque Prédynastique

Histoire et Chronologie, mardi 20 septembre 2005 par Nico

L'Époque Prédynastique | Carte de l'Egypte antique ancienne : (...) (...) Lire la suite

Carte de l'Ancien Empire

Histoire et Chronologie, mardi 20 septembre 2005 par Nico

L'Ancien Empire | Carte de l'Egypte antique ancienne : (...) (...) Lire la suite

Carte du Nouvel Empire

Histoire et Chronologie, mardi 20 septembre 2005 par Nico

Le Nouvel Empire | Carte de l'Egypte antique ancienne : (...) (...) Lire la suite

Ecrire son nom en hiéroglyphes

Les hiéroglyphes / L'écriture, mardi 11 juin 2019 par Nico

Ecrire son nom en hiéroglyphes comme au temps de l'Egypte des pharaons : (...) he représente un son ou une consonne): Traduire Attention le programme ci-dessus transcrit lettre à lettre votre nom en hiéroglyphe. La traduction ou plus exactement la transcription est effectuée à partir des signes unilitères (qui désigne une consonne ou un son), il faut savoir que l'écriture égyptienne a auss (...) Lire la suite

WikiHiero

Les hiéroglyphes / L'écriture, vendredi 07 octobre 2005 par Nico

WikiHiero : (...) WikiHiero est un programme PHP (sous licence GNU Public License) permettant de générer en hiéroglyphes des noms ou des textes hiéroglyphiques en utilisant la syntaxe du Manuel de codage des hiéroglyphes. Code source par G. Blanchard et diffusé sous licence GNU Public License. Images de hiéroglyphes par S. Rosmorduc, G. Watson et J. (...) Lire la suite

Isis

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Isis | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ncipales divinités. Protectrice du bien-être des naissances, des navigateurs et de l'Etat. Elle joue un rôle fondamental dans le mythe d'Osiris, son époux tué et démembré par son frère Seth, dont elle réussit à réunir les membres, lui redonnant vie et concevant avec lui leur fils Horus. Elle est parfois représenté comme une femme portant (...) Lire la suite

Sobek

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Sobek | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) n crocodile ou comme un homme à tête de crocodile. Sobek est le fils de la déesse aquatique Neith. Dieu de l'eau, associé à la fertilité, il devint un dieu national pendant la XIIe dynastie. Il était le dieu qui irrigue les champs, ainsi la présence de crocodiles dans le Nil était pour les Égyptiens l'annonce d'une crue favorable aux (...) Lire la suite

Qebehsenouf (Kébehsénouf)

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Qebehsenouf (Kébehsénouf) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) s à protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est un génie à tête de faucon. Il est l'un des quatre fils d'Horus avec Hâpy, Douamoutef et Amset. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Le vase canope correspondant à ce personnage, dont le couvercle représen (...) Lire la suite

Amset

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Amset | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) és à protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est une tête humaine. Il était aussi connu sous le nom d'Imset. Il est l'un des quatre fils d'Horus avec Hâpy, Douamoutef et Qebesennouf. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Le vase canope correspondant à (...) Lire la suite

Montou (Monthou)

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Montou | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) me un homme à tête de faucon coiffé de deux grandes plumes, d'un disque solaire et de deux uræus. A Erment, Montou est représente accompagné de deux déesses, Iounyt et Rattaouy (ou Tjenenet). Dieu égyptien de l'antique ville d'Hermonthis, lié à l'Origine au culte du soleil et divinité guerrière. A Thèbes, Montou est le dieu faucon. (...) Lire la suite

Nephtys

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Nephtys | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) glyphes servant à écrire son nom. Elle est la fille de Nout et de Geb, et la soeur de Osiris, de Seth et d'Isis. Elle aida sa soeur Isis à ressusciter son frère-époux Osiris. Avec Isis elle était l'un des deux « milans » ou oiseaux hurleurs qui semblaient émettre des lamentations funèbres. Protectrice des morts. Elle est la gardie (...) Lire la suite

Selket (Selkis)

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 aot 2005 par Nico

Selket (Selkis) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) on. Selket (Selqit) était une divinité bienveillante qui, ici-bas, protégeait les hommes des morsures. Ses prêtres, médecins et magiciens, excellaient dans l'art de guérir les piqûres d'insectes et de scorpions. Dans l'au-delà, elle veillait sur le défunt et, associée à Qébehsenhouf, protégeait le vase canope contenant les intestins (...) Lire la suite

Shou (Chou)

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Shou (Chou) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) s de Geb, et soutenant Nout, les bras tendus. Parfois aussi, on le voit sous l'apparence d'un lion ou d'une colonne d'air. Il était coiffé d'une plume d'autruche ou de quatre hautes plumes. Shou forme avec sa soeur jumelle et épouse Tefnout le premier couple divin, tous deux n'ayant que pour seul et unique parent, Rê. Shou est le symbole de (...) Lire la suite

Thouéris

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Thouéris | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) attes de lion. Déesse qui lors de l'accouchement protégeait toutes les femmes, de la reine à la simple paysanne. Elle était représentée sous l'aspect d'une femelle d'hippopotame enceinte, debout et reposant sur deux emblèmes signifiant « protection » en langue hiéroglyphique, ou encore mi-femme et mi-hippopotame, avec des pattes de l (...) Lire la suite

Nekhbet (Nekheb)

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Nekhbet | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) paraît également comme une femme à tête de vautour ou portant une couronne blanche flanquée de deux plumes. Antique divinité dynastique égyptienne de Hiérakonpolis, en Haute Egypte. Avec la déesse-serpent Ouadjet elle était la protectrice du pharaon et du royaume. La reine était censée être sa personnification. Aux côtés de la d (...) Lire la suite

Satet (Satis)

