La fête de la bonne réunion

Publié le lundi 26 mars 2007 (mis à jour le jeudi 13 novembre 2008) par Nico Recommander l'article à un(e) ami(e) Version imprimable Version PDF (1) Lire / Ecrire un commentaire :

Date :

La fête de la bonne réunions débutait lors de la nouvelle lune d'Epiphi.

Lieu :

Cette fête se déroulait au temple d'Edfou.

Déroulement :

Chaque année, au moment de la crue du Nil, Hathor quittait sa demeure de Dendérah pour rejoindre son époux, l’Horus d’Edfou (ou l’Horus de Behebet).

Représentation d'Hathor, temple d'Edfou.

Ce voyage de 160km durait cinq jours. À chaque ville traversée, le bateau faisait halte dans les temples importants. L’une de ces étapes se situait à Karnak où Hathor allait visiter le domaine de Mout. Chacun de ces arrêts donnait lieus à d’importantes réjouissances populaires.

Statue du dieu Horus sous la forme du faucon.

Après ce long périple, Hathor arrivait à Edfou où Horus (sa statue) l’attendait sur le quai escorté par une ville en pleine effervescence. À l’arrivé d’Hathor, les prêtes effectuaient des sacrifices (d’animaux) afin de remercier la déesse de sa visite. Les sacrifices accomplis, le cortège se mettait en branle. Hathor et Horus en prenaient la tête suivie des prêtres, des danseurs et des musiciens. Cette procession était l’une des rares occasions pour le peuple d’apercevoir les statues divines des dieux.

Suivant la voie sacrée, la procession se dirigeait vers le temple où le couple divin allait passer sa première nuit dans le temple du mammisi, un soir de pleine lune. Cette première nuit est appelée la nuit du « Mariage sacré », c’est lors de cette nuit qu’Hathor et Horus vont engendrer leurs fils Harsomtous « Horus qui réunit les Deux-Terres ».

Grand pylônes vue du mammisi

Hathor séjournait alors pendants environs deux semaines à Edfou, semaines pendant lesquelles elles visitaient les domaines du temple en compagnie de son époux.

Puis venait le moment du retour, par le même chemin qu’a l’allée. Sur la rive, le peuple hurlait sa joie au passage de la déesse : une nouvelle fois Hathor était revenue du pays du Sud, amenant avec elle la crue, gage de prospérité pour l’année agricole.

Les principaux documents décrivant cette fête se trouvent sur les murs du temple d’Edfou, dans la grande cour intérieure, au revers du grand pylône.

Taggé avec : egypte, fête, fêtes, bonne rencontre, bonne réunion, edfou, denderah, horus, hathor, jubilé, nouvel, an, nouvel an, antique, ancienne, mystère, opet, Heb-sed, Ouag, hapy, inondation, sirius, soptis