Les articles

Le rite de fondation d'un temple égyptien

Pharaons, mercredi 19 novembre 2008 par Nebetbastet

Le rite de fondation d'un temple égyptien : (...) . Les scènes des rites de fondation sont révélées depuis l'Ancien Empire. On trouve plusieurs scènes dans le temple funéraire de Thoutmosis III situé à Thèbes ouest. A Karnak, des scènes du rite de fondation figurent sur le mur ouest de la salle hypostyle et spécialement sur le pylône de Ramsès II. Ces représentations apparaissent dans les temples p (...) Lire la suite

Les obélisques (construction et symbolique)

Pharaons, mardi 22 novembre 2005 par Nico

Les obélisques (construction et symbolique) : (...) emières représentations du dieu Atoum-Khépri. Selon la légende Héliopolitainne, ce dieu qui est son propre créateur est alternativement Rê, représentation du soleil, Atoum, l’être achevé, ou encore Khépri, nom du scarabée poussant devant lui une boule de glaise, illustration de la force primordiale. Temple de Louxor Erigé auprès des temples, sou (...) Lire la suite

L'oasis de Siwa, un petit coin de paradis au milieu du désert

Visites/Voyages, mardi 04 décembre 2012 par Nico, Aude

L'oasis de Siwa, un petit coin de paradis au milieu du désert : (...) par une étendue de sable de 550 kilomètres, cette oasis est un des lieux les plus pittoresques d’Egypte qui séduit les voyageurs non pressés en quête de tranquillité et d’une beauté naturelle indescriptible. Célèbre dans l’Antiquité pour son oracle consulté par Alexandre le Grand, Siwa est tombée dans l’oubli jusqu’en 1980, où l’ouverture d’une route go (...) Lire la suite

Contempler des trésors égyptiens encore ensevelis

Actualité Egypte, vendredi 25 juillet 2008 par Benjamin

Contempler des trésors égyptiens encore ensevelis ? C’est possible ! : (...) r des reliques enfouies. Il s’agit d’une mini-caméra introduite dans le sous-sol grâce à une longue tige spéciale. Ce système a permis de dévoiler, samedi dernier, une barque solaire enfouie sous le plateau de Gizeh depuis plus de 4000 ans. Le but est de pouvoir admirer certains objets sans avoir à les extraire de leur lieu d’origine et donc sans les a (...) Lire la suite

Un tombeau redécouvert près de Louxor

Actualité Egypte, vendredi 06 mars 2009 par Nico

Un tombeau redécouvert près de Louxor : (...) e près de Louxor, en Egypte. Elle avait été découverte en 1882 par l'égyptologue suédois Karl Piehl avant d'être perdue. « Une équipe d'archéologues belges a retrouvé à Louxor une tombe antique découverte pour la première fois en 1880 par un égyptologue suédois mais enfouie depuis sous les sables », a annoncé dimanche 1er mars 2009 le ministre égypti (...) Lire la suite

Le musée de Louxor

Visites/Voyages, dimanche 07 janvier 2007 par Nico

Le musée de Louxor : (...) n de sculptures et d'objets trouvés dans la région Thébaine, datant pour la plupart du Nouvel Empire. A mi-chemin entre le Temple de Louxor et celui de Karnak, le bâtiment moderne, qui offre des conditions de visite exceptionnelles, fut inauguré en 1975. Avec l'aide du Brooklyn Museum de New York, statues, stèles, poteries, meubles et bijoux ont été mi (...) Lire la suite

Le récit de Chantal

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Chantal Dudzinski

Le récit de Chantal : (...) mettant à jour, une période de sa vie qui s'est nourrie par des lectures relatant la vie du temps des Pharaons, c’est ce qui s'est produit lors de mon voyage en Égypte. La magie de se pays m’a saisie, la lumière, les bruits, les odeurs d'épices, les sourires se sont aussitôt révèles comme une clé faisant jaillir de mes pensées, des images qui au cou (...) Lire la suite