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 aot 2005 par Nico

Satet (Satis) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) te-Egypte, et des cornes de gazelle en forme de lyre. Déesse égyptienne d'Eléphantine, également vénérée dans d'autres villes et qui avec Khnoum et Anuket formait la triade des divinités présidant à la Première Cataracte. Son nom, qui viens de setji (semer, répandre) et signifie « Celle qui répand », nom qui la confirme dans sa fo (...) Lire la suite

Hâpi

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Hâpi | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) stinés à protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est une tête de babouin. Il est l'un des quatre fils d'Horus avec Amset, Douamoutef et Qebesennouf. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Dans le vase canope d'Hapi, au couvercle orné d'une tête de baboui (...) Lire la suite

Khonsou

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Khonsou | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ucon coiffé du globe lunaire, aspect adulte ou enfant au crane rasé portant la mèche latéral de l'enfance, avec un corps en forme de chrysalide enveloppé dans une gaine moulante tenant dans les mains les emblèmes de la royauté. A l'origine divinité lunaire dont le nom signifiait « le voyageur » et qui luttait contre les forces des tén (...) Lire la suite

Bès

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Bès | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) s, à la queue et aux oreilles de lion. Il est habituellement représenté de face contrairement à un grand nombre de divinités égyptiennes qui sont représentées de profil. Il portait souvent une coiffure de plumes et portait une peau de panthère. Divinité mineure de la mythologie égyptienne, dont le culte fut largement diffusé à une é (...) Lire la suite

Seth

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 aot 2005 par Nico, Benjamin

Seth | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) Frère d'Osiris, d'Isis et de Nephtys, il fut considéré dans l'ancienne Egypte comme la personnification du mal et représenté comme un animal non identifié mais semblable au sanglier, ou encore comme un homme avec la tête de cet animal. Seth fut vénéré à certaines périodes, en particulier lorsque les Hyksos conquirent l'Egypte. Dans la my (...) Lire la suite

Anubis

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Anubis | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) acal noir ou un homme à tête de chacal. Son nom veut dire "chacal". Il est souvent couché sur une maquette de chapelle funéraire ou sur un naos, avec un bandeau rouge autour du cou et un fouet entre les pattes postérieures. Il avait également souvent une croix ankh dans une main et dans l'autre le sceptre. Il est le dieu égyptien des morts (...) Lire la suite

Sekhmet

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 aot 2005 par Nico

Sekhmet | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) souvent avec un corps de femme et une tête de lionne couronnée par le disque solaire et l'uraeus. Son nom signifie « la puissance ». La déesse lionne représentait la fureur de Râ et éliminait les ennemis du dieu Soleil. Elle provoquait également les épidémies mais certains de ses pouvoirs éloignaient les maladies et c'est pourquoi ell (...) Lire la suite

Khnoum

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico

Khnoum | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) e Philaé et on le retrouve dans une dizaine de villes d'Égypte sous des formes variées. Bélier ou homme à tête de Bélier aux cornes horizontales. Il tient dans sa main la croix ansée (ankh). Ancien dieu égyptien, Khnoum (le maître de l'eau fraîche) est le dieu des cataractes et puissance créatrice dans la mythologie égyptienne (...) Lire la suite

Min

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 06 dcembre 2005 par Nico

Min | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) n équerre en arrière de la tête et portant le flagellum royal. Il est coiffé d'une couronne surmontée de deux hautes plumes et son corps est gainé dans un linceul, ce qui lui donne la forme d'une momie. Il est « le taureau de sa mère », la déesse ciel qu'il féconde chaque soir pour donner naissance au soleil. Antique divinité vén (...) Lire la suite

Atoum

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico

Atoum | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) t représenté sous l'apparence d'un homme coiffé de la double couronne de Haute et Basse-Égypte, tenant dans les mains le sceptre Ouas et la croix ansée (Ankh) et vêtu de la tunique à bretelles. Il est parfois représenté en homme à tête de bélier. Très ancien dieu cosmique, Atoum est une des divinités créatrices primordiales, et est (...) Lire la suite

Mout

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Mout | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) sont attestés à Hermonthis, Bubastis, Memphis et Tanis. Femme portant sur la tête une dépouille de vautour, parfois sumontée du pschent ( la double couronne d'Egypte ). Elle peut être sous l'aspect d'une femme à tête de lionne que surmonte ou non le disque protégé par l'uraeus. Ou aussi sous un aspect ithyphallique ( à Karnak ). (...) Lire la suite

Neith (Neit)

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Neith | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) uronne rouge de la Basse Egypte, des arcs, des flèches croisées et un bouclier sur la tête (parfois dans les mains). Antique déesse égyptienne de Saïs devenue la déesse dynastique lorsque sous la XXVIe dynastie cette ville devint la capitale. Elle est l'épouse de Khnoum ou, dans la Fayoum, de Sobek. Une de ses charges est de protèger (...) Lire la suite

Tefnout

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 22 octobre 2005 par Nico

Tefnout | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ionne. Déesse d'Oxyrhynchos, soeur et épouse de Shou, elle est la mère de Geb et Nout.Tefnout est la déesse de l'humidité et de la rosée. Sa tête de lion fait référence à l'apparence qu'elle revêtit lorsqu'elle s'enfuit en Nubie laissant derrière elle une grande sécheresse. Une légende raconte que les larmes qu'elle versa en aidant (...) Lire la suite

Alphabet phonétique des hiéroglyphes

Les hiéroglyphes / L'écriture, mercredi 12 juin 2019 par Nico

L'alphabet phonétique des hiéroglyphes égyptiens : (...) te ancienne. L'égyptien ancien est une écriture sémitique, ceci signifie qu'il n'y avait pas de voyelles. "a", "A", "i", "w", sont des "semi-voyelles" (ou semi-consonnes). Chaque unilitère représente donc une consonne. Le regroupement de ces hiéroglyphes peut-être considéré comme un pseudo alphabet. C'est une classification moderne ayant pou (...) Lire la suite

