Les articles

La 1ère période intermédiaire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

La 1ère période intermédiaire de l'Egypte antique ancienne : (...) pays. La première période intermédiaire s'étend approximativement de ~2190 av J.C. à ~2022 av J.C. La première période intermédiaire couvre de la VIIème à la Xème dynastie et une partie de la XIème dynastie. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant toute cette période, la capitale se trouve à Memphis (VIIème et VIII (...) Lire la suite

La 2ème période intermédiaire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

La 2ème période intermédiaire de l'Egypte antique ancienne : (...) e par un peuple étranger : les Hyksos. La deuxième période intermédiaire s'étend approximativement de ~1786 av J.C. à ~1552 av J.C. La deuxième période intermédiaire est composée des dynasties Hyksos de la XIIIème à la XVIème dynastie et de la XVIIème dynastie (parallèle à la XVème) dîtes thébaine. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes (...) Lire la suite

La 3ème période intermédiaire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

La 3ème période intermédiaire de l'Egypte antique ancienne : (...) de de chaos et de violence. C'est une période où le pouvoir phraonique ne va cesser de s'affaiblir progressivement et où le pays va se diviser avant la réunification par Piânkhy. La troisième période intermédiaire s'étend approximativement de ~1080 av J.C. à ~730 av J.C. La troisième période intermédiaire est composée de différentes dynasties (...) Lire la suite

Ahmosis

Pharaons, lundi 26 septembre 2005 par Nico, bonnemine35

Ahmosis (Ahmose) : (...) , "Vénérable de devenirs" qui va se transformer en ka-em-Ouaset "Le taureau de Thèbes". Nom de Nebty : Tout-mésout, "Complet de naissance". Nom d’Horus d’or : tjes-taouy, "qui relie les Deux Terres". Nom de couronnement : Nebpéhétyrê, "Le maître des Deux Puissances de Rê" ou "Rê est maître de la force". Nom de Fils de Rê : Ahmosis, "La lune est (...) Lire la suite

Akhenaton

Pharaons, mercredi 30 août 2006 par Benjamin

Akhenaton (ou Aménophis IV) : (...) c son père Amenhotep III) mais autour de 1353 à 1336 avant J.C. Nom de naissance : Nefer-Kheperou-Rê ; ouâ en Rê « les manifestations de Rê sont parfaites ; l’Unique de Rê » Nom de couronnement (1ère titulature) : Amen-hotep Netjer heqa Iounou « Amon est satisfait, le dieu régent d’Héliopolis » Nom de couronnement (2de titulature) : Akhenaton (...) Lire la suite

Alphabet phonétique des hiéroglyphes

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 02 mai 2009 par Nico

L'alphabet phonétique des hiéroglyphes égyptiens : (...) ancienne. L'égyptien ancien est une écriture sémitique, ceci signifie qu'il n'y avait pas de voyelles. "a", "A", "i", "w", sont des "semi-voyelles" (ou semi-consonnes). Chaque unilitère représente donc une consonne. Le regroupement de ces hiéroglyphes peut-être considéré comme un pseudo alphabet. C’est une classification moderne ayant pour base la ph (...) Lire la suite

Amémet

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 03 février 2006 par Nico, Benjamin

Amémet | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) odile. Ammit, Amenuit, Ammout, Amtent, Babaï Amémet a un rôle majeur dans la pesée des âmes. En effet, son nom signifie « la dévoreuse ». Lorsque qu’une personne est jugée, par le tribunal présidé par Osiris, inapte à accéder au royaume des morts (grâce à la plume de Maât), elle voit son cœur dévoré par Amémet. Elle est donc la gardienne du (...) Lire la suite

Amon

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Amon | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) u une tête de bélier avec de grandes cornes. Les symboles d'Amon sont souvent le disque solaire ou les cornes du bélier. Il est associé à l'oie et, surtout, au bélier (animal sacré). A l'origine, Amon était le dieu local des tribus de Thèbes. Lorsque les Thébains eurent conquis le trône d'Egypte, Amon devint une divinité universelle et fut consid (...) Lire la suite

Amset

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Amset | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) à protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est une tête humaine. Il était aussi connu sous le nom d’Imset. Il est l’un des quatre fils d’Horus avec Hâpy, Douamoutef et Qebesennouf. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Le vase canope correspondant à ce personnage, d (...) Lire la suite

L'Ancien Empire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Ancien Empire de l'Egypte antique ancienne : (...) C'est la période de stabilité la plus longue de l'histoire de l'Egypte. L'Ancien Empire s'étend approximativement de ~2700 av J.C. à ~2190 av J.C. L'Ancien Empire se compose de quatre dynasties : la IIIème, la IVème, la Vème et la VIème dynasties. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant toute cette période, la capita (...) Lire la suite

La croix de vie (ou Ankh)

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Benjamin

La croix de vie (ou croix Ankh) : (...) ne, il signifie « vivre » ou « la vie » et s’écrit dans notre alphabet comme ceci : ankh. Cette croix est le symbole de l’immortalité car elle est portée à la main par tous les dieux mais elle est aussi un symbole de pouvoir du pharaon. Elle peut aussi être vue comme une clé ouvrant la porte du royaume des morts. Elle inspire donc principalement la vie (...) Lire la suite

Anubis

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Anubis | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) l noir ou un homme à tête de chacal. Son nom veut dire "chacal". Il est souvent couché sur une maquette de chapelle funéraire ou sur un naos, avec un bandeau rouge autour du cou et un fouet entre les pattes postérieures. Il avait également souvent une croix ankh dans une main et dans l’autre le sceptre. Il est le dieu égyptien des morts. Son rôle (...) Lire la suite

Anuket (Anoukis)

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico

Anuket (Anoukis) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) usivement consacrés (comme sur l'île de Séhel). Elle partageait aussi certains temples avec les autres membres de la triade (comme par exemple sur l'île d'Éléphantine). Elle était également adorée en Nubie et à Kômir, où elle était associée à la déesse Nephthis. Sous forme humaine habillée d'une robe moulante et coiffée d'une couronne faîte de pl (...) Lire la suite

Apis

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Apis | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) it représenté par un taureau noir coiffé d’un disque solaire représentant l’énergie créatrice de la nature. On pouvait aussi le trouver avec un uraeus et certaines particularités comme un croissant sur le front ou un vautour sur le dos. Apis n’était jamais représenté avec un corps humain. Apis était le taureau sacré dont on pensait qu’il était un (...) Lire la suite

Apophis

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 03 février 2006 par Nico, Nicolas Esse

Apophis (Apopis) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) dynastie, peinture sur stuc. Apophis est représenté par un serpent de taille gigantesque. Il peut aussi prendre la forme de l'hippopotame, de l'oryx ou de la tortue. Apophis (Apopis), dieu-serpent (Aâpep), symbolise la puissance originelle, toujours repoussée mais jamais anéantie. Cet énorme serpent est le symbole du non-être, de (...) Lire la suite

Arbre généalogique

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 11 août 2005 par Nico

Arbre généalogique des dieux et divinités Egyptiens : (...) (...) Lire la suite

L'astrologie

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

L'astrologie égyptienne : (...) criture, les phases de la lune, le mouvement diurne du soleil et les éléments lumineux de la voûte céleste nocturne. Toute la culture de l’Egypte antique en était imprégnée. En effet ils voyaient dans le ciel l’expression d’un ordre supérieur, qu'ils tentèrent durant toute leur histoire d'exprimer dans leur vie de tous les jours (exemple : orientation (...) Lire la suite

Aton

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 01 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Aton | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ue solaire, orné d'un uræus, dont les rayons terminés par des mains tiennent des croix de vie (ankh). Aton était le dieu adoré par Aménophis IV ou Akhenaton. En effet, ce dernier instaura le culte de cet unique dieu avec sa femme Néfertiti. Aton devint le symbole principal du monothéisme solaire et fut considéré comme la puissance universelle qu (...) Lire la suite

Atoum

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico

Atoum | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) présenté sous l'apparence d'un homme coiffé de la double couronne de Haute et Basse-Égypte, tenant dans les mains le sceptre Ouas et la croix ansée (Ankh) et vêtu de la tunique à bretelles. Il est parfois représenté en homme à tête de bélier. Très ancien dieu cosmique, Atoum est une des divinités créatrices primordiales, et est l'ancêtre des élém (...) Lire la suite

La Basse Époque

Histoire et Chronologie, mardi 15 janvier 2008 par Nico, Francois Daumas

La Basse Époque de l'Egypte antique ancienne : (...) ccessives de souverains étrangers, entrecoupée de courtes périodes d'indépendances. La Basse Époque s'étend approximativement de ~664 av J.C. à ~332 av J.C. La Basse Époque englobe les dynasties XXV à XXXI. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons La période précédent la Basse Époque est appelée la troisième période inter (...) Lire la suite

Bastet

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 27 décembre 2005 par Nico, Benjamin

Bastet | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) orme d'une chatte, parfois accompagnée de ses petits ou les allaitant. On la retrouve également sous la forme d'une femme à tête de chatte portant un sistre ou un petit panier. Elle prend aussi parfois l'aspect d'une lionne partant en guerre contre les ennemis de Râ. Elle est la déesse de la maison et du chat domestique mais aussi de la joie et d (...) Lire la suite

Bès

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Bès | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) , à la queue et aux oreilles de lion. Il est habituellement représenté de face contrairement à un grand nombre de divinités égyptiennes qui sont représentées de profil. Il portait souvent une coiffure de plumes et portait une peau de panthère. Divinité mineure de la mythologie égyptienne, dont le culte fut largement diffusé à une époque tardive. (...) Lire la suite

Les Vases Canopes

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico

Les Vases Canopes : (...) ées dans un récipient caractérisé par un couvercle en forme de tête de divinité et représentant un des 4 fils d’Horus. C’est la ville de Canope (actuelle Aboukir), où selon les Grecs on adorait une divinité représentée sous la forme d'une cruche, qui a donné son nom à ces petits vases. lls étaient fabriqués en calcaire, en albâtre, en terre cuite ou en (...) Lire la suite

Carte de l'Ancien Empire

Histoire et Chronologie, mardi 20 septembre 2005 par Nico

L'Ancien Empire | Carte de l'Egypte antique ancienne : (...) (...) Lire la suite

Carte de la Basse Epoque

Histoire et Chronologie, mercredi 21 septembre 2005 par Nico

La Basse Epoque | Carte de l'Egypte antique ancienne : (...) (...) Lire la suite

Carte de l'époque Prédynastique

Histoire et Chronologie, mardi 20 septembre 2005 par Nico

L'Époque Prédynastique | Carte de l'Egypte antique ancienne : (...) (...) Lire la suite

Carte du Moyen Empire

Histoire et Chronologie, mardi 20 septembre 2005 par Nico

Le Moyen Empire | Carte de l'Egypte antique ancienne : (...) (...) Lire la suite

Carte du Nouvel Empire

Histoire et Chronologie, mardi 20 septembre 2005 par Nico

Le Nouvel Empire | Carte de l'Egypte antique ancienne : (...) (...) Lire la suite

Le chat, un animal sacré

Vie Quotidienne, mercredi 16 janvier 2013 par Benjamin

Le chat en Egypte antique, un animal sacré : (...) ards. Il fut un animal incontournable ! Il était vu tantôt comme un protecteur, un fidèle compagnon, un partenaire de jeu ou tantôt comme une incarnation divine. En Egyptien ancien, le mot chat se dit « miou » (translittération : mw) et s’écrit de la façon suivante : Il a été domestiqué très tôt, entre le XXXème et le XXème siècle avant n (...) Lire la suite

Cheops

Pharaons, mardi 27 septembre 2005 par Nico, bonnemine35

Cheops (Kheops) : (...) om d’Horus : Medjedu. Nom de Fils de Rê : Khoufou diminutif de Khnoum-khouefoui, "Khnoum me protège". Transcription : Khoufou Snéfrou et Hétépheres Djedefrê (son fils). Cheops… ce nom fait rêver ! Cheops était en effet le bâtisseur de la première merveille du monde : la Grande Pyramide de Gizeh. Avec une base de 230m de côté et un (...) Lire la suite

Cléopâtre VII

Pharaons, mardi 27 septembre 2005 par Benjamin

Cléopâtre VII : (...) femme très obstinée et prête à tout pour son royaume. Elle fut la dernière reine d'Egypte entre 51 et 30 avant J.-C. Cléopâtre est née en 69 avant J.-C. et est la fille de Ptolémée XII. Son nom signifie "la gloire de son père". Son souhait le plus cher est de restaurer la grandeur de l'Egypte face à l’empire romain de plus en plus puissant. A la mort d (...) Lire la suite

Les obélisques (construction et symbolique)

Pharaons, mardi 22 novembre 2005 par Nico

Les obélisques (construction et symbolique) : (...) emières représentations du dieu Atoum-Khépri. Selon la légende Héliopolitainne, ce dieu qui est son propre créateur est alternativement Rê, représentation du soleil, Atoum, l’être achevé, ou encore Khépri, nom du scarabée poussant devant lui une boule de glaise, illustration de la force primordiale. Temple de Louxor Erigé auprès des temples, sou (...) Lire la suite

Un culte original des morts

Vie Quotidienne, samedi 21 octobre 2006 par Benjamin

Un culte original des morts : (...) iens. En effet, le soleil meurt chaque jour pour renaître chaque matin. Il ne peut donc en aller autrement pour tout autre forme de vie. Lorsque le pharaon de la Haute et de la Basse Egypte meurt, il rejoint son père Rê pour l’éternité. Chez les égyptiens, la vie sur Terre n’est en fait qu’une préparation de la vie dans l’au-delà. La deuxième vie est bi (...) Lire la suite

Le calendrier égyptien

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Le calendrier égyptien : (...) re, est assurément le seul calendrier intelligent qui ait jamais existé dans l’histoire humaine. Les anciens égyptiens mesuraient le temps comme nous en années, mois, jours, heures. Les années étaient numérotées en années de règne par rapport à l’intronisation du pharaon, et non pas comme nous en partant d’un point zéro. L’année égyptienne (...) Lire la suite

Mythe de la création (Osirien)

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 25 janvier 2006 par Nico

Mythe de la naissance de l'Egypte Dieux | Dieux égyptiens : (...) nciens nous a été rapporté par un écrivain grec, Plutarque. L’histoire de l’Egypte commence avec Atoum, le soleil. Il s’était créé lui-même en sortant du grand océan primordial, le Noun. Atoum créa Shou, divinité de l’air et Tefnout, divinité de l'humidité et des nuages. Shou et Tefnout forma le premier couple divin. Sur ordre de Rê jaloux, Shou (...) Lire la suite

Djoser

Pharaons, mercredi 28 septembre 2005 par Nico, bonnemine35

Djoser (Djéser) : (...) Dsr Nom d’Horus : Netjery-khet , "La corporation (des dieux) est divine". Nom de Fils de Rê : Djéser, "le saint . Transcription : Netererkh Djéser Djoser. Sékhemkhet. Djoser régnait sur une Egypte unie ce qui lui permit d'édifier, grâce à l’aide de son génial architecte Imhotep, la pyramide à degrés de Saqqarah. Premier ministre et (...) Lire la suite

Douamoutef

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico

Douamoutef | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) tinés à protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est un génie à tête de chien ou de chacal. Il est l’un des quatre fils d’Horus avec Hâpy, Amset et Qebesennouf. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Le vase canope correspondant à ce personnage, dont le couvercle rep (...) Lire la suite

L'Egypte en 10 textes et 10 photos

Visites/Voyages, mercredi 22 novembre 2006 par Charles Rossignol

L'Egypte en 10 textes et 10 photos : (...) nt des siècles d'histoire, un fleuve légendaire et un désert immense. Point de départ de toutes les croisières sur le lac Nasser voguant à destination d'Abou Simbel ou descendant le Nil en direction des temples de Louxor, elle est aussi depuis peu la porte d'entrée du somptueux désert Blanc et de ses formations minérales uniques au monde. Située à l'emp (...) Lire la suite

La fête de la bonne réunion

Vie Quotidienne, jeudi 13 novembre 2008 par Nico

La fête de la bonne réunion : (...) roulait au temple d'Edfou. Chaque année, au moment de la crue du Nil, Hathor quittait sa demeure de Dendérah pour rejoindre son époux, l’Horus d’Edfou (ou l’Horus de Behebet). Représentation d'Hathor, temple d'Edfou. Ce voyage de 160km durait cinq jours. À chaque ville traversée, le bateau faisait halte dans les temples importants. L’ (...) Lire la suite

Geb

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Geb | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) le dos, portant souvent la couronne de la Basse Egypte. Dans ses représentations, on le trouvait en compagnie de Nout, la déesse du ciel. En général, sa peau était verte. L’oie, présente dans son hiéroglyphe était son animal représentatif. Souvent il apparaît sur les sarcophages avec Nout tandis que le dieu de l’air, Shou, vient interrompre leur étrein (...) Lire la suite

Grand Hymne à Aton

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 14 février 2006 par Nico

Grand Hymne à Aton : (...) Tu te lèves dans l'horizon d'orient Tu emplis chaque contrée de ta perfection. Tu es beau, grand, brillant, Elevé au-dessus de tout l'univers, Tes rayons entourent les contrées Jusqu'à la limite de tout ce que tu crées. Tu es le principe solaire, Tu régis les pays jusqu'à leurs extrémités Tu les lies pour ton fils que tu aimes. Tu t'éloignes, Tes ra (...) Lire la suite

L'obélisque de la Concorde

Pharaons, lundi 04 février 2008 par Nico

Le grand voyage de l'obélisque de la place de la Concorde : (...) le vice-roi d’Egypte Mohammed Ali. Soucieux de s’attirer les bonnes grâces de la France et de son roi Charles X, le sultan accéda à la demande française en mai 1830 en leur offrant les deux obélisques qui se dressaient devant le temple de Louxor. Un seul de ces obélisques effectuera le voyage jusqu'à Paris. Temple de Louxor Pour ramener ce monol (...) Lire la suite

Hâpi

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 04 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Hâpi | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) nés à protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est une tête de babouin. Il est l’un des quatre fils d’Horus avec Amset, Douamoutef et Qebesennouf. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Dans le vase canope d’Hapi, au couvercle orné d’une tête de babouin, étaient enfe (...) Lire la suite

Hâpy dieu du Nil

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico

Hâpy dieu du Nil | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ec les éléments caractéristiques de la prospérité (adiposité, chevelure végétale, plateaux d’offrandes alimentaires), et à l’époque romaine, comme un vieillard allongé, entouré d’attributs de l’abondance tels que la corne d’abondance, le blé et 16 chérubins, allégorie des coudées d’accroissement de l’eau de l’inondation. Le Nil fut un objet de cu (...) Lire la suite

Hérychef (Harsaphès)

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 28 avril 2009 par Nico, Benjamin

Hérychef (Harsaphès) : (...) olis. Il s’agit du nom grec de l’ancienne cité égyptienne Hout-nen-nesout, capitale du XXème nome de Haute-Egypte. Ce nom signifiait « le palais de l’enfant royal ». L’appellation actuelle de cette antique cité est Ihnasya el-Medina. Il était représenté le plus souvent sous la forme d’un homme à tête de bélier, coiffé de la couronne atef à laquel (...) Lire la suite

Hatchepsout

Pharaons, mercredi 04 juillet 2007 par Benjamin

Hatchepsout (ou Hatshepsout) : (...) useret-kaou, "Celle dont les kas sont puissants ". Nom de Nebty : Ouadjet-renepout, "la florissante en années". Nom d’Horus d’or : Netjeret-khâou, "la divine d'apparitions". Nom de couronnement : Maât-ka-Rê, "Maât est le ka de Rê.". Nom de Fils de Rê : Hat-chepesout khenemet Imen, "Hatchepsout (la suprême noblesse féminine), aimée d'Amo (...) Lire la suite

Hathor

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Hathor | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) une vache ou sous forme humaine coiffée d’une couronne représentant le disque solaire entouré des cornes d’une vache. Elle porte une longue tunique à bretelles et une collerette, et parfois une longue perruque en trois parties sur laquelle apparaît l’idéogramme de son nom. On peut aussi l’associer à un roseau. Hathor est la fille de Nout et de Râ (...) Lire la suite

Horus

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico

Horus | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) tête de faucon coiffé de la couronne de la basse et de la haute Egypte. Horus est vénéré dans tout le territoire égyptien. Il est une des divinités majeures et certainement une des plus anciennes. C’est le dieu de l’azur, il voit à travers le soleil et la lune. On peut le trouver sous deux formes : celle d’un enfant suçant son pouce (Harpocrate c (...) Lire la suite

Hymne à Hathor

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 08 février 2006 par Nico

Hymne à Hathor : (...) imaux en les modelant à sa guise et façonne les hommes... Ô mère, Ô Lumineuse qui repousse les ténèbres, qui éclaire toute créature de ses rayons... Salut à toi Ô Grande aux nombreux noms : Ô toi de qui sortent les dieux en ce tien nom de Mout-Isis Ô fille de Râ en ce sien nom de Tefnout ! Ô Neith qui apparaît dans sa barque en ce sien no (...) Lire la suite

Hymne à Hathor (Philae)

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 08 février 2006 par Nico

Hymne à Hathor (Philae) : (...) Dame de Senmen (île de Biggeh) Ton père Rê exulte quand tu te lèves, Ton frère Shou rend hommage à ta face, Thot, puissant en breuvage t'appelle, ô puissante. La Grande Ennéade est dans le plaisir et l'allégresse. Les babouins sont devant ta face et dansent pour Ta Majesté, Les hitys (d'autres singes) frappent le tambourin pour ton ka. Les êtres (...) Lire la suite

Hymne à Sobek

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 08 février 2006 par Nico

Hymne à Sobek : (...) tique qui traverse les lagunes. Dieu puissant, dont on ne peut pas voir le coup de main qui vit du vol. Image de Rê, grand dispensateur de lumière qui vient des flots. Souverain des rivières, prince des vents, taureau fécondant, seigneur de l'amour, seigneur de la nourriture, qui se fait des cadeaux lui-même, celui aux cheveux bouclés, qui aime (...) Lire la suite

Hymne à Thot

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 08 février 2006 par Nico

Hymne à Thot : (...) dieux, Qui as connaissance des secrets et fixes leur expressions, Qui sais distinguer un discours de son semblable, Le juge de chacun, Dieu au regard pénétrant dans la barque de millions d'années, Le rapide messager de l'humanité, Qui connais l'homme selon sa parole, Qui fais se dresser l'action mauvaise contre son auteur, Qui satisfais Râ, Qu (...) Lire la suite

Imhotep

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Imhotep | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) , vêtu d’une courte jupe, le crane rasé, lisant un rouleau de papyrus posé sur ses genoux. Vizir du pharaon Djoser pour lequel, selon la légende, il construisit la pyramide à degrés de Saqqarah. Imhotep a aussi apporté à l'Egypte quelques innovations tel la généralisation de l'utilisation de la pierre pour les monuments funéraires, ou encore une (...) Lire la suite

Initiation aux hiéroglyphes

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 30 septembre 2006 par Benjamin

Initiation à la lecture des hiéroglyphes : (...) ernière est très complexe et présente de nombreux aspects. Elle possède une richesse inouïe témoignant de l’art incomparable et l’intelligence des Egyptiens. Peu de gens en détiennent tous les secrets de nos jours. En effet, beaucoup de passionnés se bloquent devant la quantité impressionnante de symboles à connaître et le nombre important de sens qu’il (...) Lire la suite

Isis

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Isis | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) cipales divinités. Protectrice du bien-être des naissances, des navigateurs et de l’Etat. Elle joue un rôle fondamental dans le mythe d’Osiris, son époux tué et démembré par son frère Seth, dont elle réussit à réunir les membres, lui redonnant vie et concevant avec lui leur fils Horus. Elle est parfois représenté comme une femme portant le disque sol (...) Lire la suite

Les Jeux

Vie Quotidienne, vendredi 20 janvier 2006 par Benjamin

Les Jeux dans l’Egypte Ancienne : (...) entre amis. On en retrouve souvent des exemplaires qui accompagnent le défunt dans sa tombe ou encore dans les ruines d’habitations et même sur les façades des temples et tombeaux. Parmi les différents jeux de l’époque, ce sont les jeux de société qui étaient les préférés des Egyptiens. Nous allons, ici, présenter les plus célèbres : Le M (...) Lire la suite

Jupiter Sérapis

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 24 décembre 2005 par Nico

Jupiter Sérapis (Sarapis) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ne abondante barbe (comme Zeus). Divinité née de l’assimilation de Jupiter, dieu suprême de la religion romaine (le Zeus des Grecs), à Sérapis, d’origine gréco-égyptienne, considéré lui aussi comme le dieu suprême de l’Etat et une divinité cosmique. Le dieu rendait des oracles qui jouissaient d'un grand renom, il était principalement invoqué comm (...) Lire la suite

Kamosis

Pharaons, vendredi 28 octobre 2005 par Nico, bonnemine35

Kamosis (Kamose) : (...) us : Khay-hernesetef, "Celui qui a été couronné sur son trône". Sedjefa-taoui, "Celui qui nourrit les Deux Terres". Nom de Nebty : Ouhem-menou, "Celui qui renouvelle les fortifications". Nom d’Horus d’or : Hornefer-khab-taoui, "L'Horus parfait qui courbe les Deux Terres". Nom de couronnement : Ouadj-kheper-Rê, "Rê est florissant d'apparition". Nom d (...) Lire la suite

Khéphren

Pharaons, mercredi 16 novembre 2005 par Benjamin

Khéphren : (...) yptien : Khâef Rê Translittération : xafra Transcription : Khafrê Son père était Khéops, sa mère Henoutsen et son demi-frère Djédefrê. Son fils : Mykérinos. Khéphren est évidemment associé à l’une des trois pyramides de Gizeh (sa pyramide est presque aussi monumentale que celle bâtie par Cheops), il est ainsi un des pharaons (...) Lire la suite

Khnoum

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico

Khnoum | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) é et on le retrouve dans une dizaine de villes d'Égypte sous des formes variées. Bélier ou homme à tête de Bélier aux cornes horizontales. Il tient dans sa main la croix ansée (ankh). Ancien dieu égyptien, Khnoum (le maître de l'eau fraîche) est le dieu des cataractes et puissance créatrice dans la mythologie égyptienne. Il contrôlait la c (...) Lire la suite

Khnoum, le potier, crée l'univers sur son tour

Dieux et Divinités Egyptiens, lundi 30 janvier 2006 par Nico

Khnoum, le potier, crée l'univers sur son tour : (...) t les corps dans le sein maternel, le constructeur qui fait prospérer les deux oisillons et qui fait vivre les êtres encore enfants grâce au souffle de sa bouche, celui qui inonde le pays du grand flot de Nouou, tandis que le Grand Cercle liquide et la Grande Mer périphérique l'entourent. Il façonna sur son tour les dieux et les hommes, il modela le (...) Lire la suite

Khonsou

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Khonsou | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) coiffé du globe lunaire, aspect adulte ou enfant au crane rasé portant la mèche latéral de l'enfance, avec un corps en forme de chrysalide enveloppé dans une gaine moulante tenant dans les mains les emblèmes de la royauté. A l'origine divinité lunaire dont le nom signifiait « le voyageur » et qui luttait contre les forces des ténèbres aux côtés d (...) Lire la suite

La fête du nouvel an

Vie Quotidienne, jeudi 27 décembre 2007 par Aude

La grande fête du Nouvel An en Egypte antique : (...) ours de notre 19 juillet). Dans toute l'Egypte. Le nouvel an était une fête prisée des Egyptiens de l’antiquité. Alors que Hâpy, l’inondation était revenue et commençait à se répandre sur l’Egypte, les grands prêtres attendaient qu’un phénomène particulier se produise : le lever héliaque de l’étoile Sirius que les Egyptiens appelaient Sôpt (...) Lire la suite

La légende d'Osiris (vidéo)

Dieux et Divinités Egyptiens, dimanche 11 septembre 2011 par Alexandre NOYER

Vidéo - La légende d'Osiris : (...) us anciens nous a été rapporté par un écrivain grec, Plutarque. En voici une interprétation à travers un film d'animation realisé par Alexandre NOYER à l'atelier d'animation d'Annecy. Pour donner vos impressions sur le film, n'hésitez pas à contacter son auteur à musecyan@hotmail.com . (...) Lire la suite

Le duel de Vérité et de Mensonge

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 31 janvier 2006 par Nico

Le duel de Vérité et de Mensonge : (...) Le début ne nous est pas parvenu. Mensonge réclame à son frère Vérité un couteau merveilleux qu'il lui a prêté ; Vérité ayant égaré celui-ci, Mensonge veut se faire rendre justice par le tribunal de la divine Ennéade. … Mensonge dit à l'Ennéade des dieux : Que l'on amène ici Vérité, et que ses yeux soient rendus aveugles et qu'il devienne désorm (...) Lire la suite

Le pharaon

Pharaons, dimanche 27 mai 2007 par Benjamin

Le pharaon : (...) it vu comme le chef spirituel, le guide respecté et vénéré de tout un peuple. Dans la mythologie égyptienne, Osiris gouvernait les hommes avant que son frère jaloux, Seth, ne l’assassine. Mais Horus, fils d’Isis et d’Osiris, réussit à vaincre son oncle et à le punir de son geste. A partir de cet instant, ce fut lui qui monta sur le trône et devînt ainsi (...) Lire la suite

Les attributs royaux

Pharaons, samedi 27 octobre 2007 par Benjamin

Les attributs royaux du pharaon : (...) s témoins de sa force, de sa divinité et de son autorité sur les terres d’Egypte. Le futur souverain les recevait au moment du rite d’intronisation et les emportait avec lui jusque dans son sarcophage. En effet, au-delà de la dimension symbolique du pouvoir, les attributs royaux avaient, pour les égyptiens, des vertus magiques qui devaient aider le phar (...) Lire la suite

Liste des dieux égyptiens

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 12 octobre 2005 par Nico

Liste des divinités et dieux egyptiens | Dieux égyptiens : (...) es éléments naturels, des événements de la vie et des sentiments. Ainsi, le panthéon égyptien fut l'un des plus imposants de toute l'histoire avec plus de sept-cents divinités. Voici une Liste non exhaustive des dieux égyptiens et divinités de l'Egypte antique : ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ A Ach: Dieu du désert de Libye proche d (...) Lire la suite

Lettre à Mr Dacier

Les hiéroglyphes / L'écriture, lundi 10 octobre 2005 par Nico

Lettre à Mr Dacier par Champollion : (...) rte d'un système de déchiffrement des hiéroglyphes. « Monsieur, Je dois aux bontés dont vous m'honorez l'indulgent intérêt que l'Académie royale des Inscriptions et Belles-Lettres a bien voulu accorder à mes travaux sur les écritures égyptiennes, en me permettant de lui soumettre mes deux mémoires sur l'écriture hiératique ou sacerdotale, et s (...) Lire la suite

La ligne du temps

Histoire et Chronologie, mardi 20 septembre 2005 par Nico

La ligne du temps de l'Egypte ancienne : (...) (...) Lire la suite

Maât

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Maât | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ou parfois en forme de plume. Déesse égyptienne symbole de l’ordre cosmique, de la justice et de la vérité. Elle est considéré comme la fille du dieu solaire Rê et comme la compagne de Thot. Elle symbolise l’équilibre de l’ordre de l’univers et établit le code de comportement des êtres humains, c'est grâce à elle que le monde fonctionne. L (...) Lire la suite

Enseignement de Ptah-Hotep

Les hiéroglyphes / L'écriture, mardi 03 janvier 2006 par Nico

Enseignement de Ptah-Hotep : (...) de l’abeille, Isesi, qu’il vive selon l’éternité des cycles et l’éternité de l’instant, le directeur de la ville, le vizir Ptahhotep il dit : Souverain, mon maître, la vieillesse est advenue, le grand âge s’est abattu, l’épuisement est arrivé, la faiblesse se renouvelle. Il passe chaque jour à dormir, comme retombé en enfance. La vue baisse, il devient (...) Lire la suite

Limites de cette médecine

Vie Quotidienne, lundi 22 août 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Les limites de la médecine égytienne : (...) bords de l’idée que la maladie est due à l’intervention de puissances surnaturelles, dieux ou démons. Mais, contrairement à ce qu’on a souvent cru, les premiers signes d’une approche rationnelle des maladies sont apparus bien avant Hippocrate et le miracle Grec. Dans des papyrus égyptiens antérieurs de plus d’un millénaire à Hippocrate, on trouve déjà, (...) Lire la suite

Une médecine magico-religieuse

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Une médecine magico-religieuse : (...) cle de la végétation et est à l’origine de la croyance de la résurrection. « Si tu précèdes à l'examen d'un homme atteint à l'ntrée du cardia (l'estomac) et qu'il est atteint dans le bras, à la poitrine et sur un côté de l'netrée du cardia, et qu'on dise à ce sujet: "C'est la maladie verte !" tu devras dire à ce sujet: "C'est quelque chose qui es (...) Lire la suite

Sources de notre connaissance

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Les sources de notre connaissance : (...) à Abydos et Saïs à la Basse Epoque. Il y recevait sans doute un enseignement pratique en ayant la possibilité d’affiner ses connaissances auprès de grands médecins, mais il étudiait surtout les écrits existants conservés dans les bibliothèques de papyrus médicaux. Les scribes recopiaient sans cesse ces papyrus afin de conserver la mémoire de cette scien (...) Lire la suite

Maladies & Traitements

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Nico, Aude

Médecine en Egypte ancienne - Maladies & Traitements : (...) s ont été identifiées grâce à leurs noms anciens et les descriptions qu'en font les textes, leurs manifestations dans les portraits du corps humain, l'étude des tissus malades réalisée sur les momies et l'analyse des os et des dents des squelettes découverts dans les cimetières. L'ensemble de ces recherches forment une nouvelle discipline : la paléo pat (...) Lire la suite

Tutorial du menu clic droit

A propos de Egyptos, jeudi 25 mai 2006 par Nico

Comment utiliser le menu clic droit (tutorial) : (...) is sont disponibles sur Egyptos. Pour afficher le menu rapide il vous suffit d’effectuer un clic droit avec la souris. Suite à ce clic un message de chargement s’affiche. Le chargement effectué, un menu apparaît. A l'aide de ce menu et d'un simple clic, vous pouvez accéder aux principales rubriques du site. Quoi de plus r (...) Lire la suite

Mérenptah

Pharaons, mardi 16 octobre 2007 par Benjamin

Mérenptah : (...) Haiemmaât ; « Taureau puissant réjouissant Maât » Nom d’Horus d’or : Neb Senedjaashefit ; « Le maître de la crainte dont le prestige est grand » Nom de Nebty : Iri baouertaen tjemhou ; « Celui dont la puissance est grande et les victoires grandioses » Nom de couronnement (deux écritures possibles) : Ba en rê Meri en Imen ; « L’âme de Râ, l’ (...) Lire la suite

Min

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 06 décembre 2005 par Nico

Min | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) équerre en arrière de la tête et portant le flagellum royal. Il est coiffé d'une couronne surmontée de deux hautes plumes et son corps est gainé dans un linceul, ce qui lui donne la forme d'une momie. Il est « le taureau de sa mère », la déesse ciel qu'il féconde chaque soir pour donner naissance au soleil. Antique divinité vénérée à Coptos et (...) Lire la suite

Montou (Monthou)

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Montou | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) homme à tête de faucon coiffé de deux grandes plumes, d'un disque solaire et de deux uræus. A Erment, Montou est représente accompagné de deux déesses, Iounyt et Rattaouy (ou Tjenenet). Dieu égyptien de l’antique ville d’Hermonthis, lié à l’origine au culte du soleil et divinité guerrière. A Thèbes, Montou est le dieu faucon. Il est la divinité (...) Lire la suite

Moteur de recherche vols, voyages, etc...

