Les articles

Le récit de la rencontre

Rencontres égyptologiques, dimanche 20 avril 2008 par Oudjat-Paneb

Déjeuner Rosette à Montpellier le 17 avril 2008. : (...) éseau Rosette depuis plus de deux ans … Nous-nous sommes rencontrés la semaine dernière, car Claudie est chargée (en dehors de ses travaux sur le corpus de textes) de la traduction de l’introduction du Handbuch der Ägyptischen Königsnamen (source de référence de bien des égyptologues en terme d’ouvrage sur les Listes Royales) du célèbre égyptologue alle (...) Lire la suite

Cléopâtre VII

Pharaons, mardi 27 septembre 2005 par Benjamin

Cléopâtre VII : (...) femme très obstinée et prête à tout pour son royaume. Elle fut la dernière reine d'Egypte entre 51 et 30 avant J.-C. Cléopâtre est née en 69 avant J.-C. et est la fille de Ptolémée XII. Son nom signifie "la gloire de son père". Son souhait le plus cher est de restaurer la grandeur de l'Egypte face à l’empire romain de plus en plus puissant. A la mort d (...) Lire la suite

Sobek

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Sobek | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) rocodile ou comme un homme à tête de crocodile. Sobek est le fils de la déesse aquatique Neith. Dieu de l’eau, associé à la fertilité, il devint un dieu national pendant la XIIe dynastie. Il était le dieu qui irrigue les champs, ainsi la présence de crocodiles dans le Nil était pour les Égyptiens l’annonce d'une crue favorable aux récoltes. (...) Lire la suite

Shou (Chou)

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Shou (Chou) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) Geb, et soutenant Nout, les bras tendus. Parfois aussi, on le voit sous l'apparence d'un lion ou d'une colonne d'air. Il était coiffé d'une plume d'autruche ou de quatre hautes plumes. Shou forme avec sa soeur jumelle et épouse Tefnout le premier couple divin, tous deux n'ayant que pour seul et unique parent, Rê. Shou est le symbole de l'air, ma (...) Lire la suite

Thouéris

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Thouéris | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ttes de lion. Déesse qui lors de l’accouchement protégeait toutes les femmes, de la reine à la simple paysanne. Elle était représentée sous l’aspect d’une femelle d’hippopotame enceinte, debout et reposant sur deux emblèmes signifiant « protection » en langue hiéroglyphique, ou encore mi-femme et mi-hippopotame, avec des pattes de lion et une (...) Lire la suite

Seth

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 août 2005 par Nico, Benjamin

Seth | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) re d’Osiris, d’Isis et de Nephtys, il fut considéré dans l’ancienne Egypte comme la personnification du mal et représenté comme un animal non identifié mais semblable au sanglier, ou encore comme un homme avec la tête de cet animal. Seth fut vénéré à certaines périodes, en particulier lorsque les Hyksos conquirent l’Egypte. Dans la mythologie il fut ba (...) Lire la suite

Sekhmet

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 août 2005 par Nico

Sekhmet | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ent avec un corps de femme et une tête de lionne couronnée par le disque solaire et l’Uraeus. Son nom signifie « la puissance ». La déesse lionne représentait la fureur de Râ et éliminait les ennemis du dieu Soleil. Elle provoquait également les épidémies mais certains de ses pouvoirs éloignaient les maladies et c’est pourquoi elle était la prote (...) Lire la suite

L'Époque Ptolémaïque

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Époque Ptolémaïque de l'Egypte antique ancienne : (...) ivilisation grecque et d'un autre côté, la restauration des rites égyptiens ancestraux. L'Époque Ptolémaïque s'étend approximativement de ~332 av J.C. à ~30 av J.C. L'Époque Ptolémaïque est composée de deux dynastie : la dynastie macédonienne issue de Alexandre le Grand, et la dynastie ptolémaïque (ou lagides). Pour en savoir plus, voir l'arti (...) Lire la suite