Les liens entre les écritures

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

Les liens entre les différentes formes d'écritures : (...) isée dans le but d'illustrer le dossier présenté. Elle permet de distinguer clairement les liens qui existent entre les toutes premières écritures de l'humanité et celles que nous connaissons actuellement. Bien évidemment, les interactions entre différents dialectes et les influences culturelles que subit tout un peuple sont multiples ! C'est po (...) Lire la suite

Ptah

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Ptah | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) composite alliant les symboles qui définissent sa personalité: ankh (la vie), ouas (le divin) et le djed (la stabilité). Divinité égyptienne de la ville de Memphis, où on le considérait comme le créateur de cosmos ainsi que comme le protecteur des artisans et des architectes et comme un dieu dynastique. Il porte des vêtements serrés qu (...) Lire la suite

Amon

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Amon | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) n ou une tête de bélier avec de grandes cornes. Les symboles d'Amon sont souvent le disque solaire ou les cornes du bélier. Il est associé à l'oie et, surtout, au bélier (animal sacré). A l'origine, Amon était le dieu local des tribus de Thèbes. Lorsque les Thébains eurent conquis le trône d'Egypte, Amon devint une divinité universell (...) Lire la suite

Rê (Râ)

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 15 novembre 2005 par Nico, Benjamin

Rê (Râ) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) e solaire. Il était souvent associé au dieu Amon, ce qui donnait : Amon-Rê. Il était alors représenté par un homme à tête de bélier. Dieu égyptien du soleil dont Héliopolis fut le principal lieu de culte. On le considérait comme le dieu créateur de l'univers, le dieu de l'Etat et de la justice, l'On pensait que pendant la journée il (...) Lire la suite

Nout

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Nout | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ur la terre du bout des doigts et des orteils. Elle est parfois présentée comme une vache. Divinité égyptienne du ciel, considéré comme l'épouse et la soeur jumelle de Geb (la terre), dieu de la terre et la fille de Chou (l'air) et de Tefnout (l'humidité). Mère des étoiles et du soleil que selon le mythe elle engendre chaque matin et d (...) Lire la suite

Imhotep

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Imhotep | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ssis, vêtu d'une courte jupe, le crane rasé, lisant un rouleau de papyrus posé sur ses genoux. Vizir du pharaon Djoser pour lequel, selon la légende, il construisit la pyramide à degrés de Saqqarah. Imhotep a aussi apporté à l'Egypte quelques innovations tel la généralisation de l'utilisation de la pierre pour les monuments funéraires, (...) Lire la suite

Aton

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Aton | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) que solaire, orné d'un uræus, dont les rayons terminés par des mains tiennent des croix de vie (ankh). Aton était le dieu adoré par Aménophis IV ou Akhenaton. En effet, ce dernier instaura le culte de cet unique dieu avec sa femme Néfertiti. Aton devint le symbole principal du monothéisme solaire et fut considéré comme la puissance uni (...) Lire la suite

Maât

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Maât | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) he, ou parfois en forme de plume. Déesse égyptienne symbole de l'Ordre cosmique, de la justice et de la vérité. Elle est considéré comme la fille du dieu solaire Rê et comme la compagne de Thot. Elle symbolise l'équilibre de l'Ordre de l'univers et établit le code de comportement des êtres humains, c'est grâce à elle que le monde f (...) Lire la suite

Bastet

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 27 dcembre 2005 par Nico, Benjamin

Bastet | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) a forme d'une chatte, parfois accompagnée de ses petits ou les allaitant. On la retrouve également sous la forme d'une femme à tête de chatte portant un sistre ou un petit panier. Elle prend aussi parfois l'aspect d'une lionne partant en guerre contre les ennemis de Râ. Elle est la déesse de la maison et du chat domestique mais aussi de la (...) Lire la suite

Reconnaître le nom des dieux et déesses

Les hiéroglyphes / L'écriture, dimanche 13 mai 2007 par Benjamin

Reconnaître le nom des dieux et déesses : (...) oms des principaux dieux et déesses de l'Egypte ancienne. De cette façon, il sera plus simple pour vous de les reconnaître lorsque vous passerez dans les nombreux temples que comptent ce magnifique pays ! Comme vous le savez, la religion occupe une place centrale dans la vie des Egyptiens anciens. Dans toutes les villes, il y avait au moins un tem (...) Lire la suite

Hathor

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Hathor | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) par une vache ou sous forme humaine coiffée d'une couronne représentant le disque solaire entouré des cornes d'une vache. Elle porte une longue tunique à bretelles et une collerette, et parfois une longue perruque en trois parties sur laquelle apparaît l'idéogramme de son nom. On peut aussi l'associer à un roseau. Hathor est la fille de No (...) Lire la suite

Anuket (Anoukis)

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico

Anuket (Anoukis) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) exclusivement consacrés (comme sur l'île de Séhel). Elle partageait aussi certains temples avec les autres membres de la triade (comme par exemple sur l'île d'Éléphantine). Elle était également adorée en Nubie et à Kômir, où elle était associée à la déesse Nephthis. Sous forme humaine habillée d'une robe moulante et coiffée d'un (...) Lire la suite

Thôt

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Thôt | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) anc et noir, ou comme un babouin hamadryas. Dieu égyptien à caractère lunaire, à Hermopolis il était la divinité suprême, il avait le corps d'un homme et la tête d'un ibis, parfois d'un singe, et portait sur la tête le croissant de lune. Vénéré comme le dieu de la parole créatrice, de l'écriture et du calcul, et considéré comme (...) Lire la suite

Osiris

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Osiris | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) t, tenant le spectre héqa et le flagellum, insigne du pouvoir. Il porte une haute mitre blanche ou une couronne atef. Sa couleur de peau pouvait être verte, rappelant son action sur la végétation, ou noire pour son action sur les morts. Il est accompagné des typiques attributs royaux, le spectre, le fouet, la crosse et la couronne blanche de la Hau (...) Lire la suite