Visites/Voyages, vendredi 23 septembre 2011 par EasyVoyage, Liligo

Moteur de recherche vols, voyages, hotels, ... Comparateur Egypte : (...) rs prix pour vos vols, hotels, locations de voiture, et séjours au pays des illustres pharaons! Pourquoi utiliser un comparateur ? Car il est difficile d'éplucher tous les sites marchands, de se tenir au courant de leurs promotions et de comparer les prix. Les sites comparateurs de prix font ce travail à votre place. En quelques clics vous avez accès (...) Lire la suite

Mout

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Mout | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) sont attestés à Hermonthis, Bubastis, Memphis et Tanis. Femme portant sur la tête une dépouille de vautour, parfois sumontée du pschent ( la double couronne d'Egypte ). Elle peut être sous l'aspect d'une femme à tête de lionne que surmonte ou non le disque protégé par l'uraeus. Ou aussi sous un aspect ithyphallique ( à Karnak ). Mout a eng (...) Lire la suite

Le Moyen Empire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

Le Moyen Empire de l'Egypte antique ancienne : (...) ce. Le Moyen Empire s'étend approximativement de ~2022 J.C. à ~1786 av J.C. Le Moyen Empire comprend la fin de la XIème dynastie et la XIIème dynastie. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant toute cette période, la capitale se trouve à Thèbes puis sera déplacé à Itch-Taouy au sud de Memphis. La période précéde (...) Lire la suite

Le musée de la Nubie

Visites/Voyages, lundi 08 janvier 2007 par Nico

Le musée de la Nubie : (...) uités de Nubie accueille les vestiges d'une civilisation dont les terres ont été englouties par le lac Nasser. Ce musée est tout entier consacré à la Nubie, cette région riche en minéraux que les égyptiens, dès les premières dynasties, s’employèrent à contrôler. L'histoire, l'art et la culture de cette région sont présentés depuis la Préhistoire jusqu'à (...) Lire la suite

Le musée de Louxor

Visites/Voyages, dimanche 07 janvier 2007 par Nico

Le musée de Louxor : (...) n de sculptures et d'objets trouvés dans la région Thébaine, datant pour la plupart du Nouvel Empire. A mi-chemin entre le Temple de Louxor et celui de Karnak, le bâtiment moderne, qui offre des conditions de visite exceptionnelles, fut inauguré en 1975. Avec l'aide du Brooklyn Museum de New York, statues, stèles, poteries, meubles et bijoux ont été mi (...) Lire la suite

Le musée du Louvre

Visites/Voyages, vendredi 28 octobre 2005 par Nico

Le musée du Louvre : (...) crés aux expositions). Le bâtiment est un ancien palais royal, situé au cœur de la ville de Paris, entre la rive droite de la Seine et la rue de Rivoli. Sa cour principale est dans l'axe des Champs-Élysées et forme une partie de l'axe historique. C'est l'un des plus anciens musées et le troisième plus grand au monde. Le Louvre possède une longue histoir (...) Lire la suite

Mykérinos

Pharaons, dimanche 20 novembre 2005 par Benjamin

Mykérinos : (...) om égyptien : MenkaouRê Translittération : MnkA.w-ra Son père est Khéphren et son grand père Khéops. On ne sait rien de sa mère. Son fils : Shepseskaf. On ne sait quasiment rien de son règne à l’exception de quelques récits rapportés par des observateurs étrangers tel Hérodote. D’après ce dernier, Mykérinos fut un pharaon trè (...) Lire la suite

Nefertari

Pharaons, mardi 27 septembre 2005 par Benjamin

Nefertari : (...) Néfertari Meryenmout (ou Néfertary, Nofrétari, Nefertari) est la première épouse de Ramsès II. Elle restera à jamais sa préférée. Elle vécut dans la XIX dynastie, soit vers 1300 avant J.-C. Son nom signifie "la plus belle de toutes". Nous ne sommes pas sûrs de l'identité de ses parents mais certains pensent qu'elle est la fille de Sethi Ier. Par (...) Lire la suite

Nefertiti

Pharaons, vendredi 26 mai 2006 par Benjamin

Nefertiti : (...) de naissance est inconnu. Nom de couronnement : Néfertiti « la belle est venue » Ses origines sont très floues. Il est tout à fait possible qu’elle soit la fille d’Aÿ et de Tiye (sa nourrice). Cependant, d’autres avancent qu’elle serait la descendante directe d’Aménophis III. Une autre hypothèse existe, même si elle tombe en désuétude de nos jo (...) Lire la suite

Neith (Neit)

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Neith | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) nne rouge de la Basse Egypte, des arcs, des flèches croisées et un bouclier sur la tête (parfois dans les mains). Antique déesse égyptienne de Saïs devenue la déesse dynastique lorsque sous la XXVIe dynastie cette ville devint la capitale. Elle est l'épouse de Khnoum ou, dans la Fayoum, de Sobek. Une de ses charges est de protèger les viscères (...) Lire la suite

Nekhbet (Nekheb)

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Nekhbet | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ît également comme une femme à tête de vautour ou portant une couronne blanche flanquée de deux plumes. Antique divinité dynastique égyptienne de Hiérakonpolis, en Haute Egypte. Avec la déesse-serpent Ouadjet elle était la protectrice du pharaon et du royaume. La reine était censée être sa personnification. Aux côtés de la déesse cobra Ouadjet (...) Lire la suite

Nephtys

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Nephtys | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) s servant à écrire son nom. Elle est la fille de Nout et de Geb, et la sœur de Osiris, de Seth et d'Isis. Elle aida sa sœur Isis à ressusciter son frère-époux Osiris. Avec Isis elle était l'un des deux « milans » ou oiseaux hurleurs qui semblaient émettre des lamentations funèbres. Protectrice des morts. Elle est la gardienne d'un des quatr (...) Lire la suite

Ecrire son nom en hiéroglyphes

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 02 mai 2009 par Nico

Ecrire son nom en hiéroglyphes comme au temps de l'Egypte des pharaons : (...) représente un son ou une consonne): Hiéroglyphes Egyptos.net Version 2.1 Attention le programme ci-dessus transcrit lettre à lettre votre nom en hiéroglyphe. La traduction ou plus exactement la transcription est effectuée à partir des signes unilitères (qui désigne une consonne ou un son), il faut savoir que l'écrit (...) Lire la suite

Nout

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Nout | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) a terre du bout des doigts et des orteils. Elle est parfois présentée comme une vache. Divinité égyptienne du ciel, considéré comme l’épouse et la soeur jumelle de Geb (la terre), dieu de la terre et la fille de Chou (l'air) et de Tefnout (l'humidité). Mère des étoiles et du soleil que selon le mythe elle engendre chaque matin et dévore le soir. (...) Lire la suite

Le Nouvel Empire

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

Le Nouvel Empire de l'Egypte antique ancienne : (...) de raffinement et d'évolutions qui s'étale sur un peu plus de cinq siècles. Le Nouvel Empire s'étend approximativement de ~1552 av J.C. à ~1080 av J.C. Le Nouvel Empire est formé de trois dynasties la XVIIIème, la XIXème et la XXème. Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons Durant cette période, la capitale fut à Thèbes a (...) Lire la suite

L’œil oudjat (l’œil d’Horus)

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Benjamin

L’oeil oudjat (ou l’oeil d’Horus) : (...) dire complet. A la mort d’Osiris, c’est son frère Seth qui repris le pouvoir en Egypte. Voulant venger son père, Horus part en guerre contre son oncle. Au bout de nombreuses batailles, Seth est vaincu et Horus reprend le trône d’Egypte. Cependant, pendant une bataille, Horus perd un œil. Ce dernier, brisé en 6 morceaux, est reconstitué par Thot et rendu (...) Lire la suite

Osiris

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Osiris | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) tenant le spectre héqa et le flagellum, insigne du pouvoir. Il porte une haute mitre blanche ou une couronne atef. Sa couleur de peau pouvait être verte, rappelant son action sur la végétation, ou noire pour son action sur les morts. Il est accompagné des typiques attributs royaux, le spectre, le fouet, la crosse et la couronne blanche de la Haute Egypt (...) Lire la suite

Partie 1 - Le voyage de Sergio

Visites/Voyages, samedi 07 juillet 2007 par Serge Delattre

Partie 1 - Le voyage de Sergio (Le Caire, Abou Simbel, Le Lac Nasser, Assouan) : (...) (...) Lire la suite

Partie 2 - Le voyage de Sergio

Visites/Voyages, samedi 07 juillet 2007 par Serge Delattre

Partie 2 - Le voyage de Sergio (les temples de Nubie, Edfou, Philae, Kom Ombo, Louxor, ...) : (...) (...) Lire la suite

Pépi 2

Pharaons, samedi 23 septembre 2006 par Nico

Pépi 2 : (...) Rê est parfait quant au ka. » Nom de couronnement : Pépi Pépi I et Ânkhnesmérirê II. Pépi II, fils de Pépi I, est le personnage central de VIe dynastie. Selon la légende, il aurait régné sur l’Egypte durant 94 ans, le règne le plus de l’histoire, toute civilisation confondue. Aujourd’hui, nous somme sûre que Pépi II a régné au moins 64 a (...) Lire la suite

Petit Hymne à Aton

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 14 février 2006 par Nico

Petit Hymne à Aton : (...) s percevoir. L'or fin, lui-même, ne peut être comparé à ta lumière. Constructeur, tu as forgé ton corps dans l'or. Tailleur qui t'es taillé toi-même, ô sculpteur qui n'a jamais été sculpté. Ô l'unique sans pareil qui traverse le temps éternel dominant les millions de chemins placés sous ta conduite. Quand tu traverses le ciel chacun peut te voir, mai (...) Lire la suite

Exposition Pharaon à l'IMA

Actualité Egypte, jeudi 11 août 2005 par Nico

Pharaon : Exposition Pharaon à l'Institut du Monde Arabe : (...) 'au 12 juin 2005. Pharaon. S’il est un mot qui symbolise la puissance et le mystère de l’Egypte, c’est bien celui-là. Défiant les millénaires, il évoque les grandes figures qui ont façonné l’histoire de l’Antiquité : Khéops, khéphren, Akhénaton, Toutânkhamon, Ramsès… le terme est bien des fois cité dans l’Ancien Testament, comme l’incarnation d’u (...) Lire la suite

Le pouvoir du pharaon

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Benjamin

Le pouvoir du pharaon : (...) ture divine du pharaon repose sur certains symboles. En effet, les principaux attributs royaux sont les éléments du costume, les coiffures, les sceptres et la barbe postiche. Par exemple, la coiffure rayée est réservée au souverain. Ceci était nommé « nemès » par les égyptiens. Cela faisait penser aux rayons du soleil (on la remarque sur le grand sphin (...) Lire la suite

L'Époque prédynastique

Histoire et Chronologie, jeudi 17 janvier 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Époque prédynastique de l'Egypte antique ancienne : (...) on entre la préhistoire et la formation de l'état égyptien avec les premières dynasties de pharaons. L'Époque prédynastique s'étend approximativement de ~3400 av J.C. à ~3150 av J.C. La dynastie zéro (rois originaires de Hiérakonpolis). Pour en savoir plus, voir l'article : Listes des pharaons A cette époque l'Egypte est séparée en deux royau (...) Lire la suite

Le Projet Rosette

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 30 septembre 2006 par Vincent Euverte, MaatdeBelgique

Le Projet Rosette : (...) ques ? Et qui n'a pas hésité devant les difficultés de l'apprentissage long et difficile de cette langue ? Afin de faciliter la réalisation de ce rêve, nous avons lancé le projet Rosette ! Avant tout, offrir une assistance informatique à la lecture et à la compréhension des textes de l'Egypte Ancienne. Au départ, nous nous consacrons à l'égyptie (...) Lire la suite

Ptah

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Ptah | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) omposite alliant les symboles qui définissent sa personalité: ankh (la vie), ouas (le divin) et le djed (la stabilité). Divinité égyptienne de la ville de Memphis, où on le considérait comme le créateur de cosmos ainsi que comme le protecteur des artisans et des architectes et comme un dieu dynastique. Il porte des vêtements serrés qui lui donnen (...) Lire la suite

L'Époque Ptolémaïque

Histoire et Chronologie, lundi 04 février 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Époque Ptolémaïque de l'Egypte antique ancienne : (...) ivilisation grecque et d'un autre côté, la restauration des rites égyptiens ancestraux. L'Époque Ptolémaïque s'étend approximativement de ~332 av J.C. à ~30 av J.C. L'Époque Ptolémaïque est composée de deux dynastie : la dynastie macédonienne issue de Alexandre le Grand, et la dynastie ptolémaïque (ou lagides). Pour en savoir plus, voir l'arti (...) Lire la suite

Qebehsenouf (Kébehsénouf)

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 05 octobre 2005 par Nico, Benjamin

Qebehsenouf (Kébehsénouf) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) protéger les organes des morts. Sa représentation sur ces derniers est un génie à tête de faucon. Il est l’un des quatre fils d’Horus avec Hâpy, Douamoutef et Amset. Son rôle, tout comme celui de ses frères, était de protéger une partie du corps du défunt. Le vase canope correspondant à ce personnage, dont le couvercle représentait une tête de f (...) Lire la suite

Quelques conseils pratiques

Visites/Voyages, mardi 25 octobre 2005 par Vincent Euverte

Quelques conseils pratiques pour partir en Egypte : (...) f ! Quelques écueils à éviter, des petits trucs utiles, ..., bref, une trousse de survie. Oui, je confirme que boire l'eau du robinet en Egypte peut vous attirer de sérieux problèmes ... contentez-vous d'eau minérale, et même attention aux boissons glacées (quelle eau a servi pour les glaçons ?). Pour le thé ou le café, pas de risque ... l'eau est (...) Lire la suite

Ramsès II

Pharaons, lundi 05 décembre 2005 par Benjamin

Ramsès 2 : (...) puissant aimé de Maât" Nom de Nebty : "Qui protège l'Egypte et subjugue les pays étrangers". Nom d’Horus d’or : "Riche en années, grand de victoires". Nom de couronnement : "Riche en Vérité de Rê, élu de Rê" Nom de Fils de Rê : "Rê lui a donné la naissance, l'aimé d'Amon" Sethy Ier et Touya Mineptah (un de ses fils). Ramsès 2 es (...) Lire la suite

Rê (Râ)

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 15 novembre 2005 par Nico, Benjamin

Rê (Râ) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) aire. Il était souvent associé au dieu Amon, ce qui donnait : Amon-Rê. Il était alors représenté par un homme à tête de bélier. Dieu égyptien du soleil dont Héliopolis fut le principal lieu de culte. On le considérait comme le dieu créateur de l’univers, le dieu de l’Etat et de la justice ; l’on pensait que pendant la journée il parcourait le cie (...) Lire la suite

Le récit de Chantal

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Chantal Dudzinski

Le récit de Chantal : (...) mettant à jour, une période de sa vie qui s'est nourrie par des lectures relatant la vie du temps des Pharaons, c’est ce qui s'est produit lors de mon voyage en Égypte. La magie de se pays m’a saisie, la lumière, les bruits, les odeurs d'épices, les sourires se sont aussitôt révèles comme une clé faisant jaillir de mes pensées, des images qui au cou (...) Lire la suite

Jour 1 : Samedi 20 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 1 : Samedi 20 avril 2002 : (...) n’y avait pas encore beaucoup de circulation sur l’autoroute. Un panneau indiquait la sortie pour l’aéroport. J’allai prendre l’avion pour partir une semaine en Egypte. L’Egypte… Depuis le temps que je rêvais d’y aller… Cela faisait de nombreuses années que je m’étais découvert une passion pour l’Egypte ancienne. Tout avait commencé lorsque j’étais e (...) Lire la suite

Jour 2 : Dimanche 21 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 2 : Dimanche 21 avril 2002 : (...) Nil mais plusieurs autres bateaux nous étaient accolés et nous ne pouvions rien voir. Puis on partit à l’aéroport de Louxor pour prendre un avion vers Le Caire. Après une heure de vol, nous prîmes la direction du Musée Egyptien. L’Egypte, avec ses soixante-huit millions d’habitants, est le pays arabe le plus peuplé ; sa capitale, Le Caire, en est un tr (...) Lire la suite

Jour 3 : Lundi 22 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 3 : Lundi 22 avril 2002 : (...) Un endroit extraordinaire. Le paysage était désertique, les montagnes peu élevées mais je me sentais attiré par ce lieu. Il y a plus de 3500 ans, on creusait les demeures d’éternité des pharaons du Nouvel Empire (les plus célèbres, des noms qui font rêver : Amenhotep, Thoutmosis, Séthi, Ramsès…). En arrivant, je vis les scènes d’autrefois : le cortège f (...) Lire la suite

Jour 4 : Mardi 23 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 4 : Mardi 23 avril 2002 : (...) bateaux. Par conséquent, il fallut traverser quatre ou cinq bateaux afin d’arriver au quai. Nous devions partir en calèche pour aller visiter le grand temple d’Horus, le dieu faucon, à Edfou. La veille, les guides nous avaient dis que le « bakchich » pour les cochers étaient déjà payés mais que si nous voulions donner quelque chose, c’était 5 livres ma (...) Lire la suite

Jour 5 : Mercredi 24 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 5 : Mercredi 24 avril 2002 : (...) rage, on a une belle vue sur le Lac Nasser, lac artificiel résultant de la construction du barrage – le deuxième au monde pour sa retenue de cent cinquante-sept milliards de mètres-cube d’eau, après celui du Zambèze – mais on ne risque pas d’attraper le vertige car la pente est douce et non abrupte. Puis nous allâmes au temple d’Isis, sœur-épouse d’Osir (...) Lire la suite

Jour 6 : Jeudi 25 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 6 : Jeudi 25 avril 2002 : (...) uvoir dormir un peu dans le car. Il y avait trois heures trente de traversée dans un désert aride et rocailleux. L’histoire de ce temple est fabuleuse : il fut construit sous le règne du grand pharaon Ramsès II, il y a un peu plus de 3200 ans. Je dis le temple mais il y a en réalité deux temples, celui de Ramsès et celui de son épouse, Néfertari, « La (...) Lire la suite

Jour 7 : Vendredi 26 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 7 : Vendredi 26 avril 2002 : (...) mple de Karnak, la demeure du dieu Amon, le dieu solaire, le premier dieu du panthéon égyptien lors du Nouvel Empire. On arrive au temple par l’allée des sphinx, le dromos. Il ne reste que quelques sphinx à tête de bélier avec entre les pattes une des épouses de Ramsès II. Le pylône fait quarante-deux mètres de haut, c’est le plus haut d’Egypte ! On en (...) Lire la suite

Jour 8 : Samedi 27 avril 2002

Visites/Voyages, mardi 06 décembre 2005 par Benjamin Wiacek

Le voyage de Nefermaat (avril 2002) - Croisière de Louxor à Assouan - Jour 8 : Samedi 27 avril 2002 : (...) on, de désolation et de peine, m’avait envahi. J’avais vu ce temple si grand, célèbre et si grandiose, en ruines. C’est comme si le rêve s’était brisé. Mais ce bref sentiment fut vite oublié quand je pénétrai dans le temple. Le rêve était faible par rapport à la réalité. Le pylône était précédé de deux colosses de Ramsès II en granit rose et d’un obélis (...) Lire la suite

1. L'arrivée

Visites/Voyages, mercredi 26 juillet 2006 par Maggy Thiebaut

Le voyage de Maggy - Page 1 - L'arrivée - Louxor sur la rive d’occident – El Gezireh : (...) , sans les ânes et les chameaux, sans les temples et les pyramides. Je manque d’oxygène et mon cœur vit au ralenti. C’est décidé. Je repars à Louxor . Je ne demande même plus s’il y a quelqu’un pour m’accompagner. Je pars seule - Inch Allah, comme on dit là-bas. J’assouvirai ma passion en toute impunité et en solo. Mon premier voyage en Egypte éta (...) Lire la suite

2. Première sortie

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Maggy Thiebaut

Le voyage de Maggy - Page 2 - Première sortie - Louxor sur la rive d’occident – El Gezireh : (...) la prière. Alla Ou Akbar. J’ouvre une paupière puis l’autre sur les murs bleu clair de la chambre. L’installation électrique n’est pas encore terminée. Quelques fils dépassent ici et là. Je me pince. Oui ! Je suis bien en Egypte, Louxor, El Gezireh, rive occidentale du Nil, prête à toutes les aventures. Prête ? Vraiment ? La chambre n’a pas d (...) Lire la suite

3. Visite de Louxor et ses environs

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Maggy Thiebaut

Le voyage de Maggy - Page 3 - Visite de Louxor et ses environs -Louxor sur la rive d’occident – El Gezireh : (...) s même le courage de dire un timide Salam aux femmes en noir qui, hier encore, m’effrayaient un peu. Elles répondent gentiment à mon salut. Je suis la seule touriste du quartier et elles doivent me considérer comme une extra-terrestre. Ici, je suis dans l’autre camp, celui des étrangers. Les Egyptiens sont un peuple accueillant. Ce n’est pas comme da (...) Lire la suite

4. Excursion au Caire

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Maggy Thiebaut

Le voyage de Maggy - Page 4 - Excursion au Caire - Louxor sur la rive d’occident – El Gezireh : (...) nt à leur hôtel de l’autre côté du Nil. Ils me racontent qu’ils ont déjà exploré tous les hôtels - bons et moins bons - de la West Bank avec les scorpions et l’hygiène qui laisse à désirer … - Des scorpions ? Vous plaisantez ? - Non ! Le train part à 23 heures. Je reconnais tout de suite les touristes qui vont comme moi au Caire. Chacun a payé un (...) Lire la suite

5. Toute bonne chose à une fin

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Maggy Thiebaut

Le voyage de Maggy - Page 5 - Toute bonne chose à une fin - Louxor sur la rive d’occident – El Gezireh : (...) courant d'air dans le taxi de Mohammed. C'est malin. Je ne peux même pas soulever les paupières ni bouger le petit doigt. Je me rendors encore quelques heures. Aujourd'hui, repos obligé, donc. J'ai perdu ma voix au Caire. Je ne bouge pas de ma chambre. Au cours des siècles, les pharaons édifièrent des monuments gigantesques, non par vanité personn (...) Lire la suite

Ode à Abou Simbel

Visites/Voyages, dimanche 02 juillet 2006 par Monique Sauvé LeBlanc

Ode à Abou Simbel : (...) Tu existes toujours colossal. Tu revis sur cette colline factice. Tu culmines à nouveau de tes soixante pieds de hauteur Te repérer T'observer ne pouvoir s'extérioriser submergé par un besoin de silence Puis les émotions.... les admirations se pointent Quel oeuvre titanesque! Le regard devient pensif s'imprègne de tous les je ne sais (...) Lire la suite

Rêveries au Fil du Nil

Visites/Voyages, dimanche 18 mai 2008 par Laurence Rodriguez

Rêveries au Fil du Nil : (...) re tout en dégustant un chocolat chaud. La couverture de mon livre étale son titre en grosses lettres noires « Meurtre en Mésopotamie » . Ce roman n’est autre qu’un bon Agatha Christie. C’est en découvrant cette romancière anglaise que je fus totalement éprise de civilisation égyptienne. A mon tour, j’allais suivre les traces de son héros aux moustaches (...) Lire la suite

Le récit de Valérie

Visites/Voyages, samedi 01 juillet 2006 par Valérie Ripon

Le récit de Valérie : (...) Valérie: Je suis partie en Égypte en 96-97 1 mois nous avons passé les fêtes de fin d'année là-bas c'était notre voyage de noce, avec le club med. Ce n'est pas ma façon de voyage préférée, mais je ne vais pas me plaindre ce fut un cadeau!!! Atterrissage au Caire le 10 décembre et départ immédiat pour Assouan ; de notre Chambre d'hôtel situé sur une île (...) Lire la suite

Reconnaître le nom des dieux et déesses

Les hiéroglyphes / L'écriture, dimanche 13 mai 2007 par Benjamin

Reconnaître le nom des dieux et déesses : (...) des principaux dieux et déesses de l’Egypte ancienne. De cette façon, il sera plus simple pour vous de les reconnaître lorsque vous passerez dans les nombreux temples que comptent ce magnifique pays ! Comme vous le savez, la religion occupe une place centrale dans la vie des Egyptiens anciens. Dans toutes les villes, il y avait au moins un temple. L (...) Lire la suite

Réglement du concours

Concours Egyptos, mardi 28 février 2006 par Nico

Réglement du concours Récit de voyage : (...) ux internautes de recevoir un prix et de faire partager leur plus beau voyage en Egypte, pays des illustres pharaons. La participation au jeu est gratuite et sans obligation d'achat à tout personne physique. Le jeu se déroule du 1 février 2006 jusqu'au 30 avril 2006 minuit inclus. La participation au jeu est limitée à une seule participation p (...) Lire la suite

Itinéraire

Rencontres égyptologiques, dimanche 05 novembre 2006 par Nico, Vincent Euverte

L'Egypte à Paris (18/11/06) - Itinéraire : (...) pe, l’hôtel Fleubet - deux sphinges gardent l'entrée de la rue depuis 1680. Remontée à travers le marché Saint-Paul pour croiser la rue Saint-Antoine, fondateur de monastères du Fayoum et de la Mer Rouge. À travers les vieilles rues du Marais, nous arrivons à l'hôtel Salé (qui abrite maintenant le musée Picasso) - 2 sphinges du XVIIe aux pattes an (...) Lire la suite

Présentation

Rencontres égyptologiques, mercredi 01 novembre 2006 par Nico, Vincent Euverte, Benjamin Wiacek

L'Egypte à Paris (18/11/06) - Présentation : (...) et égyptologique ? Voici la petite intro historique que propose le Routard : Exotisme, spiritualité, sagesse, vie éternelle... autant de notions rattachées à l'Egypte et pourtant présentes dans les rues de Paris ! Alors pour vous évader l'espace de quelques heures, nous vous proposons de dénicher ces héritages, leur signification et de découvrir (...) Lire la suite

La journée

Rencontres égyptologiques, dimanche 26 novembre 2006 par Nico, Aude, Vincent Euverte

L'Egypte à Paris (18/11/06) - La journée : (...) lisée ! Onze égyptonautes se sont retrouvé métro Sully Morland dans le 4ème arrondissement parisien sous la bénédiction du dieu Rê. Notre première étape est l’hotel Fieubet, deux sphinges gardent l’entrée depuis 1680 : A l'origine, le sphinx est la représentation du souverain avec le corps d'un lion couché, il jouait le rôle d'un gardien (...) Lire la suite

Programme

Rencontres égyptologiques, samedi 06 janvier 2007 par Nico

Les sphinx à Bruxelles (28/01/07) - Programme : (...) é consacrée tout entière à ce thème classique de l'égyptologie. L'exposition revient sur les origines de cet être hybride, décrit son évolution à travers les différentes dynasties égyptiennes et ses nombreuses variations. Nous vous proposons une nouvelle rencontre Egyptos-Rosette sur le thème : Les Sphinx à Bruxelles le 28 janvier 2007. Le thèm (...) Lire la suite

La journée

Rencontres égyptologiques, mercredi 31 janvier 2007 par Vincent Euverte, Benjamin Wiacek

Les sphinx à Bruxelles (28/01/07) - La journée : (...) café, puis le Thalys direction Bruxelles ! Pendant le trajet, nous parlons bien évidemment de Rosette, de l'histoire de ce merveilleux projet et de toutes les idées, ne cessant d'affluer, à réaliser concrètement... Dans ce genre de conversation, le temps passe vite, et nous arrivons à la Gare du Midi vers 9h20. Ayant un peu de temps devant nous, les (...) Lire la suite

Programme

Rencontres égyptologiques, vendredi 16 février 2007 par Nico, Aude

Egypte, Trésors engloutis (25/02/07) - Programme : (...) r deux expositions temporaires parisiennes. La première, sur le thème du Vin dans l’Egypte antique, devrait permettre de financer la restauration du Ramesseum dans lequel étaient entreposés de nombreux produits, dont le vin provenant des vignobles de Ramsès II. La deuxième est la fameuse exposition au Grand Palais sur les trésors engloutis d’Egypte. (...) Lire la suite

La journée

Rencontres égyptologiques, mercredi 28 février 2007 par Nico, Vincent Euverte, Benjamin Wiacek

Trésors engloutis d'Egypte (25/02/07) - La journée : (...) sien, un peu avant 10h devant le musée du Vin. Peu après, Pascal et Bernard nous rejoignent et nous entrons tous ensemble à l’intérieur. L’expo, qui porte sur le vin en Egypte, est composée de panneaux en couleur très bien faits qui nous racontent l’histoire de ce breuvage dans l’Ancienne Egypte, de la culture à la consommation, en passa (...) Lire la suite

Programme

Rencontres égyptologiques, lundi 16 juillet 2007 par Mélina Dessoles

Papyrus médical égyptien du Nouvel Empire (20/07/07) - Programme : (...) uin, a commencé au Louvre une présentation sur la médecine au cours du Nouvel Empire. Cette exposition mise en place par Marc Etienne, conservateur au Département des Antiquités Egyptiennes, a le mérite de présenter plusieurs objets médicaux, notamment un papyrus récemment acquis par le Musée. Cette œuvre, de près de sept mètres de long, a été acquise e (...) Lire la suite

Résultats du concours

Concours Egyptos, dimanche 02 juillet 2006 par Nico, Benjamin, Aude, Vincent Euverte, MaatdeBelgique

Résultats du concours Récit de voyage : (...) ns ». Le jury a mis beaucoup de temps à rendre sa décision car l'ensemble des récits était de très bonne qualité. Toutefois, après concertation du jury et comme il fallait désigner des gagnants, voici le classement final : En première place, avec un récit superbe qui a ému tous les membres du jury : Maggy Thiebaut ! Félicitations à elle ! Elle gagn (...) Lire la suite

Satet (Satis)

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 août 2005 par Nico

Satet (Satis) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) e-Egypte, et des cornes de gazelle en forme de lyre. Déesse égyptienne d’Eléphantine, également vénérée dans d’autres villes et qui avec Khnoum et Anuket formait la triade des divinités présidant à la Première Cataracte. Son nom, qui viens de setji (semer, répandre) et signifie « Celle qui répand », nom qui la confirme dans sa fonction de celle (...) Lire la suite

Le scarabée (Kheper)

Vie Quotidienne, jeudi 08 septembre 2005 par Benjamin

Le scarabée (Kheper) : (...) ucon, l’un des symboles fondamentaux de la religion égyptienne. Les égyptiens en étaient littéralement fascinés. Ceci était principalement dû au fait qu’ils ne comprenaient pas son mode de reproduction. Le mot égyptien qui désigne le scarabée est « kheper » ; cela signifie quelque chose comme « venir au monde » ou « parvenir à l’existence ». Ainsi, le s (...) Lire la suite

Les Scribes

Vie Quotidienne, samedi 12 mai 2007 par Nico, Benjamin

Les scribes : (...) armée, administration des temples ou institution de l'Etat, appartiennent à une classe bien définie et assez fermée. Il semblerait que seulement 1 à 4% de la population pharaonique savait lire, ainsi le sesh se détachait de l'analphabétisme environnant grâce à sa connaissance des secrets de l'écriture et de la lecture. Le scribe partageait ses talents, (...) Lire la suite

Sekhmet

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 août 2005 par Nico

Sekhmet | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ent avec un corps de femme et une tête de lionne couronnée par le disque solaire et l’Uraeus. Son nom signifie « la puissance ». La déesse lionne représentait la fureur de Râ et éliminait les ennemis du dieu Soleil. Elle provoquait également les épidémies mais certains de ses pouvoirs éloignaient les maladies et c’est pourquoi elle était la prote (...) Lire la suite

Selket (Selkis)

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 août 2005 par Nico

Selket (Selkis) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) Selket (Selqit) était une divinité bienveillante qui, ici-bas, protégeait les hommes des morsures. Ses prêtres, médecins et magiciens, excellaient dans l'art de guérir les piqûres d'insectes et de scorpions. Dans l'au-delà, elle veillait sur le défunt et, associée à Qébehsenhouf, protégeait le vase canope contenant les intestins du mort. Déess (...) Lire la suite

Seth

Dieux et Divinités Egyptiens, vendredi 12 août 2005 par Nico, Benjamin

Seth | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) re d’Osiris, d’Isis et de Nephtys, il fut considéré dans l’ancienne Egypte comme la personnification du mal et représenté comme un animal non identifié mais semblable au sanglier, ou encore comme un homme avec la tête de cet animal. Seth fut vénéré à certaines périodes, en particulier lorsque les Hyksos conquirent l’Egypte. Dans la mythologie il fut ba (...) Lire la suite

Shou (Chou)

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Shou (Chou) | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) Geb, et soutenant Nout, les bras tendus. Parfois aussi, on le voit sous l'apparence d'un lion ou d'une colonne d'air. Il était coiffé d'une plume d'autruche ou de quatre hautes plumes. Shou forme avec sa soeur jumelle et épouse Tefnout le premier couple divin, tous deux n'ayant que pour seul et unique parent, Rê. Shou est le symbole de l'air, ma (...) Lire la suite

Signe Amon-Râ

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Amon-Râ en Astrologie Egyptienne : (...) re fonction dans la tradition égyptienne. Vous êtes bénie, car le principal dieu d'Egypte gouverne votre destinée ! Modèle de toute-puissance et de grandeur, vous vous affranchissez de toute contrainte avec une aisance déconcertante. Rien ne résiste à votre passage, et le dur devient tendre a votre approche. Vous êtes un être solaire et vous brillez de (...) Lire la suite

Signe Anubis

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Anubis en Astrologie Egyptienne : (...) s donnent. En effet, votre nature particulièrement émotive vous rend très réceptif(ve) au cycles lunaires. En langage populaire, on dirait que vous êtes un "oiseau de nuit ". Les labyrinthes, les souterrains, les choses à caractères obscures vous attirent énormément. Ce qui se cache derrière le voile des apparences attise votre curiosité. Etre une figu (...) Lire la suite

Signe Bastet

Vie Quotidienne, mercredi 07 septembre 2005 par Nico

Signe Bastet en Astrologie Egyptienne : (...) osité sont les traits principaux de votre personnalité. Les dieux de l'ancienne Egypte vous ont donné la grâce et la féminité. Ainsi votre présence ne passe pas inaperçue. Votre magnétisme et votre charisme font de vous une personnalité marquante. Vous pourriez très facilement devenir le gourou d'une secte tant votre pouvoir de persuasion est grand. Qui (...) Lire la suite

Signe Geb

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Geb en Astrologie Egyptienne : (...) a fermeté, la terre, la création dans le sens de l'édification d'un empire font partie des éléments et des pouvoirs qui vous sont confères par les Dieux d'Egypte. Votre sens de l'organisation est unique et vous transformez la chose la plus futile en objet utile pour la communauté. Non que vous soyez un artiste dans le sens esthétique du terme, mais vou (...) Lire la suite

Signe Horus

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Horus en Astrologie Egyptienne : (...) este en vous, selon la tradition astrologique égyptienne. Vous avez les pieds bien sur terre et un sens clair, net et précis des responsabilités et des valeurs. La dimension politique prend toute son ampleur par votre action. Vous êtes prêt à mener de front plusieurs combats pour le bien de tous. La lutte ne vous fait pas peur. Votre devise : qui ne ris (...) Lire la suite

Signe Isis

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Isis en Astrologie Egyptienne : (...) tendre... Telle pourrait être votre devise. Rien ne doit être obtenu par la force ou la manipulation, c'est votre code moral. Vous avez un coeur et une âme d'éternel amoureux. Devant vous, laideur et mesquinerie s'effacent tant votre force intérieure vous rend invincible aux yeux des autres. Vous avez un caractère déterminé. Vos amis aiment sentir votr (...) Lire la suite

Signe Le Nil

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Le Nil en Astrologie Egyptienne : (...) possédez une remarquable maîtrise de vous-même. Votre créativité est grande. Si celle-ci n'a pas encore éclaté au grand jour, il n'est pas trop tard pour bien faire. Les choses vulgaires vous font fuir, et vous appréciez les créations de l'esprit dans lesquelles brille l'étincelle de la beauté, de l'intelligence et de la spiritualité. Votre hypersensib (...) Lire la suite

Signe Mout

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Mout en Astrologie Egyptienne : (...) ême en astrologie égyptienne. Votre nature est difficilement saisissable, et vous vous plaisez à entretenir le mystère autour de vous. Vous adorez brouiller les pistes afin que personne ne sache réellement qui vous êtes ni quel est votre but. Cette attitude que l'on pourrait qualifier d'extrême réserve est la marque d'une profonde fragilité. Les divini (...) Lire la suite

Signe Osiris

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Osiris en Astrologie Egyptienne : (...) namique de votre existence selon la tradition astrologique égyptienne. Que ce savoir soit d'origine spirituel, matériel ou philosophique, vous êtes à même de répondre à toutes les questions. Les dieux vous ont mis entre les mains "le savoir universel ". Mais bien sur, cette connaissance ne va pas sans susciter maintes jalousies. En effet, vous détenez l (...) Lire la suite

Signe Sekhmet

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Sekhmet en Astrologie Egyptienne : (...) ture morale. Symboliquement, l'astrologie égyptienne vous représente par un lion majestueux. Il est vrai que, en règle générale, votre fierté et votre orgueil gouvernent votre conduite et vos actions. Vous aimez briller et paraître. Mais ce désir n'est point exempt de profondeur, loin de là. Vous tenez simplement a être reconnue a votre juste valeur et, (...) Lire la suite

Signe Seth

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Seth en Astrologie Egyptienne : (...) urgissent et plus rien ne ressemble à avant. Vous êtes le semeur de tempête lorsque les choses tendent à se figer sans aucune perspective d'évolution. Alors, il va sans dire que les tremblements de terre se font sentir la où vous posez le pied ! Le pouvoir vous fascine. " La fin justifie les moyens " est votre phrase fétiche. Vous ne reculez devant rien (...) Lire la suite

Signe Thot

Vie Quotidienne, samedi 20 août 2005 par Nico

Signe Thot en Astrologie Egyptienne : (...) otre existence. Mais cette volonté farouche d'aller toujours plus loin n'a pas pour but d'obtenir le pouvoir et la puissance. Bien au contraire, cette soif de dépassement ouvre vers la connaissance toujours plus profonde des êtres et des choses. Seulement, là où certains clament très haut leurs progrès ou leurs découvertes, vous, vous travaillez en sile (...) Lire la suite

Le site de Saqqarah

Pharaons, lundi 02 juillet 2007 par Benjamin

Le site de Saqqarah : (...) es capitales de l’Egypte antique. Située à moins de 30 kilomètres du Caire, sur la rive gauche du Nil, elle contient les sépultures de nombreux pharaons et hauts fonctionnaires égyptiens. Situation géographique de Saqqarah (Image originale Wikipédia) Le complexe funéraire ne compte pas moins d’une quinzaine de monuments datant de différentes é (...) Lire la suite

Snéfrou

Pharaons, lundi 26 septembre 2005 par Nico, bonnemine35

Snéfrou : (...) de Fils de Rê : Snéfrou, "Celui de beauté". Transcription : Snéfrou (ou Sénéferou) Houni et Meresânkh Ier Chéops (son fils). Snefrou fut le fondateur de la 4e dynastie et un bâtisseur exceptionnel. L’équilibre intérieur du pays et l’autorité bienveillante du monarque permirent la construction des célèbres pyramides de Snefrou. L’u (...) Lire la suite

Sobek

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Sobek | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) rocodile ou comme un homme à tête de crocodile. Sobek est le fils de la déesse aquatique Neith. Dieu de l’eau, associé à la fertilité, il devint un dieu national pendant la XIIe dynastie. Il était le dieu qui irrigue les champs, ainsi la présence de crocodiles dans le Nil était pour les Égyptiens l’annonce d'une crue favorable aux récoltes. (...) Lire la suite

Soldat de pharaon

Vie Quotidienne, jeudi 17 mai 2007 par Benjamin

Soldat de pharaon, les soldats en egypte ancienne : (...) ; tout d’abord pour se protéger des attaques venues des terres voisines, mais aussi pour élargir son territoire ou encore assurer le contrôle de ses lointaines colonies. Notez que la seconde raison était souvent employée comme argument de défense par les pharaons désireux de conquêtes. Il faut cependant avouer que les égyptiens étaient plutôt des pays (...) Lire la suite

La statue de Ramsès II du Caire déplacée !