Les événements sportifs les plus attendus en Egypte en ce début d'année 2012

Actualité Egypte, jeudi 26 janvier 2012 par Charlotte Lelong

Les événements sportifs les plus attendus en Egypte en ce début d'année 2012 : (...) epuis le retour au calme, la relance du tourisme est l’une des priorités du pays. Le sport est un moyen sur lequel le pays peut compter en 2012. Il a cette capacité énorme à rassembler les populations sur un terrain commun. De nombreuses activités sportives ont longtemps aidé l’Egypte à se positionner internationalement dans le monde du sport. Pl (...) Lire la suite

Temple d'Edfou (article)

Pharaons, mercredi 14 mars 2007 par Nico

Le temple d'Edfou : (...) agna pour les Grecs) , la ville actuelle s'appelle Tell el-Balamoûn. Hiéroglyphe : Localisation : Entre Louxor et Assouan, sur la rive gauche du Nil. Dieu vénéré : Le dieu faucon Horus (ou l’Horus de Behedet) Epoque : Ptolémaïque, il a été construit de -237 à -57 av.J-C. Dimension : 137 mètres de longueur, 79 mètres de largeur, 36 mètres (...) Lire la suite

La plus belle momie mise au jour en Egypte

Actualité Egypte, vendredi 13 février 2009 par Associated Presse (AP)

Une momie exceptionnelle mise au jour : (...) dans la nécropole de Saqqara, au sud du Caire, le 11 février 2009 Le directeur des monuments historiques égyptiens a présenté mercredi aux médias l'une des momies vieilles de 2600 ans découvertes il y a trois semaines lors de fouilles sur la vaste nécropole antique de Saqqara, au sud du Caire. Eclairés par des torches et des projecteurs de télév (...) Lire la suite

Une nouvelle pyramide à Saqqara

Actualité Egypte, samedi 15 novembre 2008 par Nico

Découverte d'une pyramide vieille de 4300 ans à Saqqara : (...) a annoncé, mardi 11 novembre, la mise au jour d'une pyramide vieille de 4 300 ans à Saqqara. Selon le secrétaire général du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, Zahi Hawas, cette pyramide abriterait le tombeau de la reine Shesheshet, mère du roi Téti, fondateur de la sixième dynastie. La reine Shesheshet est surtout connue pour ses problèmes d’a (...) Lire la suite

Découverte d'une tombe à Saqqarah

Actualité Egypte, mercredi 11 février 2009 par Nico

Découverte d'une tombe pharaonique contenant près de 30 momies : (...) de la région de l'ancienne Memphis, où se trouvent d'innombrables tombes et les premières pyramides pharaoniques. Lundi 9 février 2009, Zahi Hawass, le patron des antiquités égyptiennes, a annoncé la découverte de 30 momies dans une tombe pharaonique ancienne de 4.300 ans, à Gisr al-Moudir, aux abords du Caire à l’ouest de Saqqarah. « La salle de sép (...) Lire la suite

L'obélisque de la Concorde

Pharaons, lundi 04 février 2008 par Nico

Le grand voyage de l'obélisque de la place de la Concorde : (...) le vice-roi d’Egypte Mohammed Ali. Soucieux de s’attirer les bonnes grâces de la France et de son roi Charles X, le sultan accéda à la demande française en mai 1830 en leur offrant les deux obélisques qui se dressaient devant le temple de Louxor. Un seul de ces obélisques effectuera le voyage jusqu'à Paris. Temple de Louxor Pour ramener ce monol (...) Lire la suite

Jour 8 : Samedi 27 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 8 : Samedi 27 avril 2002 : (...) on, de désolation et de peine, m’avait envahi. J’avais vu ce temple si grand, célèbre et si grandiose, en ruines. C’est comme si le rêve s’était brisé. Mais ce bref sentiment fut vite oublié quand je pénétrai dans le temple. Le rêve était faible par rapport à la réalité. Le pylône était précédé de deux colosses de Ramsès II en granit rose et d’un obélis (...) Lire la suite