Apis

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Apis | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) était représenté par un taureau noir coiffé d'un disque solaire représentant l'énergie créatrice de la nature. On pouvait aussi le trouver avec un uraeus et certaines particularités comme un croissant sur le front ou un vautour sur le dos. Apis n'était jamais représenté avec un corps humain. Apis était le taureau sacré dont on pensai (...) Lire la suite

Hérychef (Harsaphès)

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 28 avril 2009 par Nico, Benjamin

Hérychef (Harsaphès) : (...) léopolis. Il s'agit du nom grec de l'ancienne cité égyptienne Hout-nen-nesout, capitale du XXème nome de Haute-Egypte. Ce nom signifiait « le palais de l'enfant royal ». l'appellation actuelle de cette antique cité est Ihnasya el-Medina. Il était représenté le plus souvent sous la forme d'un homme à tête de bélier, coiffé de la cour (...) Lire la suite

Iabtet

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 17 juin 2009 par Benjamin

Iabtet : (...) pte. Elle était représentée par une femme portant sur sa tête le symbole égyptien de l'Orient : . Il était constitué d'une hampe (une sorte de tige) sur laquelle reposait un petit arbuste. Les deux ronds latéraux évoquaient les potentiels fruits de celui-ci. La plupart du temps, Iabtet était figurée avec le sceptre ouas à la main. (...) Lire la suite

Sources de notre connaissance

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Les sources de notre connaissance : (...) et à Abydos et Saïs à la Basse Epoque. Il y recevait sans doute un enseignement pratique en ayant la possibilité d'affiner ses connaissances auprès de grands médecins, mais il étudiait surtout les écrits existants conservés dans les bibliothèques de papyrus médicaux. Les scribes recopiaient sans cesse ces papyrus afin de conserver la mémoire (...) Lire la suite

Somtous

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 17 juin 2009 par Benjamin

Somtous : (...) Hérakléopolis. Il s'agit du nom grec de l'ancienne cité égyptienne Hout-nen-nesout, capitale du XXème nome de Haute-Egypte. Ce nom signifiait « le palais de l'enfant royal ». l'appellation actuelle de cette antique cité est Ihnasya el-Medina. Il était le plus souvent représenté par un enfant assis sur un lotus ouvert, coiffé du ném (...) Lire la suite

Noun (ou Nouou)

Dieux et Divinités Egyptiens, lundi 10 mars 2008 par Nico

Noun (ou Nouou) : (...) l'Obscurité et le chaos. Selon les égyptiens, le Noun est l'océan primordial, représentation du néant et du chaos. Il est à l'Origine du monde divin et existait avant que le monde soit créé. Dans tous les mythes de la création égyptiens, c'est en son sein que naquit le premier dieu, Atoum. On appelle ainsi le Noun, le père des dieux car (...) Lire la suite

Apophis

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 03 fvrier 2006 par Nico, Nicolas Esse

Apophis (Apopis) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) Xe dynastie, peinture sur stuc. Apophis est représenté par un serpent de taille gigantesque. Il peut aussi prendre la forme de l'hippopotame, de l'oryx ou de la tortue. Apophis (Apopis), dieu-serpent (Aâpep), symbolise la puissance originelle, toujours repoussée mais jamais anéantie. Cet énorme serpent est le symbole du non- (...) Lire la suite

Imentet

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 17 juin 2009 par Benjamin

Imentet : (...) l'Egypte. Elle était représentée par une femme portant sur sa tête le symbole égyptien de l'Occident : . Il était constitué d'une hampe (une sorte de tige) sur laquelle était fixé un support pouvant accueillir soit un faucon, soit une plume d'autruche, voire les deux en même temps. La plupart du temps, Imentet était figurée avec le sc (...) Lire la suite

L'astrologie

Vie Quotidienne, samedi 20 aot 2005 par Nico

L'astrologie égyptienne : (...) 'écriture, les phases de la lune, le mouvement diurne du soleil et les éléments lumineux de la voûte céleste nocturne. Toute la culture de l'Egypte antique en était imprégnée. En effet ils voyaient dans le ciel l'expression d'un ordre supérieur, qu'ils tentèrent durant toute leur histoire d'exprimer dans leur vie de tous les jours (exemple : (...) Lire la suite

Amonet

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 15 juillet 2009 par Benjamin

Amonet : (...) rticulièrement à Hermopolis où elle fait partie, avec sept autres divinités, de l'Ogdoade. Elle était représentée par une femme vêtue d'une longue robe et portant la couronne rouge de Basse-Egypte (ou desheret), parfois surmontée d'un uraeus. Elle avait également un sceptre « ouas » à la main. Plus rarement, elle apparaissait avec (...) Lire la suite

Initiation aux hiéroglyphes

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 30 septembre 2006 par Benjamin

Initiation à la lecture des hiéroglyphes : (...) e dernière est très complexe et présente de nombreux aspects. Elle possède une richesse inouïe témoignant de l'art incomparable et l'intelligence des Egyptiens. Peu de gens en détiennent tous les secrets de nos jours. En effet, beaucoup de passionnés se bloquent devant la quantité impressionnante de symboles à connaître et le nombre important (...) Lire la suite

L'Époque Ptolémaïque

Histoire et Chronologie, lundi 04 fvrier 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Époque Ptolémaïque de l'Egypte antique ancienne : (...) a civilisation grecque et d'un autre côté, la restauration des rites égyptiens ancestraux. L'Époque Ptolémaïque s'étend approximativement de ~332 av J.C. à ~30 av J.C. L'Époque Ptolémaïque est composée de deux dynastie : la dynastie macédonienne issue de Alexandre le Grand, et la dynastie ptolémaïque (ou lagides). Pour en savoir (...) Lire la suite