Pharaons, lundi 28 août 2006 par Benjamin

La statue de Ramsès II du Caire déplacée ! : (...) ire a été déménagée vers un nouvel emplacement, situé dans le quartier des pyramides. La raison d’un tel changement a été longtemps débattue. Le colosse était en effet soumis à la pollution environnante ainsi qu’aux importantes vibrations dues à la station de métro située juste en dessous. Ramsès II commençait en effet à perdre son teint d’origine et d (...) Lire la suite

Tefnout

Dieux et Divinités Egyptiens, samedi 22 octobre 2005 par Nico

Tefnout | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ne. Déesse d'Oxyrhynchos, soeur et épouse de Shou, elle est la mère de Geb et Nout.Tefnout est la déesse de l'humidité et de la rosée. Sa tête de lion fait référence à l'apparence qu'elle revêtit lorsqu'elle s'enfuit en Nubie laissant derrière elle une grande sécheresse. Une légende raconte que les larmes qu'elle versa en aidant son père à souten (...) Lire la suite

Temple d'Edfou (article)

Pharaons, mercredi 14 mars 2007 par Nico

Le temple d'Edfou : (...) agna pour les Grecs) , la ville actuelle s'appelle Tell el-Balamoûn. Hiéroglyphe : Localisation : Entre Louxor et Assouan, sur la rive gauche du Nil. Dieu vénéré : Le dieu faucon Horus (ou l’Horus de Behedet) Epoque : Ptolémaïque, il a été construit de -237 à -57 av.J-C. Dimension : 137 mètres de longueur, 79 mètres de largeur, 36 mètres (...) Lire la suite

L'Époque Thinite

Histoire et Chronologie, jeudi 17 janvier 2008 par Nico, Francois Daumas

L'Époque Thinite de l'Egypte antique ancienne : (...) 'Abydos, d'où étaient originaires les pharaons la Ière dynastie. L'Époque Thinite s'étend approximativement de ~3150 av J.C. à ~2700 av J.C. Ière et IIème dynastie, pour en savoir plus voir l'article : Listes des pharaons D'abord à Thinis sous la Ière dynastie, elle est délocalisé à Memphis lors de l'unification du pays au début de cette Ière (...) Lire la suite

Thôt

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Thôt | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) et noir, ou comme un babouin hamadryas. Dieu égyptien à caractère lunaire ; à Hermopolis il était la divinité suprême ; il avait le corps d’un homme et la tête d’un ibis, parfois d’un singe, et portait sur la tête le croissant de lune. Vénéré comme le dieu de la parole créatrice, de l’écriture et du calcul, et considéré comme le scribe des die (...) Lire la suite

Thouéris

Dieux et Divinités Egyptiens, jeudi 20 octobre 2005 par Nico

Thouéris | Dieu de l'Egypte | Dieux égyptiens : (...) ttes de lion. Déesse qui lors de l’accouchement protégeait toutes les femmes, de la reine à la simple paysanne. Elle était représentée sous l’aspect d’une femelle d’hippopotame enceinte, debout et reposant sur deux emblèmes signifiant « protection » en langue hiéroglyphique, ou encore mi-femme et mi-hippopotame, avec des pattes de lion et une (...) Lire la suite

Thoutmosis III

Pharaons, mercredi 28 décembre 2005 par Nico, bonnemine35

Thoutmosis 3 : (...) : Men-kheper-Rê, "Celui qui établit la forme de Râ". Nom de Fils de Rê : Djehouty-mes, Celui qui est né de Thot". Transcription : Djehutymes, Thoutmose, Thoutmoses ou Thoutmôsis. Thoutmosis II et Isis (une concubine) Aménophis II (son fils). Surnommé le « Napoléon Egyptien », Thoutmosis III prit le pouvoir après une corége (...) Lire la suite

Toutankhamon

Pharaons, mercredi 11 janvier 2006 par Benjamin

Toutankhamon - Toutankhaton : (...) ht-tout-mesout « Taureau puissant, celui qui est beau de naissance » Nom de Nebty : Néfer-hépou-segereh-taouy sehetep-netcherou nebou « Celui dont les lois sont parfaites, qui pacifie les Deux Terres et satisfait tous les dieux » Nom d'Horus d'or : Outjes-khaou sehetep-netcherou « Celui qui porte les couronnes, qui réjouit les dieux » Nom de naissa (...) Lire la suite

Le masque de Toutankhamon

Pharaons, lundi 24 septembre 2007 par Nico

Le masque de Toutankhamon : (...) te). Le masque funéraire de Toutankhamon est certainement le masque le plus connu au monde. C'est un véritable chef d'oeuvre de l'orfèvrerie égyptienne. Il fut mis au jour le 4 novembre 1922 par Howard Carter et Lord Carnarvon, lors de la découverte de la tombe de Toutankhamon (tombe KV62). Il protégeait la tête, les épaules et une partie du bus (...) Lire la suite

Traduction de la pierre de Rosette

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 22 octobre 2005 par Nico

Traduction de la pierre de Rosette : (...) x, lui qui a rendu stable l'Egypte, qui est pieux, envers les dieux, qui triomphe de ses ennemis, qui a rétabli la vie civilisée aux hommes, Seigneur des jubilés, semblable à Hephaistos le Grand, un roi comme Ra, grand roi des contrées supérieures et inférieures, progéniture des Dieux Philopatores, approuvé par Ptah, à qui Ra a donné la vic (...) Lire la suite

Vivre au quotidien

Visites/Voyages, vendredi 28 octobre 2005 par Vincent Euverte

Vivre au quotidien dans l'Egypte d'aujourd'hui : (...) rs et de ses traditions. Je vais essayer ici de donner quelques éléments de réflexion qui vous feront peut-être les approcher différemment. Le tourisme est l'une des principales ressources économiques du pays. Tous les égyptiens le savent, et se comportent en conséquence. Cela ne veut pas dire que les touristes aient tous les droits. Le respect de la (...) Lire la suite

WikiHiero

Les hiéroglyphes / L'écriture, vendredi 07 octobre 2005 par Nico

WikiHiero : (...) ouvez essayer WikiKiero en utilisant la version installée sur Egyptos : WikiHiero v0.2.12 WikiHiero est un programme PHP (sous licence GNU Public License) permettant de générer en hiéroglyphes des noms ou des textes hiéroglyphiques en utilisant la syntaxe du Manuel de codage des hiéroglyphes. Code source par G. Blanchard et diffusé sous li (...) Lire la suite

Les signes du Zodiaque

Vie Quotidienne, mercredi 07 septembre 2005 par Nico

Zodiaque Les signes zodiacaux en egypte ancienne : (...) vient du temple dédié à la déesse Hathor construit à Dendérah, au nord de l'actuelle Louxor. Ce temple fait partie de ces merveilles architecturales que l'Expédition d'Egypte, conduite par le général Bonaparte, révéla au monde occidental. Le zodiaque circulaire ornant le plafond d'une des chapelles situées sur le toit du temple est une représentation de (...) Lire la suite

Les liens entre les écritures

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

Les liens entre les différentes formes d’écritures : (...) ans le but d’illustrer le dossier présenté. Elle permet de distinguer clairement les liens qui existent entre les toutes premières écritures de l’humanité et celles que nous connaissons actuellement. Bien évidemment, les interactions entre différents dialectes et les influences culturelles que subit tout un peuple sont multiples ! C’est pourquoi le proc (...) Lire la suite

Bibliographie

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

Dossier l'écriture à travers le temps - bibliographie : (...) Naissance de l'écriture : cunéiformes et hiéroglyphes : [exposition], Galeries nationales du Grand Palais, 7 mai-9 août 1982 / auteur Grand Palais (Paris). - Paris : Editions de la Réunion des musées nationaux, 1982. - 383 p. Les Mésopotamiens / Jean-Cl. Margueron.- Paris : Picard, 2003 - 447 p. Ougarit : la terre, le ciel / textes réunis par (...) Lire la suite

L’écriture : apparition et premières formes

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

L’écriture : apparition et premières formes : (...) formidable avancée permise par l’apparition de l’écriture. Elle est en quelque sorte la forme matérielle du langage. Mais attachons nous tout d’abord à définir ce qu’est le langage. Il s’agit en fait d’un moyen d’expression de la pensée et de communication entre différents sujets. Il peut être présenté grâce à deux types de symboles : des symboles (...) Lire la suite

L’écriture égyptienne et son évolution

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

L’écriture égyptienne et son évolution : (...) l’un des principaux responsables. Avec plus de 3000 ans d’histoire, ce peuple a su traverser les siècles par le biais de son art et de son talent incomparable. Les hiéroglyphes, longtemps considérés comme de simples dessins décoratifs, en sont une des manifestations. Selon toute vraisemblance, la civilisation égyptienne aurait développé son langage (...) Lire la suite

L’alphabet grec, une étape clé

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

L’alphabet grec, une étape clé : (...) remier à intégrer des voyelles. C’est également à cette période que le concept de majuscule et de minuscule est apparu. L’apport non négligeable de cette culture mérite donc que l’on s’y attarde. Comme cela a déjà été évoqué, l’alphabet grec dérive de celui employé auparavant par les phéniciens. Ce dernier est composée de 22 lettres, toutes des conso (...) Lire la suite

Les écritures amérindiennes

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

Les écritures amérindiennes : (...) en Amérique centrale ou encore en Amérique du Sud. Il désigne un ensemble très large de peuples qui a dominé pendant des siècles, avant l’arrivée des colons, le continent américain. C’est pourquoi, nous n’allons étudier que trois d’entre eux et plus particulièrement leur écriture. La civilisation maya s’apparentait à un peuple très puissant (...) Lire la suite

Les écritures indéchiffrées

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

Les écritures indéchiffrées : (...) tes de langues et de façons de les noter. Les deux problèmes majeurs résident dans le fait que ces anciens systèmes graphiques ont été oubliés depuis très longtemps ou que peu d’exemplaires ont été retrouvés. L’ensemble de ces obstacles aboutit à ce que quelques formes d’écriture demeurent encore indéchiffrées à l’heure actuelle ! La plus célèbre d’e (...) Lire la suite

La journée

Rencontres égyptologiques, mercredi 05 septembre 2007 par Vincent Euverte

Papyrus médical égyptien du Nouvel Empire (20/07/07) - La journée : (...) contre, et bien nous en a pris. Pascale et Monique Venues de la belle province paloise, Pascale et Monique, en compagnie de Vincent, ont commencé très tôt leur virée parisienne en retraçant la deuxième partie de la « balade égyptienne dans Paris » que nous avions faite en novembre 2006. Partant de la place du Caire, à travers cette ancienne Co (...) Lire la suite

Fiche Egypte

Visites/Voyages, mercredi 16 janvier 2008 par Nico

Fiche Egypte : (...) patrie, ma patrie, ma patrie) [Ecouter]. La langue officielle est l'arabe et la langue parlée est l'égyptien (arabe dialectal) et des dialectes régionaux (bédouins, berbère…). L'Anglais (obligatoire dans le secondaire) est également très répandu. Les égyptiens sont très majoritairement musulman sunnite et une minorité est copte (environ 6%) (...) Lire la suite

L'Egypte antique à Lyon

Actualité Egypte, mercredi 03 octobre 2007 par Nico

Exposition - L'Egypte antique au Musée des Beaux Arts de Lyon : (...) du 18 octobre 2007 au 21 janvier 2008. Ces dernières années, l'Institut d'égyptologie Victor-Loret - Université Lumière Lyon 2 a déposé au musée des Beaux-Arts sa riche collection d'objets (près de 2590), d'époques et de provenances diverses. L'exposition présente une large sélection de ces objets, chefs-d'œuvre de l'art égyptien et simples objets (...) Lire la suite

La XIXème dynastie

Pharaons, samedi 06 octobre 2007 par Benjamin

La XIXème dynastie égyptienne : (...) IIIème dynastie) de son vizir, Ramsès Ier, pour lui succéder. Même s’il ne faisait pas parti de la famille royale, il accéda au trône d’Egypte ; Horemheb n’ayant pas d’héritier. Relativement âgé lors de sa prise de pouvoir, son règne fut assez court et son fils, Séthi Ier, entra très vite en scène. D’abord comme corégent puis comme pharaon à la mort de (...) Lire la suite

Organigramme de la XIXème dynastie

Pharaons, samedi 06 octobre 2007 par Benjamin

Organigramme de la XIXème dynastie égyptienne : (...) istent entre les grands acteurs de cette XIXème dynastie égyptienne. Bien entendu, le schéma est simplifié par soucis de clarté. En effet, il existe beaucoup de liens croisés non figurés. On entend par exemple les nombreux mariages entre un pharaon et certaines de ses filles, aboutissant la plupart du temps à d’autres enfants. On note aussi la présence (...) Lire la suite

Les pharaons de la XIXème dynastie

Pharaons, samedi 06 octobre 2007 par Benjamin

Liste des pharaons de la XIXème dynastie égyptienne : (...) 1295 à - 1292 avant J-C.) Grande(s) Epouse(s) Royale(s) principale(s) : SatRa Sethy Ier (ou Séthi Ier) (- 1292 à - 1279 avant J-C.) Grande(s) Epouse(s) Royale(s) principale(s) : Touya Ramsès II (- 1279 à - 1213 avant J-C.) Grande(s) Epouse(s) Royale(s) principale(s) : Néfertari, Isis Nofret Mérenptah (- 1213 à - 1203 avant J-C.) (...) Lire la suite

PHARAON à Valenciennes

Actualité Egypte, jeudi 11 octobre 2007 par Nico

Exposition - PHARAON au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes : (...) ctobre 2007 au 20 janvier 2008. Le Conseil régional Nord-Pas de Calais engage une démarche de développement culturel et d'aménagement du territoire inédite en créant le concept de "Capitale régionale de la Culture". Cette année, Valenciennes, première capitale régionale de la Culture vit au rythme d'une programmation culturelle exceptionnelle a (...) Lire la suite

Toutankhamon magazine n°35

Actualité Egypte, vendredi 12 octobre 2007 par Nico

Revues - Toutankhamon magazine numéro 35 : (...) En bref (page 50) Découverte Le plus vieux barrage du monde, par François Tonic (page 7) Dans la grande banlieue du Caire, perdu dans un des nombreux ouadis de la région, un monument inconnu de la plupart des gens résiste aux siècles et aux hommes depuis plus de 4600 ans. Il s’agit du plus vieux barrage du monde. Un ouvrage unique en Égypte (...) Lire la suite

Le 10ème congrès international des Egyptologues

Actualité Egypte, lundi 08 octobre 2007 par Benjamin

Congrès - Le 10ème congrès international des Egyptologues (à Rhodes en 2008) : (...) du monde entier sont invités à se rendre sur l’île de Rhodes, en Grèce, pour ce 10ème congrès international de la discipline ! Il se déroulera entre le 22 et le 29 mai 2008. Le site du Congrès, sur l’île de Rhodes, Grèce La liste des intervenants et les sujets abordés ne sont pas encore connus mais le congrès devrait s’organiser autour de c (...) Lire la suite

La démocratie à l'égyptienne

Visites/Voyages, jeudi 18 octobre 2007 par Benjamin Wiacek

La démocratie à la mode égyptienne : (...) on accession au pouvoir, sa réélection à quatre reprises avec des scores dépassant les 95% suscite de nombreuses interrogations, mais ce ne sont pas les seuls reproches faits à cette république arabe, sa politique intérieure est elle aussi sujette à caution. Begin, Carter et el-Sadate au fond, 1978, Camp David Suite à l'assassinat du préside (...) Lire la suite

La place de la religion dans l'Egypte moderne

Visites/Voyages, mercredi 17 octobre 2007 par Benjamin Wiacek

La place de la religion dans l'Egypte moderne : (...) 'en est-il aujourd'hui dans ce pays, au cœur du Moyen Orient, à une époque où les questions de religion font souvent la une de l'actualité ? La mosquée de Port Saïd (Copyright photos Nefermaat) Aujourd'hui, c'est le pays arabe le plus peuplé, avec une population de près de 80 millions d'habitants. Environ 90% des Egyptiens sont musulmans sunni (...) Lire la suite

Au milieu des Egyptiens...

Visites/Voyages, vendredi 19 octobre 2007 par Benjamin Wiacek

Vie quotidienne dans l'Egypte d'aujourd'hui : (...) ns son ensemble est assez difficile ! Je vais tenter de vous faire partager quelques uns de ces moments uniques, où la vie était douce et agréable, ces instants magiques où presque rien vous apporte presque tout... Le café Fichaoui au Caire (Copyright photo VIncent Euverte) Je pense que l'un des éléments primordial de la vie des Egyptiens, (...) Lire la suite

Le visage de Toutankhamon dévoilé

Actualité Egypte, lundi 05 novembre 2007 par Benjamin

Le visage de Toutankhamon dévoilé : (...) pour être exposée, pour la première fois, aux yeux de tous ! Auparavant, le corps de l’enfant-roi reposait dans un sarcophage visible du public à l’intérieur de sa tombe à Louxor, Haute Egypte. Le souci se situait au niveau du grand nombre de visiteurs journaliers, environ 350 ! Outre leurs propres bactéries, ces derniers apportaient avec eux une dose (...) Lire la suite

Un accès restreint au tombeau de Toutankhamon

Actualité Egypte, lundi 12 novembre 2007 par Benjamin

Un accès restreint au tombeau de Toutankhamon : (...) a limité en nombre de visiteurs. Une semaine exactement après la révélation au grand public du visage de ce célèbre souverain, des mesures de précaution ont déjà été prises. En effet, le conseil supérieur des Antiquités Egyptiennes a estimé que le nombre de visiteurs allait facilement doubler dans les prochaines semaines pour atteindre environ 800 perso (...) Lire la suite

Cent ans d'archéologie allemande

Actualité Egypte, mardi 20 novembre 2007 par Agence France-Presse (AFP)

Des premiers écrits à Nefertiti, cent ans d'archéologie allemande : (...) d'innombrables autres grandes découvertes ont jalonné cent ans d'archéologie allemande en Egypte. Buste de Néfertiti, vers 1340 avant J.-C., exposé au musée de Berlin "Cent ans d'excellente coopération" a lancé le patron des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass, qui tempêtait encore à l'été contre un refus sec de l'Altes Museum de Berlin de (...) Lire la suite

Les Textes des Pyramides

Actualité Egypte, mercredi 21 novembre 2007 par Christiane Hachet

Livre - Projet d'édition : Les Textes des Pyramides : (...) nt un caractère mythique et sacré. Entourés de mystère à l’instar de la construction elle-même des pyramides, ils ont fasciné un large public depuis leur découverte par Maspero à la fin du XIXe siècle. Depuis l’édition synoptique de Kurt Sethe (1908-1922) consacrée aux textes présentés par les pyramides des pharaons des Ve et VIe dynastie, les traducte (...) Lire la suite

Prévisions météo sur 10 jours

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo Égypte - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

La découverte d’un sarcophage royal !

Actualité Egypte, mercredi 28 novembre 2007 par Benjamin

La découverte d’un sarcophage royal ! : (...) 13ème dynastie. L’annonce fut faite par Zahi Hawas, le secrétaire général du conseil supérieur des Antiquités Egyptiennes. Le sarcophage comprend de nombreuses décorations, peintures et différents textes hiéroglyphiques. C’est là que réside tout l’intérêt de cette découverte ! En effet, les inscriptions disposées sur celui-ci pourraient nous renseigner (...) Lire la suite

Thoutmosis III et la corégence avec Hatchepsout

Actualité Egypte, mercredi 28 novembre 2007 par Nico

Livre-Rencontre - Thoutmosis III et la corégence avec Hatchepsout : (...) s rois. Quelques-uns d'entre eux, qui marquèrent durablement l'histoire du pays, ont retrouvé la place éminente qui fut la leur grâce à une intense activité de recherche sur le terrain et d'analyse, sans cesse affinée, des témoignages matériels et des textes. Entre hypothèses fréquentes et certitudes plus rares, les débats scientifiques demeurent nombr (...) Lire la suite

Toutankhamon magazine n°36

Actualité Egypte, jeudi 29 novembre 2007 par Nico

Revues - Toutankhamon magazine numéro 36 : (...) ial « Pharaon » par Yannick Le Pape et Miléna Perraud (page 6) L’exposition, qui s’est tenue à Venise en 2002 et qui a été présentée à l'Institut du monde arabe à Paris en 2005, a ouvert ses portes au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes le 5 octobre 2007. Brèves (page 11) Biographie Aÿ, 2ème partie, par François Tonic (page 12) Dossi (...) Lire la suite

Un vase pharaonique vieux de 4000 ans

Actualité Egypte, mercredi 05 décembre 2007 par Agence France-Presse (AFP)

Un vase pharaonique vieux de 4000 ans retourne en Egypte : (...) volontés de son père, a annoncé mardi 4 décembre le service des antiquités égyptiennes. Robert Christy a remis ce vase, qui remonte à la période pharaonique du Moyen empire (2030 à 1640 avant notre ère), à l'ambassade d'Égypte à Ottawa, a précisé dans un communiqué le conseil suprême des antiquités (CSA). Son défunt père avait exigé que ce vase, d (...) Lire la suite

Découverte archéologique russe en Egypte

Actualité Egypte, lundi 17 décembre 2007 par Agence Russe d'information internationale

Découverte archéologique russe en Egypte : (...) La mission russe procède à des fouilles dans plusieurs régions d'Egypte, notamment à Memphis, Alexandrie et dans les environs de Louxor mais c'est à plusieurs centaines de kilomètres au sud de la capitale égyptienne, dans l'oasis El-Fayoum, que ces momies datant de la période gréco-romaine ont été découvertes. Les tombes, généralement des sarcophages sa (...) Lire la suite

Liste des pharaons classés par période et dynastie

Histoire et Chronologie, dimanche 13 janvier 2008 par Nico

Liste des pharaons classés par période et dynastie : (...) que et regroupés par dynastie et période. Cette liste est une compilation de nombreuses sources de références sur le sujet. Pour ne pas surcharger ce tableau seul les dates des périodes sont affichées. Pour les dates des dynasties, de règne des pharaons ou tout simplement pour avoir plus d'informations, nous vous invitons à cliquer sur les liens (en sav (...) Lire la suite

Pessac à l'heure des pharaons

Actualité Egypte, mardi 05 février 2008 par Nico

Les 10 ans de l'Association Egyptologique de Gironde : (...) e (Bordeaux 3 - Maison de l’Archéologie), soutenue par la municipalité de Pessac (elle est adhérente à l’office socio-culturel). Elle propose à ses adhérents d’améliorer et d’ approfondir leur connaissance de l’Égypte Ancienne à travers diverses activités (cours, visites, conférences etc…). Forte de son expérience de communication, de transmission et (...) Lire la suite

Toutankhamon magazine n°37

Actualité Egypte, samedi 02 février 2008 par Nico

Revues - Toutankhamon magazine numéro 37 : (...) page 6) Rouvert puis refermé il y a plusieurs années, le tombeau royal de la grande épouse de Ramsès II, Néfertari, s’admire aujourd’hui après le versement de 20 000 livres égyptiennes, en petit groupe et pour quelques dizaines de minutes. Chef-d’œuvre universellement connu, la tombe propose une qualité artistique et iconographique exceptionnelle. (...) Lire la suite

Toutânkhamon, l'Ultime Secret

L'égyptothèque, mardi 05 février 2008 par Nico

Livre - Toutânkhamon, l'Ultime Secret de Christian Jacq : (...) , 1951. Farouk règne en tyran cruel et débauché sur l’Égypte. A l’invitation d’une lettre anonyme, l’avocat américain Mark Wilder arrive sur la terre des pharaons pour découvrir… qui il est vraiment ! Au cœur du quartier chrétien du Caire, il rencontre un religieux aux étranges pouvoirs, descendant des grands prêtres d’Amon, dont les révélations bouleve (...) Lire la suite

L'immeuble Yacoubian

L'égyptothèque, vendredi 07 mars 2008 par Nico

Livre / Film - L'immeuble Yacoubian de Alaa El Aswany : (...) l'immeuble Yacoubian constitue un creuset socioculturel très représentatif de l'Egypte du XXIe siècle naissant. Dans son escalier se croisent ou s'ignorent Taha, le fils du concierge, qui rêve de devenir policier ; Hatem, le journaliste homosexuel ; le vieil aristocrate Zaki, perdu dans ses souvenirs ; Azzam, l'affairiste louche aussi bigot que lubrique (...) Lire la suite

Sethy Ier (ou Séthi Ier)

Pharaons, dimanche 09 mars 2008 par Benjamin

Sethy 1er (ou Séthi 1er) : (...) anekhet Khaemouaset Seânkhtaoui » Horus taureau victorieux qui apparaît radieux à Thèbes, celui qui fait vivre les deux Terres. Nom de Nebty : « Ouhem Messout, Sekhemkhepesh Derpedjetpesdjet » Celui de la renaissance, dont le bras vaillant repousse les Neuf Arcs. Nom d’Horus d’or : « Ouhem khaou Ouserpedjoutem taou nebou » Celui d'un nouveau lever (...) Lire la suite

Ramsès Ier

Pharaons, samedi 08 mars 2008 par Benjamin

Ramsès 1er : (...) , Ouadj nesyt » Taureau puissant, qui rajeunit la royauté. Nom de Nebty : Celui qui apparaît en roi à l’égal d’Atoum . Nom d’Horus d’or : « Semen Maât Khettaoui » Celui qui affermit Maât à travers le pays des deux rives. Nom de couronnement : « Menpehtyrê » Etabli par la force de Râ. Nom de naissance : « Ramsès » Râ l’a fait naître L’identi (...) Lire la suite

Noun (ou Nouou)

Dieux et Divinités Egyptiens, lundi 10 mars 2008 par Nico

Noun (ou Nouou) : (...) obscurité et le chaos. Selon les égyptiens, le Noun est l'océan primordial, représentation du néant et du chaos. Il est à l’origine du monde divin et existait avant que le monde soit créé. Dans tous les mythes de la création égyptiens, c’est en son sein que naquit le premier dieu, Atoum. On appelle ainsi le Noun, le père des dieux car Atoum donna n (...) Lire la suite

Touya (ou MoutTouya ou Touy)

Pharaons, vendredi 14 mars 2008 par Benjamin

Touya (ou MoutTouya ou Touy) : (...) étant absent du nom de la reine, il convient certainement mieux de prononcer son nom « Touy » plutôt que « Touya ». Mais il semblerait que « Touya » (et donc MoutTouya) soit le plus employé ! Grande Epouse royale de Sethy (ou Séthi) Ier : Maîtresse de deux terres : Reine Mère sous le règne de son fils, Ramsès II : NB : on l’appelai (...) Lire la suite

Isis-Nofret (ou Isis Néferet)

Pharaons, dimanche 16 mars 2008 par Benjamin

Isis-Nofret (ou Isis Néferet) : (...) J.-C. « Isis la belle » Grande Epouse royale de Ramsès II : Elle possédait ce titre, tout comme Néfertari (l’épouse préférée), mais n’avait quasiment aucun rôle avant la mort de cette dernière en l’an 26. Elle était d’ailleurs totalement absente de l’iconographie égyptienne avant cette date. Ainsi, même si elle était une Grande (...) Lire la suite

La contrebande de momies

Actualité Egypte, lundi 17 mars 2008 par Benjamin

Les pilleurs des temps modernes : la contrebande de momies : (...) nnes dont une tentative de vente de momies jusque là inconnues des autorités concernées. Le pillage de tombes est une histoire qui a commencé il y a de cela très longtemps. Les trésors funéraires des défunts ont toujours attiré certains hommes soucieux de réaliser encore plus de profit. En Egypte, il semblerait que les pillages aient débuté dès la fi (...) Lire la suite

Offrandes aux Dieux d'Egypte

Actualité Egypte, mardi 18 mars 2008 par Nico

Exposition - Offrandes aux Dieux d'Egypte du 17 mars au 8 juin 2008 : (...) nte l'exposition : "Offrandes aux Dieux d'Egypte" du 17 mars au 8 juin 2008. Au printemps 2008, la Fondation Pierre Gianadda présentera l’exposition Offrandes aux Dieux d’Egypte. Cet événement est le fruit d’une nouvelle collaboration avec la prestigieuse institution The Metropolitan Museum of New Art de New York. Après les expositions : Le Metropoli (...) Lire la suite

Amenmès

Pharaons, dimanche 23 mars 2008 par Benjamin

Amenmès : (...) « Men-mi-rê Setep-en-rê » ; Celui qui demeure comme Rê, l’élu de Rê Nom de naissance : « Amenmesisou Heqa-ouaset » ; Celui qui est né d’Amon, le régent de Thèbes Il serait le fils d’un père inconnu et d’une des innombrables filles de Ramsès II, Takhâyt, totalement étrangère de la scène royale auparavant. Séthi II (ou Sethy II) (...) Lire la suite

Découvertes sur le site des colosses de Memnon

Actualité Egypte, dimanche 23 mars 2008 par Benjamin

Nouvelles découvertes sur le site des colosses de Memnon : (...) Nord d’Assouan. Il représente les derniers vestiges du temple des millions d’années d’Aménophis III, un pharaon de la XVIIIème dynastie. Actuellement, il ne reste rien de ce temple, à part les deux gigantesques colosses de près de 20 mètres de haut, représentant le souverain. Nous allons voir que l’histoire archéologique de ce site n’est finalement pas (...) Lire la suite

Toutankhamon magazine n°38

Actualité Egypte, dimanche 30 mars 2008 par Nico

Revues - Toutankhamon magazine numéro 38 : (...) à Abousir par Miroslav Barta(pages 5 & 67) La mystérieuse tombe du prêtre Neferinpou à Abousir Sud, qui vivait au 24e siècle av. J.-C., a été explorée il y a déjà deux ans, mais ce n’est que maintenant que l’on peut l’apprécier. Elle fut découverte au printemps 2006 et la même saison, la chapelle dédiée au culte du prêtre et à trois autres membres d (...) Lire la suite

Le récit de la rencontre

Rencontres égyptologiques, dimanche 20 avril 2008 par Oudjat-Paneb

Déjeuner Rosette à Montpellier le 17 avril 2008. : (...) éseau Rosette depuis plus de deux ans … Nous-nous sommes rencontrés la semaine dernière, car Claudie est chargée (en dehors de ses travaux sur le corpus de textes) de la traduction de l’introduction du Handbuch der Ägyptischen Königsnamen (source de référence de bien des égyptologues en terme d’ouvrage sur les Listes Royales) du célèbre égyptologue alle (...) Lire la suite

L'histoire de l'Egypte ancienne

L'égyptothèque, lundi 04 mai 2009 par Nico, Benjamin

Livre - L'histoire de l'Egypte ancienne de Nicolas Grimal : (...) sont parfois longues à sortir du milieu des spécialistes. Ainsi, pour la plupart, avons-nous, de la civilisation du Nil, une vision quelque peu traditionnelle et conventionnelle, le plus souvent tributaire de découvertes et de travaux remontant aux années 50 et 60, alors que des avancées décisives ont eu lieu depuis. De ces acquis anciens et nouveaux (...) Lire la suite

L'Egypte ancienne et ses dieux - Dictionnaire

L'égyptothèque, lundi 04 mai 2009 par Nico, Benjamin

Livre - L'Egypte ancienne et ses dieux : Dictionnaire illustré de Jean-Pierre Corteggiani : (...) à sa manière que la religion était la composante essentielle de la civilisation pharaonique. Royaux ou privés, les monuments - souvent imposants - que celle-ci nous a laissés sont là pour témoigner de cette évidence : les parois des temples et des tombeaux sont couvertes d'innombrables scènes rituelles qui semblent multiplier à l'infini de non moins inn (...) Lire la suite

Les secrets du trésor de Saqqara

L'égyptothèque, mercredi 07 mai 2008 par Nico

Documentaire - Les secrets du trésor de Saqqara de Frédéric Wilner : (...) ptiennes du Louvre sur le site égyptien. Il rend compte avec succès de l'incroyable richesse archéologique et scientifique de la plus ancienne nécropole d'Égypte. Le réalisateur a pour cela participé aux deux dernières campagnes de fouilles. En 2005, l'équipe entreprend la restauration et l'exploitation des tombes dégagées l'année précédente. Frédéri (...) Lire la suite

Lonely Planet - Egypte

L'égyptothèque, jeudi 01 mai 2008 par Nico

Guide de voyage - Lonely Planet - Egypte : (...) agination des voyageurs. Outre ses sites envoûtants, héritage des pharaons, des Grecs, des Romains ainsi que des premiers chrétiens et musulmans, le pays est un subtil mélange d'Orient et d'Occident, de splendeur et de misère, d'ancien et de nouveau. Subsistent en Égypte les fellahin (fermiers) de la vallée du Nil qui utilisent les outils archaïques de (...) Lire la suite

Guide du Routard - Egypte

L'égyptothèque, samedi 03 mai 2008 par Nico

Guide de voyage - Guide du Routard - Egypte : (...) que fascine tous ceux qui ont entrepris de remonter le cours lent et majestueux de son fleuve emblématique : le Nil. Sur ses rives, 5000 ans d'histoire vous contemplent, ainsi que d’illustres figures : Khéops et Ramsès II et les 250 autres pharaons, Moïse et Alexandre le Grand, Cléopâtre, Saladin, Méhemet Ali et les mamelouks, Champollion, Lesse (...) Lire la suite

Guide Bleu - Egypte

L'égyptothèque, samedi 03 mai 2008 par Nico

Guide de voyage - Guide Bleu - Egypte : (...) ées par thèmes, des propositions d’itinéraires. Partir Séjourner Toutes les informations pratiques utiles à la préparation et à l’organisation de votre séjour. Comprendre - Un ensemble d’introductions présentant les divers aspects de l’identité du pays. Visiter - Divisé en 6 régions, ce guide couvre l’Égypte dans sa totalité : la vallée du Nil, la Nub (...) Lire la suite

Programme du congrès égyptologique de Rhodes

Congrès Rhodes mai 2008, samedi 10 mai 2008 par Nico

Programme - Congrès international des Egyptologues de Rhodes : (...) du monde entier sont invités à se rendre sur l’île de Rhodes, en Grèce, pour ce 10ème congrès international de la discipline ! Il se déroulera entre le 22 et le 29 mai 2008. Le programme est enfin disponible et vous pouvez le télécharger : ici Le projet Rosette sera réprésenté par les personnes de Vincent Euverte et de Mélina Dessoles. Ils effect (...) Lire la suite

Le premier musée du crocodile à Assouan

Actualité Egypte, lundi 12 mai 2008 par Nico

Le premier musée du crocodile à Assouan : (...) quelques jours par Zahi Hawass. Ce musée exposera près de 40 momies de crocodiles allant de un mètre cinquante pour le plus petit à plus de cinq mètre pour le plus grand. Il sera situé en face du temple de Kom Ombo (temple dédié à moitié au dieu Sobek et au dieu Horus). Le crocodile du Nil est l’un des plus grands reptiles vivants. C’est un carn (...) Lire la suite

UCLA Encyclopedia of Egyptology

Actualité Egypte, mercredi 14 mai 2008 par Nico

UCLA Encyclopedia of Egyptology Open Version : (...) tologie a pour objet d'étudier l'histoire, les pratiques et les caractéristiques conceptuelles d'une culture qui a été remarquablement prolifique en termes de textes écrits, d’art, d'architecture, et d'autres formes de culture matérielle. La connaissance des égyptologues, archéologues, des linguistes, des géologues, et tous les autres professionnels qui (...) Lire la suite

Chronique de l'Egypte ancienne : Le pharaons, ...