Tefnout

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 22 octobre 2005 par Nico

Tefnout | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ne. Déesse d'Oxyrhynchos, soeur et épouse de Shou, elle est la mère de Geb et Nout.Tefnout est la déesse de l'humidité et de la rosée. Sa tête de lion fait référence à l'apparence qu'elle revêtit lorsqu'elle s'enfuit en Nubie laissant derrière elle une grande sécheresse. Une légende raconte que les larmes qu'elle versa en aidant son père à souten (...) Lire la suite

Ptah

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Ptah | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) omposite alliant les symboles qui définissent sa personalité: ankh (la vie), ouas (le divin) et le djed (la stabilité). Divinité égyptienne de la ville de Memphis, où on le considérait comme le créateur de cosmos ainsi que comme le protecteur des artisans et des architectes et comme un dieu dynastique. Il porte des vêtements serrés qui lui donnen (...) Lire la suite

Rê (Râ)

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 15 novembre 2005 par Nico, Benjamin

Rê (Râ) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) aire. Il était souvent associé au dieu Amon, ce qui donnait : Amon-Rê. Il était alors représenté par un homme à tête de bélier. Dieu égyptien du soleil dont Héliopolis fut le principal lieu de culte. On le considérait comme le dieu créateur de l’univers, le dieu de l’Etat et de la justice ; l’on pensait que pendant la journée il parcourait le cie (...) Lire la suite

Nout

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Nout | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) a terre du bout des doigts et des orteils. Elle est parfois présentée comme une vache. Divinité égyptienne du ciel, considéré comme l’épouse et la soeur jumelle de Geb (la terre), dieu de la terre et la fille de Chou (l'air) et de Tefnout (l'humidité). Mère des étoiles et du soleil que selon le mythe elle engendre chaque matin et dévore le soir. (...) Lire la suite

Imhotep

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Imhotep | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) , vêtu d’une courte jupe, le crane rasé, lisant un rouleau de papyrus posé sur ses genoux. Vizir du pharaon Djoser pour lequel, selon la légende, il construisit la pyramide à degrés de Saqqarah. Imhotep a aussi apporté à l'Egypte quelques innovations tel la généralisation de l'utilisation de la pierre pour les monuments funéraires, ou encore une (...) Lire la suite

Thôt

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Thôt | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) et noir, ou comme un babouin hamadryas. Dieu égyptien à caractère lunaire ; à Hermopolis il était la divinité suprême ; il avait le corps d’un homme et la tête d’un ibis, parfois d’un singe, et portait sur la tête le croissant de lune. Vénéré comme le dieu de la parole créatrice, de l’écriture et du calcul, et considéré comme le scribe des die (...) Lire la suite

Isis

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Isis | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) cipales divinités. Protectrice du bien-être des naissances, des navigateurs et de l’Etat. Elle joue un rôle fondamental dans le mythe d’Osiris, son époux tué et démembré par son frère Seth, dont elle réussit à réunir les membres, lui redonnant vie et concevant avec lui leur fils Horus. Elle est parfois représenté comme une femme portant le disque sol (...) Lire la suite

Osiris

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Osiris | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) tenant le spectre héqa et le flagellum, insigne du pouvoir. Il porte une haute mitre blanche ou une couronne atef. Sa couleur de peau pouvait être verte, rappelant son action sur la végétation, ou noire pour son action sur les morts. Il est accompagné des typiques attributs royaux, le spectre, le fouet, la crosse et la couronne blanche de la Haute Egypt (...) Lire la suite

Hâpy dieu du Nil

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico

Hâpy dieu du Nil | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ec les éléments caractéristiques de la prospérité (adiposité, chevelure végétale, plateaux d’offrandes alimentaires), et à l’époque romaine, comme un vieillard allongé, entouré d’attributs de l’abondance tels que la corne d’abondance, le blé et 16 chérubins, allégorie des coudées d’accroissement de l’eau de l’inondation. Le Nil fut un objet de cu (...) Lire la suite

Hérychef (Harsaphès)

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 28 avril 2009 par Nico, Benjamin

Hérychef (Harsaphès) : (...) olis. Il s’agit du nom grec de l’ancienne cité égyptienne Hout-nen-nesout, capitale du XXème nome de Haute-Egypte. Ce nom signifiait « le palais de l’enfant royal ». L’appellation actuelle de cette antique cité est Ihnasya el-Medina. Il était représenté le plus souvent sous la forme d’un homme à tête de bélier, coiffé de la couronne atef à laquel (...) Lire la suite