Lettre à Mr Dacier

Les hiéroglyphes / L'écriture, lundi 10 octobre 2005 par Nico

Lettre à Mr Dacier par Champollion : (...) uverte d'un système de déchiffrement des hiéroglyphes. « Monsieur, Je dois aux bontés dont vous m'honorez l'indulgent intérêt que l'Académie royale des Inscriptions et Belles-Lettres a bien voulu accorder à mes travaux sur les écritures égyptiennes, en me permettant de lui soumettre mes deux mémoires sur l'écriture hiératique ou (...) Lire la suite

Le calendrier égyptien

Vie Quotidienne, samedi 20 aot 2005 par Nico

Le calendrier égyptien : (...) ière, est assurément le seul calendrier intelligent qui ait jamais existé dans l'histoire humaine. Les anciens égyptiens mesuraient le temps comme nous en années, mois, jours, heures. Les années étaient numérotées en années de règne par rapport à l'intronisation du pharaon, et non pas comme nous en partant d'un point zéro. l'an (...) Lire la suite

Une médecine magico-religieuse

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Une médecine magico-religieuse : (...) cycle de la végétation et est à l'Origine de la croyance de la résurrection. « Si tu précèdes à l'examen d'un homme atteint à l'ntrée du cardia (l'estomac) et qu'il est atteint dans le bras, à la poitrine et sur un côté de l'netrée du cardia, et qu'on dise à ce sujet: "C'est la maladie verte !" tu devras dire à ce sujet: "C'est q (...) Lire la suite

La 1ère période intermédiaire

Histoire et Chronologie, lundi 04 fvrier 2008 par Nico, Francois Daumas

La 1ère période intermédiaire de l'Egypte antique ancienne : (...) ir du pays. La première période intermédiaire s'étend approximativement de ~2190 av J.C. à ~2022 av J.C. La première période intermédiaire couvre de la VIIème à la Xème dynastie et une partie de la XIème dynastie. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant toute cette période, la capitale se trouve à Memp (...) Lire la suite

Compter en hiéroglyphes : déchiffrer les dates

Les hiéroglyphes / L'écriture, jeudi 16 janvier 2014 par Benjamin

Compter en hiéroglyphes : déchiffrer les dates : (...) uments des signes faisant référence à des dates marquant les événements importants du règne d'un pharaon : stèles relatant des décrets royaux, papyrus administratifs, etc... Il convient donc de vous apprendre à compter en hiéroglyphes. Voici les signes qui désignaient les différents nombres : [HIERO_BLOCK]Z1[/HIERO_BLOCK] : / wa. Un t (...) Lire la suite

L'Époque prédynastique

Histoire et Chronologie, jeudi 17 janvier 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Époque prédynastique de l'Egypte antique ancienne : (...) ansition entre la préhistoire et la formation de l'état égyptien avec les premières dynasties de pharaons. L'Époque prédynastique s'étend approximativement de ~3400 av J.C. à ~3150 av J.C. La dynastie zéro (rois originaires de Hiérakonpolis). Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons A cette époque l'Egypte est sép (...) Lire la suite

Le Projet Rosette

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 30 septembre 2006 par Vincent Euverte, MaatdeBelgique

Le Projet Rosette : (...) yphiques ? Et qui n'a pas hésité devant les difficultés de l'apprentissage long et difficile de cette langue ? Afin de faciliter la réalisation de ce rêve, nous avons lancé le projet Rosette ! Avant tout, offrir une assistance informatique à la lecture et à la compréhension des textes de l'Egypte Ancienne. Au départ, nous nous consacro (...) Lire la suite

Les lieux en hiéroglyphes

Les hiéroglyphes / L'écriture, mardi 10 fvrier 2009 par Benjamin

Les lieux en hiéroglyphes : (...) au-delà du simple symbole et de la traduction littérale réductrice, l'écriture des anciens égyptiens était riche et permettait d'appréhender certains sujets avec une grande précision. Ce fut le cas avec les noms de lieux. En déchiffrant le nom d'un endroit, bien loin de la simple compréhension du mot, un nombre impressionnant d'informations no (...) Lire la suite

La 3ème période intermédiaire

Histoire et Chronologie, lundi 04 fvrier 2008 par Nico, Francois Daumas

La 3ème période intermédiaire de l'Egypte antique ancienne : (...) période de chaos et de violence. C'est une période où le pouvoir phraonique ne va cesser de s'affaiblir progressivement et où le pays va se diviser avant la réunification par Piânkhy. La troisième période intermédiaire s'étend approximativement de ~1080 av J.C. à ~730 av J.C. La troisième période intermédiaire est composée de di (...) Lire la suite

Maladies & Traitements

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Maladies & Traitements : (...) es ont été identifiées grâce à leurs noms anciens et les descriptions qu'en font les textes, leurs manifestations dans les portraits du corps humain, l'étude des tissus malades réalisée sur les momies et l'analyse des os et des dents des squelettes découverts dans les cimetières. L'ensemble de ces recherches forment une nouvelle discipline : l (...) Lire la suite

La 2ème période intermédiaire

Histoire et Chronologie, lundi 04 fvrier 2008 par Nico, Francois Daumas

La 2ème période intermédiaire de l'Egypte antique ancienne : (...) nvahie par un peuple étranger : les Hyksos. La deuxième période intermédiaire s'étend approximativement de ~1786 av J.C. à ~1552 av J.C. La deuxième période intermédiaire est composée des dynasties Hyksos de la XIIIème à la XVIème dynastie et de la XVIIème dynastie (parallèle à la XVème) dîtes thébaine. Pour en savoir plus, (...) Lire la suite

L'écriture égyptienne et son évolution

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

L'écriture égyptienne et son évolution : (...) n être l'un des principaux responsables. Avec plus de 3000 ans d'histoire, ce peuple a su traverser les siècles par le biais de son art et de son talent incomparable. Les hiéroglyphes, longtemps considérés comme de simples dessins décoratifs, en sont une des manifestations. Selon toute vraisemblance, la civilisation égyptienne aurait dévelop (...) Lire la suite