L'égyptothèque, lundi 04 mai 2009 par Nico, Benjamin

Livre - Chronique de l'Egypte ancienne : Le pharaons, leur règne, leurs contemporains de Michel Dessoudeix : (...) rois cent quarante-cinq souverains. Si certains sont passés à la postérité, notamment les rois des périodes prospères - les trois grands Empires -, d'autres ne sont plus que de simples noms pour les archéologues. Les époques troublées - dites Périodes Intermédiaires - compliquent la tâche des scientifiques dans la reconstitution de la chronologie royale (...) Lire la suite

La mythologie égyptienne

L'égyptothèque, samedi 17 mai 2008 par Nico

Livre - La mythologie égyptienne de Aude Gros de Beler : (...) ns complexes qui unissaient les dieux aux hommes", écrit Aly Maher el Sayed, ambassadeur d'Égypte en France, qui préface ce livre. C'est chercher, au travers de ces multiples transpositions, mi-humaines, mi-animales, à atteindre cette nature divine qui hante toutes les civilisations... L'invitation est déclinée à travers l'évocation de 50 divinité (...) Lire la suite

Papyrus - Tome 30 - L'oracle de Thot

L'égyptothèque, vendredi 23 mai 2008 par Nico

BD - Papyrus - Tome 30 - L'oracle de Thot : (...) du Dieu Thot. Selon l'oricle, le règne de l'usurpateur doit prendre fin. Pendant ce temps, Imhoutep, ami et confident de Papyrus, a été chargé par le pharaon d'une mission d'inspection, et découvre par hasard au fond d'une fosse, le cadavre d'un homme avec un pied bot (une déformation grave du pied). Il fait part de sa découverte à Papyrus, et Théti-Ché (...) Lire la suite

Reines d'Egypte à Monaco

Actualité Egypte, vendredi 18 juillet 2008 par Nico

Exposition - Reines d'Egypte à Monaco : (...) ire égyptienne. Pour la première fois, plus de 250 chefs-d’œuvre en provenance des 20 plus grands musées du monde sont réunis le temps d’une exposition spectaculaire qui dévoile les secrets et trésors des épouses, mères et filles de pharaons. « La plus brillante des civilisations », « Magique et mystérieuse »… Les qualificatifs ne manquent pas pour d (...) Lire la suite

Découverte d'une tête en albâtre de Cléopâtre

Actualité Egypte, mercredi 28 mai 2008 par Nico

Découverte d'une tête en albâtre de Cléopâtre en Égypte : (...) Antoine ont été découverts près d'Alexandrie, dans le nord de l'Égypte, a annoncé lundi 26 mai 2008 le ministre égyptien de la Culture, Farouk Hosni. Ces découvertes, ainsi que celle d'une statue en bronze de la déesse Aphrodite et d'une autre statue royale sans tête datant de l'ère ptolémaïque (332-30 avant JC), ont été faites par une mission égypto (...) Lire la suite

L'énigme de la pyramide de Khéops à la Géode

Actualité Egypte, vendredi 30 mai 2008 par Nico

Exposition - L'énigme de la pyramide de Khéops à la Géode : (...) es théories ont été avancées mais aucune ne résiste à l'analyse. Il y a 8 ans, l'architecte Jean-Pierre Houdin a une intuition et élabore une théorie innovante. Concevant le chantier de Kheops comme le premier chantier industriel de l'histoire, il fait appel aux technologies Dassault Systèmes pour tester ses hypothèses et nourrir sa réflexion. Il rej (...) Lire la suite

Sinaï : vestiges de l'armée du pharaon

Actualité Egypte, vendredi 30 mai 2008 par Nico

Découverte du quartier général d'une armée pharaonique dans le Sinaï : (...) ercredi 28 mai 2008 au nord de Sinaï la plus grande forteresse datant du Nouvel Empire jamais découverte. La mission archéologique égyptienne sous la conduite de Dr Mohamad Abdel-Maqsoud, directeur de l’Administration centrale des antiquités égyptiennes du delta du Nil avait découvert cet important vestige lors des travaux de fouilles menés dans le cad (...) Lire la suite

Toutankhamon magazine n°39

Actualité Egypte, lundi 02 juin 2008 par Nico

Revues - Toutankhamon magazine numéro 39 : (...) Décryptage Le palimpseste, par Daniel Malnati (page 6) Biographie Les "grands" Hyksos étaient-ils des étrangers ?, par Gérard G.Passera (page 8) Toutimaios. Sous son règne, je ne sais comment, la colère divine souffla contre nous, et à l'improviste, de l'Orient, un peuple de race inconnue eut l'audace d'envahir notre pays, et sans di (...) Lire la suite

Découverte des parties perdues du chemin du Sphinx

Actualité Egypte, mercredi 04 juin 2008 par Nico

Découverte des parties perdues du chemin du sphinx et la partie inférieure de la Pyramide de Saqqarah : (...) i Hawas, secrétaire général du Conseil supérieur des antiquités, a découvert les parties perdues du chemin du Sphinx mentionnées dans les textes et les documents grecs. La mission a également redécouvert la partie inférieure de la pyramide de Saqqarah, ses entrées, ses murs et la chambre d'enterrement. Sources : Egyptology News (en anglais) Con (...) Lire la suite

Découverte d'un pressoir à vin dans le Sud-Sinaï

Actualité Egypte, mercredi 04 juin 2008 par Nico

Découverte d'un pressoir à vin datant de l'époque byzantine au sud-Sinaï : (...) r à vin remontant de l'époque byzantine (VIème siècle). Peinture de la tombe de Nakht représentant le foulage du vin. Il a noté que cette découverte avait eu lieu lors des travaux de fouilles menés par la mission archéologique dans la région située à l'ouest de la ville de Sainte- Catherine au Sud-Sinaï. Le secrétaire général du Conseil Sup (...) Lire la suite

Quand le PC devient un hommage à l'Égypte

Actualité Egypte, jeudi 05 juin 2008 par Nico

Quand le PC devient un hommage à l'Égypte : (...) également pour les artistes et les savants ! Un certain Chris Kramer, alias Jadragon, a souhaité rendre un hommage vibrant et érudit à l'Égypte ancienne, et particulièrement la 18e dynastie, avec cette réalisation partie de rien. Environ 200 heures de travail après avoir posé les premières bases de son ordinateur, il a serti son boîtier de (...) Lire la suite

Aux origines de Pharaon

Actualité Egypte, lundi 16 juin 2008 par Nico

Exposition - Aux origines de Pharaon : (...) sa Préhistoire. La civilisation égyptienne puise ses racines dans un lointain passé : au cours du IVème millénaire avant notre ère, villes et nécropoles se déploient sur les rives du Nil. L’exposition « Aux origines de Pharaon » invite à découvrir comment se développent les premières communautés paysannes qui mettent en place les bases de la société é (...) Lire la suite

Documentation en 3D de la pyramide à degré

Actualité Egypte, mardi 17 juin 2008 par Nico

Documentation en trois dimensions de la pyramide à degrés : (...) n trois dimensions du pyramide à degrés du roi Djoser à Saqqarah en recourant aux technologies de pointes. Pyramide à degré de Saqqarah Le ministre de la Culture, Farouk Hosni a indiqué qu'il s'agissait d'un sauvetage archéologique vu que les mastabas du pyramide s'étaient opposés à la destruction à travers l'époque. Ce projet s'inscrit dan (...) Lire la suite

Les Mondes perdus de Conan Doyle

L'égyptothèque, mercredi 18 juin 2008 par Nico

BD - Les Mondes perdus de Conan Doyle : (...) ptologue français, Lempereur, organise une expédition dans les sables d’Égypte. Il entend ainsi prouver au monde que les anciens Égyptiens, bien avant l’ère moderne, connaissaient l’usage de… la montgolfière ! Inacceptable pour le professeur Challenger, le célèbre et excentrique savant britannique, qui n’entend pas, si toutefois cette hypothèse abracada (...) Lire la suite

La momie aux amulettes

Actualité Egypte, jeudi 17 juillet 2008 par Benjamin

Exposition - La momie aux amulettes : (...) ste à côté de chez vous ! Le musée des Beaux Arts et d’Archéologie de Besançon met en effet actuellement à notre disposition une riche exposition : la momie aux amulettes. Vous y retrouverez toute la collection égyptienne du musée ainsi que quelques pièces généreusement prêtées par le musée du Louvre. Mais ce qui en fait une exposition partic (...) Lire la suite

Un robot à la recherche du sarcophage de Mykérinos

Actualité Egypte, dimanche 20 juillet 2008 par Benjamin

Un robot part à la recherche du sarcophage de Mykérinos au large de l’Espagne : (...) ers le Royaume-Uni avec, à son bord, le sarcophage du pharaon Mykérinos. Statue du pharaon Mykérinos, Musée du Caire, Egypte Malheureusement, pour des raisons assez obscures, le fier vaisseau sombra au large de Carthagène (Espagne) emportant avec lui, dans les abysses, le sarcophage du célèbre pharaon. Rappelons toutefois que Mykérinos est un (...) Lire la suite

Un hiéroglyphe découvert en Syrie

Actualité Egypte, dimanche 20 juillet 2008 par Benjamin

Un hiéroglyphe découvert en Syrie : (...) découvert en Syrie, près de Damas, la capitale. Localisation de la Syrie par rapport à l’Egypte Des archéologues ont récemment mis la main sur un fragment de stèle comprenant une illustration et un texte de louanges destiné au pharaon Ramsès II. On y aperçoit la jambe du souverain ainsi qu’un pied du dieu Amon, présent à ses côtés. Cette déco (...) Lire la suite

Test ADN pour identifier la momie de Thoutmosis

Actualité Egypte, dimanche 20 juillet 2008 par Benjamin

Un test ADN réalisé pour identifier la momie de Thoutmosis Ier : (...) dentifier le corps d’un pharaon disparu depuis des milliers d’années. En effet, récemment, une momie a été découverte dans la Vallée des Rois et, selon les suppositions les plus abouties, elle appartiendrait à Thoutmosis Ier ; dont le corps est déjà censé être exposé au Musée du Caire. Zahi Hawas, le Secrétaire Général du Conseil Supérieur des Antiqu (...) Lire la suite

Découverte d’un complexe funéraire

Actualité Egypte, jeudi 24 juillet 2008 par Benjamin

Découverte d’un complexe funéraire de l’Ancien Empire : (...) de treize tombes près d’Abydos, en Haute-Egypte. Ces dernières renfermaient des sarcophages en bois qui appartenaient apparemment à des hauts fonctionnaires de l’Ancien Empire. Sarcophage en bois similaire à ceux retrouvés près d’Abydos, Musée de la Nubie, Assouan Ces sarcophages en bois contenaient encore quelques restes osseux. Mais ce n (...) Lire la suite

Contempler des trésors égyptiens encore ensevelis

Actualité Egypte, vendredi 25 juillet 2008 par Benjamin

Contempler des trésors égyptiens encore ensevelis ? C’est possible ! : (...) r des reliques enfouies. Il s’agit d’une mini-caméra introduite dans le sous-sol grâce à une longue tige spéciale. Ce système a permis de dévoiler, samedi dernier, une barque solaire enfouie sous le plateau de Gizeh depuis plus de 4000 ans. Le but est de pouvoir admirer certains objets sans avoir à les extraire de leur lieu d’origine et donc sans les a (...) Lire la suite

Tests ADN sur deux momies de fœtus égyptiens

Actualité Egypte, mardi 12 août 2008 par Agence France-Presse (AFP)

Deux foetus trouvés dans la tombe de Toutankhamon soumis à des tests ADN : (...) raon Toutankhamon, pour tenter d'en savoir plus sur l'arbre généalogique de l'"enfant-roi", a affirmé le service des antiquités égyptiennes, cité jeudi par la presse locale. L'un des deux foetus décourverts dans le tombeau de Toutankhamon, le 6 août 2008 au Caire Les momies des deux enfants morts-nés avaient été trouvées lors de la découvert (...) Lire la suite

Le 15 août de l'an -30 av. J.C.

Actualité Egypte, vendredi 15 août 2008 par Nico

Brève - Le 15 août de l'an -30 av. J.C. : (...) e l'Église catholique romaine repose sur le fait que Marie (mère de Jésus) aurait été « élevée au ciel » en ce jour saint du 15 août. Le terme assomption provient du verbe latin assumere, qui signifie prendre, enlever. Outre cette fête religieuse, ce jour du 15 août marque un fait majeur dans l'histoire de l'Egypte ancienne. En effet, le 15 août de l (...) Lire la suite

D'Akhénaton à Ramsès II ... Images d'Eternité

Actualité Egypte, mercredi 22 octobre 2008 par Nico

Exposition - D'Akhénaton à Ramsès II ... Images d'Eternité : (...) sors des Pharaons, premier volet d''une collection entièrement dédiée au passé prestigieux de l'Egypte pharaonique. Du 7 au 16 Novembre 2008, La Foire du Havre présente la seconde Exposition Evénement de cette collection exceptionnelle: D''Akhénaton à Ramsès II ... Images d'Eternité. Réalisée en 1998, cette fabuleuse exposition regroupe près (...) Lire la suite

Akhénaton et Néfertiti

Actualité Egypte, jeudi 23 octobre 2008 par Nico

Exposition - Akhénaton et Néfertiti - Soleil et ombres des pharaons : (...) il et ombres des pharaons du 18 octobre 2008 au 2 février 2009 Héritiers d’une civilisation florissante, le roi Akhénaton et son épouse Néfertiti (xive siècle av. J.-C.) proclamèrent l’existence d’une divinité unique – dont le soleil est la manifestation tangible – et s’affranchirent des traditions polythéistes millénaires. Pour promouvoir leur croy (...) Lire la suite

Napoléon et l’Egypte

Actualité Egypte, vendredi 24 octobre 2008 par Nico

Exposition - Napoléon et l’Egypte : (...) t l’Egypte" Avec Bonaparte et l'Egypte , l'Institut du monde arabe fait choix de présenter à son public une exposition qui associe deux mythes parmi ceux qui sont les plus profondément gravés dans notre inconscient collectif : celui de Napoléon et celui de l'Egypte pharaonique. La campagne d'Egypte de 1798, menée par le général Bonaparte e (...) Lire la suite

Cours d'égyptien hiéroglyphique

L'égyptothèque, samedi 25 octobre 2008 par Nico

Livre - Cours d'égyptien hiéroglyphique de Pierre Grandet et Bernard Mathieu : (...) onstitue une initiation méthodique à l'écriture et à la langue des Anciens Egyptiens. Fondé sur l'acquis des recherches grammaticales les plus récentes, il s'adresse néanmoins au public le plus large par sa présentation progressive de l'égyptien du Moyen Empire. Son texte est divisé en leçons, illustrées d'environ deux mille exemples, et dotées, chacune (...) Lire la suite

Description de l'Egypte

L'égyptothèque, mardi 28 octobre 2008 par Nico

Livre - Description de l'Egypte : Publiée par les ordres de Napoléon Bonaparte : (...) de l'Égypte. La campagne fut un échec militaire et politique mais il eut un profond impact et durable, et révéla la beauté d'une mystérieuse et civilisation oubliée. Les navires de Napoléon embarquèrent également avec eux quelques 500 universitaires, des scientifiques et des artistes dont la tâche était d'étudier le pays et ses coutumes. Traversant un (...) Lire la suite

L'hypnose sous Ramsès 2

Actualité Egypte, mercredi 05 novembre 2008 par Nico

Brève - L'hypnose sous Ramsès 2 : (...) ne tierce personne. Le terme "hypnose" désigne également l'utilisation de cet état de conscience. L'hypnose, pour de nombreuses personnes, se situent entre la magie et le charlatanisme des personnes la pratiquant. Cependant, cette technique est connue depuis des temps très anciens. Le plus veille écrit évoquant l'hypnose date de plus de 3000 ans. On (...) Lire la suite

Le procès de la momie

L'égyptothèque, mercredi 12 novembre 2008 par Nico

Livre - Le procès de la momie de Christian Jacq : (...) nt d’Égypte pour organiser la première exposition jamais consacrée à l’art pharaonique. Désireux d’acquérir enfin la gloire, Belzoni procède, en compagnie d’un médecin légiste, au débandelettage d’une superbe momie, si parfaite qu’elle paraît vivante. Le procédé fait scandale : un pasteur hystérique exige la destruction de cette relique païenne, et un (...) Lire la suite

Calendrier des fêtes

Vie Quotidienne, jeudi 13 novembre 2008 par Nebetbastet

Calendrier des fêtes de l'Egypte ancienne : (...) éhouty (Thot): Nouvel An (1er du mois) Accueil du flot de la Crue (9 du mois) Paophi: Fête d'Opêt (15 du mois, apogée le 22) Athyr: Fin de la fête d'Opêt (époque récente) Khoyak: Fête d'Osiris-Sokaris au "matin divin" (25 et 26) Solstice d'hiver Tybi: Nouvel An "d'hiver" Fêtes royales et commémoratives (...) Lire la suite

Les grandes fêtes de Min

Vie Quotidienne, samedi 15 novembre 2008 par Nico, Nebetbastet

Les grandes fêtes de Min : (...) tes avaient lieux à Coptos, lieu principal du culte de Min, et dans toute l'Egypte. Les fêtes de Min (dieu de la fécondité) sont réputées pour leurs danses rythmées. Le pharaon se rendait en litière dans la « Demeure de Min », accompagné d'un fastueux cortège, pour célébrer le début de la moisson. Le pharaon coupait la première gerbe de céréales et (...) Lire la suite

Une nouvelle pyramide à Saqqara

Actualité Egypte, samedi 15 novembre 2008 par Nico

Découverte d'une pyramide vieille de 4300 ans à Saqqara : (...) a annoncé, mardi 11 novembre, la mise au jour d'une pyramide vieille de 4 300 ans à Saqqara. Selon le secrétaire général du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, Zahi Hawas, cette pyramide abriterait le tombeau de la reine Shesheshet, mère du roi Téti, fondateur de la sixième dynastie. La reine Shesheshet est surtout connue pour ses problèmes d’a (...) Lire la suite

Les Hittites

Histoire et Chronologie, lundi 17 novembre 2008 par Benjamin

Les Hittites : (...) a civilisation hittite. Il vise juste à vous la présenter afin que vous connaissiez un peu mieux ce peuple qui a beaucoup interagi avec les égyptiens. De nos jours, les hittites restent un peuple assez méconnu mais qui a pourtant dominé toute la région de l’Asie mineure (Anatolie) pendant de nombreux siècles. Il s’agit d’un peuple d’origine in (...) Lire la suite

Clé USB Egypte

Actualité Egypte, mardi 18 novembre 2008 par Nico

Brève - Clé USB Egypte : (...) ancienne. Elle est disponible en deux modèle : l'un inspiré du grand sphynx de Gizeh et l'autre d'un bas relief représentant la déesse Maât (bas relief exposé au musée d'archéologie à Florence en Italy). Le seul trésor que vous pourrez trouver à l'intérieur, seront vos données sensibles. Disponible en capacité de 2Go, elle est logée dans un boîtier mét (...) Lire la suite

Introduction à la religion égyptienne

Dieux et Divinités Egyptiens, mardi 18 novembre 2008 par Nebetbastet

Introduction à la religion égyptienne : (...) rement, il existe des milliers de divinités, sans compter les multitudes de génies et autres démons qui peuplent l'au-delà. On observe également la fusion des multiples divinités locales en une seule divinité plus puissante, par des phénomènes de syncrétisme. Certaines divinités, comme Horus ou Amon, ont une multiplicité d'aspects vénérés comme des enti (...) Lire la suite

Le rite de fondation d'un temple égyptien

Pharaons, mercredi 19 novembre 2008 par Nebetbastet

Le rite de fondation d'un temple égyptien : (...) . Les scènes des rites de fondation sont révélées depuis l'Ancien Empire. On trouve plusieurs scènes dans le temple funéraire de Thoutmosis III situé à Thèbes ouest. A Karnak, des scènes du rite de fondation figurent sur le mur ouest de la salle hypostyle et spécialement sur le pylône de Ramsès II. Ces représentations apparaissent dans les temples p (...) Lire la suite

Des antiquités volées rendues à l'Egypte

Actualité Egypte, dimanche 07 décembre 2008 par La presse canadiene

Des antiquités volées rendues à l'Egypte : (...) s mercredi au gouvernement égyptien, à Manhattan. Les objets comprennent des urnes, présentées lors de la cérémonie de restitution, provenant du site archéologique de Ma'adi, en périphérie du Caire, et sont vieux de 5600 ans au moins. "En les prenant en Egypte, le pilote a volé à une nation une partie de son histoire"a déclaré Peter Smith, respons (...) Lire la suite

L'Egypte réclame à la Suède 212 pièces

Actualité Egypte, samedi 07 février 2009 par Agence France-Presse (AFP)

L'Egypte réclame à la Suède 212 pièces archéologiques : (...) s 1920 par un collectionneur suédois, a indiqué lundi le service des antiquités égyptiennes. Le Caire a adressé une "demande officielle" au gouvernement suédois pour la restitution de ces antiquités prêtées par la famille d’Otto Smith après sa mort au musée d’Östergötland, précise le Conseil suprême des antiquités égyptiennes (CSAE). Ces pièces "s (...) Lire la suite

Découverte d'un nouveau port à Louxor

Actualité Egypte, samedi 07 février 2009 par Agence France-Presse (AFP)

Découverte d'un nouveau port à Louxor : (...) gyptiens a découvert un second port fluvial menant aux temples de Karnak, à Louxor, pendant la saison sèche, a annoncé lundi 26 janvier 2009 le service des antiquités égyptiennes. Le port servait à visiter l’imposant complexe religieux de Karnak lorsque le niveau des eaux du Nil était plus bas, a déclaré Zahi Hawass, le patron du Conseil supérieur de (...) Lire la suite

Les Portes du Ciel

Actualité Egypte, samedi 07 février 2009 par Nico

Exposition - « Les Portes du Ciel » : visions du monde dans l’Égypte ancienne : (...) Stèle de la dame Tapéret Troisième Période Intermédiaire, XXIIe dynastie , Xe ou IXe siècle avant J.-C. © Musée du Louvre/C. Décamps Dans la langue des anciens Égyptiens, « Les Portes du Ciel » désignent les battants du tabernacle abritant la statue d’une divinité. Symbolisant le point de passage vers un autre monde, cette locution s’applique (...) Lire la suite

Les lieux en hiéroglyphes

Les hiéroglyphes / L'écriture, mardi 10 février 2009 par Benjamin

Les lieux en hiéroglyphes : (...) elà du simple symbole et de la traduction littérale réductrice, l’écriture des anciens égyptiens était riche et permettait d’appréhender certains sujets avec une grande précision. Ce fut le cas avec les noms de lieux. En déchiffrant le nom d’un endroit, bien loin de la simple compréhension du mot, un nombre impressionnant d’informations nous parvenait s (...) Lire la suite

Carte de l'Egypte

Cartes de l'Egypte, dimanche 05 juillet 2009 par Nico

Carte de l'Egypte interactive : (...) interactive. Cliquez sur un lieu pour consulter les articles, photos ou définitions associés à celui-ci. Cette carte sera mise à jour régulièrement, si vous trouvez un lieu qui n'est pas encore présent sur la carte, n'hésitez pas à laisser un commentaire pour que nous l'ajoutions. (...) Lire la suite

La première grève connue de l'Histoire

Histoire et Chronologie, lundi 11 mai 2009 par Professeur Nelson Pierrotti

La première grève connue de l'Histoire à Deir el Medineh, Egypte : (...) e professeur Nelson Pierrotti [NOTE]Professeur d'Histoire Antique I et II, à l'Université de Montevideo, en Uruguay[/NOTE]. La presse internationale nous a informé d’une nouvelle vague de grèves [NOTE]Le mot "Grève", provient du latin populaire "grava", il a d’abord signifié plage ou berge.[/NOTE] en Égypte, grèves pouvant être interprétées comme le (...) Lire la suite

Découverte d'une tombe à Saqqarah

Actualité Egypte, mercredi 11 février 2009 par Nico

Découverte d'une tombe pharaonique contenant près de 30 momies : (...) de la région de l'ancienne Memphis, où se trouvent d'innombrables tombes et les premières pyramides pharaoniques. Lundi 9 février 2009, Zahi Hawass, le patron des antiquités égyptiennes, a annoncé la découverte de 30 momies dans une tombe pharaonique ancienne de 4.300 ans, à Gisr al-Moudir, aux abords du Caire à l’ouest de Saqqarah. « La salle de sép (...) Lire la suite

La plus belle momie mise au jour en Egypte

Actualité Egypte, vendredi 13 février 2009 par Associated Presse (AP)

Une momie exceptionnelle mise au jour : (...) dans la nécropole de Saqqara, au sud du Caire, le 11 février 2009 Le directeur des monuments historiques égyptiens a présenté mercredi aux médias l'une des momies vieilles de 2600 ans découvertes il y a trois semaines lors de fouilles sur la vaste nécropole antique de Saqqara, au sud du Caire. Eclairés par des torches et des projecteurs de télév (...) Lire la suite

Sethy II (ou Séthi II)

Pharaons, samedi 14 février 2009 par Benjamin

Sethy 2 (ou Séthi 2) : (...) ouramment l’orthographe “Séthi II” pour le nom de ce roi. Cette façon d’écrire semble être reprise par la plupart des ouvrages actuels mais elle n’est pas la plus correcte. En effet, d’après l’alphabet phonétique des hiéroglyphes, la meilleure transcription en français du symbole du double roseau , présent dans le cartouche du pharaon, reste le « Y ». D (...) Lire la suite

La description de l'Egypte dévoilée au musée de Gajac

Actualité Egypte, mardi 13 septembre 2011 par Nico

Exposition - La description de l'Egypte dévoilée au musée de Gajac : (...) , adressée par Bonaparte à ses troupes avant la bataille des Pyramides, symbolise à elle seule le bilan de la Campagne d'Égypte : un désastre militaire qui aboutit en 1801 à la capitulation de l'armée française, mais qui n'en a pas moins changé la face du monde en donnant naissance à l'Égyptologie. Le grand Sphinx de Gizeh dans la Description de (...) Lire la suite

Découverte de sarcophages en bois à Dahchour

Actualité Egypte, dimanche 01 mars 2009 par Agence France-Presse (AFP)

Découverte de sarcophages en bois vieux de 3300 ans : (...) Quatre sarcophages en bois vieux de 3300 ans ont été découverts dans la nécropole de Dahchour, au sud du Caire, a annoncé jeudi 26 février le Conseil suprême des antiquités égyptienne. Vides, les sarcophages ont été découverts à l'intérieur d'une tombe par une équipe d'archéologues japonais. La tombe avait été pillée de longue date, a déclaré Z (...) Lire la suite

Un pharaon géant en Lego à Londres

Actualité Egypte, dimanche 01 mars 2009 par Zigonet

Un pharaon géant en Lego à Londres : (...) (...) Lire la suite

Un tombeau redécouvert près de Louxor

Actualité Egypte, vendredi 06 mars 2009 par Nico

Un tombeau redécouvert près de Louxor : (...) e près de Louxor, en Egypte. Elle avait été découverte en 1882 par l'égyptologue suédois Karl Piehl avant d'être perdue. « Une équipe d'archéologues belges a retrouvé à Louxor une tombe antique découverte pour la première fois en 1880 par un égyptologue suédois mais enfouie depuis sous les sables », a annoncé dimanche 1er mars 2009 le ministre égypti (...) Lire la suite

Un musée d'archéologie sous-marine à Alexandrie

Actualité Egypte, mardi 03 mars 2009 par Nico

Un musée d'archéologie sous-marine à Alexandrie : (...) res décennies seront exposées dans ce gigantesque musée amphibie. Le musée sera décomposé en deux grandes parties : l'une constituée par une immense stèle où reposera le "jardin des statues" et sous laquelle on trouvera l'ensemble des salles d'exposition. Le futur musée de l’archéologie d’Alexandrie n’est pas un musée comme les autres, puis (...) Lire la suite

Découverte de deux statues du pharaon Amenhotep 3

Actualité Egypte, vendredi 06 mars 2009 par Agence France-Presse (AFP)

Découverte de deux nouvelles statues du pharaon Amenhotep III : (...) 009 Des archéologues égyptiens et européens ont découvert deux imposantes statues du pharaon Amenhotep III dans un temple funéraire de Louxor, dans le sud de l'Egypte, a annoncé jeudi Zahi Hawass, le chef du service des Antiquités égyptiennes. Amenhotep III régna il y a environ 3.400 ans. Il a eu pour fils le pharaon Amenhotep IV, également conn (...) Lire la suite

Découverte d'une tombe d'une petite-fille royale

Actualité Egypte, lundi 09 mars 2009 par Nico

La tombe d'une petite fille royale trouvée à Saqqarah : (...) urs de fouilles de routine au nord-ouest de Saqqarah, une mission archéologique de l'Université de Waseda au Japon, a découvert une tombe de la 19e dynastie. Le ministre de la Culture, Farouk Hosni a annoncé (mardi 3 mars 2009) la découverte, en notant que le tombeau est situé sur le sommet d'un affleurement rocheux à environ 1,5 km au nord-ouest de la (...) Lire la suite

Toutankhamon à la foire d'Angers

Actualité Egypte, mercredi 11 mars 2009 par Nico

Exposition - Toutankhamon à la foire d'Angers : (...) ie de l’exposition Trésors de Pharaon, une exposition événement. Masque de Toutankhamon vue sous tous les angles (photos : pascaldamico). Angers vous invite à un nouveau rendez-vous placé sous le signe de la nouveauté, avec cette année encore plein d'idées shopping et de nombreuses découvertes dans l'univers de la gourmandi (...) Lire la suite

Une nouvelle chambre funéraire dans la tombe TT11

Actualité Egypte, jeudi 12 mars 2009 par Nico

Découverte d'une chambre funéraire dans la tombe de Djehouty (TT11) : (...) ssion espagnole travaillant à Dra Abou El-Naga, sur la rive ouest de Louxor, a découvert une nouvelle chambre funéraire dans la tombe de Djehouty (TT11) lors de travaux de restaurations. Djehouty était le surveillant de la trésorerie sous le règne d'Hatchepsout. L'équipe espagnole, dirigée par le docteur José Galán du centre nationale de recherche de (...) Lire la suite

L'Egypte ancienne pour les nuls

L'égyptothèque, lundi 22 juin 2009 par Nico

Livre - L'Egypte ancienne pour les nuls de Florence Maruéjol : (...) ire de l'humanité: l'Antiquité égyptienne. De la vie quotidienne sur les rives du Nil aux fastes de la cour de Pharaon en passant par le panthéon égyptien, avec ses dieux mi-hommes mi-bêtes, et les rituels d'embaumement, gages d'immortalité dans l'au-delà, il explore les multiples facettes de cette civilisation extraordinaire avec force détails et illus (...) Lire la suite

Un bloc talatate pouvant représenté Néfertiti

Actualité Egypte, samedi 14 mars 2009 par Nico

Découverte d'un bloc talatate représentant possiblement Néfertiti : (...) , Université de Florence) Le ministre de la culture, Farouk Hosni, a annoncé vendredi 13 mars 2009, que l’équipe archéologique du Vitelli Papyrological Institute de l’université de Florence a découvert un bloc talatate de la période amarnienne, réutilisé pour la construction d’une église chrétienne sur le site de Sheikh ‘Ibada (Antinoopolis, Moyenn (...) Lire la suite

Symbolique des animaux

Dieux et Divinités Egyptiens, lundi 16 mars 2009 par Nebetbastet

Symbolique des animaux en Egypte antique : (...) ion des fidèles dans les temples, était une caractéristique de la religion égyptienne. De leur temps, chaque nome vénérait une espèce animale particulière et la considérait tout entière comme divine sur l’étendue de son territoire. On retrouve dans les hiéroglyphes de très nombreux animaux dans un sens figuratif, mais également symbolique et phonétiq (...) Lire la suite

Le bœuf, la vache, et le taureau

Vie Quotidienne, mardi 17 mars 2009 par Nebetbastet

Le boeuf, la vache, et le taureau en Egypte antique : (...) indolent Nil, dans les enceintes sacrées des temples, au plus profond des sarcophages et dans les estomacs des égyptiens, voici le bœuf et ses compagnons, veau, vache, génisse… Mais quels rapports les habitants des Empires égyptiens entretenaient-ils avec les ruminants ? Très hiérarchisée, religieuse et complexe, la société de l’Egypte ancienne a accor (...) Lire la suite

Cléopâtre VII : des racines africaines ?

Actualité Egypte, mercredi 18 mars 2009 par Benjamin

Cléopâtre VII : des racines africaines ? : (...) nde et sa beauté ! Elle fut la dernière reine d’Egypte, celle qui a su donner à son royaume un dernier éclat avant l’inévitable disparition de la plus grande des civilisations. Fragment d’une statue de Cléopâtre VII Cléopâtre VII régna sur l’Egypte entre 51 et 30 avant J.-C.. Elle était issue de la dynastie des Lagides (ou des Ptolémées), de (...) Lire la suite

Présentation d'un lit destiné à l'embaumement

Actualité Egypte, samedi 21 mars 2009 par Agence France-Presse (AFP)

Présentation d'un lit destiné à l'embaumement des corps : (...) t des corps il y a plus de 3.000 ans Les autorités égyptiennes ont dévoilé jeudi un lit en bois découvert dans une tombe de Louxor et qui était utilisé pour l'embaumement des corps il y a plus de 3.000 ans. Le lit a été minutieusement restauré après avoir été retrouvé en morceaux dans la tombe KV-63, près de celle de Toutankhamon, dans la Vallée (...) Lire la suite

Déchiffrer les hiéroglyphes

L'égyptothèque, lundi 04 mai 2009 par Nico, Benjamin

Livre - Déchiffrer les hiéroglyphes de Bridget McDermott : (...) yphes de l'Egypte éternelle des pharaons. Même si vous n'avez aucune connaissance particulière en linguistique, cet ouvrage vous permet d'identifier les éléments les plus significatifs des hiéroglyphes et de lire les inscriptions sacrées gravées sur les temples, tombes ou objets divers. Des listes de vocabulaire et des conseils d'apprentissage faciles (...) Lire la suite

Un sarcophage saisi à Miami

Actualité Egypte, mardi 24 mars 2009 par Nico

L'Egypte cherche à récupérer un sarcophage saisi à Miami : (...) e charismatique patron des antiquités égyptiennes qui a annoncé la nouvelle ce dimanche 22 mars 2009. L'Egypte va bientôt réclamer officiellement aux Etats-Unis un sarcophage en bois vieux de 3.000 ans, sorti illégalement du pays il y a plus d'un siècle. Zahi Hawass a fait de la récupération des antiquités égyptiennes l’un de ses principaux objectifs. (...) Lire la suite

Siptah (ou Mérenptah-Siptah)

Pharaons, mercredi 25 mars 2009 par Benjamin

Siptah (ou Mérenptah-Siptah) : (...) ait une double titulature. En effet, en l’an 3 de son règne, il décida de changer de nom(s). Ses cartouches se sont vus modifier comme présenté ci-dessous. Le pharaon Sethy II (Séthi II) et sa Grande Epouse Royale Tiâa II (sa troisième femme). Taousert, sa belle mère, seconde épouse de Séthi II. A la mort de Sethy II (Séthi II), (...) Lire la suite

La titulature : les noms du pharaon

Pharaons, mardi 31 mars 2009 par Benjamin

La titulature royale : les noms du pharaon : (...) présenter comme l’égal des dieux. Ces « noms » pouvaient également être vus comme les garants de son immortalité de part le fait qu’ils subsisteraient bien après son départ dans l’autre monde. Ils étaient présents sur tous les textes officiels ainsi que sur les différents monuments à la gloire du souverain. Dès la fin de l’Ancien Empire, ces titres (ou (...) Lire la suite

Pyramides, temples, tombeaux de l'Egypte ancienne

L'égyptothèque, mardi 31 mars 2009 par Nico

Livre - Pyramides, temples, tombeaux de l'Egypte ancienne de Richard Lebeau : (...) 'Egypte ancienne est un visite archéologique, qui emmène le voyageur au cœur des vestiges architecturaux pour lui dévoiler les secrets de la pensée égyptienne. L'auteur décrit avec précision puis commente avec émerveillement et fougue près de cent sites et monuments, conduisant le visiteur tour à tour au royaume des pharaons, des dieux et des hommes. Ec (...) Lire la suite

Symbolique des couleurs

Vie Quotidienne, dimanche 05 avril 2009 par Nico, Nebetbastet

Symbolique des couleurs dans l'Égypte antique : (...) ite, possède aussi cette puissance créatrice, de même que les images peintes ou sculptées. On comprend alors mieux pourquoi en égyptien le mot "couleur" est synonyme de "nature", "disposition", "qualité" et était associé à l'essence profonde de l'objet. C'est la raison pour laquelle on disait qu'il était impossible de connaître la véritable couleur des (...) Lire la suite

Des momies découvertes dans le Fayoum

Actualité Egypte, lundi 13 avril 2009 par Agence France-Presse (AFP)

Des dizaines de momies découvertes dans le Fayoum : (...) du Caire une nécropole contenant des dizaines de momies peintes en turquoise, ocre et doré remontant pour certaines à 4.000 ans, a annoncé dimanche 12 avril 2009 le patron des antiquités égyptiennes. « La mission a trouvé des dizaines de momies dans 53 tombes creusées dans la roche" » a affirmé Zahi Hawass à l'AFP. « Quatre des momies remontent à la 2 (...) Lire la suite

Les pharaons du Nouvel Empire : Une pensée stratégie

L'égyptothèque, lundi 13 avril 2009 par Nico

Livre - Les pharaons du Nouvel Empire (1550-1069 av. J.-C.) : Une pensée stratégique de Pierre Grandet : (...) comme celles de Qadesh ou de Mégiddo, est généralement conçue comme une phase d'expansion " impérialiste " conduite par des souverains belliqueux, tels Ramsès II ou Thoutmosis III, animés du seul désir d'exhiber leur puissance et de subjuguer des peuples jugés inférieurs, quoique riches de ressources utiles à l'Égypte. Une relecture critique des source (...) Lire la suite

Cléopâtre VII : la tombe enfin retrouvée ?