Découverte d'une tête en albâtre de Cléopâtre

Actualité Egypte, mercredi 28 mai 2008 par Nico

Découverte d'une tête en albâtre de Cléopâtre en Égypte : (...) Antoine ont été découverts près d'Alexandrie, dans le nord de l'Égypte, a annoncé lundi 26 mai 2008 le ministre égyptien de la Culture, Farouk Hosni. Ces découvertes, ainsi que celle d'une statue en bronze de la déesse Aphrodite et d'une autre statue royale sans tête datant de l'ère ptolémaïque (332-30 avant JC), ont été faites par une mission égypto (...) Lire la suite

Somtous

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 17 juin 2009 par Benjamin

Somtous : (...) Hérakléopolis. Il s’agit du nom grec de l’ancienne cité égyptienne Hout-nen-nesout, capitale du XXème nome de Haute-Egypte. Ce nom signifiait « le palais de l’enfant royal ». L’appellation actuelle de cette antique cité est Ihnasya el-Medina. Il était le plus souvent représenté par un enfant assis sur un lotus ouvert, coiffé du némès et tenant par (...) Lire la suite

Fastueuse Egypte au musée Calvet d'Avignon

Actualité Egypte, jeudi 15 septembre 2011 par Nico

Exposition - Fastueuse Egypte au musée Calvet d'Avignon : (...) du 25 juin 2011 au 14 novembre 2011, l'exposition “Fastueuse Egypte”. L'exposition Fastueuse Egypte, Détail du Sarcophage de Shap-en-nyny Cette exposition met l'accent sur les richesses des collections du musée constituées à l'origine par Esprit Calvet (1728-1810), médecin et érudit avignonnais de l'époque des Lumières, collections constamme (...) Lire la suite

Cléopâtre VII : la tombe enfin retrouvée ?

Actualité Egypte, samedi 25 avril 2009 par Benjamin

Cléopâtre VII : la tombe enfin retrouvée ? : (...) et son équipe d’égyptologues parviennent à confirmer leurs hypothèses ! Depuis bien longtemps, des spécialistes de toutes les origines ont parcouru en vain l’Egypte à la recherche du tombeau de la grande reine, Cléopâtre VII. De plus, sans avoir véritablement de preuves, certains pensaient qu’elle aurait été inhumée avec son amant, le célèbre romain M (...) Lire la suite

Le site de Saqqarah

Pharaons, lundi 02 juillet 2007 par Benjamin

Le site de Saqqarah : (...) es capitales de l’Egypte antique. Située à moins de 30 kilomètres du Caire, sur la rive gauche du Nil, elle contient les sépultures de nombreux pharaons et hauts fonctionnaires égyptiens. Situation géographique de Saqqarah (Image originale Wikipédia) Le complexe funéraire ne compte pas moins d’une quinzaine de monuments datant de différentes é (...) Lire la suite

Offrandes aux Dieux d'Egypte

Actualité Egypte, mardi 18 mars 2008 par Nico

Exposition - Offrandes aux Dieux d'Egypte du 17 mars au 8 juin 2008 : (...) nte l'exposition : "Offrandes aux Dieux d'Egypte" du 17 mars au 8 juin 2008. Au printemps 2008, la Fondation Pierre Gianadda présentera l’exposition Offrandes aux Dieux d’Egypte. Cet événement est le fruit d’une nouvelle collaboration avec la prestigieuse institution The Metropolitan Museum of New Art de New York. Après les expositions : Le Metropoli (...) Lire la suite

Jour 5 : Mercredi 24 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 5 : Mercredi 24 avril 2002 : (...) rage, on a une belle vue sur le Lac Nasser, lac artificiel résultant de la construction du barrage – le deuxième au monde pour sa retenue de cent cinquante-sept milliards de mètres-cube d’eau, après celui du Zambèze – mais on ne risque pas d’attraper le vertige car la pente est douce et non abrupte. Puis nous allâmes au temple d’Isis, sœur-épouse d’Osir (...) Lire la suite