Symbolique des couleurs

Vie Quotidienne, dimanche 05 avril 2009 par Nico, Nebetbastet

Symbolique des couleurs dans l'Égypte antique : (...) écrite, possède aussi cette puissance créatrice, de même que les images peintes ou sculptées. On comprend alors mieux pourquoi en égyptien le mot "couleur" est synonyme de "nature", "disposition", "qualité" et était associé à l'essence profonde de l'objet. C'est la raison pour laquelle on disait qu'il était impossible de connaître la vérit (...) Lire la suite

Temple d'Edfou (article)

Pharaons, mercredi 14 mars 2007 par Nico

Le temple d'Edfou : (...) Magna pour les Grecs) , la ville actuelle s'appelle Tell el-Balamoûn. Hiéroglyphe : Localisation : Entre Louxor et Assouan, sur la rive gauche du Nil. Dieu vénéré : Le dieu faucon Horus (ou l'Horus de Behedet) Epoque : Ptolémaïque, il a été construit de -237 à -57 av.J-C. Dimension : 137 mètres de longueur, 79 mètres de large (...) Lire la suite

Les Jeux

Vie Quotidienne, vendredi 20 janvier 2006 par Benjamin

Les Jeux dans l'Egypte Ancienne : (...) ou entre amis. On en retrouve souvent des exemplaires qui accompagnent le défunt dans sa tombe ou encore dans les ruines d'habitations et même sur les façades des temples et tombeaux. Parmi les différents jeux de l'époque, ce sont les jeux de société qui étaient les préférés des Egyptiens. Nous allons, ici, présenter les plus célèbres (...) Lire la suite

Limites de cette médecine

Vie Quotidienne, lundi 22 aot 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Les limites de la médecine égytienne : (...) nt d'abords de l'idée que la maladie est due à l'intervention de puissances surnaturelles, dieux ou démons. Mais, contrairement à ce qu'on a souvent cru, les premiers signes d'une approche rationnelle des maladies sont apparus bien avant Hippocrate et le miracle Grec. Dans des papyrus égyptiens antérieurs de plus d'un millénaire à Hippocrate, on (...) Lire la suite

La titulature : les noms du pharaon

Pharaons, mardi 31 mars 2009 par Benjamin

La titulature royale : les noms du pharaon : (...) e présenter comme l'égal des dieux. Ces « noms » pouvaient également être vus comme les garants de son immortalité de part le fait qu'ils subsisteraient bien après son départ dans l'autre monde. Ils étaient présents sur tous les textes officiels ainsi que sur les différents monuments à la gloire du souverain. Dès la fin de l'ancien Empire, (...) Lire la suite

Le Moyen Empire

Histoire et Chronologie, lundi 04 fvrier 2008 par Nico, Francois Daumas

Le Moyen Empire de l'Egypte antique ancienne : (...) issance. Le Moyen Empire s'étend approximativement de ~2022 J.C. à ~1786 av J.C. Le Moyen Empire comprend la fin de la XIème dynastie et la XIIème dynastie. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant toute cette période, la capitale se trouve à Thèbes puis sera déplacé à Itch-Taouy au sud de Memphis. La (...) Lire la suite

Le pharaon

Pharaons, dimanche 27 mai 2007 par Benjamin

Le pharaon : (...) tait vu comme le chef spirituel, le guide respecté et vénéré de tout un peuple. Dans la mythologie égyptienne, Osiris gouvernait les hommes avant que son frère jaloux, Seth, ne l'assassine. Mais Horus, fils d'Isis et d'Osiris, réussit à vaincre son oncle et à le punir de son geste. A partir de cet instant, ce fut lui qui monta sur le trône et (...) Lire la suite

L'Époque Thinite

Histoire et Chronologie, jeudi 17 janvier 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Époque Thinite de l'Egypte antique ancienne : (...) ès d'Abydos, d'où étaient originaires les pharaons la Ière dynastie. L'Époque Thinite s'étend approximativement de ~3150 av J.C. à ~2700 av J.C. Ière et IIème dynastie, pour en savoir plus voir l'article : Listes des pharaons D'abord à Thinis sous la Ière dynastie, elle est délocalisé à Memphis lors de l'unification du pays au d (...) Lire la suite

Traduction de la pierre de Rosette

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 22 octobre 2005 par Nico

Traduction de la pierre de Rosette : (...) glorieux, lui qui a rendu stable l'Egypte, qui est pieux, envers les dieux, qui triomphe de ses ennemis, qui a rétabli la vie civilisée aux hommes, Seigneur des jubilés, semblable à Hephaistos le Grand, un roi comme Ra, grand roi des contrées supérieures et inférieures, progéniture des Dieux Philopatores, approuvé par Ptah, à qui (...) Lire la suite

La journée

Rencontres égyptologiques, dimanche 26 novembre 2006 par Nico, Aude, Vincent Euverte

L'Egypte à Paris (18/11/06) - La journée : (...) réalisée ! Onze égyptonautes se sont retrouvé métro Sully Morland dans le 4ème arrondissement parisien sous la bénédiction du dieu Rê. Notre première étape est l'hotel Fieubet, deux sphinges gardent l'entrée depuis 1680 : A l'origine, le sphinx est la représentation du souverain avec le corps d'un lion couché, il jouait le (...) Lire la suite

L'Ancien Empire

Histoire et Chronologie, lundi 04 fvrier 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Ancien Empire de l'Egypte antique ancienne : (...) nne. C'est la période de stabilité la plus longue de l'histoire de l'Egypte. L'Ancien Empire s'étend approximativement de ~2700 av J.C. à ~2190 av J.C. L'Ancien Empire se compose de quatre dynasties : la IIIème, la IVème, la Vème et la VIème dynasties. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant toute cette pério (...) Lire la suite