Actualité Egypte, samedi 25 avril 2009 par Benjamin

Cléopâtre VII : la tombe enfin retrouvée ? : (...) et son équipe d’égyptologues parviennent à confirmer leurs hypothèses ! Depuis bien longtemps, des spécialistes de toutes les origines ont parcouru en vain l’Egypte à la recherche du tombeau de la grande reine, Cléopâtre VII. De plus, sans avoir véritablement de preuves, certains pensaient qu’elle aurait été inhumée avec son amant, le célèbre romain M (...) Lire la suite

Quatre temples découverts dans le Sinaï

Actualité Egypte, mardi 28 avril 2009 par Nico, Associated Presse (AP)

Quatre temples découverts dans le Sinaï : (...) de 3.000 ans située dans le Sinaï, à proximité du canal de Suez, ont annoncé mardi (21 avril 2009) les autorités égyptiennes. Parmi les découvertes figure le plus grand temple en briques d'adobe jamais trouvé dans le Sinaï, d'une superficie de 70 mètres par 80 mètres. Les temples ont été exhumés à Qantara, à 4 kilomètres à l'est du canal de Suez, par (...) Lire la suite

Somtous

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 17 juin 2009 par Benjamin

Somtous : (...) Hérakléopolis. Il s’agit du nom grec de l’ancienne cité égyptienne Hout-nen-nesout, capitale du XXème nome de Haute-Egypte. Ce nom signifiait « le palais de l’enfant royal ». L’appellation actuelle de cette antique cité est Ihnasya el-Medina. Il était le plus souvent représenté par un enfant assis sur un lotus ouvert, coiffé du némès et tenant par (...) Lire la suite

Abou Simbel : A la gloire de Ramsès

L'égyptothèque, lundi 04 mai 2009 par Benjamin

Livre - Abou Simbel : A la gloire de Ramsès de Madeleine Peters-Destérac : (...) une beauté surhumaines... Ils prenaient une montagne et l'attaquaient comme des Titans et la creusaient et la sculptaient comme si c'était un noyau de cerise et la laissaient pour que les hommes plus frêles des siècles futurs s'émerveillent à tout jamais." C'est en ces termes qu'Amelia Edwards, au retour de son voyage en Egypte en 1874, évoquait le trav (...) Lire la suite

Le secret des temples de la Nubie

L'égyptothèque, lundi 04 mai 2009 par Benjamin

Livre - Le secret des temples de la Nubie de Christiane Desroches-Noblecourt : (...) s venus du sud et administrateurs métropolitains. C'est aussi là que se sont élevés, par la volonté de Pharaon, des dizaines de citadelles et de temples. Désormais submergée après la construction du barrage d'Assouan, la Nubie ne serait plus qu'un souvenir sans l'élan international - dont Christiane Desroches Noblecourt fut l'initiatrice - qui permit d (...) Lire la suite

Cléopâtre : vie et mort d’un pharaon

L'égyptothèque, lundi 09 novembre 2009 par Benjamin

Livre - Cléopâtre : vie et mort d’un pharaon de Edith Flamarion : (...) e. Et sa jeune reine. Cléopâtre n'est pas seulement belle, elle aime la politique. A travers ses amours pour les maîtres de Rome, César, puis Antoine, c'est son pays qu'elle protège, qu'elle enrichit. Jusqu'à ce jour, en 30 av. J.-C., où les légions d'Octave sont aux portes de la ville. Antoine se suicide, on retrouve Cléopâtre morte. L'Egypte devient r (...) Lire la suite

Découverte d'objets fabriqués à partir d'ossements

Actualité Egypte, samedi 16 mai 2009 par Panapress

Découverte d'objets fabriqués à partir d'ossements dans le Fayoum : (...) ériels de couture et de bijoux préhistoriques fabriqués à partir d'ossements d'animaux près de l'oasis de Fayoum, au sud du Caire, ainsi que des poteries et des pièces de monnaie. Dans un comuniqué, le ministre de la Culture, Faruk Hosni, précise qu'une mission archéologique égyptienne travaillant près de l'île d'El-Karn sur le Lac Qarun, à Fayoum, a (...) Lire la suite

Qui étaient les parents de Toutankhamon ?

Actualité Egypte, mardi 02 juin 2009 par Nico

Des prélèvements d'ADN pour déterminer la filiation de Toutankhamon : (...) iliation du pharaon jeune pharaon à l'aide de son ADN. Le visage de Toutankhamon est exposé dans une vitrine dans la Vallée des rois "Jusqu'à présent, nous ignorons qui était son père. Etait-ce Akhenaton ou Amenhotep III", a déclaré M. Hawass devant les journalistes lors d'une conférence de presse lundi 1 juin 2009. Le chef des Antiquités (...) Lire la suite

Iabtet

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 17 juin 2009 par Benjamin

Iabtet : (...) . Elle était représentée par une femme portant sur sa tête le symbole égyptien de l’Orient : . Il était constitué d’une hampe (une sorte de tige) sur laquelle reposait un petit arbuste. Les deux ronds latéraux évoquaient les potentiels fruits de celui-ci. La plupart du temps, Iabtet était figurée avec le sceptre ouas à la main. Croquis d'I (...) Lire la suite

Imentet

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 17 juin 2009 par Benjamin

Imentet : (...) gypte. Elle était représentée par une femme portant sur sa tête le symbole égyptien de l’Occident : . Il était constitué d’une hampe (une sorte de tige) sur laquelle était fixé un support pouvant accueillir soit un faucon, soit une plume d’autruche, voire les deux en même temps. La plupart du temps, Imentet était figurée avec le sceptre ouas à la (...) Lire la suite

Des nouvelles tombes découvertes près de Louxor

Actualité Egypte, lundi 22 juin 2009 par Nico

Des nouvelles tombes découvertes près de Louxor : (...) e la 18ème dynastie (1570-1315 avant JC) dans la nécropole de Dra Abou el-Nagga, sur la rive ouest de Louxor. Dr Hawass sur le site de l'excavation. Le Dr. Hawass a déclaré que la nouvelle tombe appartient au superviseur des chasseurs, Amenemipet, et qu'elle date de peu de temps avant le règne d'Akhenaton (1372-1355 avant JC). Mom (...) Lire la suite

Amonet

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 15 juillet 2009 par Benjamin

Amonet : (...) culièrement à Hermopolis où elle fait partie, avec sept autres divinités, de l’Ogdoade. Elle était représentée par une femme vêtue d’une longue robe et portant la couronne rouge de Basse-Egypte (ou desheret), parfois surmontée d’un uraeus. Elle avait également un sceptre « ouas » à la main. Plus rarement, elle apparaissait avec un pagne agrémen (...) Lire la suite

L'ogdoade d'Hermopolis

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 15 juillet 2009 par Benjamin

L'ogdoade d'Hermopolis : (...) aient avant la création. Cette association mythique se composait de quatre couples divins représentant les quatre entités primordiales à la fois sous la forme masculine et sous la forme féminine. On retrouvait donc : Noun et Naunet, représentant l’eau primordiale, l’océan initial Hehou et Hehet, personnifiant l’infinité spatiale associée à l’océan (...) Lire la suite

Les triades dans la mythologie égyptienne

Dieux et Divinités Egyptiens, mercredi 15 juillet 2009 par Benjamin

Les triades dans la mythologie égyptienne : (...) giens égyptiens a été de regrouper les divinités. Auparavant, chacune d’elles était vénérée seule mais pour des raisons pratiques (le grand nombre de dieux) et dans un souci d’augmenter l’efficacité du culte et du pouvoir royal, la nécessité de trouver des schémas communs apparut comme un impératif. Le plus fréquemment, les dieux étaient rassemblés en (...) Lire la suite

Amenhotep III

Pharaons, vendredi 17 juillet 2009 par Elsa Fournié

Amenhotep 3 (Aménophis 3) : (...) tmosis IV et sa Grande Epouse Royale Moutemouya. Amenhotep IV, son fils, qui prend ensuite le nom d’Akhenaton. Trop jeune lorsqu’il accède sur le trône, c’est sa mère Tiy qui assure la régence. Statue d'Amenhotep III retrouvée dans la cachette de la cour du temple d’Amon à Louxor, Musée de Louxor, Égypte. Amenhotep n’a que 12 (...) Lire la suite

Taousert

Pharaons, dimanche 19 juillet 2009 par Benjamin

Taousert : (...) tah (-1194 à -1188 avant J.-C.) puis elle régna seule de - 1188 à - 1186 avant J.-C. Ses parents demeurent toujours inconnus à l’heure actuelle. Sethnakht, premier pharaon de la XXème dynastie. Grande Epouse Royale de Séthi II, Taousert était une femme ambitieuse, promise à un destin exceptionnel ! De son union avec (...) Lire la suite

Premier livre en braille arabe sur les hiéroglyphes

Actualité Egypte, jeudi 26 novembre 2009 par Alain Guilleux

Premier livre en braille arabe sur les hiéroglyphes : (...) ion aux hiéroglyphes, à destination des aveugles égyptiens. A gauche, la version originale du musée du Louvre, et à droite, la traduction en arabe réalisée par l'association SECHAT. Ce projet a été mené par l'association de "L'Atelier de SECHAT". L'association "L'Atelier de SECHAT" cherche à aider la population égyptienne à appréhender son (...) Lire la suite

Les tombes de la vallée des rois en grand danger

Actualité Egypte, samedi 28 novembre 2009 par Nico

Les tombes de la vallée des rois en grand danger : (...) anger. L’humidité et la chaleur générée par les milliers de touristes qui les visitent chaque jour détériorent les peintures et les sculptures. Des plaques de moisissure se sont formées dans certaines tombes. En août dernier, le gouvernement égyptien a annoncé des mesures draconiennes afin de préserver ces vestiges du passé. Des restrictions du nombre v (...) Lire la suite

Cléopâtre

L'égyptothèque, mardi 01 décembre 2009 par Benjamin

Livre - Cléopâtre de Joël Schmidt : (...) uave et chantante », son esprit « merveilleux d'intelligence », son sein « d'une blancheur exceptionnelle, à travers le voile de Sidon », ainsi s'expriment les contemporains de Cléopâtre (69-30 av. J.-C.). Ni César ni Marc Antoine ne surent résister à ses charmes. Cruelle, perverse, manipulatrice, assoiffée de pouvoir, Cléopâtre VII Philopator semble ré (...) Lire la suite

Thoutmosis 3 : Le roi guerrier d'Egypte

Vidéos Egypte, dimanche 11 septembre 2011 par Nico

Vidéo - Thoutmosis 3 : Le roi guerrier d'Egypte : (...) de réalisation : 2005 Auteur : Joe Gillis Durée : 52 minutes Surnommé le «Napoléon de l'Egypte» par les archéologues, Thoutmosis III a marqué l'histoire de l'Antiquité par les combats qu'il a menés et par ses grandes constructions. Avec près de 17 campagnes en trente ans de règne, le souverain a doté l'Egypte de son plus grand empire. Ce docume (...) Lire la suite

Le grenier à blé devient stérile

Actualité Egypte, mardi 19 janvier 2010 par Agence France-Presse (AFP)

Le grenier à blé devient stérile : (...) (...) Lire la suite

Découvertes de nouvelles tombes des ouvriers des pyramides

Actualité Egypte, vendredi 22 janvier 2010 par Nico

Découvertes de nouvelles tombes des ouvriers des pyramides : (...) été découvert dans la zone des tombeaux des ouvriers sur le plateau de Gizeh. Une vue de la nouvelle tombe, en arrière-plan à la pyramide de Khéops. (Photo: Jennifer Willoughby) Les tombeaux ont été découverts par une équipe de fouille égyptienne dirigée par le Dr Zahi Hawass, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités (SCA). Le (...) Lire la suite

Imhotep, l'inventeur de l'éternité

L'égyptothèque, mardi 02 février 2010 par Nico

Livre - Imhotep, l'inventeur de l'éternité - Le secret de la pyramide de Christian Jacq : (...) velle dynastie, sera-t-il élu par le Grand Conseil, les dieux le désigneront-ils ? En cette période troublée qu’une force maléfique, l’Ombre rouge, compte exploiter pour établir le règne des ténèbres, un jeune artisan, Imhotep, découvre qu’il possède d’étranges pouvoirs. Comment pourrait-il imaginer son incroyable destin, lui, le foreur de vases a (...) Lire la suite

Egypte ancienne : le temps des pharaons

L'égyptothèque, mardi 02 février 2010 par Benjamin

Livre - Egypte ancienne : le temps des pharaons de Robert Hamilton : (...) continuent à nous émerveiller. Ces créations monumentales - qu'il s'agisse du Grand Sphinx, des pyramides de Gizeh, des tombes de la Vallée des Rois, des ensembles religieux de Karnak et de Louxor - démontrent tout à la fois la complexité et la force de cette civilisation, tandis que les trésors mis au jour révèlent une floraison artistique exceptionne (...) Lire la suite

La génétique révèle une part du mystère sur Toutankhamon

Actualité Egypte, jeudi 18 février 2010 par Nico

La génétique révèle une part du mystère sur Toutankhamon : (...) la question : Akhenaton était-il le père de Toutankhamon ? Pour élucider cette question, des experts de la faculté de médecine de l'Université du Caire (associés à quelques spécialistes allemands et italiens) et à l'aide de techniques sophistiquées offertes par les chaînes Discovery et National Geographic, allaient procéder à des tests ADN ainsi que (...) Lire la suite

Fastueuse Egypte au musée Calvet d'Avignon

Actualité Egypte, jeudi 15 septembre 2011 par Nico

Exposition - Fastueuse Egypte au musée Calvet d'Avignon : (...) du 25 juin 2011 au 14 novembre 2011, l'exposition “Fastueuse Egypte”. L'exposition Fastueuse Egypte, Détail du Sarcophage de Shap-en-nyny Cette exposition met l'accent sur les richesses des collections du musée constituées à l'origine par Esprit Calvet (1728-1810), médecin et érudit avignonnais de l'époque des Lumières, collections constamme (...) Lire la suite

Titus et Bouboule en Egypte

L'égyptothèque, lundi 19 septembre 2011 par Nico

Livre - Titus et Bouboule en Egypte de Andréa Novick : (...) gnie ne sont pas invités, c'est autre chose. Et pour Titus et Bouboule, les deux caniches de la famille Toc, c'est un séjour au refuge de la rue Picpus qui les attend. Sauf que ces deux chiens sont bien plus débrouillards que cela, et c'est par leur propre moyens qu'ils vont rejoindre le pays des pharaons, sans se douter encore des innombrables aventure (...) Lire la suite

Une Minute Avant : La traduction des hiéroglyphes

Vidéos Egypte, mardi 20 septembre 2011 par Nico

Vidéo - Une Minute Avant le 16 septembre 1822 : La traduction des hiéroglyphes : (...) l Dutemple, Julien Hervé, Philippe Mechelen et Benjamin Morgaine Durée : 1 minutes Vous vous êtes toujours demandé ce qui s'est passé une minute avant chaque événement qui a marqué l'Histoire ? Vous savez déjà ce qui s'est passé après alors découvrez ce qui s'est passé avant, juste avant ! Canal+ revient sur un des évènements majeurs de l'histoi (...) Lire la suite

Secrets de momies au musée de Jublain

Actualité Egypte, samedi 24 septembre 2011 par Nico

Exposition - Secrets de momies, pratiques funéraires en Egypte ancienne au musée de Jublain : (...) 8 juillet au 13 décembre 2011, au musée archéologique de Jublains. Affiche de l'exposition Secrets de momies Autour des deux célèbres momies de Besançon, que des scanners récents ont révélées dans tous leurs secrets, l'exposition invite à une découverte de la mort, telle qu'elle est vécue et rêvée par les anciens Egyptiens. Les pièces pha (...) Lire la suite

Toutankhamon, son tombeau et ses trésors à Brussels Expo

Actualité Egypte, dimanche 25 septembre 2011 par Nico

Exposition - Toutankhamon, son tombeau et ses trésors à Brussels Expo : (...) u 20 avril au 6 novembre 2011 à Brussels Expo au Heysel. Affiche de l'exposition Toutankhamon, son tombeau et ses trésors Un voyage à travers le temps dans le monde mystérieux de l'Egypte ancienne et du pharaon Toutankhamon. Le 26 novembre 1922, l'archéologue Howard Carter découvre la tombe de Toutankhamon dans la Vallée des Rois. Quatre cha (...) Lire la suite

Et pendant ce temps, au Caire... Une révolution égyptienne

Actualité Egypte, lundi 03 octobre 2011 par Nico

Exposition - « Et pendant ce temps, au Caire... » Une révolution égyptienne à l'ENS Lyon : (...) embre 2011. Vernissage le 11 octobre à 18h, suivi d'une table ronde et d'un buffet. Près de deux millions d'égyptiens place Tahrir le 18 février 2011 (AP/Hussein Malla). Le 25 janvier dernier, après la Tunisie, l'Egypte s'ébranlait à son tour...une autre révolution commençait. Elle apportait sa contribution au puissant vent d'espoir qui bal (...) Lire la suite

Découverte d’une nouvelle tombe dans la vallée des rois, la KV64

Actualité Egypte, jeudi 19 janvier 2012 par Nico

Découverte d’une nouvelle tombe égytienne dans la vallée des rois, la KV64 : (...) velle tombe datant de plus de 3000 ans dans la Vallée des rois. Seule une tombe (KV63) avait été découverte à cet endroit depuis la fabuleuse découverte de la tombe de Toutankhamon (KV62) en 1922. Selon les inscriptions trouvées dans cette nouvelle tombe, elle appartiendrait à Nehmes Bastet, une chanteuse du temple d’Amon qui officiait sans doute au tem (...) Lire la suite

Les événements sportifs les plus attendus en Egypte en ce début d'année 2012

Actualité Egypte, jeudi 26 janvier 2012 par Charlotte Lelong

Les événements sportifs les plus attendus en Egypte en ce début d'année 2012 : (...) epuis le retour au calme, la relance du tourisme est l’une des priorités du pays. Le sport est un moyen sur lequel le pays peut compter en 2012. Il a cette capacité énorme à rassembler les populations sur un terrain commun. De nombreuses activités sportives ont longtemps aidé l’Egypte à se positionner internationalement dans le monde du sport. Pl (...) Lire la suite

Rêveries au café El Fishawy au Caire

Visites/Voyages, vendredi 27 avril 2012 par Benjamin Wiacek

Rêveries au café El Fishawy au Caire : (...) trouve le café Fishawy (francisé en café Fichaoui). Fondé en 1849, il porte le nom du Hagg Fichmi Fishawy, grand chef de bande du quartier dans les années 30. De grands miroirs aux cadres en bois sculpté, des arches au-dessus de chaque entrée : vous êtes transportés en pénétrant dans cet endroit mythique. L’on s’assoit sur d’agréables banquettes au mili (...) Lire la suite

Le cancer : une maladie vieille de 3000 ans !

Actualité Egypte, lundi 30 avril 2012 par Benjamin

Le cancer : une maladie vieille de 3000 ans ! : (...) ifférentes que celles que nous connaissons aujourd’hui. D’après des chiffres de l’INSEE, en 2009, le cancer est la première cause de décès en France (30 %). Une étude récente sur une momie montre que cette pathologie pourrait être plus répandue que ce que l’on croyait à l’époque de l’Egypte ancienne. Jusqu’à maintenant, l’hypothèse inverse était en vigu (...) Lire la suite

Horreyya, un café multiculturel à l’image du Caire

Visites/Voyages, mardi 08 mai 2012 par Benjamin Wiacek

Horreyya, un café multiculturel à l’image du Caire : (...) il est incontournable pour les Cairotes qui s'y retrouvent volontier autour d'un thé ou d'un verre d'alcool. "Un café multiculturel, à l’image du Caire", selon ses habitués. Le café Horreyya. Les fenêtres sont fermées par des palissades qui cachent l’intérieur depuis la rue. Mais les portes sont ouvertes, et les deux serveurs Milad et Saad (...) Lire la suite

Tombe de Cléopâtre VII et Marc-Antoine : le point sur les recherches en cours

Actualité Egypte, vendredi 04 mai 2012 par Benjamin

Tombe de Cléopâtre VII et Marc-Antoine : le point sur les recherches en cours : (...) na, à 50 km à l’ouest d’Alexandrie, dans l’espoir de découvrir la tombe de Cléopâtre VII et de Marc-Antoine. Récemment, les nouveaux indices allant dans le sens de cette hypothèse ne font que s’accumuler. Les recherches sont toujours en cours mais voici un point sur leur état actuel. Le temple de Taposiris Magna En 2009, vous avez pu lire ce (...) Lire la suite

Le tahtib, un Art martial égyptien pluri millénaire vivant

Actualité Egypte, vendredi 11 mai 2012 par Marie Agnès Jacque

Le tahtib, un Art martial égyptien pluri millénaire vivant : (...) ent et du bâton ». Le terme nazaha a un champ sémantique assez large, il implique la droiture, l'intégrité, l'incorruptibilité, la souplesse, la subtilité, la compréhension, l'ouverture, l'esprit chevaleresque. En fin de compte, il qualifie l'homme accompli. Tahtib vient du mot hatab (morceau de bois). « Leab el Tahtib » (Lutte - joute - combat - duel a (...) Lire la suite

Prévisions météo au Caire

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo le Caire - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

Prévisions météo à Louxor

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo Louxor - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

Prévisions météo à Assouan

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo Assouan - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

Prévisions météo à Alexandrie

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo Alexandrie - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

Prévisions météo à Hurghada

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo Hurghada - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

Prévisions météo à Marsa Matrouh

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo Marsa Matrouh - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

Prévisions météo à Sharm el Sheikh

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo Sharm el Sheikh - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

Prévisions météo à Suez

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo Suez - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

Prévisions météo à Port Said

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo Port Said - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

Prévisions météo à Siwa

Visites/Voyages, jeudi 22 novembre 2007 par Nico

Météo Siwa - Prévisions météo sur 10 jours : (...) (...) Lire la suite

Le message mystérieux

L'égyptothèque, lundi 04 juin 2012 par Nico

Livre - Le message mystérieux de Paule Valois : (...) ve, futur empereur, dans les rues de Rome. Nous sommes en 29 avant J.-C. Cléopâtre et Marc Antoine viennent de se suicider. Soudain, un inconnu glisse un message mystérieux dans la main de la jeune fille. Il y est question de ses illustres parents, des dieux de l’Egypte, de son avenir, de la mort... Alors que Séléné tente de décrypter le papyrus, (...) Lire la suite

Toutankhamon, son tombeau et ses trésors à Paris, porte de Versailles

Actualité Egypte, mardi 26 juin 2012 par Benjamin

Exposition - Toutankhamon, son tombeau et ses trésors à Paris, porte de Versailles : (...) es expositions de Paris, porte de Versailles. Affiche de l’exposition Cette exposition vous replace dans la peau d’Howard Carter, l’archéologue qui, le 26 novembre 1922, découvrit la tombe de Toutankhamon. Pas à pas, vous allez suivre sa découverte, mieux comprendre son contexte, ressentir son émotion et apercevoir la tombe exactement dans l (...) Lire la suite

5 idées de Weekends pour s’évader du Caire !

Visites/Voyages, mardi 03 juillet 2012 par Julien Legrand

5 idées de Weekends pour s’évader du Caire ! : (...) nte lorsque l’on y vit ! Heureusement, l’Egypte est un pays splendide et varié qui nous offre plein de possibilités pour se détendre et s’évader le weekend. Voici donc quelques idées… Au Nord Est du pays, le Sinaï est une région fascinante d’Egypte. Les paysages montagneux brun rouge et désertiques offrent des couleurs splendides principaleme (...) Lire la suite

Exposition « Le crépuscule des pharaons »

Actualité Egypte, mardi 10 juillet 2012 par Benjamin

Exposition - Exposition « Le crépuscule des pharaons » : (...) mars au 23 juillet 2012, au musée Jacquemart-André à Paris. Tout au long de cette exposition, vous pourrez admirer des objets datant des dernières dynasties égyptiennes et qui ont été rassemblés exceptionnellement à partir des collections des musées du monde entier. Il s’agit d’une période très instable, postérieure à la ferveur conquérante des d (...) Lire la suite

Concours photos : Le Nil, berceau des pharaons

Concours Egyptos, lundi 10 septembre 2012 par Nico

Concours photos : Le Nil, berceau des pharaons : (...) st bientôt le début de la saison touristique pour se rendre en Egypte et pour fêter ça, nous vous proposons un petit concours photos. Alexandrie, 2007, Aude et Nico L’année qui vient de s’écouler a été mouvementée pour les égyptiens et le tourisme était plutôt en berne. Mais le pays est à présent prêt à vous accueillir et nous espérons, avec c (...) Lire la suite

Passer un Noël différent en Egypte

Visites/Voyages, mercredi 24 octobre 2012 par Arnaud Liège

Passer un Noël différent en Egypte : (...) s de Noël pour recharger leurs batteries. Si Noël est traditionnellement synonyme de neige, de froid et de soirées au coin du feu pour nous, il n'en est pas de même en Orient, comme par exemple en Egypte. Tout d'abord parce que les températures sont bien plus chaudes qu'en France ou dans le reste de l'Europe, mais également parce que la population est m (...) Lire la suite

Partir en Egypte et apprendre l'arabe en année sabbatique

Visites/Voyages, lundi 08 octobre 2012 par Nico, Arnaud Liège

Partir en Egypte et apprendre l'arabe en année sabbatique : (...) oup d’encre, ses immenses richesses et ses mystérieux pharaons, l'Egypte n'en finit pas de fasciner. Le berceau d'une des civilisations les plus anciennes qui a précédé celles de la Grèce et de Rome est un pays magnifique et riche en histoire et traditions. Les endroits à visiter sont innombrables, que ce soit des villes comme le Caire, Alexandrie ou As (...) Lire la suite

10 moyens de transport pour se déplacer en Egypte

Visites/Voyages, samedi 20 octobre 2012 par Nico

10 moyens de transport pour se déplacer en Egypte : (...) devriez avoir aucun mal à vous orienter et à atteindre votre destination. Pour vous déplacer, il existe de nombreuses solutions plus ou moins adaptées en fonction de vos envies et de votre mode de voyage. Prendre l’avion pour se rendre en Egypte est certainement le moyen le plus simple. Le pays compte sept aéroports internationaux mais la ma (...) Lire la suite

L'oasis de Siwa, un petit coin de paradis au milieu du désert

Visites/Voyages, mardi 04 décembre 2012 par Nico, Aude

L'oasis de Siwa, un petit coin de paradis au milieu du désert : (...) par une étendue de sable de 550 kilomètres, cette oasis est un des lieux les plus pittoresques d’Egypte qui séduit les voyageurs non pressés en quête de tranquillité et d’une beauté naturelle indescriptible. Célèbre dans l’Antiquité pour son oracle consulté par Alexandre le Grand, Siwa est tombée dans l’oubli jusqu’en 1980, où l’ouverture d’une route go (...) Lire la suite

Résultats du concours photos : Le Nil, berceau des pharaons

Concours Egyptos, mardi 13 novembre 2012 par Nico

Résultats du concours photos : Le Nil, berceau des pharaons : (...) ». Tout d'abord nous tenons à féliciter tous les participants. Les photos partagées lors de ce premier concours photos sont de très hautes qualités et nous ont fait voyager pendant tout le concours. Nous tenons à nous excuser auprès des participants qui nous ont fait la très juste remarque, que le thème originel traitait plus du Nil que des phar (...) Lire la suite

Temple de Philae (article)

Pharaons, jeudi 14 mars 2013 par Nico

Temple de Philae (ou le temple d'Isis) : (...) ssouan, sur la rive gauche du Nil sur l’île d'Aguilkia (depuis 1974, avant cette date le temple se trouvait sur l’île de Philae). Divinité vénérée : La déesse Isis. La déesse Hathor possède également une chapelle et Horus un petit temple dans le complexe. Epoque : Ptolémaïque, la construction du temple a débutée autour de 380 av. J-C et s’est te (...) Lire la suite

Sos colis alimentaires pour Louxor

Actualité Egypte, jeudi 29 août 2013 par Sethy

Sos colis alimentaires pour Louxor : (...) onc plus aucun revenu. Les enfants sont mal nourris. En résultent de graves carences, des maladies. Pas d’argent pour le médecin et les médicaments ! L’association “Les Enfants de Louxor” œuvre depuis de nombreuses années pour leur venir en aide. Aujourd’hui, votre participation est plus que jamais souhaitée. Afin de pouvoir apporter aux famil (...) Lire la suite

L’Egypte vue par une philatéliste

Actualité Egypte, lundi 16 décembre 2013 par Céline Idez

L’Egypte vue par une philatéliste : (...) l’Egypte antique a choisi d’en faire son thème en philatélie. C’est un passe-temps consistant à étudier et à collectionner les timbres et autres documents en rapport avec le timbre (enveloppes, timbres fiscaux, cartes postales, etc.). Le thème est le sujet choisi pour raconter une histoire (un fil rouge) en incluant des documents philatélique (...) Lire la suite

Compter en hiéroglyphes : déchiffrer les dates

Les hiéroglyphes / L'écriture, jeudi 16 janvier 2014 par Benjamin

Compter en hiéroglyphes : déchiffrer les dates : (...) ments des signes faisant référence à des dates marquant les événements importants du règne d’un pharaon : stèles relatant des décrets royaux, papyrus administratifs, etc… Il convient donc de vous apprendre à compter en hiéroglyphes. Voici les signes qui désignaient les différents nombres : [HIERO_BLOCK]Z1[/HIERO_BLOCK] : / wa. Un trait qui représ (...) Lire la suite

Les actualités égyptologique de janvier 2014

Actualité Egypte, mercredi 12 février 2014 par Nico

Les actualités égyptologique de janvier 2014 : (...) pe d’Egyptos vous concocte une revue de presse des dernières actualités égyptologique. Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou via les réseaux sociaux. Une équipe d’archéologues japonais de l'université de Waseda, dirigée par Jiro Kondo, a découvert une tombe de la dynastie des Ramsès à El-Khokha sur la rive ouest (...) Lire la suite

Un cercueil rishi de la 17ème dynastie découvert à Dra Abou El-Naga

Actualité Egypte, jeudi 13 février 2014 par Nico

Un cercueil rishi de la 17ème dynastie découvert à Dra Abou El-Naga : (...) d’un cercueil datant de la XVIIe dynastie appartenant à un haut fonctionnaire (son nom et son rang exact reste à définir). La découverte a été faite par une équipe hispano-égytienne dirigée par le docteur José Manuel Galan à Dra Abou El-Naga, une nécropole situé sur la rive ouest de Louxor, alors qu’ils effectuaient des travaux sur la tombe de Djehouty (...) Lire la suite

Neuf momies retrouvées dans une chambre funéraire à Assouan

Actualité Egypte, lundi 02 juin 2014 par Nico

Neuf momies retrouvées dans une chambre funéraire à Assouan : (...) ire contenant neuf cercueils avec leurs momies datant de l'époque tardive (650-525 B.C). L’un des sarcophages renfermerait un nubien, ce que laisse penser les outils retrouvés avec la momie. Lors des campagnes de fouilles antérieures, l'équipe espagnole de l'Université de Jaén, sous la direction du Dr Alejandro Jiménez avait montré que les sépul (...) Lire la suite

Le dictionnaire

Abaque :

Abaque

Tablette qui s’interpose entre le chapiteau d’une colonne et l’architrave. Toujours placé au sommet de la colonne, il soutient les éléments du plafond.

Abaton :

Lieu interdit, au sens grec du terme, il est situé sur l'île de Bigeh, que les égyptiens appelaient aussi Senmout, près de la première cataracte. Cette île était interdite au commun des mortel et ne pouvait être approchée que par des prêtres purifiés qui venaient faire des offrandes aux Dieux. Le sanctuaire contenait 365 autels, un pour chaque jour de l'année.

Abeille :

Abeille

Sur la photo on peut lire Nesou-byti, mot pour roi de Haute- Égypte représenté par un roseau, et de Basse-Égypte représenté par une abeille. Les abeilles représentent le Pharaon sur les monuments ainsi que le signe de l'initiation et de l'inspiration sacrée. Elles symbolisent le peuple obéissant et sont considérées comme les larmes de Ré tombées sur terre.

Achérou :

Lac semi-circulaire du temple de Mout à Louxor.

Adoratrices d'Amon :

Apparu après l'avènement des rois-prêtres, le titre d'adoratrice du Dieu devint une institution. Mais ce n'est que sous la XXIIIeme dynastie qu'apparaît le titre d'Adoratrice d'Amon, souvent filles de Rois elles possédaient des privilèges fonciers ainsi qu'une grande autorité morale. Elles restaient vierges et adoptaient celles qui étaient destinées à prendre la relève.

Ahotep :

Fille du pharaons Séqénenrê Tao Ier (XVIIe dynastie) et de son épouse la Tetisheri, Ahotep se maria avec son frère Séqénenrê Tao II, dont elle eut deux fils, Kahmosis et Ahmosis, qui succédèrent à leur père lorsque celui-ci fut tué dans un combat contre les envahisseurs Hyksôs. Ahotep serait morte après avoir vécu 90 ans. Elle fut ensevelie à Thèbes auprès de son fils Khamosis. Son nom de l’Egyptien Iâh-hotep peut signifier : « Guerre et Paix » ou « La lune est en plénitude » ou encore « La lune est apaisée ».

Akh :

Représenté par l'Ibis à aigrette, l'Akh est une force spirituelle d'origine surnaturelle. Alors que le corp appartient à la terre, l'Akh trouve sa raison d'être dans le firmament. C'est un élément de la personnalité humaine destiné à la glorification du défunt après la mort.

Akhet :

Première saison de l'année égyptienne. Elle recouvrait la période de l'inondation, à peu près de mi-juillet à mi-novembre et se divisait ainsi: Thot (19 juil.-17 aout), Paophi (18 aout-16 sept.), Athyr (17 sept.-16 oct.), Choiak (17 oct-15 nov.).

Akhit :

Pays situé au-delà des terres connues par les anciens égyptiens.

Albâtre :

Roche tendre, blanche et légèrement translucide aux veines de couleurs allant du jaune au brun elle servait à la fabrication de vases et de statuettes.

Alexandrie :

Alexandre le Grand, le macédonien, fit la conquête de l'Egypte en 332 avant J.C. Il choisit le petit village de pêcheurs de Rhakotis pour y fonder la nouvelle Capitale de l'Egypte qu'il nomma Alexandrie. Ville portuaire, elle devint le centre commercial principal du bassin méditerranéen et prit dès lors un essor extraordinaire. Son premier architecte fut Dinocratès qui en fit une ville moderne qui s'étendait sur 5 km avec des rues qui s'entrecoupaient à angles droits. Célèbre et pourtant invisible à nos yeux aujourd'hui suite à un tremblement de terre qui détruisit une partie de la ville, le Phare, qui était construit sur l'île de Pharos, était relié au continent par une digue qui séparait les deux ports, l'Eunostos et le Grand Port. Dans cette ville cosmopolite, l'Orient et l'Occident se côtoyaient. 300.000 habitants selon Diodore de Sicile, sans compter les esclaves, où se mêlaient égyptiens, juifs, grecs ou romains. Alexandrie devint un centre culturel international grâce à Démétrios de Phalère qui construisit la Grande Bibliothèque qui contiendra jusqu'à 700.000 volumes. Suivirent la fondation du musée qui servit d'Académie et d'Université. En 48 avant J.C., César s'installa à Alexandrie mais l'impopularité des romains suscita la révolte populaire et la Bibliothèque fut parciellement brûlée. Cléopâtre, à qui César avait donné le Trône d'Egypte, fut le dernier Pharaon d'Egypte. Avec elle le rôle politique d'Alexandrie prendra fin.

Amam :

Ou Ammit, celui qui dévore. Composé d'une tête de crocodile, d'un torse de lion et d'un fessier d'hippopotame, il aide Anubis dans la pesée de l'âme du défunt et entraine ce dernier dans le néant si son âme est plus lourde que la plume de Maât.

Amdouat :

Signifie ce qui est dans l'autre monde, le monde des morts.

Amentèt :

Représentée sous la forme d'une femme portant sur la tête le hiéroglyphe de l'ouest, elle est la protectrice d'Osiris et accueille les défunts au royaume des morts. Hathor la remplaça très vite dans son rôle. Elle personnifie l'Occident.