Rêveries au Fil du Nil

Visites/Voyages, dimanche 18 mai 2008 par Laurence Rodriguez

Rêveries au Fil du Nil : (...) re tout en dégustant un chocolat chaud. La couverture de mon livre étale son titre en grosses lettres noires « Meurtre en Mésopotamie » . Ce roman n’est autre qu’un bon Agatha Christie. C’est en découvrant cette romancière anglaise que je fus totalement éprise de civilisation égyptienne. A mon tour, j’allais suivre les traces de son héros aux moustaches (...) Lire la suite

La Basse Époque

Histoire et Chronologie, mardi 15 janvier 2008 par Nico, Francois Daumas

La Basse Époque de l'Egypte antique ancienne : (...) ccessives de souverains étrangers, entrecoupée de courtes périodes d'indépendances. La Basse Époque s'étend approximativement de ~664 av J.C. à ~332 av J.C. La Basse Époque englobe les dynasties XXV à XXXI. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons La période précédent la Basse Époque est appelée la troisième période inter (...) Lire la suite

Le dictionnaire

Alexandrie :

Alexandre le Grand, le macédonien, fit la conquête de l'Egypte en 332 avant J.C. Il choisit le petit village de pêcheurs de Rhakotis pour y fonder la nouvelle Capitale de l'Egypte qu'il nomma Alexandrie. Ville portuaire, elle devint le centre commercial principal du bassin méditerranéen et prit dès lors un essor extraordinaire. Son premier architecte fut Dinocratès qui en fit une ville moderne qui s'étendait sur 5 km avec des rues qui s'entrecoupaient à angles droits. Célèbre et pourtant invisible à nos yeux aujourd'hui suite à un tremblement de terre qui détruisit une partie de la ville, le Phare, qui était construit sur l'île de Pharos, était relié au continent par une digue qui séparait les deux ports, l'Eunostos et le Grand Port. Dans cette ville cosmopolite, l'Orient et l'Occident se côtoyaient. 300.000 habitants selon Diodore de Sicile, sans compter les esclaves, où se mêlaient égyptiens, juifs, grecs ou romains. Alexandrie devint un centre culturel international grâce à Démétrios de Phalère qui construisit la Grande Bibliothèque qui contiendra jusqu'à 700.000 volumes. Suivirent la fondation du musée qui servit d'Académie et d'Université. En 48 avant J.C., César s'installa à Alexandrie mais l'impopularité des romains suscita la révolte populaire et la Bibliothèque fut parciellement brûlée. Cléopâtre, à qui César avait donné le Trône d'Egypte, fut le dernier Pharaon d'Egypte. Avec elle le rôle politique d'Alexandrie prendra fin.

Antinoé :

Ville de Moyenne-Egypte construite en 130 par les Romains sous Hadrien.

Coptos :

Capitale du cinquième nome de Haute-Egypte, c'est une ville prospère dont les caravaniers se servaient de base pour leur expéditions vers la Mer Rouge en traversant la vallée de l'Ouadi Hammamat vers le port de Tâanou. l'Ouadi Hammamat et le désert Oriental étant eux-même très riches en or et en pierres précieuses, son opulence ne se démenti pas jusqu'aux époques greques et romaines.

Hiératique :

Du grec hieratikos (sacré), c'est la forme cursive simplifiant l'utilisation de l'écriture par rapport à sa forme hiéroglyphique. Utilisée dans l'administration et le commerce, elle est apparue dès l'époque thinite. Ecriture des scribes, elle s'écrivait de droite à gauche, horizontalement comme les écritures sémitiques et fut utilisée jusqu'à l'époque romaine.