Jour 6 : Jeudi 25 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 6 : Jeudi 25 avril 2002 : (...) uvoir dormir un peu dans le car. Il y avait trois heures trente de traversée dans un désert aride et rocailleux. L’histoire de ce temple est fabuleuse : il fut construit sous le règne du grand pharaon Ramsès II, il y a un peu plus de 3200 ans. Je dis le temple mais il y a en réalité deux temples, celui de Ramsès et celui de son épouse, Néfertari, « La (...) Lire la suite

3. Visite de Louxor et ses environs

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Maggy Thiebaut

Le voyage de Maggy - Page 3 - Visite de Louxor et ses environs -Louxor sur la rive d’occident – El Gezireh : (...) s même le courage de dire un timide Salam aux femmes en noir qui, hier encore, m’effrayaient un peu. Elles répondent gentiment à mon salut. Je suis la seule touriste du quartier et elles doivent me considérer comme une extra-terrestre. Ici, je suis dans l’autre camp, celui des étrangers. Les Egyptiens sont un peuple accueillant. Ce n’est pas comme da (...) Lire la suite

L'Egypte en 10 textes et 10 photos

Visites/Voyages, mercredi 22 novembre 2006 par Charles Rossignol

L'Egypte en 10 textes et 10 photos : (...) nt des siècles d'histoire, un fleuve légendaire et un désert immense. Point de départ de toutes les croisières sur le lac Nasser voguant à destination d'Abou Simbel ou descendant le Nil en direction des temples de Louxor, elle est aussi depuis peu la porte d'entrée du somptueux désert Blanc et de ses formations minérales uniques au monde. Située à l'emp (...) Lire la suite

Temple de Philae (article)

Pharaons, jeudi 14 mars 2013 par Nico

Temple de Philae (ou le temple d'Isis) : (...) ssouan, sur la rive gauche du Nil sur l’île d'Aguilkia (depuis 1974, avant cette date le temple se trouvait sur l’île de Philae). Divinité vénérée : La déesse Isis. La déesse Hathor possède également une chapelle et Horus un petit temple dans le complexe. Epoque : Ptolémaïque, la construction du temple a débutée autour de 380 av. J-C et s’est te (...) Lire la suite

Jour 2 : Dimanche 21 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 2 : Dimanche 21 avril 2002 : (...) Nil mais plusieurs autres bateaux nous étaient accolés et nous ne pouvions rien voir. Puis on partit à l’aéroport de Louxor pour prendre un avion vers Le Caire. Après une heure de vol, nous prîmes la direction du Musée Egyptien. L’Egypte, avec ses soixante-huit millions d’habitants, est le pays arabe le plus peuplé ; sa capitale, Le Caire, en est un tr (...) Lire la suite

Le dictionnaire

Briques :

Les briques sont un des éléments indispensables à la construction des maisons dans l’Egypte antique. Elles sont séchées au soleil avant d’être cuite au four. Aujourd’hui cette technique qui consiste à mélanger de la boue et de la paille, est toujours d’actualité au bord du Nil.

Char :

Le char fut introduit tardivement en Egypte ainsi que le cheval. C'est probablement un peu avant le Nouvel Empire, pendant l'occupation par les Hyksos que les Égyptiens en découvrirent les avantages au point qu'il devint l'un des élèments indispensables des armées royales.

Embaumement (momification) :

L’embaumement est un acte essentiel qui permet au corps de subsister dans sa forme matérielle. Le défunt peut ainsi retrouver son intégrité physique, indispensable pour qu’il puisse reprendre le cours de sa vie dans l’au-delà. Le rituel de l’embaumement est placé sous la protection du dieu Anubis, patron des nécropoles et premier des embaumeurs. Tous les gestes sont commandés par des règles strictes et accompagnés de la lecture d’hymnes sacrés par un prêtre lecteur.