Amenti :

L'Amenti désigne la demeure des morts, le bel occident. C'est vers l'Amenti, là ou règne Osiris, que se rend l'âme du défunt après sa momification.

Améthyste :

Du grec amethustos, est une pierre fine selon la légende, préserve de l'ivresse. C'est un quartz translucide de couleur violette qui est utilisée comme pierre ornementale depuis la plus haute Antiquité.

Amonousirhat :

Nom de la barque sacrée, qui au milieu de la saison de l'inondation, naviguait sur le Nil entre Karnak et Louxor.

Amratien :

Période du Nagada inférieur qui tire son nom d'un lieu de Moyenne-Egypte du nom de al-Amrah.

Amulette :

Petit objet très prisé en Egypte ancienne, il avait une multitude de représentations dont une des plus connues était l'œil d'Horus. Il protégeait des maladies ou du mauvais sort, mais pouvait également préserver l'âme des morts.

Ankh :

Croix ansée symbolisant la vie, l'éternité et l'amour. L'Ankh est constitué d'un nœud qui lie tous les éléments du monde et de la croix de la conscience. Elle était portée au cou comme une amulette par les initiés. Clef des portes du monde des morts on la retrouve souvent dans les décorations tombales ou figurée dans la main des divinités. L'Ankh était censé attirer l'énergie vitale sur les êtres, tant ici-bas que dans l'autre monde. C'est pourquoi il accompagnait toutes les cérémonies rituelles et servait de talisman protecteur. Amon, Dieu de la vie, la tient dans sa main gauche et les déesses Isis et Nephtys la portaient en permanence car elles étaient elles-même des symboles de la vie éternelle.

Anthropomorphe :

Du grec anthrôpos, homme et morphê, forme. Les Égyptiens avaient tendance à attribuer aux objets, aux animaux et aux dieux l'aspect extérieur de l'homme.

Antigraphe :

Sous les Ptolémées, l'antigraphe était le directeur de la production agricole et des ateliers royaux. Il travaillait en étroite collaboration avec l'économe du nome.

Antyou :

C'est le mot égyptien qui désigne l'Oliban qui n'est autre que l'encens employé dans les temples et qu'on allait chercher jusque dans le mystèrieux et lointain pays de Pount.

Atbara :

Rivière venant d'Ethiopie qui rejoint le Nil à Atbara en aval de l'union du Nil blanc et du Nil bleu au nord de Khartoum.

Atef :

De couleur blanche, la couronne d'Osiris était surmonté d'un petit soleil et encadrée de plumes.

Athibis :

Capitale du Xeme nome (le grand taureau), dont le nom égyptien était Het ta herib.

Avaris :

Située non loin de Tanis, les Hyksôs y fondirent leur Capitale après l'invasion de la Basse Egypte par Salitis. Après deux siècles d'occupation, Ahmôsis les chassa hors d'Egypte en 1590 avant J.C.

Ba :

Ba Ba

Partie spirituelle de l'homme qui peut être comparée à l'âme. Représentée par un oiseau noir à tête humaine le ba pouvait, après la mort, voyager à son gré dans le monde des dieux ou dans celui des humains.

Badarien :

La culture badarienne a été découverte dans les années vingt en Moyenne-Egypte près de la ville de Badari, d'où son nom. Les villages et les nécropoles de cette époque semblent très proche du néolithique.

Bak :

Aussi appelé moringa, c'est une variété d'arbre qui donnait de l'huile comestible.

Barbe :

Les dieux se distinguent par le port d’une barbe postiche tressée et attachée aux oreilles par un fil passant sur la joue. Ce privilège, symbole de force virile est partagé par les pharaons. Ceux-ci ne portent la barbe qu’à l’occasion de fêtes et de leurs apparitions en public.

Barque Solaire :

Barque Solaire Barque Solaire Barque Solaire

La barque solaire est un des éléments incontournables des cérémonies rituelles égyptiennes. Les prêtres la portaient lors des grandes processions et le roi était transporté à son bord lors de ses funérailles afin qu'il soit protégé dans sa dangereuse navigation vers l'autre monde. Des barques furent retrouvées dans les nécropoles et notamment à Gyza où une superbe barque sacrée de 40 mètres fut découverte près de la pyramide de Khéops.
Dans la mythologie, la barque solaire est la barque dans laquelle circule Rê tout au long de son périple nocturne et diurne. Seth est placé à l'avant de la barque afin de défendre Rê contre le serpent démon Apophis qui menace le déroulement paisible du rituel du lever et du coucher du soleil. Chaque matin Apophis est vaincu mais étant indestructible il renaît sans cesse.

Bas-relief :

Bas-relief

Scultptures en saillie sur fond plat, soit gravées dans la masse ou rajoutées sur la pierre.

Basse-Égypte (La) :

La Basse-Égypte désigne le Delta du Nil au nord. C'est la partie la plus au nord de l'Égypte, depuis la Méditerranée, avec le delta du Nil, jusqu'à la région du Fayoum avec Le Caire. L'Égypte est définie par rapport au Nil et son sens d'écoulement (du Sud au Nord). La Basse Égypte est donc la partie basse du Nil.

Bédouins :

Bédouins Bédouins

Tribus qui nomadisaient dans le désert du Sinaï. Tentés par les richesses de l'Egypte, ils firent, dès l'Ancien Empire, de nombreuses tentatives pour pénétrer par le Delta, en profitant des périodes de troubles. Au Nouvel Empire, Thoutmôsis III les soumit, mais ils furent toujours un souci pour l'Egypte car ils n'hésitaient pas à guider les envahisseurs potentiels à travers les pièges du désert.

Benben :

Pyramidion posé au sommet des pyramides mais aussi pierre dressée pour le culte solaire. Benben est le nom égyptien désignant l'obélisque.

Bière :

La bière est une boisson connue en Egypte depuis l'Ancien Empire. Depuis le simple paysan jusqu'au Pharaon, tous consomment ce breuvage élaboré à base de froment ou d'orge, auxquels sont ajouté de l'eau et des dattes dont le sucre provoque la fermentation. Après le filtrage, la bière est transvasée dans des amphores fermées par des bouchons de paille mélangée à de l'argile humide. Une partie du brassin est conservé dans des jarres laissées ouvertes où la fermentation provoque une écume que l'on met à sécher et qui donne de la levure destinée à la boulangerie. Toujours fabriquée aujourd'hui comme il y a des milliers d'années, elle a pour nom la Bouza.

Bôti :

Amidon pour la boulangerie.

Bouza, Bousa :

Autre nom de la bière égyptienne.

Briques :

Les briques sont un des éléments indispensables à la construction des maisons dans l’Egypte antique. Elles sont séchées au soleil avant d’être cuite au four. Aujourd’hui cette technique qui consiste à mélanger de la boue et de la paille, est toujours d’actualité au bord du Nil.

Calame :

Le calame est la pointe de roseau qui servait à l'écriture aussi bien sur papyrus que sur le bois ou les morceaux d'argile.

Calendrier :

Avec ses trois saisons : l'inondation (Akhet), le reflux ou l'hiver (Pert), la moisson ou les basses eaux (Shemou) le calendrier comptait 365 jours divisés en 12 mois de 30 jours auxquels on ajoutait 5 jours épagomènes.

Canopes (Les vases) :

Canopes (Les vases)

Vases dans lesquels les Égyptiens déposaient les viscères des défunts. Au nombre de quatre, surmontés d'une tête, ils contenaient respectivement le foie, les poumons, l'estomac et l'intestin. Avec l'usage et le temps, les têtes finirent par représenter les quatre fils d'Horus protecteurs des organes momifiés : Amset à la tête d'homme, Douamoutef à la tête de chien, Hâpi à la tête de singe et Qébéhsénouf à la tête de faucon.

Caroubier :

Caroubier

La caroubier est un arbre de taille moyenne, 5 à 7 mètres de hauteur, pouvant atteindre exceptionnellement 15 mètres. Le tronc est gros et tordu, l'écorce brune et rugueuse. La frondaison abondamment fournie forme un houppier large. Sa longévité peut atteindre 500 ans. Le caroubier produit des fruits à pulpe sucrée, le caroube, avec lesquels on sucrait boissons et aliments. Les Egyptiens appelaient le caroubier "nodjem".

Cartouche :

Terme français appliqué au dessin de forme ovale qui renferme le nom d'un Pharaon.

Cénotaphe :

Monument élevé à la mémoire d'un mort et qui ne contient pas son corps.

Chadouf :

Chadouf Chadouf Chadouf Chadouf

Depuis le Nouvel Empire jusqu'à nos jours, cette machine rudimentaire permet de puiser l'eau. Elle est constituée d'une poutre de bois fixée sur un axe vertical dont une extrémité est munie d'une corde et d'un récipient en peau et l'autre d'un contrepoids en pierre.

Champs d'Ialou (Les) :

Les champs d'Ialou désigne le paradis des égyptiens. Après avoir passés toutes les épreuves de la mort, chaque défunt continue à y mener une existence paisible comme sur terre.

Chancelier :

Haut-fonctionnaires qui au nombre de 3, se trouvaient en 2ème position après le vizir.

Chaos :

Les égyptiens redoutent plus que tout le bouleversement de l’équilibre originel des forces du bien et du mal. Le chaos, menace permanente pour l’univers, envoie des émissaires perturber et détruire la création divine. Les actions des dieux, de pharaon et des hommes sont guidées par la volonté de veiller à l’équilibre du monde et de le maintenir.

Chapiteau :

Ornement posé au sommet des colonnes, un peu comme une cloche renversée entre le fut et le linteau, décoré de fleurs de papyrus ou de figurines représentant les Dieux. Les trois types principaux de chapiteaux sont carrés, évasés ou renflés.

Char :

Le char fut introduit tardivement en Egypte ainsi que le cheval. C'est probablement un peu avant le Nouvel Empire, pendant l'occupation par les Hyksos que les Égyptiens en découvrirent les avantages au point qu'il devint l'un des élèments indispensables des armées royales.

Chat :

Animal sacré de la déesse Bastet, le chat est le protecteur du foyer. A Héliopolis le « Grand Chat », être solaire, a pour mission de détruire le serpent du Mal au pied de l’arbre sacré. Le chat est couramment représenté avec un couteau dans une patte, tranchant le tête du serpent Apopis qui cherche à faire chavirer la barque du soleil au cours de sa traversée du monde souterrain. Il symbolise ainsi la force et l’agilité félines mises au service de l’homme pour l’aider à triompher de ses ennemis cachés.

Chemsou :

Serviteur très proche du maître et chargé de l'entretien de la maison.

Circoncision :

Circoncision

Sur l'image un prête pratique la circoncision rituelle sur un jeune garçon. Mastaba d'Ankhmahor à Saqqara, Vie dynastie (2325-2155). La circoncision est imposée aux jeunes garçons. A partir du Nouvel Empire, cette pratique aura tendance à disparaître. On ne sait pas le pourquoi de cet acte. Certains, comme Hérodote, pensent qu’il s’agissait avant tout d’hygiène. D’autres estiment que la circoncision serait un rite initiatique pour marquer le passage de l’enfance à l’âge adulte.

Claquoir :

Claquoir Claquoir

Les claquoirs étaient des instruments de musique. Fabriqués à l’origine en bois, ils furent ensuite construits dans de l’ivoire ou du métal. Dès l’Ancien Empire, ils se présentaient sous la forme de mains ou d’avant-bras. Les claquoirs étaient principalement utilisés lors d’événements religieux (par exemple les fêtes) comme une sorte d’instruments connus sous le nom de castagnettes ou de planchettes entrechoquées. Les claquoirs (un claquoir identique dans chaque main) étaient entrechoqués afin de les faire résonner pour produire des sons secs et rapides.

Clergé :

Le clergé a pour mission de servir les dieux. Les prêtres sont chargés de les entretenir, de les vêtir et de les protéger. Ces pratiques religieuses sont destinées à empêcher le monde de sombrer dans le chaos. Chaque temple possède son propre clergé, organisé selon une hiérarchie stricte et très compliquée. A partir du Nouvel Empire, les pharaons comblent de biens les dieux et les temples. C’est ainsi que se constitue un clergé riche et puissant. Possédant une grande partie des terres et exempté d’impôts, il se mêle également de politique.

Colonne :

Les colonnes soutenaient les plafonds ou les linteaux des temples et reposaient sur des socles afin que leur poids ne les fassent s'enfoncer dans le sol. On en trouve de nombreux exemplaires dans l'architecture de l'Egypte ancienne, dont certainnes sont de véritables chefs-d'oeuvre. Décorées de scènes de la vie égyptienne et de hyéroglyphes, elles étaient généralement surmontées d'un chapiteau qui permet de les classer: colonne campaniforme, hathorique, lotiforme, papyriforme, etc...

Copte :

Egyptiens de la période chrétienne parlant la langue de même nom.

Coptos :

Capitale du cinquième nome de Haute-Egypte, c'est une ville prospère dont les caravaniers se servaient de base pour leur expéditions vers la Mer Rouge en traversant la vallée de l'Ouadi Hammamat vers le port de Tâanou. l'Ouadi Hammamat et le désert Oriental étant eux-même très riches en or et en pierres précieuses, son opulence ne se démenti pas jusqu'aux époques greques et romaines.

Cornaline :

Pierre précieuse proche de l'agate de couleur rouge et translucide. Extraites dans le Sinaï, elle servait surtout en joaillerie comme chaton de bague.

Cosmogonie :

Doctrine mythologique et scientifique expliquant la formation de l'univers et des objets célèstes.

Coudée :

La coudée égyptienne valait environ 0,52 m.

Couleur :

Les couleurs avaient des signifiactions bien précises dans l'Egypte Ancienne : le bleu (Amon) symbolisait l'air, le rouge (Seth) symbolisait la violence et la méchanceté, le vert (Osiris) symbolisait la vie végétale, la jeunesse et la santé, le jaune symbolisait l'or, les immortels et l'immortalité, le blanc symbolisait la joie et le faste, le noir symbolisait la rennaissance du corps dans l'autre monde et sa préservation éternelle.

Couronnement :

Depuis l'époque thinite Osiris, Seth, Horus et Râ influencent les rites du couronnement des pharaons et Memphis, qui se situe à la charnière des deux terres, est choisie comme la ville où se déroulent ces cérémonies afin de maintenir un équilibre qui apaise la dualité qui oppose le Sud et le Nord, la Basse et la Haute-Egypte, le lotus et l'abeille. Ces rites du couronnement se perpétuèrent jusqu'au temps des ptolémées. Debout sur une estrade munie d'un trône, le Roi, vétu d'un pagne court, tient dans ses mains la crosse du pasteur et le fouet du bouvier. Il coiffe d'abord la couronne blanche du Sud puis la rouge du Nord. Les deux couronnes réunies forment le Pschent. Après l'onction avec une huile de Libye, le Roi réalise l'union des deux terres et dans une procession autour du mur blanc il prend possession des territoires d'Horus et de Seth.

Crotale :

Instrument de musique. Le crotale est l’ancêtre des castagnettes espagnoles. Il consiste en une pièce mobile que le mouvement fait frapper sur une pièce fixe.

Débarcadère :

Ouvrage en pierre à l’entrée des temples et donnant sur le Nil.

Deben :

Unité étalon valant 90 grammes, le deben était utilisé dans les transactions commerciales où il représentait son poids d'or, d'argent ou de cuivre.

Dechret :

Dechret

Couronne rouge symbolisant la Basse-Egypte.

Déification :

Bon nombre de souverains ou de personnalités accèdent après leur mort au statut de divinité. C’est par exemple le cas d’Imhotep, architecte et vizir du roi Djoser.

Démotique :

Démotique

Du grec demotikos, forme scripturale populaire, dérivant du hiératique, apparue vers 600 avant J.C., le démotique exprime le langage parlé au Nouvel Empire. Sous les Ptolémée, elle est l'écriture des livres et fut utilisée sur les pierres des monuments, spécialement sur les stèles commémoratives et funéraires. La célèbre pierre de Rosette comportait un texte écrit à la fois en hiéroglyphes, en grec et en démotique.

Dendérah :

Bourg de la Haute-Egypte, sur la rive gauche du Nil. Fameux par son temple, au plafond duquel était placé le fameux planisphère apporté en France en 1821, et appelé zodiaque de Dendérah.

Descenderie :

Couloir incliné conduisant à la chambre funéraire à l'intérieur d'une pyramide.

Diadème :

Bandeau, souvent fabriqué grâce à des matériaux précieux (or), qui ceignait le front des souverains. En Egypte ancienne, surmonté de l'uraeus, il était le symbole du pouvoir du pharaon.

Didi :

Plante de couleur pourpre.

Djed :

Djed

Pilier en forme de tronc ébranché qui servit d'amulette, très prisée par les Egyptiens. Symbole du culte de Sokaris, dieu thébain, l'érection du Djed avait une grande importance, surtout lors des couronnements royaux. Il jouait aussi un grand rôle dans les rites agricoles où il représentait la résurrection d'Osiris. Il était aussi érigé lors de la fête Sed par le roi pour le dieu Ptah et symbolisait la durée.

Djérouts :

Djérouts

Pleureuses professionnelles qui officiaient lors des mortalités et des enterrements.

Douat :

Nom donné par les égyptiens à l'au-delà, d'abord appelé "ciel inférieur" car lieu de naissance présumé du soleil. La Douât était, pour les égyptiens, le lieu de séjour de Rê pendant les heures de la nuit ainsi que le lieu de séjour des défunts après leur mort. Les défunts attendent dans la douat avant de ressusciter en même temps que le Soleil. Il s'agit d'un monde d'épreuves, divisé en 12 heures.

Doum :

L'arbre doum est un palmier à tiges ramifiées dont les fruits, des dattes, sont utilisés en médecine et les feuilles en confection de nattes et de corbeilles.

Dromos :

Dromos

Nom donné par les grecs, à l’allée menant au temple. Elle est généralement bordée de sphinx. La plus connue est celle qui relie les temples de Louxor et karnak.

Electrum :

L'électrum est composé de trois parts d'or et d'une part d'argent. Les Égyptiens s'en servaient dans l'antiquité pour décorer leurs bijoux, leurs armes, leurs objets funéraire ou leurs statues.

Embaumement (momification) :

L’embaumement est un acte essentiel qui permet au corps de subsister dans sa forme matérielle. Le défunt peut ainsi retrouver son intégrité physique, indispensable pour qu’il puisse reprendre le cours de sa vie dans l’au-delà. Le rituel de l’embaumement est placé sous la protection du dieu Anubis, patron des nécropoles et premier des embaumeurs. Tous les gestes sont commandés par des règles strictes et accompagnés de la lecture d’hymnes sacrés par un prêtre lecteur.

Encens :

L'encens est une résine aromatique extraite du boswellia de la famille des anacardiacées. Cette résine, originaire d'Abyssinie, les Egyptiens s'en servaient en médecine et dans les rituels religieux et funéraires. La combustion en dégage une odeur forte et agréable. Aussi appelé Antyou, il désignait l'oliban employé dans les temples.

Ennéade :

À l'origine, il s'agit de l'association des neuf entités divines imaginée par les théologiens d'Héliopolis, symbolisant les forces nécessaires à la création du monde organisé : le démiurge Atoum-Rê, ses enfants Shou (l'atmosphère) et Tefnout (l'humidité), ses petits enfants Geb (la terre) et Nout (le ciel) et leurs descendants, les deux couples Isis et Osiris, Nephthys et Seth. Par la suite, le terme s'étendra au groupement de divinités locales associées au dieu principal d'un temple ne comprenant pas nécessairement neuf membres.

Epagomène :

Se dit des 5 jours qui, chez les Égyptiens et les Grecs, comblaient le décalage entre l'année civile et l'année solaire. En Egypte ces 5 jours représentaient l'anniversaire de 5 dieux les plus populaires: Osiris (14 juil.), Horus (15 juil.), Seth (16 juil.), Isis (17 juil.) et Nephthys (18 juil.).

Fayoum :

Oasis située au sud-ouest du Caire.

Fellah :

Paysan, laboureur d'Égypte.

Fête d'Opet :

La fête d'Opet se déroulait pendant le mois de l'inondation et pouvait durer vingt-sept jours que l'on consacrait à des cérémonies diverses auxquelles le roi officiait personnellement, tout au moins pour les principales. Des processions entre Karnak et Louxor avaient lieu en l'honneur des dieux Amon, Mout et Khonsou et des offrandes étaient faites sous forme de sacrifices de boeufs dont on ornait les cornes de fleurs.

Fête Sed :

Fête royale célébrée théoriquement après 30 ans de règne

Flabellum :

Ce mot désignait un éventail. Dans un pays réputé pour sa chaleur, cet ustensile apparut dès l'Ancien Empire. La plupart étaient en plumes d'autruche. Certains ne possédaient qu'une plume, il s'agissait alors d'insignes militaires ou de symboles de protection.

Grand Voyant :

Titre que portait le Grand Prêtre d'Héliopolis (Joun ou Ioun) dans l'Antique Egypte, cité où étaient vénérés Atoum et Râ.

Heb Sed :

Jubilé Royal célébré, en principe, après trente ans de règne d'un Pharaon afin de lui rendre la vigueur de sa jeunesse. C'est sous le règne d'Oudimou, quatrième roi de la Iere dynastie que l'on connaît aussi sous le nom de Den, qu'il est fait réfèrence à la fête Sed pour la première fois. Ces fêtes donnaient lieu à diverses cérémonies comme le renouvellement de l'intronisation, l'affirmation du symbole de l'hérédité et l'érection du pilier Djed, au matin de la fête, montrant par là le maintien de sa puissance en s'identifiant à Osiris.

Héka :

L'héka ou heqat était une unité de mesure utilisé pour mesurer le grain. Un héka correspond 4,8 litres environ.

Héliopolis :

Héliopolis

La cité du pilier, la cité du dieu Rê se situe à l'extrémité sud du Delta. Elle s'appelait Ioun sous l'Egypte antique et ne fut baptisée Héliopolis que sous les grecs. Elle prit une importance grandissante à partir de la Veme dynastie où des temple solaires furent édifiés en l'honneur du dieu. Le clergé héliopolitain joua alors un rôle spirituel jusqu'à l'époque grecque.

Hemou :

Esclave sous le Nouvel Empire.

Henket :

La bière, en Egyptien.

Henné :

Le henné est un puissant colorant naturel provenant des feuilles d'un arbuste dont le nom scientifique est Lawsonia inermis, de la famille des lythracées. Les feuilles sont séchées et réduites en une poudre de nuances allant de l'orange au rouge brique. Cette substance servait, dans l'Egypte antique, de colorant pour les cheveux, les ongles ainsi que pour l'ornement corporel, mais aussi dans la décoration du bois et des tissus. Le henné peut s'appliquer sur le corps sans danger et reste efficace de deux à dix semaines. Il fut également utilisé dans certaines thérapies médicales et au niveau spirituel où il était sensé apporter le bonheur et la bonne fortune.

Hensua :

Rameur du bateau du défunt. Il est mentionné dans le Livre des Morts au chapitre 99 avec d'autres rameurs comme Indebu et Mengeb. Il est la langue de Râ.

Heq :

Crosse pastorale qui est avec le Nekheka (fléau) l'un des deux insignes royaux que le Pharaon porte croisés sur la poitrine lors des cérémonies protocolaires.

Heqat :

Herminette :

Sorte de hachette à lame tranchante recourbée et perpendiculaire au manche utilisée pour le rite de l'ouverture de la bouche.

Heure :

Douzes heures de jour et douze de nuit divisaient la journée égyptienne. La première heure du jour se nommait la brillante et la première heure de la nuit la débâcle des ennemis de Râ.

Hiératique :

Du grec hieratikos (sacré), c'est la forme cursive simplifiant l'utilisation de l'écriture par rapport à sa forme hiéroglyphique. Utilisée dans l'administration et le commerce, elle est apparue dès l'époque thinite. Ecriture des scribes, elle s'écrivait de droite à gauche, horizontalement comme les écritures sémitiques et fut utilisée jusqu'à l'époque romaine.

Hiéroglyphes :

Système graphique composé de signes phonétiques et d'idéogrammes qui composait l'écriture des Egyptiens anciens. Apparus vers la fin du IVeme millénaire avant J.C., ils subsistèrent jusqu'aux premiers siècles de notre ère. On en dénombre un peu plus de 700 et ils peuvent être lus indiffèremment de droite à gauche, de gauche à droite, de haut en bas ou de bas en haut. Les dernières inscriptions hiéroglyphiques ont été faites dans l'île de Philae et datent de 394, où ils n'étaient plus utilisés que par des religieux.

Hittites :

Peuple du plateau anatolien, situé en Turquie, dont le langage est le plus ancien du monde indo-européen. Les Hittites sont apparus en Turquie au début du second millénaire avant J.C. en prenant par la force l'Anatolie centrale dont le royaume de Hattousa et sa Capitale Boghazkoï. Ils sont le résultat d'un mélange de populations indo-européennes et asiatiques qui empruntèrent leur écriture aux Babyloniens dont ils conquirent le royaume 1515 avant J.C. Après un passage à vide causé par des troubles internes, l'Empire Hittite se réorganisa et une armée, sous les ordres du roi Moursil Ier s'empara d'Alep puis de Babylone où elle provoqua l'effondrement de la dynastie Amorite. Ils accrurent leur autorité sur la Turquie centrale la Syrie et les plaines du nord de la Mésopotamie. L'Empire va dès lors s'étendre du Pont-Euxin à l'Oronte et à l'Euphrate. Le Mitanni sera un enjeu très brûlant entre l'Empire Hittite et l'Egypte qui tient à conserver ses frontières à l'abri de l'appétit de ces gourmands envahisseurs et rêve en même temps d'expansion vers l'est. Séthy Ier conquit la Palestine et s'aventura jusqu'à la ville de Kadesh qu'il captura. La ville fut reprise par les Hittites et devint pour le successeur de Séthy, Ramsès II, une obsession. Mais après une âpre bataille aux abords de la ville, Ramsès dut renoncer à sa capture et arriva à conclure un traité de paix avec Hattousil III. L'empire Hittite disparaîtra toutefois sous les assauts des peuples de la mer vers 1200 avant J.C.

Hyksôs :

Appelés rois pasteurs par Manéthon, ou aussi Chefs des pays lointains, ces envahisseurs venus d'Asie, s'implantèrent dans le nord de l'Egypte, vers 1785 avant J.C., à la faveur de troubles et de rivalités qui naissent avec la XIIIeme dynastie. Alors que ces Hyksôs, que les Égyptiens appelerons Hêqa Kahsout, se rendent maître du delta, les pharaons continuent à régner depuis Thèbes. Peu de choses sont connues à propos de ce peuple et nous réduisent à des hypothèses, toutes plus vraisemblables les unes que les autres. Mais il est possible que cette peuplade se soit formée au cours d'invasions des régions situées à l'est de l'Egypte, drainant et réunissant dans son sillage une population disparate. Bien implantés dans le delta où ils fondèrent leur capitale, Avaris, et sur une partie de Haute-Egypte, faisant payer tribut aux rois de Thèbes, il faut attendre plus de cent-cinquante ans avant de voir la résistance prendre l'avantage. C'est avec les derniers rois de la XVIIeme dynastie que l'ennemi va devoir se replier vers les frontières est. Sekenenré entreprend une guerre de reconquête nationale que continueront après lui ses fils Kamès et Ahmôsis. Ce dernier, premier roi de la XVIIIeme dynastie, boutera dehors l'envahisseur en prenant Avaris et en poursuivant son combat jusqu'au-delà des frontières. L'occupation de l'Egypte par ces barbares pris fin vers 1570 avant J.C.

Hypogée :

Tombeaux creusés dans la roche dont les meilleurs exemples sont ceux de la vallée des Rois.

Hypostyle :

La salle hypostyle était un des éléments principaux des grands temples et était constituée de nombreuses colonnes soutenant le plafond et servait au culte du dieux ou aux offrandes.

Ichneumon :

Petit mammifère carnivore dont le nom signifie Celui qui suit la piste et qui était l'animal sacré du dieu Atoum.

Indebu :

Nom d'un rameur qui guide le bateau des défunts. Il est mentionné dans le Livre des Morts au chapitre 99 avec d'autres rameurs comme Hensua et Mengeb.

Ir :

Ir est la personnification de la vue. Il est souvent représenté au côté de Thot ou de Khonsou.

Ished :

L'arbre ished pousse dans le monde divin et ses feuilles sont utilisées par Thot pour y inscrire les années de règne des Rois. Sa réplique sur terre est le Perséa (avocatier).

Jugement d'Osiris :

Le jugement commence par l'accueil du défunt par Anubis qui le conduit par la main vers la salle des deux justices, où siège Osiris entouré d'Isis et de Nephtys. Devant eux, 42 assesseurs. Au centre, Thot se tient auprès de la balance qui servira à la pesée de l'âme. sur un plateau, le coeur du défunt est placé tandis que sur l'autre la plume, symbole de Maât est posée. Si le coeur est pur, la balance reste en équilibre face à la plume, le mort est juste de voix, le paradis lui est ouvert. Si le poids des péchés est trop lourd, il est anéanti.

KA :

Le Ka faisait partie de l'homme et en était muni dés sa naissance. Il était le symbole de la force vitale entretenue par la nourriture, le principe de la vie et de l'énergie. Le roi ne pouvait procéder aux gestes importants du culte sans son Ka. A la fois double, aura, puissance fondamentale et procréatrice de l'homme, on ne pouvait s'en séparer. Pour le nourrir on lui présentait des aliments dont il ne prélevait que l'essence invisible et régénératrice. Rejoindre son Ka voulait dire mourir.

Kahoun :

Ville située à l'entrée du Fayoum, elle fut fondée par Sésostris II (XIIeme dynastie) qui en fit sa capitale. Kahou fut habitée par des fonctionnaires qui servaient les temples et les chapelles royales du Moyen Empire. Flinders Petrie y effectua des fouilles importantes.

Kek ou Kéket :

Composantes des ténébres.

Kêmit :

Nom populaire de l'Egypte qui signifie Sol noir. Kêmit était la terre fertile de la vallée du Nil en opposition à Khaset la terre rouge et stérile des déserts.

Kep :

Ecole supérieure réservée aux princes égyptiens et étrangers. Le Kep fut une institution de prestige dès le Moyen Empire. On en sortait avec le titre honorifique d'Enfant du Kep.

Khaset :

Le désert, la terre rouge et stérile, en opposition à Kêmit, la terre noire et fertile de la vallée du Nil.

Khat (Kha ou hat) :

Variante unie du Némès. Autre définition (trouvée sur Nebetbastet.net) : Il s'agit du corps (djet) à l'etat de cadavre. C'est le corps matériel qui peut se décomposer après la mort, ou être préservé grâce à la momification.

Khentamentiou :

Divinité funéraire à qui l'on assimilait Osiris.

Khéops (Khoufou) :

Khoufou abréviation de Knoum-Khouefoui, qui signifie Knoum me protège. Khéops, Khoufou (2605-2580) Fils et successeur du pharaon Snéfrou et de la reine Hétephéres I. Il fut sans aucun doute le pharaon le plus célèbre de l'Ancien Empire ; même si on ne connaît presque rien de lui. Pourtant, il laisse derrière lui un merveilleux trésor: la grande pyramide de Gizeh. Cette montagne artificielle mesurait à l'origine 146m de haut, contre 138m aujourd'hui. Ses pentes sont inclinées de 51,50° et la base mesurait 233m au départ, pour 230m actuellement. A l'intérieur, se trouve une salle inachevée à 31m de profondeur. Alors que son père était aimé du peuple, il semblerait de Khoufou avait une réputation de personne cruelle et autoritaire. Il paraîtrait que ses sujets lui reprochaient de négliger ses devoirs religieux, pourtant le pharaon était un adepte de la magie et des sciences occultes.

Khépérer (Khépri) :

Mot égyptien qui désigne le scarabée.

Khépesh :

Glaive égyptien à lame recourbée, adopté vers 1700 av.J.-C., vraisemblablement une réplique de l'épée hyksôs.

Khépresh :

Couronne de guerre des rois égyptiens. Elle était de couleur bleue avec des pois blancs.

Khéta :

Les Egyptiens appelaient ainsi les Hittites, leurs ennemis du plateau anatolien.

Khôl :

Le khôl est une poudre minéral (composé de gallène, de souffre et de gras animal) qui fut utilisée en tant que cosmétique par les égyptiens. Appliqué autour des yeux, il donnait au regard de la luminosité et une profondeur très prisée par les égyptiens.
Le khôl fut également utilisé pour ses vertues médicinale en tant que collyre et comme protection contre les fortes réfractions de lumière émisent par les sables du desert.

Kiosque :

Petit sanctuaire élevé pour les processionnaires.

Koush :

Le pays de Koush est le nom que donnaient les Egyptiens aux territoires compris entre la première et la troisième cataracte et que nous connaissons sous le nom de Nubie.

Lac sacré :

Lac sacré

Petit lac artificiel de forme rectangulaire qui jouxtait le temple égyptien. Il servait à la purification des prêtres et symbolisait le vaste océan qui servit à la création du monde.

Ladanum :

Gomme résine aromatique fournie par quelques plantes et principalement par le ciste de Crète. Les Égyptiens récoltent le ladanum en frappant l’arbrisseau avec des lanières de cuir. La masse noire et visqueuse ainsi recueillie est employée en médecine comme stimulant ainsi qu’en parfumerie.

Lapis-Lazuli :

Lapis-Lazuli ou lazurite. Silicate d'aluminium et de sodium contenant du soufre. Les Égyptiens l'importaient de Bactriane (au nord de l'Afghanistan actuel). Ils allaient le négocier dans la ville des lapis, Téfrer, entre l'Euphrate et le Tigre.

Le Livre de l'Amdouat :

Le Livre de l’Amdouat représente l’ensemble des textes funéraires royaux. Divisé en douze heures, il décrit ce qu’il y a dans l’au-delà et fournit au défunt les clés qui lui permettront de franchir à bord de la barque solaire, les douze régions du monde infernal qui se dresseront devant lui au cours de son retour vers la lumière. Ce voyage dans le monde inférieur est un reflet du voyage de la course nocturne du soleil.

Lin :

Le lin est le textile le plus utilisé en Egypte avant que l’introduction du coton, au Vè siècle de notre ère, ne le relègue au second rang. Ses fibres servent à la fabrication de tissus habillant les vivants et les morts, au point qu’on peut dire qu’il est à la base de l’industrie égyptienne. Ses graines sont employées dans l’alimentation ainsi que dans les préparations médicinales. Ses résidus servent à nourrir le bétail et à fertiliser le sol.

Livre des morts :

Livre des morts

Recueil de textes apparu au Nouvel Empire et destiné à procurer au défunt une survie dans l'au-delà.

Lotus :

Le lotus égyptien est un nénuphar du Nil dont la moelle donne une farine propre à faire le pain et dont les tubercules sont comestibles. Le lotus a joué un rôle très important dans l’ornementation et la décoration des monuments. On distingue le lotus blanc (Nymphéa lotus), aux pétales étalés et au parfum assez ordinaire et le lotus bleu (Nymphéa caerulea), aux pétales étroits et allongés, et à l’arôme suave. Ce dernier a une valeur symbolique car il est censé redonner vie au défunt qui inhale son parfum. Quand il s’épanouit dans l’eau, les Égyptiens le compare au soleil apparaissant à la surface de la terre.

Mammisi :

Mammisi

Petite chapelle construite près d'un temple majeur. Le mammisi servait aux représentations des mystères de la naissance divine. On y célébrait également les fêtes en l'honneur d'Hathor. Les plus célèbres sont ceux de Philae et de Dendérah.

Mastaba :

Mastaba

Superstructures funéraires trapézoïdales conçues, à l'origine pour les rois, puis pour les notables égyptiens qui bénéficiaient des faveurs royales sous l'ancien Empire.

Mengeb :

Nom d'un rameur qui guide le bateau des défunts. Il est mentionné dans le Livre des Morts au chapitre 99 avec d'autres rameurs comme Hensua et Indebu.

Mitanni :

Le Mitanni couvrait une partie des territoires appartenant aujourd'hui à la Turquie, à la Syrie et à l'Irak.

Momie :

Momie

Enfermée dans le sarcophage, la momie permet au défunt de conserver son intégrité physique dans l’au-delà. Le mot momie vient d’un terme d’origine arabe signifiant « bitume », substance utilisée comme remède et dans laquelle le cadavre est enrobé afin qu’il se conserve.

Monolithes :

Eléments architecturaux de grandes dimensions constitués d’un seul bloc de pierre. (Les colosses de Memnon)

Monothéisme :

Doctrine religieuse qui affirme l'existence d'un seul et unique Dieu. Par opposition au polythéisme (comme la religion égyptienne, qui en présente une multitude souvent associés aux élements naturels).

Mouches d'or :

Mouches d'or

Décoration militaire égyptienne pour fait d'armes considérable. Les Mouche d'or de la photo ci-dessus furent retrouvées dans la tombe de la reine Ahotep.

Moyenne-Égypte (La) :

La Moyenne Égypte est la région centrale de l'Égypte. Elle s'étend approximativement de Qena (Dendérah) jusqu'au sud du Fayoum.