Papyrus :

Le papyrus est le support d'écriture le plus important du monde ancien. Le mot papier dérive du mot papyrus, un mot égyptien qui signifiait à l'origine qui appartient à la maison. Le Papyrus est un roseau triangulaire qui croît le long des rives du Nil, et très tôt dans leur histoire, les Egyptiens utilisèrent comme matière d'écriture la moelle de la tige de papyrus. En même temps ils élaborèrent une forme d'écriture qui deviendra plus tard et après bien des transformations, un modèle pour les deux alphabets les plus communs dans le monde, le Romain et L'Arabe. Bien que l'Egypte exportât sa matière d'écriture vers d'autres parties du monde ancien, peu de papyrus hors d'Egypte survécurent. Seul le climat égyptien et certaines parties de Mésopotamie favorisèrent la préservation de ces documents dans les décombres des cimetières et des villes anciennes. Un grand nombre de papyrus fut récupéré sur des sarcophages trouvés dans un cimetière près de la ville ancienne de Héracléopolis, au sud du Caire. Lors des momifications, les Egyptiens anciens utilisaient, par-dessus les linges dont ils couvraient les momies, plusieurs couches de papyrus provenant des recyclages des bureaux administratifs.

Les photos

Buste du dieu Nil : (...) Ce buste du dieu Nil en greywacke datant de l'époque romaine (2ème siècle) est une représentation classiquement romaine du dieu-Nil ,Hâpy. Ces statues en pierre sombre égyptienne étaient prisées par une clientèle aisée, venant non seulement du delta du N (...) Lire la suite / Voir l'image

Fragment de socle avec pied : (...) Ce fragment de socle en granit gris date de l'époque ptolémaïque ou romaine. On peut observer que les artistes essayaient de reproduire le corps humain avec une très grande minutie : épaisseur, articulations, ongles, etc... sont représentés. (...) Lire la suite / Voir l'image

La Saqia : (...) Apparue sur les bords du Nil sous les perse ou les romains, la Saqia assure une véritable irrigation pérenne. (...) Lire la suite / Voir l'image

Miroir miniature : (...) Ce miroir miniature en plomb datant de l'époque romaine (1er - 4ème siècle) était une offrande offerte aux dieux. Les représentation de jeunes filles est une personnification de la jeunesse, la beauté et la pureté, thème familier de la pensée romaine et h (...) Lire la suite / Voir l'image

Monnaie gréco-romaine : (...) Monnaie gréco-romaine. (...) Lire la suite / Voir l'image

Monnaie gréco-romaine en or : (...) Monnaie gréco-romaine en or. (...) Lire la suite / Voir l'image

Prêtre portant un vase : (...) Cette statue de la fin du 1° siècle est en granit noir. Le jeune prêtre porte le vase d’où émerge Osiris, dont le culte s’est répandu chez les Romains. L’expression de son visage est complexe : un mélange de ferveur, de tendresse et de crainte. (...) Lire la suite / Voir l'image

Pylône monumental : (...) Cette entrée monumentale, haute de 36 mètres, (L’équivalent d’un immeuble de 12 étages) est la dernière réalisation du programme de construction d’Edfou. En tant que divinité solaire, l’Horus d’Edfou fut assimilé à Apollon, ce qui valut à la ville so (...) Lire la suite / Voir l'image

Quatre pièces gréco-romaines en or : (...) Quatre pièces gréco-romaines en or. (...) Lire la suite / Voir l'image

Romain et Khalidja : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

romain-et-khalidja.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue d'Isis : (...) Statue d'Isis et buste d'Harpocrate en marbre datant de l'époque romaine. La posture de cet Harpocrate joufflu (que l'on voit sur la photo de la plaque de présentation) trouvé lors des fouilles de canope suggérait qu'il était placé au niveau de la poitri (...) Lire la suite / Voir l'image

Stèle représentant Isis-Thermontis : (...) Cette stèle en marbre datant de l'éopque romaine (2ème siècle) est une représentation populaire d’Isis. Isis-Thermoutis est souvent associé à Agatho Daïmon, dieu protecteur d’Alexandrie, apparaissant sous les traits d’un serpent lové sur lui-même. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de Sérapis (1) : (...) Cette tête de Sérapis en marbre date de l'époque romaine. Cette statue était une copie d'une statue de l'époque tolémaïque. Le trou sur le dessus de son crâne servait à y fixer sa coiffe (le calathos, symbole de fécondité). (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de Sérapis (2) : (...) Cette tête de Sérapis en marbre date de l'époque romaine. Cette statue était une copie d'une statue de l'époque tolémaïque. Le trou sur le dessus de son crâne servait à y fixer sa coiffe (le calathos, symbole de fécondité). (...) Lire la suite / Voir l'image