Khôl :

Le khôl est une poudre minéral (composé de gallène, de souffre et de gras animal) qui fut utilisée en tant que cosmétique par les égyptiens. Appliqué autour des yeux, il donnait au regard de la luminosité et une profondeur très prisée par les égyptiens.
Le khôl fut également utilisé pour ses vertues médicinale en tant que collyre et comme protection contre les fortes réfractions de lumière émisent par les sables du desert.

Ouverture de la bouche :

Rite pratiqué sur les momies et les statues pour leur donner la vie. Ce geste était nécessaire pour recevoir le Ba et le Ka. Une herminette en fer était indispensable pour cette opération.

Vizir :

Jusque sous la IVeme dynastie, le Vizir était un membre de la famille royale. A partir de la Veme le poste reviendra à un noble choisi pour ses capacités à seconder le roi dans sa tâche. On peut considérer le Vizir comme étant un Premier Ministre ou un conseiller personnel du roi, influent, juste, impartial, honnête et responsable, doté d'une forte autorité et qui joua un rôle de premier plan puisqu'il était le chef de l'administration et qu'à ce titre, les gouverneurs de Nomes (Nomarques) aussi bien les paysans lui devaient obéissance. Il avait la plus haute autorité sur le palais, la police ou le trésor ainsi que sur les grands travaux d'architecture ou l'aménagement des nécropoles. Il était « les yeux et les oreilles du roi » et de ce fait dirigeait la justice, levait les impôts aussi bien que les troupes, réglait les successions, s'occupait de religion et d'agriculture. La fonction tomba en désuétude entre l'Ancien et le Moyen-Empire, pendant les périodes troublées, où la fonction était purement honorifique, pour devenir sous le Nouvel-Empire une fonction partagée entre le Vizir du Nord qui avait pour Capitale Thèbes et le Vizir du Sud qui résidait à Memphis.

Les photos

Hathor surmonté d’un chapiteau : (...) Une colonne de la chapelle d’Hathor, surmontée d’un chapiteau aux traits de la déesse. Celle-ci est reconnaissable à ses cornes de vache et à son sistre, une chapelle encadre deux cobras (Uræus, symbole à caractère royal). (...) Lire la suite / Voir l'image

Hypostyle de Dendérah : (...) Ihet: Il est le fils d’Horus de Behedét et d’Hathor, né dans le mammisi de Denderah. Le Mammisi ou la Maison de naissance est le sanctuaire dédié aux naissances sacrées. On y célébrait le mystère de la conception du divin enfant, Ihy. Son nom est rar (...) Lire la suite / Voir l'image

Sekhmet la déesse : (...) Sekhmet (Déesse) : Elle est sans doute la plus féroce et celle qui a le plus mauvais caractère. Ses messagers, les flèches de son arc ou son souffle de feu répandent les vents brûlants, les épidémies et la mort dans le pays. Elle a failli exterminer l'hu (...) Lire la suite / Voir l'image

Tombeaux N°35: Tombeau d'Heqa'ib (pépinakht) : (...) Pépinakht: Gouverneur d'Eléphantine à la VI ème dynastie, et était en charge des soldats étrangers sous le règne de Pépi II . Il mena trois expéditions : Les deux premières le conduisirent en Basse-Nubie dans les pays de Ouaout et d'Irjet. La troisiè (...) Lire la suite / Voir l'image

Uraeus au dessus de la porte : (...) Le complexe est précédé, comme c'est le cas dans tous les temples funéraires, d'un quai débarcadère relié au Nil par un canal aujourd'hui ensablé Le temple funéraire de Ramsès III est l'exemple le plus abouti de l'art monumental sous les Ramessides. D (...) Lire la suite / Voir l'image