Nagada :

Village situé au nord de Karnak où fut découverte une nécropole datant de l'époque prédynastique jusqu'à la Iere dynastie. Flinders Petrie y mit au jour plus de 900 tombes dont il exhuma des poteries qui permirent d'établir une chronologie relative des occupants de cette région au IVeme millénaire avant J.C.

Naos :

Naos

Lieu situé au fond du temple dans lequel on enfermait la statue du dieu.

Natron :

Carbonate de sodium hydraté qui servait à la conservation des corps après la mort.

Nécropole :

Nécropole

Le terme nécropole désigne les cimetières à ciel ouvert ou souterrains, situés à proximité d’une ville et abritant des groupes de tombes monumentales. En Egypte, les plus connues sont la nécropole de Memphis, où se dressent les pyramides, et celle de la vallée des rois, près de Thèbes. Dès le néolithique, les égyptiens ensevelissent leurs morts dans des nécropoles situées hors des villages. Ces « villes d’éternité » sont en général situées à l’ouest et établies sur des buttes de manière à ne pas être inondées par la crue du Nil.

Nekheka :

Il est avec le Heq (crosse pastorale) l'un des deux insignes royaux que Pharaon porte croisés sur la poitrine lors des cérémonies protocolaires.

Némès :

Bonnet à rayures, coiffure quotidienne du pharaon.

Nénuphar :

Nil :

Fleuve africain (6700 km), son bassin représente 3 millions de Km2, venant du nord-est du Congo (Kinshasa), il traverse le Soudan et l'Egypte et se jette dans la méditérranée. Ce fleuve magnifique, dont les crues fertilisantes créèrent un jardin au milieu du désert, fit dire à l'historien grec, Hérodote, L'Egypte est un don du Nil.

Nil blanc :

(Bahr el-Abiad) sort du lac Victoria, traversant les lacs Kioga et Mobutu, il s'écoule vers le nord. A Khartoum il reçoit le Nil bleu.

Nil bleu :

(Bahr el-Azrak) Il descend des montagnes d'Ethiopie et rejoint le Nil blanc à Khartoum.

Nilomètre :

Puit creusé aux abords du Nil, gradué sur ses parois afin de contrôler la monter des eaux du fleuve au moment de la crue et ainsi de prévoir et de parer aux inondations.

Nomarque :

Chef d'une division territoriale de l'ancienne Egypte appelée Nome par les grecs.

Nomes :

Divisions territoriales dont le nombre a varié de 38 à 42 tout au long de l'histoire égyptienne. Dès l'Ancien Empire, les deux royaumes du pays furent subdivisés en vingt-deux nomes pour la Haute-Egypte et en seize nomes pour la Basse-Egypte. Les subdivisions administratives de la Basse-Egypte s'accrurent jusqu'au nombre de vingt, ce qui porta le total des nomes du pays à quarante-deux, correspondant au nombre des juges officiant dans l'Autre Monde. Cela équilibrait ainsi le royaume terrestre et le royaume invisible, comme le montrait sur terre pharaon coiffé des deux couronnes. On désignait un nome par un hiéroglyphe fait d'un rectangle quadrillé, suggérant un terrain irrigué de canaux ou la trame d'un tissage.

Oasis :

Endroit fertile où l'on trouve un point d'eau dans le désert. Souvent de petite taille, il en existe toutefois d'assez vaste comme celle connue en Egypte sous le nom de Fayoum qui est située au sud-ouest du Caire.

Obélisque :

Bloc de pierre à quatre faces qui s'élève parfois à plus de trente mètres de haut et se termine par un pyramidion. Symbole du dieu-soleil, Rê, l'obélisque était érigé auprés des temples ou devant les pylônes, où ils vont par paires. Souvent, c'est lors des jubilés que pharaon décidait de l'érection de ces pics, en hommage à Rê, et étaient recouverts d'inscriptions hiéroglyphiques et des cartouches du Roi.

Oldoway :

Site paléontologique et préhistorique de Tanzanie, près du lac Eyasi. Mary et Louis Leakey y ont découvert, en 1959, des restes d'hominidés fossiles, le zinjanthrope (Australopithecus boisei) et l'Homo habilis, datés de 1 750 000 et 1 850 000 ans.

Oliban :

L'encens est une résine aromatique extraite du boswellia de la famille des anacardiacées. Cette résine, originaire d'Abyssinie, les Egyptiens s'en servaient en médecine et dans les rituels religieux et funéraires. La combustion en dégage une odeur forte et agréable. Aussi appelé Antyou, il désignait l'oliban employé dans les temples.

Olivier :

Ce sont les Hyksos qui, un peu avant le Nouvel Empire, firent connaître l'Olivier aux égyptiens. L'huile d'olive remplaça rapidement celles utilisées jusqu'alors et notamment l'huile tirée du Moringa.

Or :

Il représentait la chair des dieux et pour cela ne fut pas, jusqu'au Nouvel Empire, considéré comme une valeur économique.

Oracles :

Consulter la clairvoyance divine était, pour l'égyptien, une chose tout à fait normale et ces consultations se faisaient pour des raisons variées. Le roi lui-même avait recours à ces interrogations lorsqu'il était devant un dilemne dont la solution n'était pas évidente ou lorsque le pays était en danger. Les oracles pouvaient se manifester aussi bien sous la forme d'un songe que par l'apparition d'un évènement climatique, mais aussi par la sagacité des prêtres qui imposaient une réponse leur étant favorable dans un but bien déterminé et profitant de la crédulité ambiante.

Ostracon :

Ostracon

Fragments de poterie ou de roche sur lesquels les égyptiens faisaient leurs écritures. Les artistes peintres s'en servaient également pour exprimer leur art. Le pluriel d'ostracon s'écrit ostraca.

Ouâb :

Qui signifie pur. Prêtre du clergé inférieur chargé de l'entretien du temple.

Oudjat :

Signifiant en égyptien « celui qui est en bonne santé », l’oudjat est symbole de bonne santé, de fécondité, et de voyance. Il symbolise également la plénitude retrouvée, celle de l’œil d’Horus, soigné par Thot, celle de l’Égypte réunifiée, celle d’Osiris revenu à la vie. L’oudjat est représenté par un œil fardé sous lequel est placé le signe du faucon.

Oushabti :

Les Shaouabtis sont de petites statues que les Égyptiens anciens placaient dans les tombes afin d'accompagner le décédé et de l'aider dans les travaux qu'il était cencé devoir accomplir dans les champs d'Ialou, autrement dit l'au-delà. D'autres mots, basés sur la même racine verbale, sont employés pour désigner ces figurines, Shabti et Shouabti ou encore Oushabti. Ces mots peuvent tous être traduits comme les répondants.

Ouverture de la bouche :

Rite pratiqué sur les momies et les statues pour leur donner la vie. Ce geste était nécessaire pour recevoir le Ba et le Ka. Une herminette en fer était indispensable pour cette opération.

Palette :

Palette

Pierres plattes polies en schiste qui servaient de palettes à fards. Les plus anciennes remontent au néolithique et furent utilisiées jusqu'à l'époque thinite. Elles représentent de véritables œuvres d'art et leurs surfaces étaient décorées de scènes de la vie, tels des sujets qui représentaient des combats, des chasses ou des figures animalières. De célèbres palettes sont conservées dans les plus grands musées du monde comme la palette des chasseurs, conservée au Louvre à Paris, qui représente une battue dans la steppe. Une des pièces les plus connues est sans nul doute la palette de Narmer qui fut découverte en 1898 par l'archéologue anglais J.E. Quibell, à Hiéraconpolis, et qui rappelle l'unification de l'Egypte.

Papyrus :

Le papyrus est le support d'écriture le plus important du monde ancien. Le mot papier dérive du mot papyrus, un mot égyptien qui signifiait à l'origine qui appartient à la maison. Le Papyrus est un roseau triangulaire qui croît le long des rives du Nil, et très tôt dans leur histoire, les Egyptiens utilisèrent comme matière d'écriture la moelle de la tige de papyrus. En même temps ils élaborèrent une forme d'écriture qui deviendra plus tard et après bien des transformations, un modèle pour les deux alphabets les plus communs dans le monde, le Romain et L'Arabe. Bien que l'Egypte exportât sa matière d'écriture vers d'autres parties du monde ancien, peu de papyrus hors d'Egypte survécurent. Seul le climat égyptien et certaines parties de Mésopotamie favorisèrent la préservation de ces documents dans les décombres des cimetières et des villes anciennes. Un grand nombre de papyrus fut récupéré sur des sarcophages trouvés dans un cimetière près de la ville ancienne de Héracléopolis, au sud du Caire. Lors des momifications, les Egyptiens anciens utilisaient, par-dessus les linges dont ils couvraient les momies, plusieurs couches de papyrus provenant des recyclages des bureaux administratifs.

Papyrus d'Ani :

Papyrus d'Ani

Le papyrus d'Ani date de la XVIIIe dynastie. Il provient d'une tombe inconnue (à Thèbe, en 1987) et a été acheté à des marchands égyptiens par le British Museum en 1888. Aucun autre document au nom d'Ani ne nous étant connu, les informations le concernant sont limitées à ce que fournit ce papyrus (son Livre des Mort).

Parèdre :

Terme issu de l'antiquité grecque signifiant littéralement « assis près », « qui est assis à côté de ». Il s'emploie pour qualifier une divinité étant l'opposé d'une autre divinité, souvent d'un autre sexe mais pas toujours, par exemple Amonet est la version féminine de Amon. Dans la mythologie égyptienne, pratiquement toutes les divinités étaient associées par paires. Attention le parèdre d'une divinité n'est pas l'épouse ou l'époux de l'autre divinité (exemple Amonet n'est pas l'épouse d'Amon).

Pectoral :

Le pectoral était un bijoux porté sur la poitrine par les prêtes et les pharaons. Il servait de talisman protecteur pour les vivants et assurait la sauvegarde dans l'au-delà pour les défunts.

Peret :

Deuxième saison de l'année égyptienne. Elle recouvrait la période du reflux (hiver) et était divisée en quatre périodes de 30 jours dont, Tybi (16 nov.-15 déc.), Méchir (16 déc.-14 jan.), Phaménoth (15 jan.-13 fev.), Pharmouthi (14 fev.-15 mar.).

Pétosiris :

Pétosiris fut grand prêtre de Thot à Hermopolis au cours de la seconde moitié du IVè siècle avant J.-C.

Pharaon :

En égyptien Per Aâ signifiait grande maison. Il fut utilisé pour désigner le roi qu'à partir de la XXIIeme Dynastie. Le mot Faraw n'apparaît, quand à lui, pour la première fois que dans une traduction de la Bible commandée par Ptolémée II Philadelphe, qui règna de 283 à 246 avant J.C. Il n'était pas de coutume d'appeler le roi Pharaon, mais Horus selon une titulature du protocole royal qui contenait cinq noms. Ces cinq noms sont les suivants: Le nom d'Horus, en l'honneur du Dieu. Le nom des deux déesses, afin de rappeler Ouadjet, la déesse cobra qui protège le Nord et Nekhbet, la déesse vautour qui veille sur le Sud. Le nom de l'Horus d'or qui évoque la victoire du Dieu sur son oncle Seth. Le nom d'intronisation que précède la mention Roi de la Haute et de la Basse Egypte. Enfin, le nom de naissance précédé du titre Fils de Rê.

Protocole :

Le protocole était l'ensemble des noms du roi lorsque ce dernier accédait au trône. Leur nombre fut fixé à 5 à partir de 2000 av. J.C. : Le nom d'Horus qui identifiait le roi au dieu. Le nom des deux maîtresses qui plaçaient le roi sous la protection de Nékhbet, la déesse vautour, et d'Ouadjet, la déesse cobra (Celui des deux dames). Le nom d'Horus d'or qui symbolisait la victoire du dieu sur Seth (vainqueur sur ses adversaires). Le nom de roi de Haute et de Basse Egypte. Le nom de fils de Rê. (Ce dernier nom le divinisait.)

Pschent :

Pschent

Double couronne formée de la couronne blanche (Hedjet) et de la couronne rouge (Dechret) symbolisant les royaumes unifiés de Haute et de Basse Egypte.

Pyramidion :

Bloc de pierre qui coiffait le sommet de la pyramide.

Qadesh :

Aujourd'hui Tell Nebi Mend, elle est située sur les bords de l'Oronte. Ramsès II y battit les armées du roi hittite Mouwattali.

Ramesseum :

Champollion disait de ce monument: Le Ramesseum est peut-être ce qu'il y a de plus noble et de plus pur à Thèbes. Ce temple funéraire de Ramsès II est l'un des plus beaux châteaux de millions d'année de la nécropole thébaine.

Renpit :

Nom de l'année, elle était réglée par les récoltes d'où sa représentation symbolique par une tige surmontée d'un bourgeon.

Rosette (pierre de) :

Rosette (pierre de)

Pendant 1400 ans personne ne put lire l'écriture des anciens égyptiens. Certains grands esprits scientifiques tentèrent de déchiffrer ces mystérieux signes idéographiques, mais sans résoudre le problème. En 1799, un soldat de l'armée Napoléonienne découvrit à Rosette une pierre de basalte noir contenant un texte rédigé en trois écritures différentes. La partie supérieure comportait des signes hiéroglyphiques, la partie centrale était rédigée en démotique et le bas en grec. Le texte, un édit royal datant du 27 mars en 196 avant J.C. faisait mention des avantages dont bénéficiait Ptolémée V Epiphane sur l'Egypte au moment de son couronnement. La pierre fut confisquée à l'armée française par la marine britannique, mais des copies des trois textes furent mises à la disposition des grands linguistes européens. Jean-François Champollion fut le premier à trouver la clé. Pendant 14 ans, il étudia ces textes, les compara à d'autres et en 1822 annonça, dans une lettre à l'Académie Royale des Inscriptions, qu'il avait découvert le concept de l'écriture hiéroglyphique. La pierre de Rosette venait d'ouvrir les portes de l'égyptologie.

Saisons :

Elles étaient au nombre de 3 : Akhet, Peret, Shémou.

Sarcophage :

Les sarcophages sont des cercueils qui apparurent dès les premières dynasties et qui eurent une importance prépondérente dans l'art des sépultures égyptiennes. Ces coques en bois, en albâtre, en granit ou en or, protégeaient le défunt et étaient décorées de motifs divers et de hiéroglyphes. Au Moyen-Empire, ces textes hiéroglyphiques renfermaient des formules magiques auxquelles furent donné le nom de textes des sarcophages. Au Nouvel Empire, les sarcophages anthropoïdes (à forme humaine) firent leur apparition. A cette époque le défunt est déposé dans un ensemble de plusieurs sarcophages emboités les uns dans les autres, le tout reposant à l'intérieur d'un immense sarcophage de pierre après avoir été richement décoré.

Scarabée :

Scarabée

Le scarabée représente le dieu solaire Khépri dont il porte le nom en égyptien ancien, Khepre. Son caractère sacré remonte au temps les plus reculés de l'histoire égyptienne et servait, sous forme d'amulettes aux pouvoirs magiques, de talisman protecteur.

Sceptres :

Les sceptres sont les symboles de la royauté et de la puissance divine. Les déesses possèdent un sceptre magique, figuré par une tige de papyrus, symbole de leur pouvoir et de leur éternelle jeunesse.

Schiste :

Un schiste est une roche métamorphique d'origine sédimentaire (souvent une argile) qui, sous l'action de la pression et de la température, a acquis un débit régulier en plans parallèles. Par exemple, l'ardoise est une sorte de schiste. Les Egyptiens utilisaient du schiste pour confectionner des palettes (la plus connue est la palette de Narmer), des statues, des ustensiles, etc...

Sem :

Prêtre de haut rang attaché à la ville d'On, ou à Menphis.

Serapeum :

Serapeum

Nom donné au temple de Sérapis à l’époque des Ptolémées. Les serapeums les plus remarquables sont ceux de Saqqarah (celui de la photo ci-dessus) et d’Alexandrie.

Serdab :

D'origine arabe, ce mot désigne la salle qui contient les statues funéraires. Elle est située au sud des mastabas et communique avec la salle d'offrande.

Serekht :

Le serekht était un élément semblable au cartouche dans lequel le nom du roi était inscrit. Il représentait le dessin stylisé du palais avec ses murs et sa porte ou de la tombe royale et comportait, dans son cadre supérieur, le nom du roi. Coiffant l'ensemble, le faucon Horus signifiait l'incarnation du Dieu dans la personne du roi. Le serekht apparut très tôt dans l'histoire de l'Egypte, puisque l'on trouve déjà une représentation sur la palette de Narmer. Son utilisation se perpétua jusqu'à la fin de la IIIeme dynastie quand le roi Houni (-2637-2613) adopta le cartouche.

Shadouf :

Shemou (Chemou) :

Troisième saison de l'année égyptienne. Elle recouvrait la période de la moisson et se divisait en Pachons (16 mars-14 avr.), Payni (15 avr.-14 mai), Epiphi (15 mai-13 juin), Mésori (14 juin-13 juil.).

Sistre :

Sistre

Instrument de musique composé d'un cadre métallique et de tiges de métal mobiles. Symbolisant la joie, il est l'instrument d'Hathor.

Spéos :

Nom grec désignant les temples rupestres d'Egypte.

Sphinx :

« Sphinx » est un mot grec dérivant du sanskrit sthag (en pâli, thak) signifiant « dissimulé », ou du mot Shesepankh en ancien égyptien qui signifie « statue vivante ». Le sphinx est un animal à corps de lion et à tête humaine, il monte la garde aux portes du monde souterrain.

Statue cube :

Statue cube

Représentation d’un personnage assis, inséré dans un cube, dont seuls la tête, les mains et parfois les pieds apparaissent. La plupart des prêtres et des hauts fonctionnaires sont représentés ainsi (pratiquement toujours des hommes et rarement des femmes). Ce sont des statues de temple, déposées dans les sanctuaires pour permettre à la personne représentée de participer au culte quotidien du dieu.

Stèle :

Stèle

Monolithes sur lesquels étaient gravés des hiéroglyphes. Elles pouvaient être funéraires, sous forme de fausses portes que l'on trouvait dans les mastabas et par lesquelles les défunts entraient dans la salle de banquet où les vivants apportaient les offrandes, ou commémoratives lorsqu'elles contenaient des biographies des défunts. Les stèles royales servaient aux décrets, à la relation de faits de guerre ou à marquer les frontières d'un territoire.

Tablettes d'Amarna :

Découvertes en 1887 par des habitants locaux, les tablettes d'Amarna portent le nom du lieu qui les abritaient depuis près de 3500 ans. C'est en effet sur le site de la ville de l'ancienne Egypte, Akhetaton, qui porte aujourd'hui le nom d'El-Amarna que l'on découvrit ces tablettes qui étaient dans leur majorité des lettres envoyées aux Pharaons Aménophis III ainsi qu'à son fils et successeur Akhénaton vers le milieu du 14eme siècle avant J.C. Les expéditeurs de ces lettres étaient les chefs d'états ou diplomates des pays du Proche-Orient comme Babylone, d'Assyrie, du Hatti ou du Mitanni. Ecrites en Akkadien cunéiforme, elles furent déchiffrées avec difficultés car elles contenaient des signes inconnus des spécialistes des dialectes Akkadiens habituels. Depuis lors, de nombreuses traductions ont permis de faire évoluer la compréhension des textes Akkadien.

Talatate :

Bloc de pierre (généralement en grès) de petite taille utilisés dans la construction d'édifices sous Aménophis IV (Akhénaton).. Un talatate mesure idéalement 1 coudée royale de longueur sur ½ coudée de largeur et ½ coudée de hauteur.

Terres noires :

Kémyet ou Kémi dans sa forme tardive, Les plaines inondables de la vallée du Nil.

Terres rouges :

Désheret le désert inculte.

Textes des Pyramides :

Inscriptions couvrant les chambres funéraires des pyramides royales de l’Ancien Empire, les Textes des Pyramides sont les premiers écrits religieux à nous être parvenus. Récités lors de l’enterrement des rois, ils retracent le voyage de Pharaon défunt, assimilé à Osiris dans l’au-delà.

Textes des sarcophages :

Courtes inscriptions apparues sur les parois des sarcophages à la fin de l'Ancien Empire, les Textes des Sarcophages reproduisent certains passages des « Textes des Pyramides » auxquels ont été ajoutés des éléments de croyance locales. Les Textes des Sarcophages sont à l’origine de la plupart des formules du Livre des Morts. Ils regroupent des compositions funéraires donnant des indications sur l'au-delà et précisant ce qui est nécessaire au mort pour y vivre, des formules théologiques et magiques.

Thèbes :

Chef-lieu du nôme du sceptre, aussi appelée Ouaset, Het-Amon (le château d'Amon), Nout-Amon ( la ville d'Amon ) ou aussi No de son nom biblique. Son origine comme capitale remonte à la XIeme dynastie, vers 2150 avant J.C. sous les rois qui portaient le nom d'Antef. Elle fut capitale à plusieurs reprises, mais fut surtout une métropole religieuse grâce au culte du dieu Amon. Les assyriens la saccagèrent deux fois au VIIeme siècle avant J.C. Il en reste les splendeurs que l'on peut admirer aujourd'hui et que l'on connait sous les noms de Karnak et Louxor.

Tit (Noeud d'Isis) :

Amulette protectrice de la déesse Isis. C'est le symbole de la déesse Isis représentant un nœud de ceinture de couleur rouge, contrepartie du pilier Djed.

Uraeus :

Uraeus

Nom grec du cobra porté au front par les dieux à caractère royal. Assimilé à l'oeil de Ré, il protégeait le Roi. Le Cobra était considéré comme le guardien du Pharaon car les anciens Egyptiens croyaient en la vigilance du serpent dont les yeux sont dépourvus de paupières et de ce fait plus en éveil contre le danger.

Vin :

Vin

Le vin, ce nectar plus doux que le miel, est réservé à l'élite de la société égyptienne. Le Delta et le Fayoum sont les deux régions d'Egypte privilégiées où les vignobles peuvent donner un vin de grande qualité. Très tôt, bien avant les grandes périodes dynastiques, le vin est employé aussi bien pour les rites funéraires que pour la consommation alimentaire. C'est sous le Nouvel Empire que ce breuvage d'Horus se répand partout en Egypte et devient plus accessible aux diverses couches de la population. Mais les moins fortunés devaient surtout se contenter de vin de palme ou de dattes.

Vizir :

Jusque sous la IVeme dynastie, le Vizir était un membre de la famille royale. A partir de la Veme le poste reviendra à un noble choisi pour ses capacités à seconder le roi dans sa tâche. On peut considérer le Vizir comme étant un Premier Ministre ou un conseiller personnel du roi, influent, juste, impartial, honnête et responsable, doté d'une forte autorité et qui joua un rôle de premier plan puisqu'il était le chef de l'administration et qu'à ce titre, les gouverneurs de Nomes (Nomarques) aussi bien les paysans lui devaient obéissance. Il avait la plus haute autorité sur le palais, la police ou le trésor ainsi que sur les grands travaux d'architecture ou l'aménagement des nécropoles. Il était « les yeux et les oreilles du roi » et de ce fait dirigeait la justice, levait les impôts aussi bien que les troupes, réglait les successions, s'occupait de religion et d'agriculture. La fonction tomba en désuétude entre l'Ancien et le Moyen-Empire, pendant les périodes troublées, où la fonction était purement honorifique, pour devenir sous le Nouvel-Empire une fonction partagée entre le Vizir du Nord qui avait pour Capitale Thèbes et le Vizir du Sud qui résidait à Memphis.

Westcar :

Ce célèbre papyrus, traduit par Maspero, contient un conte du Moyen Empire. Il fut donné à Lepsius par le Docteur John Lee, qui le détenait lui-même de la famille Westcar, d'où son nom. Le fils de Lepsius le vendit plus tard au Musée de Berlin.

Zir :

Récipient, utilisé par les Égyptiens, dans lequel l'eau gardait toute sa fraîcheur.

Zython :

Zythum :

Le zythum (ou zython) est le nom d'une boisson assez semblable à de la bière que les anciens Égyptiens fabriquaient à partir d'orge germée et fermentée. Cette boisson est également appelé vin d'orge ou boisson pélusienne, du nom de son lieu de fabrication, la ville de Péluse, située entre l'Égypte et la Palestine.

Les photos

Au sommet, Qoubbet el-Hawa : (...) Tombeaux des Princes d'Eléphantine "Qoubbet el-Hawa" (à Assouan) et Mausolée cheikh Hassan Saqada, aménagé au XIXe siècle pour les derviches tourneurs Au sommet de la colline dominant les tombeaux des Nobles, cette modeste sépulture fut édifiée en l'h (...) Lire la suite / Voir l'image

Gardien du temple de Médinet Habou : (...) Temple funéraire de Ramsès III, Thèbes (...) Lire la suite / Voir l'image

Rampes d'accès aux tombeaux : (...) Les hautes falaises qui font face à Assouan, sont criblées de sépultures de princes, de gouverneurs (nomarques), de "gardiens de la Porte du Sud" et d’autres dignitaires de l’antique Abou. Ces tombeaux des nobles dont six se visitent, remontent à l’anc (...) Lire la suite / Voir l'image

Sieste à l'ombre du manège : (...) (Village près de Louxor) 15h00, la chaleur est écrasante. Le propriétaire de ce petit manège fait la sieste couché à même le sol avec deux de ses enfants. Un des deux petit s'est tourné vers moi lorsqu'il a entendu le bruit du déclenchement de l'appareil (...) Lire la suite / Voir l'image

441px-Egypte_louvre_066.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

470px-Green-Head5.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

470px-Green-Head5.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

A Assouan en allant à Elephantine : (...) A Assouan en allant à Elephantine, très beau site archéologique. L'année prochaine avec les enfants à Louxor et Abou Simbel. (...) Lire la suite / Voir l'image

A l’éffigie de la reine : (...) Autrefois, un long dromos reliait les premières terres cultivées à la porte du temple tandis que la première cour abritait un jardin luxurieux où la faune et flore avait été ramenée des diverses expéditions. On doit ce bijou à l’architecte Senmout, cha (...) Lire la suite / Voir l'image

A l’épreuve du temps : (...) Parvenu dans le sanctuaire, il faut imaginer la statue en or d’Amon-Re, et le culte journalier que lui rendaient les prêtres. (...) Lire la suite / Voir l'image

A l’ombre d’une colonne du temple d’Hatchepsout : (...) Ce gardien du temple fait une petite pose à l’ombre d’une colonne. Comprenant une partie souterraine et une superstructure, cet ensemble architectural se classe parmi les plus remarquables de l'Egypte ancienne. (Temple funéraire de la reine Hatchep (...) Lire la suite / Voir l'image

Abou Simbel : (...) Abou Simbel, novembre 2008 (séjour du 9 au 16) Moment très émouvant pour moi, c'est un lieu magique et mon préféré. Ramses II est le plus Grand Pharaon, mon préféré... Je savais que la visite de ce lieu serait émouvant pour moi, mais à ce point, je n'au (...) Lire la suite / Voir l'image

Abou Simbel : (...) Abou Simbel, Octobre 2011!! Mon rêve se réalise et j'ai même versé la petite larme!! Beaucoup d'émotions!! (...) Lire la suite / Voir l'image

abou-simbel-novembre-2008.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

abou-simbel-octobre-2011.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Accéder à l'esplanade : (...) La décoration fut achevée au 1er siècle av J.C, sous le règne de Ptolémée XII Néos Dionysos (Aulète) : On retrouve son cartouche signant les scènes rituelles de massacre des captifs. De chaque coté de l’entrée se dressent deux faucons de granite noir, (...) Lire la suite / Voir l'image

Accéder au musée par l'entrée principale : (...) Le musée est entouré par d'imposante grille, le rendant encore plus impressionnant vue de l'extérieur. Sur le parvis du musée, vous pourrez trouver les vendeurs de hotdogs pour vous rassasiez (mais attention aux oignons!). (...) Lire la suite / Voir l'image

Accessoires de Scribe : (...) Sur cette photo on peut voir une palette de scribe avec ses deux cupules pour l'encre rouge et l'encre noire, et une rainure pour les pinceaux faits de tiges de joncs à l'extrémité assouplie, ainsi qu'un double godet à eau (à gauche) où le scribe trempait (...) Lire la suite / Voir l'image

Akhenaton_Caire.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Akhenaton_louvre.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Allée centrale de douze colonnes : (...) La majestueuse allée centrale de douze colonnes à chapiteaux ouverts qui suit l’axe du temple, élevée très probablement un siècle plus tôt sous le règne d’Aménophis III . (Comme la colonnade dressée par ce même roi à Louxor) (...) Lire la suite / Voir l'image

Allée menant à la cité des dieux : (...) Karnak n’est pas un simple temple, mais un gigantesque complexe dédié à la triade thébaine (Amon, Mout, Khonsou) où s’organisent, dans schéma très complexe, sanctuaire, chapelles, cours, salles, colonnades, pylônes, statues et obélisque. (...) Lire la suite / Voir l'image

Amenhotep II sur son char : (...) Amenhotep II s’exerçant au tir à l’arc. Cette dalle en granit a été retrouvée dans le troisième pylône de Karnak. Haut dignitaire du règne d’Aménophis III, grand vizir et favoris du roi, témoigna aussi de grandes qualités d’architecte en s’imposant co (...) Lire la suite / Voir l'image

Aménophis III et le dieu Sobek : (...) Ici, le roi est représenté dans toute la beauté de sa jeunesse ! (...) Lire la suite / Voir l'image

Ankhnesneferibre, fille du roi Saïte : (...) Ankhnesneferibre, fille d'un des rois Saïte, était la dernière "épouse divine d'Amon". C’est un titre qui impose à son détenteur chasteté mais qui donne aussi une grande influence égale à celle du roi. L’influence est cependant limitée à la région de Th (...) Lire la suite / Voir l'image

Antinous représenté en Osiris : (...) Antinoüs est un jeune homme originaire de Bithynie ayant vécu au IIe siècle ap. J.-C.. Il était l'amant de l'empereur Hadrien et mourrut à l'âge de 18 ans environ, noyé dans le Nil, dans des circonstances qui restent mystérieuses. Divinisé par Hadrien, An (...) Lire la suite / Voir l'image

Anubis dans le temple d'Hatchepsout : (...) Fresque de Anubis se trouvant dans le temple de Hatchepsout. (...) Lire la suite / Voir l'image

Anubis_sculpture.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Août 2012, le Caire : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Appel aux dons : (...) En Angleterre, tous les musées nationaux sont gratuits, le British Museum ne déroge donc pas à cette règle. Vous trouvez dans chaque musée des receptables pour les dons des visiteurs. (...) Lire la suite / Voir l'image

Armes anciennes : (...) Diverses armes employées par les égyptiens : haches, sabres, poignards etc... (...) Lire la suite / Voir l'image

Arrivée au temple de Philae : (...) 2 novembre 2011, arrivée au temple de Philae. (...) Lire la suite / Voir l'image

assouan-septembre-2003.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Au centre, instruments chirurgicaux en bronze : (...) A gauche (de la photo), on peut apercevoir une série d’amulettes en faïence turquoise. Elles sont toutes percées pour pouvoir passer une petite cordelette. (...) Lire la suite / Voir l'image

Au fond, la représentation : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Au pays de Pount : (...) Sur ce mur on voit des navires chargés de marchandises exotiques(bois précieux, myrrhe, encens, or, fourrures...),la faune et la flore de la région,les souverains de Pount. Le mythique pays de Pount s’étendait vraisemblabement de part et d’autre du Bab- (...) Lire la suite / Voir l'image

Au petit matin sur le Nil en direction d'Assouan : (...) Automne 2010...quitter la pluie et le froid et faire le plein de chaleur mais surtout de grandeurs et prouesses architecturaux. Départ de Louxor en direction d'Assouan. Jaunes, ocres tachetés du vert des palmiers et des fleurs aux couleurs fluorescentes. (...) Lire la suite / Voir l'image

Au pied de la falaise : (...) Trois temples funéraires furent bâtis au pied de la falaise de Deir el-Bahari. En Arabe, le mot "Deir" signifie «couvent» et, dans la vallée thébaine, on désigna ainsi tout les emplacements ou furent érigés des couvents coptes. (...) Lire la suite / Voir l'image

Bagues et boucles d’oreille : (...) Les chatons de ces bagues ne sont pas décorés. Le système d’attache fait penser à une boucle d’oreille plutôt qu’à une bague. Elle est ornée d’une croix grecque entourée d’une guirlande de poinçons triangulaires. Ces bijoux datent du 6ème siècle. (...) Lire la suite / Voir l'image

Barques cérémoniales avec leurs rameurs : (...) Cette maquette en bois a été retrouvée dans la tombe d'Amenhotep III. (...) Lire la suite / Voir l'image

Barques cérémoniales avec leurs rameurs : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barques cérémoniales avec leurs rameurs : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barques cérémoniales avec leurs rameurs : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barques cérémoniales avec leurs rameurs : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barques cérémoniales avec leurs rameurs : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barques cérémoniales avec leurs rameurs : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_solaire-Decouverte1.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_solaire-Decouverte1.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_solaire-Decouverte2.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_solaire-Decouverte2.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_solaire-Decouverte3.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_solaire-Decouverte3.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_Solaire.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_Solaire.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_Solaire2.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_Solaire2.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_Solaire3.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_Solaire3.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_Solaire4.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_Solaire4.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_solaire_maquette.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Barque_solaire_maquette.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Basse-cour animalière : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Bateau funéraire de Toutankhamon : (...) Cette barque funéraire provient de la tombe du roi Toutankhamon. Le roi était transporté, après son décès, à Abydos, lieu de culte consacré à Osiris. La Vallée des Rois, qui compte aujourd'hui 62 tombes découvertes, était surnommée jadis les Portes des r (...) Lire la suite / Voir l'image

Bateau funéraire de Toutankhamon : (...) Les égyptiens croyaient que les dieux se déplaçaient presque toujours sur l’eau. Au cours des processions, les prêtres transportaient les statues des divinités dans des barques. « Du Livre des Morts de Khonsouiou» (Nouvel Empire). (...) Lire la suite / Voir l'image

Bâtiments du Musée du Louvre : (...) Vue d'ensemble des bâtiments du musée du Louvre avec au centre, la pyramide. (...) Lire la suite / Voir l'image

Berges du Nil entre Kom Ombo et Assouan : (...) Berges du Nil entre Kom Ombo et Assouan, le 21 septembre 2012 (...) Lire la suite / Voir l'image

Bijoux trouvés dans la tombe de Djehouti : (...) A l'entrée de la tombe de Djehouty, l'équipe espagnole a trouvé 5 boucles d'oreilles en or et 2 bagues en or, qui date du début de la 18e dynastie et qui ont probablement appartenues à Djehouty ou à un membre de sa famille. (...) Lire la suite / Voir l'image

Boite à dès pour jeu du Sénet : (...) Au Nouvel Empire, ce jeu devint la métamorphose des difficultés que devait surmonter le défunt lors de son voyage outre-tombe qui allait le conduire devant le tribunal d’Osiris. C’est ce qui explique que les jeux de Sénet trouvent leur place parmi le mob (...) Lire la suite / Voir l'image

Boucle d'oreille : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Boucliers et porte flèches : (...) Dans le monde antique, l’Egypte était considérée comme le pays le plus pacifique. Ses frontières naturelles, à savoir la première cataracte du Nil à Assouan, les déserts de l’Est et de l’Ouest de la vallée du Nil et la côte méditerranéenne au nord étaient (...) Lire la suite / Voir l'image

Brasero, manche, pince et vase : (...) Ces objets en bronze datent de l'époque ptolémaïque. La pince à offrande, longue, fine, et délicatement décorée de mains, est très rare. Le manche et le brasero ont été retrouvé près l'un de l'autre. L'usage de ce joli petit vase n'est pas connu, sans (...) Lire la suite / Voir l'image

Buste commémoratif d’Amenmosé : (...) Il fit placer le buste dans son tombeau en l'honneur de son père, contemporain de Ramsès II tout comme lui. (...) Lire la suite / Voir l'image

Buste d'Akhenaton : (...) Le pharaon Akhenaton représenté avec ses attributs royaux ; Musée du Caire, Egypte (...) Lire la suite / Voir l'image

Buste de Cléopâtre VII : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Buste de la reine Touya : (...) Visage de la Reine Touya, épouse de Sethy Ier, retrouvé sur un vase canope de sa tombe et exposé au Musée de Louxor. (...) Lire la suite / Voir l'image

Buste de Ramsès II : (...) Avant de devenir Pharaon de toute l'Égypte entre 1279 et 1213, Ramsès II fut régent avec son père Sethi Ier. Il l'accompagna lors des reconquêtes de régions voisines. (...) Lire la suite / Voir l'image

Buste du dieu Nil : (...) Ce buste du dieu Nil en greywacke datant de l'époque romaine (2ème siècle) est une représentation classiquement romaine du dieu-Nil ,Hâpy. Ces statues en pierre sombre égyptienne étaient prisées par une clientèle aisée, venant non seulement du delta du N (...) Lire la suite / Voir l'image

Buste du roi Aménophis II : (...) Buste du roi Amenhotep II portant la double couronne de la Haute et de la Basse-Egypte. Ce buste appartenait primitivement à une statue assise du temple d'Amon Rê à Karnak. (...) Lire la suite / Voir l'image