La Basse Époque

Histoire et Chronologie, mardi 15 janvier 2008 par Nico, Francois Daumas

La Basse Époque de l'Egypte antique ancienne : (...) r successives de souverains étrangers, entrecoupée de courtes périodes d'indépendances. La Basse Époque s'étend approximativement de ~664 av J.C. à ~332 av J.C. La Basse Époque englobe les dynasties XXV à XXXI. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons La période précédent la Basse Époque est appelée la trois (...) Lire la suite

Liste des dieux égyptiens

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 12 octobre 2005 par Nico

Liste des divinités et dieux egyptiens | Dieux égyptiens : (...) tion des éléments naturels, des événements de la vie et des sentiments. Ainsi, le panthéon égyptien fut l'un des plus imposants de toute l'histoire avec plus de sept-cents divinités. Voici une Liste non exhaustive des dieux égyptiens et divinités de l'Egypte antique : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Dieux ou divi (...) Lire la suite

Symbolique des animaux

Dieux et Divinités Egyptiens, lundi 16 mars 2009 par Nebetbastet

Symbolique des animaux en Egypte antique : (...) doration des fidèles dans les temples, était une caractéristique de la religion égyptienne. De leur temps, chaque nome vénérait une espèce animale particulière et la considérait tout entière comme divine sur l'étendue de son territoire. On retrouve dans les hiéroglyphes de très nombreux animaux dans un sens figuratif, mais également sym (...) Lire la suite

Le Nouvel Empire

Histoire et Chronologie, lundi 04 fvrier 2008 par Nico, Francois Daumas

Le Nouvel Empire de l'Egypte antique ancienne : (...) ode de raffinement et d'évolutions qui s'étale sur un peu plus de cinq siècles. Le Nouvel Empire s'étend approximativement de ~1552 av J.C. à ~1080 av J.C. Le Nouvel Empire est formé de trois dynasties la XVIIIème, la XIXème et la XXème. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant cette période, la capitale (...) Lire la suite

Le dictionnaire

Amentèt :

Représentée sous la forme d'une femme portant sur la tête le hiéroglyphe de l'ouest, elle est la protectrice d'Osiris et accueille les défunts au royaume des morts. Hathor la remplaça très vite dans son rôle. Elle personnifie l'Occident.

Cartouche :

Terme français appliqué au dessin de forme ovale qui renferme le nom d'un Pharaon.

Démotique :

Démotique

Du grec demotikos, forme scripturale populaire, dérivant du hiératique, apparue vers 600 avant J.C., le démotique exprime le langage parlé au Nouvel Empire. Sous les Ptolémée, elle est l'écriture des livres et fut utilisée sur les pierres des monuments, spécialement sur les stèles commémoratives et funéraires. La célèbre pierre de Rosette comportait un texte écrit à la fois en hiéroglyphes, en grec et en démotique.

Hiératique :

Du grec hieratikos (sacré), c'est la forme cursive simplifiant l'utilisation de l'écriture par rapport à sa forme hiéroglyphique. Utilisée dans l'administration et le commerce, elle est apparue dès l'époque thinite. Ecriture des scribes, elle s'écrivait de droite à gauche, horizontalement comme les écritures sémitiques et fut utilisée jusqu'à l'époque romaine.

Hiéroglyphes :

Système graphique composé de signes phonétiques et d'idéogrammes qui composait l'écriture des Egyptiens anciens. Apparus vers la fin du IVeme millénaire avant J.C., ils subsistèrent jusqu'aux premiers siècles de notre ère. On en dénombre un peu plus de 700 et ils peuvent être lus indiffèremment de droite à gauche, de gauche à droite, de haut en bas ou de bas en haut. Les dernières inscriptions hiéroglyphiques ont été faites dans l'île de Philae et datent de 394, où ils n'étaient plus utilisés que par des religieux.

Nomes :

Divisions territoriales dont le nombre a varié de 38 à 42 tout au long de l'histoire égyptienne. Dès l'Ancien Empire, les deux royaumes du pays furent subdivisés en vingt-deux nomes pour la Haute-Egypte et en seize nomes pour la Basse-Egypte. Les subdivisions administratives de la Basse-Egypte s'accrurent jusqu'au nombre de vingt, ce qui porta le total des nomes du pays à quarante-deux, correspondant au nombre des juges officiant dans l'Autre Monde. Cela équilibrait ainsi le royaume terrestre et le royaume invisible, comme le montrait sur terre pharaon coiffé des deux couronnes. On désignait un nome par un hiéroglyphe fait d'un rectangle quadrillé, suggérant un terrain irrigué de canaux ou la trame d'un tissage.

Papyrus :

Le papyrus est le support d'écriture le plus important du monde ancien. Le mot papier dérive du mot papyrus, un mot égyptien qui signifiait à l'origine qui appartient à la maison. Le Papyrus est un roseau triangulaire qui croît le long des rives du Nil, et très tôt dans leur histoire, les Egyptiens utilisèrent comme matière d'écriture la moelle de la tige de papyrus. En même temps ils élaborèrent une forme d'écriture qui deviendra plus tard et après bien des transformations, un modèle pour les deux alphabets les plus communs dans le monde, le Romain et L'Arabe. Bien que l'Egypte exportât sa matière d'écriture vers d'autres parties du monde ancien, peu de papyrus hors d'Egypte survécurent. Seul le climat égyptien et certaines parties de Mésopotamie favorisèrent la préservation de ces documents dans les décombres des cimetières et des villes anciennes. Un grand nombre de papyrus fut récupéré sur des sarcophages trouvés dans un cimetière près de la ville ancienne de Héracléopolis, au sud du Caire. Lors des momifications, les Egyptiens anciens utilisaient, par-dessus les linges dont ils couvraient les momies, plusieurs couches de papyrus provenant des recyclages des bureaux administratifs.

Rosette (pierre de) :

Rosette (pierre de)

Pendant 1400 ans personne ne put lire l'écriture des anciens égyptiens. Certains grands esprits scientifiques tentèrent de déchiffrer ces mystérieux signes idéographiques, mais sans résoudre le problème. En 1799, un soldat de l'armée Napoléonienne découvrit à Rosette une pierre de basalte noir contenant un texte rédigé en trois écritures différentes. La partie supérieure comportait des signes hiéroglyphiques, la partie centrale était rédigée en démotique et le bas en grec. Le texte, un édit royal datant du 27 mars en 196 avant J.C. faisait mention des avantages dont bénéficiait Ptolémée V Epiphane sur l'Egypte au moment de son couronnement. La pierre fut confisquée à l'armée française par la marine britannique, mais des copies des trois textes furent mises à la disposition des grands linguistes européens. Jean-François Champollion fut le premier à trouver la clé. Pendant 14 ans, il étudia ces textes, les compara à d'autres et en 1822 annonça, dans une lettre à l'Académie Royale des Inscriptions, qu'il avait découvert le concept de l'écriture hiéroglyphique. La pierre de Rosette venait d'ouvrir les portes de l'égyptologie.

Sarcophage :

Les sarcophages sont des cercueils qui apparurent dès les premières dynasties et qui eurent une importance prépondérente dans l'art des sépultures égyptiennes. Ces coques en bois, en albâtre, en granit ou en or, protégeaient le défunt et étaient décorées de motifs divers et de hiéroglyphes. Au Moyen-Empire, ces textes hiéroglyphiques renfermaient des formules magiques auxquelles furent donné le nom de textes des sarcophages. Au Nouvel Empire, les sarcophages anthropoïdes (à forme humaine) firent leur apparition. A cette époque le défunt est déposé dans un ensemble de plusieurs sarcophages emboités les uns dans les autres, le tout reposant à l'intérieur d'un immense sarcophage de pierre après avoir été richement décoré.

Stèle :

Stèle

Monolithes sur lesquels étaient gravés des hiéroglyphes. Elles pouvaient être funéraires, sous forme de fausses portes que l'on trouvait dans les mastabas et par lesquelles les défunts entraient dans la salle de banquet où les vivants apportaient les offrandes, ou commémoratives lorsqu'elles contenaient des biographies des défunts. Les stèles royales servaient aux décrets, à la relation de faits de guerre ou à marquer les frontières d'un territoire.

Westcar :

Ce célèbre papyrus, traduit par Maspero, contient un conte du Moyen Empire. Il fut donné à Lepsius par le Docteur John Lee, qui le détenait lui-même de la famille Westcar, d'où son nom. Le fils de Lepsius le vendit plus tard au Musée de Berlin.

Les photos

Déchiffrer les hiéroglyphes : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Hiéroglyphes au soleil : (...) C'est l'expédition de Bonaparte qui fait redécouvrir les splendeurs des pharaons, grâce à la publication de : « La description de l'Egypte ». Cette oeuvre monumentale présente les premières restitutions architecturales des monuments de Karnak, (...) Lire la suite / Voir l'image

Hiéroglyphes bien gravés : (...) Parmi les hiéroglyphes profondément gravés, on peut encore lire le cartouche d'Hatshepsout, qui a survécu au martelage systématique du nom de la reine après sa disparition. (...) Lire la suite / Voir l'image

Hièroglyphes et pharaon : (...) Après le Nouvel Empire, pendant les périodes d'invasions et de troubles sociaux, la zone de Thèbes-Ouest devint peu sûre. Des brigands la sillonnèrent en bandes armées dont certaines subsistèrent jusqu'au XXème siècle ap. J.-C. Medinet-Habou (...) Lire la suite / Voir l'image

Images animées de l'intérieur : (...) Au point d'arrivée de la route qui mène à Medinet Habou correspondait un débarcadère, marquant le terme d'un canal qui reliait le Nil au temple. Ce dispositif, classique en Égypte, facilitait l'apport des matériaux de construction, et permettait (...) Lire la suite / Voir l'image

Nettoyage des hiéroglyphes : (...) Un archéologue égyptien nettoyant des hiéroglyphes. (...) Lire la suite / Voir l'image

Nettoyage des hiéroglyphes (2) : (...) Un archéologue égyptien nettoyant des hiéroglyphes. (...) Lire la suite / Voir l'image

Nettoyage des hiéroglyphes (3) : (...) Un archéologue égyptien nettoyant des hiéroglyphes. (...) Lire la suite / Voir l'image

Pressoir sculpté et décoré avec le dessus d'une niche : (...) En haut : « Le pressoir » Le personnage tenant une grappe représente peut-être le dieu Dionysos allongé sur un lit de style grec. Les inscriptions en hiéroglyphe sont une énigme. En bas : « La Niche » Cet élément sculpté dans un seul bloc p (...) Lire la suite / Voir l'image

Quelques hiéroglyphes : (...) Cette stèle de granit est l'une des trouvailles extraordinaires faites sur le site du temple d'Héracléion. Elle est la jumelle d'une autre stèle découverte il y a plus d'un siècle à Naucratis, presque identique dans sa forme et son contenu. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue cubique : (...) Hormis le visage, la statue entière est recouverte de hiéroglyphes gravés dans la pierre. C'est au moyen empire, époque variée et novatrice pour la statuaire, qu'apparais un type de statue très particulier, a la géométrie sévère, totalement a (...) Lire la suite / Voir l'image

Textes de la célébration d'Horus : (...) La victoire d'Horus sur Seth : Lors des fêtes commémorant l'événement, les acteurs représentaient un drame sacré sur les bords du lac du temple. Scène évoquée sur le mur du couloir (ouest) . Les parois du mur d'enceinte sont couvertes de hi (...) Lire la suite / Voir l'image

Véritable livre de hiéroglyphes gravés dans la pierre : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image