Carte antique (1) : (...) Carte avec les emplacements de Canope, Ménouthis, Thônis et Héracléion. (par G. Daressy in Revue de l'Egypte ancienne, 1929) (...) Lire la suite / Voir l'image

Carte antique (2) : (...) Carte avec les emplacements de Canope, Ménouthis, Thônis et Héracléion. (par G. Daressy in Revue de l'Egypte ancienne, 1929) (...) Lire la suite / Voir l'image

Cartouche de Mérenptah : (...) Cartouche de Mérenptah sur une colonne. (...) Lire la suite / Voir l'image

Cartouche royal au dessus : (...) SETHNAKHT (Père de Ramsès III) : (1190 à -1187) Sethnakht «Seth et puissant», sans doute un militaire, réussit à prendre la tête du royaume en renversant Iarsou et fondant la XXe dynastie. Durant un règne très court, 3 ans, il réussit à mettre fin à (...) Lire la suite / Voir l'image

Cartouche Royal d’Akhenaton en Granit : (...) Encadrement ovale du nom de couronnement et du nom de naissance des pharaons. Il s'agissait à l'origine d'une corde dont les extrémités nouées sont généralement représentés par un trait horizontal, perpendiculaire à l'ovale. La forme circulaire (ou ova (...) Lire la suite / Voir l'image

Cartouches colorés : (...) Les colonnes atteignant plus de 20 mètres de hauteur, lorsque Champollion entra à Karnak, il se compara à un "lilliputien". (...) Lire la suite / Voir l'image

Casque : (...) Casque en bronze (5° / 4° siècle avant notre ère) de type chalcidien. D’abord fabriqué en Grèce occidentale, ce casque sera par la suite adopté à Athènes. Des sourcils sont estampés sur la calotte. (...) Lire la suite / Voir l'image

Chaouabti de Setau pour l’au-delà : (...) Cette statuette qui tient des outils agraires était destinée à effectuer les travaux des champs pour le compte du défunt dans l'au-delà. Elle a été trouvée dans la tombe 1352 du cimetière de Deir el-Médineh. A la fin du Moyen Empire, les tombes ne possède (...) Lire la suite / Voir l'image

Chaouabtis peints en blanc : (...) Le chapitre 6 du Livre des Morts, souvent partiellement rapporté sur les chaouabtis, contient une formule pour faire qu'un chaouabti exécute les travaux pour quelqu'un dans l'empire des morts : "O ce chaouabti, si je suis appelé, si je suis désigné pou (...) Lire la suite / Voir l'image

Chapelle de Ramsès II : (...) En arrière des deux colosses royaux se dresse un pylône aux faces ornées de scènes rituelles de massacre d’ennemis. Au-delà du pylône ouvre une cour bordée sur trois cotés d’un portique à piliers osiriaques. (...) Lire la suite / Voir l'image

Chapelle d’Anubis : (...) La chapelle conserve de remarquables vestiges de ses couleurs originelles. Il s’agit, comme pour la chapelle d’Hathor à l’autre bout du portique, d’un spéos creusé dans la falaise. (...) Lire la suite / Voir l'image

Chapelle d’Hathor : (...) Elle occupe probablement l’emplacement d’un ancien lieu de culte à la déesse de la montagne thébaine. Sur les murs du temple de Deir el-Bahari, un texte d’une grande poésie, aux termes non équivoques, accompagne les reliefs décrivant la naissance di (...) Lire la suite / Voir l'image

Chapelles funéraires des divines adoratrices : (...) Ces épouses mystiques d'Amon étaient à l'origine des chanteuses sacrées, généralement de jeunes princesses qui devaient rester vierges et pures. Elles occuperont une grande place dans la société égyptienne. La première des chapelles était réservée à A (...) Lire la suite / Voir l'image

Chapiteaux composite : (...) Le chapiteau composite est typique de la période ptolémaïque et des surcharges visuelles de cette époque. Il représente un ensemble de fleurs, de plantes... (...) Lire la suite / Voir l'image

Char de pharaon : (...) Ce char fait partie du célèbre trésor de Toutankhamon. (...) Lire la suite / Voir l'image

Char du pharaon : (...) Ce char fait partie du célèbre trésor de Toutankhamon. (...) Lire la suite / Voir l'image

Château de Millions d'années : (...) Il était appellé autrefois le Château de Millions d'Années du roi Ousimâré (élu-de-Rê), c'est-à-dire Ramsès II, fils de Séti I. (...) Lire la suite / Voir l'image

Chèvres d’un petit village : (...) Photo prise dans le village d'El-Kattara, situé entre Kom Ombo et Assouan. (...) Lire la suite / Voir l'image

Cinq bracelets en or : (...) Cette pièce appartient à une série de cinq bracelets en or, découverts lors des travaux de fouilles du temple de Louxor entre 1966 et 1968. (...) Lire la suite / Voir l'image

Clan de vieux fellahs réunis : (...) Retrouvailles entre amis après une journée de labeur. Tous les villages possèdent un lieu comme celui-ci, où l’on se réunit pour discuter et fumer la chichà (le narguilé égyptien). (...) Lire la suite / Voir l'image

Cleôpâtre et Cesarion : (...) Bas relief du temple de Denderah. (...) Lire la suite / Voir l'image

Clodie et sa maman : (...) Clodie et sa maman lors de la rencontre Rosette du 17 avril 2008. (...) Lire la suite / Voir l'image

Coffre à vases canopes : (...) Les vases canopes appartenaient à un prêtre de Monthou. (...) Lire la suite / Voir l'image

Coffre à vases canopes : (...) Les vases étaient entreposés dans un coffre à proximité du corps momifié afin qu'il puisse reprendre possession de ses organes dans l'Autre Monde. (...) Lire la suite / Voir l'image

Coiffe du roi typiquement Koushite : (...) Piyé, Taharqa, Tanoutamon. Ces noms ne vous disent rien ? Et pourtant, ces rois d'origine nubienne, fils d'Amon, tels qu'ils se définissent après des siècles de colonisation égyptienne,ont régné sur la vallée du Nil de 730 à 653 av.J.C.. Cette couron (...) Lire la suite / Voir l'image

Coiffe du roi typiquement Koushite : (...) Des dizaines de pierres rouges y sont incrustées, ainsi que pierres de couleur turquoise / vert. En 747 av. J.C., des souverains nubiens, profitant de la faiblesse de l'Egypte s'emparent de la terre des pharaons. Pendant un peu moins d'un siècle, cinq r (...) Lire la suite / Voir l'image

Colliers de perles et pierres colorées : (...) Entre les rangées de colliers, se trouve une statuette en terre cuite d’une jeune fille. Sous les colliers, on peut apercevoir des portes miroirs en bronze. Il y a également un manche en ivoire. (...) Lire la suite / Voir l'image

Colonnade dans la première cour : (...) Ramsès III, qui se voulait l'héritier et le fils spirituel du grand Ramsès II, renforcera le pouvoir des prêtres et établira un recensement des temples construits en Egypte. Au plan militaire, il dotera le pays d'une flotte de navires de guerre chargée (...) Lire la suite / Voir l'image

Colonne d’Hathor : (...) Le temple de la reine Hatshepsout est, de loin le mieux conservé : Du temple de Mountouhotep 1er, érigé au nouvel empire, il ne reste que quelques vestiges, et il faut de l’imagination pour reconstituer celui de Thoutmosis III, qui devait pourtant domine (...) Lire la suite / Voir l'image

Colonnes aux représentations d’Horus : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Colonnes colorées : (...) Ramsès III épouse Isis qui est d'origine Asiatique. De leur union naîtra le futur Ramsès IV. Le clergé d'Amon lui est toujours en pleine expansion sous le contrôle de Bakenkhonsou, le grand prêtre d'Amon. Leur pouvoir sera telle qu'à la fin de l'époqu (...) Lire la suite / Voir l'image

Colonnes de la 1ère salle hypostyle : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Colonnes en grès et reliefs peints : (...) À la fin du IIIe millénaire av. J.-C., le palais était devenu un complexe temple-palais. Et au IIe millénaire, on y ajouta une salle hypostyle aux colonnes gigantesques qui menait à la salle du trône. La salle hypostyle a un toit central plus élevé qu (...) Lire la suite / Voir l'image

Colossale champ de ruines : (...) Ce champ de ruines d'environ 130 hectares, dont le temple proprement dit occupe à peine un dixième de cette surface, est l'un des plus grands ensembles sacrés au monde. (...) Lire la suite / Voir l'image

Colosse de Séthi II : (...) Colosse de Séthi II (ou Sethy II) retrouvé à Karnak, daté du Nouvel Empire, XIXème dynastie (de 1200 à 1194 avant J.-C.). (...) Lire la suite / Voir l'image

Compagnie de guerriers nubiens armés : (...) Depuis le moyen empire, des textes nous indiquent que dans l'armée égyptienne, les nubiens combattaient côte à côte avec les Égyptiens. Dans le moyen empire, nous trouvons les nubiens représentés dans l'infanterie militaire, comme vu ici sur ce mod (...) Lire la suite / Voir l'image

Complexe funéraire des ouvriers : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Coptic Orthodox Archbishoptic Church of Giza - Le Caire : (...) 5 voyages en Egypte (11/2011,12/2011,01/2012,04/2012 et 07/2012). Difficile de décrire toutes les beautés et tout le vécu de ce pays avec 1 photo. Mais celle-ci résume tout notre bonheur, le mariage de notre fille le 17/04/2012 at the Coptic Orthodox Arch (...) Lire la suite / Voir l'image

Côté du premier pylône : (...) Le temple de Ramsès III s'inscrit dans une enceinte de briques crues de 310 mètres de longueur sur 220 mètres de largeur, haute de 18 mètres et épaisse de 10,50 mètres. Sa masse principale s'inscrit dans une enceinte rectangulaire de briques crues de 1 (...) Lire la suite / Voir l'image

Coucher de soleil sur le Nil millénaire : (...) Louxor 2001, coucher de soleil sur le Nil millénaire et sur quelques felouques. Douceur de vivre et couleurs d'Egypte ... D'autres photos de mes voyages au pays des Pharaons sont accessibles sur ma page, dans l'album "au fil du Nil" : https://www.faceb (...) Lire la suite / Voir l'image

Couloir extérieur : (...) Courant sur trois cotés entre l’enceinte extérieure et les murs du temple,il est bordé de scènes gravées, certaines d’un exceptionnel intérêt. (...) Lire la suite / Voir l'image

Couloir obscure : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Cour intérieure de fellah : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Cour précédant la salle hypostyle : (...) La cour la plus vaste de tous les temples de la vallée du Nil, fut réaménagée par Chéchonq 1er (945-924), fondateur de la XXII ème dynastie. L’espace ouvert qui précédait le temple ramesside fut clos d’un mur doublé, au nord et au sud, par un porti (...) Lire la suite / Voir l'image

Couvercle de sarcophage : (...) Couvercle du sarcophage du roi Antef V, datant de la Seconde Période Intermédiaire, XVIIème dynastie (environ 1650 avant J.-C.). Le roi porte le némès et semble être entouré d'un linceul enveloppé de deux grandes ailes. (...) Lire la suite / Voir l'image

Couvercle d’un vase canope de la reine Thuya : (...) Cette pièce (en calcite) est le couvercle d’un vase canope, de la grande épouse royale de Seti 1er, et mère de Ramsès II. (...) Lire la suite / Voir l'image

Couvercle d’un vase canope de la reine Thuya : (...) Cette pièce (en calcite) est le couvercle d’un vase canope, de la grande épouse royale de Seti 1er, et mère de Ramsès II. (...) Lire la suite / Voir l'image

crepuscule-pharaon.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

crepuscule-pharaon.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

crepuscule-pharaons-1.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

crepuscule-pharaons-1.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

crepuscule-pharaons-2.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

crepuscule-pharaons-2.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

crepuscule-pharaons-3.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

crepuscule-pharaons-3.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

crepuscule-pharaons-4.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

crepuscule-pharaons-4.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Crocodiles du Nil : (...) Crocodiles se prélassant au soleil à la ferme des crocodiles en Afrique du Sud. Le crocodile du Nil ne se trouve pas que dans le Nil mais dans de nombreuses régions d'Afrique (à l'exception de l'Afrique du Nord, de Madagascar, des Seychelles et des Comor (...) Lire la suite / Voir l'image

Crocodilo-sphinx hiéracocéphale : (...) Cette statue du 7° ou 6° siècle avant notre ère est en granit noir. La fonction protectrice de cette divinité et sa puissance sont assurées par une étonnante conjonction d’animaux : faucon céleste, lion terrestre et crocodile aquatique. (...) Lire la suite / Voir l'image

croisiere-assouan-2010.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Déchets d'orfèvreries : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Déchiffrer les hiéroglyphes : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Déesse à tête de lionne Sekhmet : (...) Le pharaon Aménophis III, de faible constitution, fit ériger à Karnak plus de 600 statues plus grandes que nature de la redoutable déesse. Le cercle solaire sur la tête indique le pouvoir magique de la déesse. Cette statue en granit noir provient du t (...) Lire la suite / Voir l'image

Déesse à tête de lionne Sekhmet : (...) Le pharaon Aménophis III, de faible constitution, fit ériger à Karnak plus de 600 statues plus grandes que nature de la redoutable déesse. Le cercle solaire sur la tête indique le pouvoir magique de la déesse. Cette statue en granit noir provient du t (...) Lire la suite / Voir l'image

Déjà, de la pâte colorée : (...) Des pâtes colorées étaient utilisées afin de remplir les espaces dans le dessin. L’artiste égyptien se servait souvent de matériaux qui permettaient de fixer les couleurs et donc, d’en prolonger l’éclat (...) Lire la suite / Voir l'image

Depuis le lac sacré : (...) Le temple d’Amon-Rê et le lac sacré : C’est dans ses eaux que les prêtres faisaient leurs ablutions. Relié au Nil, il servait au transport des barques sacrées lors des fêtes processionnelles! (...) Lire la suite / Voir l'image

Des arcs et des flèche : (...) Ces arcs et ces flèches de roseau proviennent de la tombe de Toutankhamon, Thoutmosis III ou IV, et de diverses sépultures faisant partie du mobilier funéraire dans la nécropole thébaine. Parmi ces objets artisanaux, on trouve notamment des épées, (...) Lire la suite / Voir l'image

Des travailleurs transportant des pierres : (...) Des travailleurs égyptiens transportant hors du site des fouilles des rochers. (...) Lire la suite / Voir l'image

Détail du sarcophage de Isisnofret (1) : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Détail du sarcophage de Isisnofret (2) : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Détail du sarcophage de Isisnofret (3) : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Deux fois Hathor : (...) Le therme "hathorique" : se réfère à la déesse et désigne essentiellement les colonnes, les pilastres ou les chapiteaux couronnée de son visage sur les deux faces, eux-mêmes surmontés d'une représentation rectangulaire du sistre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Deux paires de sandales : (...) Colection du roi Toutankhamon. (...) Lire la suite / Voir l'image

Deux sarcophages : (...) Ces momies, dont certaines dans six sarcophages en bois et pierre, ont été trouvées à Gisr al-Moudir, à l'ouest de la pyramide à degrés du roi Djoser. Cette pyramide est daté de la VIème dynastie, elle remonte donc à environ 4.300 ans. (...) Lire la suite / Voir l'image

Dieu Amon et sa femme, la déesse Mout : (...) Cette statue en granit représente le dieu Amon et sa femme la déesse Mout, sur le trône de Seti 1er. Elle provient du temple de Karnak. (...) Lire la suite / Voir l'image

Dieu lunaire à forme d’Ibis ou de Babouin : (...) Cette statue n’est pas à côté de celle du scarabée mais elles sont liées car proviennent toutes les deux d'Abou Simbel. Elle avait d'abord échoué au musée du Caire, lors du déplacement des temples de Nubie. (...) Lire la suite / Voir l'image

Dieu Min au Louvre : (...) Sully Rez-de-chaussée Les dieux et la magie Salle 18 Musée du Louvre, Paris (...) Lire la suite / Voir l'image

Dinard omeyade : (...) Dinard omeyade de l'époque islamique (Hisham 729/730). A l'avers : "Il n'y a que Dieu, il est unique, il n'a pas d'associé". Au revers : "Dieu est unique, Dieu est éternel, il n'a pas engendré et il n'a pas été engendré". (...) Lire la suite / Voir l'image

Divers objets de vitrines : (...) - Petits pots à fare en bronze. - Chaouabtis peint en blanc. - Petite satute de pharaon en turquoise. - Faience Slabti. (...) Lire la suite / Voir l'image

Dog_mummies_at_the_Louvre_museum.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Dos du sarcophage du barbier d'Amon : (...) Vue de dos du cartonnage du barbier d'Amon, Ankhpakhéred, daté de la XXIIème dynastie, Troisième Période Intermédiaire (environ 800 avant J.-C.). On y trouve une représentation du pilier djed, symbolisant la colonne vertébrale d'Osiris. (...) Lire la suite / Voir l'image

Double collier de perles d’or pour le dignitaire : (...) Le collier en or porté autour du cou était réservé aux soldats et courtisans qui avaient fait preuve d'une exceptionnelle loyauté à l'égard du pharaon. (...) Lire la suite / Voir l'image

Double collier de perles d’or pour le dignitaire : (...) Le personnage porte un double collier de perles d’or. « L’or de l’honneur » par lequel le roi distinguait l’un de ses serviteurs pour les services rendus. (...) Lire la suite / Voir l'image

Double collier de perles d’or pour le dignitaire : (...) Les traits du visage ainsi que les couleurs sont exceptionnelles ! Le collier «Shebiou», est l’or de la récompense. (...) Lire la suite / Voir l'image

edfou-septembre-2011.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-001.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-002.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-003.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-004.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-005.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-006.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-007.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-008.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-009.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-010.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-011.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-012.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-013.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-014.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-015.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-016.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-017.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-018.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-019.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-020.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-021.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-022.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-023.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-024.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-025.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-025a.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-026.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-027.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-028.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-029.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-030.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-031.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-032.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-033.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-034.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-035.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-036.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-037.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-038.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-039.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-040.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-041.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-042.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-043.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-044.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-045.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-046.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-047.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-048.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-049.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-050.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-051.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-052.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-053.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-054.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-055.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-056.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-057.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-058.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-059.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egypte-tresors-engloutis-egyptos-rosette-060.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Egypte_louvre_012.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Egypte_louvre_028.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Egypte_louvre_049_stele.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Egypte_louvre_058.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Egypte_louvre_062_offrande.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Egypte_louvre_227_statue.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Egypte_louvre_249_palette.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Egypte_louvre_285_scribe.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Egypte_louvre_triade.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

egyptolouvreDPPIMGcopie8246.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Elements de chambres funéraires : (...) A gauche, liste d'offrande provenant de la tombe de Rahotep. Au milieu, niche provenant de la tombe de Beteti. A gauche, bas relief représentant le mort et des offrandes, et en haut un architrave gravé de prière pour bénir les offrandes, trouvés dans la t (...) Lire la suite / Voir l'image

elephantine-croisiere-2004.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

En granite rose : (...) La reine Hatshepsout fit dresser deux obélisques pour son jubilé, en l’an 15-16 de son règne. C’est elle, qui transforma cette pièce en cour étroite pour y ériger deux magnifiques obélisques de granite rose (celui-ci est un des deux, l’autre est à terr (...) Lire la suite / Voir l'image

Entre les pattes, pharaon : (...) Les égyptologues appellent «Criocéphal», ces sphinx à tete de belier. Chargés de protéger le parcours des barques sacrées, ils tiennent entre leurs pattes une effigie de pharaon (ici Ramsès II). (...) Lire la suite / Voir l'image

Entrée de l'exposition : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Entrée de la salle du temple : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Entrée des tombes des ouvriers : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Entrée du musée gardée par les lions : (...) Voici le logo du British Museum, le lion protecteur du savoir... (...) Lire la suite / Voir l'image

Entrée du temple par le 1er Pylône : (...) On accède au temple par une tribune surélevée, qui donnait autrefois dans un petit bassin rectangulaire relié au Nil par un canal. Le 1er pylône ne comporte pas d’inscription.Resté inachevé et attribué à Nectanebo 1er, ce pylône, le plus élevé de tou (...) Lire la suite / Voir l'image

Entrée du tombeau de Sennedjem : (...) Entrée restaurée du tombeau de Sennedjem. (...) Lire la suite / Voir l'image

Entrée protégée par des statues du faucon Horus : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Entrelacés : (...) La chapelle dédiée à Rê présente une des plus jolies scènes de cet ensemble : Hathor, la déesse nourricière, maîtresse de la danse et de la musique, enlace le roi dans un geste protecteur. (...) Lire la suite / Voir l'image

Epoque Ramesside : (...) Pendant les trois premiers règnes des Ramessides, les sculpteurs continuent à fabriquer des figurines, en bois d'hommes et de femmes en costume de leur époque. Les statuettes de femmes sont vêtues élégamment de robes plissées. Les hommes ont, soit la tê (...) Lire la suite / Voir l'image

Escalier de pierres déjà moderne : (...) L’île d'Éléphantine, célèbre pour ses carrières de granit, en face de la ville moderne d'Assouan. La nécropole comporte surtout des tombes rupestre sculptées et peintes de la fin de l'Ancien et du Moyen Empire. Ces tombes furent creusées pour abriter l (...) Lire la suite / Voir l'image

Escalier près d'Eléphantine : (...) Cette cité correspond à la ville de l'éléphant, Abou. L'étude de nombreux textes permet d'imaginer qu'elle était un centre de commerce de l'ivoire originaire d'Afrique bien après que les éléphants eurent disparus de la vallée du Nil. L'île d'Eléphantin (...) Lire la suite / Voir l'image

esna-decembre-2012.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Etude des textes : (...) L’étude des textes gravés sur les parois d’Edfou fut, pour les spécialistes, riche d’enseignements sur les liturgies quotidiennes et le déroulement du calendrier religieux. (...) Lire la suite / Voir l'image

Façade du mol sud : (...) Sur la façade du intérieur du môl sud (à droite, en entrant), les amas de briques crues sont les vestiges d’échafaudages. Remarquez sur la face extérieure les redents, destinés à recevoir les mats portes oriflammes, et, en passant la porte, en haut à (...) Lire la suite / Voir l'image

Façade peinte du pèlerinage à la mecque : (...) De retour de la mecque, le pèlerin de Haute Egypte décore les murs de sa maison de scènes religieuses ou de scène évoquant son voyage. (...) Lire la suite / Voir l'image

Face extérieure : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Famille Akhenaton : (...) Akhenaton et Néfertiti en compagnie de leurs filles, sous la protection du dieu solaire Aton ; Musée du Caire, Egypte. (...) Lire la suite / Voir l'image

Fausse porte de Beteti : (...) La statue dans la niche représente la mort émergeant de la chambre funéraire pour se diriger vers la chapelle pour y recevoir les offrandes. A l'origine la statue et la niche étaient entièrement décorées de peinture. Cette niche date de la 5ème dynastie ( (...) Lire la suite / Voir l'image

Felouque sur le Nil près d'Assouan : (...) Assouan 2010. Retour à la felouque après une promenade en dromadaire depuis les tombeaux des nobles jusqu'au monastère St Siméon. (...) Lire la suite / Voir l'image

Fenêtres sur cour : (...) Entre la première rangée de colonnes et la seconde, on voit les vestiges de claustra des fenêtres, qui diffusaient la lumière au centre, tandis que les bas cotés restaient dans la pénombre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Figurines miniatures : (...) Figurines de cire du tombeau de Ramsès XI. (...) Lire la suite / Voir l'image

Forteresse de Shâlî illuminé de nuit : (...) Forteresse de Shâlî illuminé de nuit et dominant la ville de Siwa (...) Lire la suite / Voir l'image

Fragment de la liste des rois d'Abydos : (...) Cette liste des rois date de la 19ème dynastie et a été retrouvée dans le temple de Ramsès 2 à Abydos. Connue sous le nom de table d'Abydos présente des cartouches de 76 rois ayant précédé Séthi Ier. Sur cette liste manque les noms des rois Akhenaton, Hat (...) Lire la suite / Voir l'image

Fragment de socle avec pied : (...) Ce fragment de socle en granit gris date de l'époque ptolémaïque ou romaine. On peut observer que les artistes essayaient de reproduire le corps humain avec une très grande minutie : épaisseur, articulations, ongles, etc... sont représentés. (...) Lire la suite / Voir l'image

Fresque du Christ en majesté entouré des apôtres : (...) Actuellement, le terme copte désigne l'Église Orthodoxe d'Égypte et la langue liturgique associée. Cette langue n'est pratiqué qu'à l'occasion des cérémonies religieuses. La tradition fait remonter l'enseignement copte à Saint Marc, l'un des quatre évangé (...) Lire la suite / Voir l'image

Fresque murale : (...) Fresque murale d'El-Amanara représentant deux filles d'Akhenaton ; Ashmolean Museum, Oxford (...) Lire la suite / Voir l'image

Fûts de colonne sculptés : (...) Une suite de salles à gauche de la seconde salle hypostyle, appelées "salles osiriennes". Les thèmes sont tirés du livre des morts. Pharaon laboure la terre dans les "Sekhet Iarou" (champs des roseaux). En haut à droite, un grand plat contenant un tas (...) Lire la suite / Voir l'image

Gardien à l’ombre d’un palmier à Karnak : (...) Thèbes Ouest, Temple de Karnak (...) Lire la suite / Voir l'image

Gardien de Philae : (...) Philae est le plus méridional des sites construits à l’époque ptolémaïque. L'aura majestueuse et romantique qui entoure le complexe du temple d'Isis, sur l'île de Philae, a attiré des pèlerins des milliers d'années durant. (...) Lire la suite / Voir l'image

Gardien d’une tombe en restauration dans la Vallée des Rois : (...) Les pharaons étaient parfois enterrés à 100 mètres sous terre. L’emplacement et la décoration des tombes étaient décidés par les prêtres. Le pharaon lui même ignorait ces informations. (...) Lire la suite / Voir l'image

Gardien entre le lac sacré et le temple d’Amon Rê : (...) C’est dans ses eaux que les prêtres faisaient leurs ablutions. Relié au Nil, il servait au transport des barques sacrées lors des fêtes processionnelles. Le lac était considéré comme la résurgence de Noum,l’océan primordial. Thèbes Ouest, Temple (...) Lire la suite / Voir l'image

Gardien pensif du temple d’Edfou : (...) Ultime tentative égyptienne d'architecture monumentale, il domine Edfou, sur la rive occidentale du Nil, à 53 km au sud d'Esna, tandis que les bâtiments plus modestes se serrent à l'intérieur des remparts. (Temple d'Edfou) (...) Lire la suite / Voir l'image

Gardien qui change de cour dans le temple d’Amon à Karnak : (...) Ce sanctuaire est l’œuvre de plusieurs pharaons qui, de Sésostris 1er à Nectanebo 1er, se sont succédés sur plus de XX siècles . Thèbes Ouest, Temple de Karnak (...) Lire la suite / Voir l'image

Gardien se repose au pied d’une colonne : (...) A l'origine, la profusion d'arbres et de plantes exotiques, les massifs et la majestueuse avenue des Sphinx devaient lui conférer un caractère plus impressionnant encore. (Temple funéraire de la reine Hatchepsout à Deir el-Bahari, Thèbes Ouest) (...) Lire la suite / Voir l'image

Gardiens de la salle hypostyle du temple d’Isis à Philae : (...) Philae fut le dernier temple païen qui continua à fonctionner en Egypte bien après l’arrivée des premiers chrétiens, jusqu’au VI ème siècle de notre ère, sous le règne de Justinien. (...) Lire la suite / Voir l'image

Gravures dans la pierre pour l’éternité : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Haches et armes de guerres : (...) Avant le Nouvel Empire, les types d'armes ainsi que leurs formes étaient limités. Souvent, il s'agissait de bâtons, de couteaux, de dagues, de haches, d'arcs simples, de flèches et de lances. Toutes ces armes étaient fabriquées en bois, en cuivre et en si (...) Lire la suite / Voir l'image

Harpe ancienne : (...) Harpe Triangulaire datant du Nouvel Empire. Il s'agissait là d'un des instruments préférés des anciens égyptiens. (...) Lire la suite / Voir l'image

Hathor surmonté d’un chapiteau : (...) Une colonne de la chapelle d’Hathor, surmontée d’un chapiteau aux traits de la déesse. Celle-ci est reconnaissable à ses cornes de vache et à son sistre, une chapelle encadre deux cobras (Uræus, symbole à caractère royal). (...) Lire la suite / Voir l'image

Hatshepsout représentée en femme : (...) Ici, la reine Hatshepsout est représentée en femme et accompagne Thoutmosis II. Elle est donc dans un rôle de grande épouse royale et non pas de roi. (...) Lire la suite / Voir l'image

Haute statue de Ramsès II : (...) Cette statue de Ramsès II, d’environ 8 mètres de hauteur, se tenait avec d’autres devant des piliers dans la colonnade couverte du temple de Garf Hussein. Setau, le vice roi de Koush, a construit ce temple pour Ramsès II et a projeté la conception intér (...) Lire la suite / Voir l'image

Haute statue de Ramsès II : (...) Cette statue de Ramsès II, d’environ 8 mètres de hauteur, se tenait avec d’autres devant des piliers dans la colonnade couverte du temple de Garf Hussein. Setau, le vice roi de Koush, a construit ce temple pour Ramsès II et a projeté la conception inté (...) Lire la suite / Voir l'image

Haute statue de Ramsès II : (...) Cette statue de Ramsès II, d’environ 8 mètres de hauteur, se tenait avec d’autres devant des piliers dans la colonnade couverte du temple de Garf Hussein. Setau, le vice roi de Koush, a construit ce temple pour Ramsès II et a projeté la conception inté (...) Lire la suite / Voir l'image

Haute statue de Ramsès II : (...) Cette statue de Ramsès II, d’environ 8 mètres de hauteur, se tenait avec d’autres devant des piliers dans la colonnade couverte du temple de Garf Hussein. Setau, le vice roi de Koush, a construit ce temple pour Ramsès II et a projeté la conception inté (...) Lire la suite / Voir l'image

Haute statue de Ramsès II : (...) Ramsès II a construit 6 temples en Nubie et a régné pendant 67 années. Il est mort à l’âge de 80 ans environ et sa momie est maintenant exposée dans le musée du Caire. (...) Lire la suite / Voir l'image

Hérychef (Harsaphes) : (...) Croquis du dieu Hérychef avec ses différents attributs. (...) Lire la suite / Voir l'image

Hiéroglyphes au soleil : (...) C’est l’expédition de Bonaparte qui fait redécouvrir les splendeurs des pharaons, grâce à la publication de : « La description de l’Egypte ». Cette œuvre monumentale présente les premières restitutions architecturales des monuments de Karnak, réalisées (...) Lire la suite / Voir l'image

Hiéroglyphes bien gravés : (...) Parmi les hiéroglyphes profondément gravés, on peut encore lire le cartouche d’Hatshepsout, qui a survécu au martelage systématique du nom de la reine après sa disparition. (...) Lire la suite / Voir l'image

Hièroglyphes et pharaon : (...) Après le Nouvel Empire, pendant les périodes d'invasions et de troubles sociaux, la zone de Thèbes-Ouest devint peu sûre. Des brigands la sillonnèrent en bandes armées dont certaines subsistèrent jusqu'au XXème siècle ap. J.-C. Medinet-Habou devint un (...) Lire la suite / Voir l'image

Horemakhet, fils de Shabaka : (...) Statue en quartzite de Horemakhet (XXVème dynastie), fils de Shabaka et haut prêtre d'Amun dans Thèbes pendant le règne de son père et deux de ses successeurs. La sculpture est purement égyptienne à l’exception des lignes qui sont typiquement Kous (...) Lire la suite / Voir l'image

Horemheb devant Amon : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Horemheb devant Amon : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Horus : (...) Fragment d'un bas-relief représentant le dieu Horus. (...) Lire la suite / Voir l'image

Horus derrière la grille : (...) L’abondante documentation gravée sur les murs du temple rend compte du calendrier des fêtes en l’honneur du dieu faucon Edfou. Les spécialistes en ont recensées une quarantaine, parmi lesquelles quatre revêtent une solennité particulière et font l’objet d (...) Lire la suite / Voir l'image

Hypostyle de Dendérah : (...) Ihet: Il est le fils d’Horus de Behedét et d’Hathor, né dans le mammisi de Denderah. Le Mammisi ou la Maison de naissance est le sanctuaire dédié aux naissances sacrées. On y célébrait le mystère de la conception du divin enfant, Ihy. Son nom est rar (...) Lire la suite / Voir l'image

Ilahun2.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Illahun1.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Illahun3.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Images animées de l'intérieur : (...) Au point d'arrivée de la route qui mène à Medinet Habou correspondait un débarcadère, marquant le terme d'un canal qui reliait le Nil au temple. Ce dispositif, classique en Égypte, facilitait l'apport des matériaux de construction, et permettait aux pro (...) Lire la suite / Voir l'image

Images encore présentes : (...) Après la mort de la reine Hatshepsout, en 1484 av J.C, Thoutmosis III prendra soin d’effacer toute trace de celle qui l’avait écarté du pouvoir. Ainsi, il martèle images et cartouches dans le temple funéraire d’Hatshepsout, les remplaçant quelque fois p (...) Lire la suite / Voir l'image

Intérieur de la tombe d'Amenhotep : (...) La tombe encombrée de débris, telle qu'elle a été redécouverte. Les fouilles de l'équipe belge ont montré qu'un moine copte l'avait utilisée au huitième siècle comme lieu d'ermitage. Découverte dans les années 1880, elle fut aussi pillée puis ensevelie et (...) Lire la suite / Voir l'image

Intérieur droit du portique de la terrasse intermédiaire : (...) En effet, il y avait face à ces colonnes, un grand jardin planté d’essences odorantes (parmi lesquelles les arbres à encens du pays de Pount). Les archéologues en ont découvert quelques souches que l’on peut voir sur place. (...) Lire la suite / Voir l'image

Intérieur gauche du portique de la terrasse intermédiaire : (...) La première terrasse : Bordé primitivement d’un mur blanc, ce vaste espace servait de cour d’honneur et de parterre de verdure aux monuments de la reine. (...) Lire la suite / Voir l'image

Ipet Sout : (...) Karnak était appelé «pr Imn» ce qui signifie la «demeure d'Amon». Par la suite, on lui donna le nom de «Ipet Sout» qui peut être traduit par : «la plus vénérée des places». (...) Lire la suite / Voir l'image

Isis et Horus : (...) Statuette représentant, sous forme humaine, la déesse Isis allaitant l'enfant Horus. (...) Lire la suite / Voir l'image

Isisnofret1.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Isisnofret2.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Isisnofret3.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Jarre : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Jeu de Sénet d’un roi Koushite : (...) Cet ancêtre égyptien du jeu de dames est connu depuis l’ancien empire. Deux joueurs s’affrontaient autour d’un plateau de 30 cases, disposées en trois rangées. Chacun à son tour, ils avançaient les pièces du nombre de cases obtenu par le lancement d’oss (...) Lire la suite / Voir l'image

Jeux situés entre la poubelle et le transformateur électrique : (...) (Village près d'Assouan) Dans l'antiquité, les Egyptiens se divertissaient en faisant du sport et en jouant à des jeux comme le Senet. Quand ils allaient à la chasse, ils conduisaient des chars et utilisaient des boomerangs, des épées, des couteaux, (...) Lire la suite / Voir l'image

Joyau du temple : (...) La grande salle hypostyle et sa foret de 134 colonnes papyriformes qui soutenaient un plafond décoré d’un ciel étoilé, situé à 25 mètres de hauteur. Superficie de la salle hypostyle : 6000 m². (...) Lire la suite / Voir l'image

Kiosque de Taharqa : (...) La colonne de Taharqa , haute de 21 mètres, appartenait à une colonnade érigée au VII éme siècle avant J.C. Taharqa était un pharaon éthiopien de la XXV ème dynastie. (...) Lire la suite / Voir l'image

kom-ombo-septembre-2012.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

L'apprentie batelier sur le Nil : (...) Fille de bateliers depuis plusieurs générations je souhaitais absolument rencontrer le commandant de notre bateau de croisière...Il m'a fallut une autorisation spécial... Et là ! ce fût la séquence "émotion" car j'ai eu le privilège de passer plus d'une h (...) Lire la suite / Voir l'image

L'entrée principale sur Great Russell Square : (...) Le British Museum est un des musée les plus visité de Londres : en moyenne 5 millions de visiteurs le visite tous les ans. (...) Lire la suite / Voir l'image

La balançoire est repeinte : (...) (Village près d'Esna) Divertissement en Égypte ancienne : On a retrouvé des reproductions d'articles ménagers, de jeux, de jouets et de dessins qui nous donnent une idée précise de la vie quotidienne et des divertissements dans l'Egypte ancienne. (...) Lire la suite / Voir l'image

La déesse Nout : (...) La déesse Nout sur le plafond de la nouvelle chambre funéraire découverte dans la tombe de Djehouty (TT11). (...) Lire la suite / Voir l'image

La figuration du dieu : (...) Le naos des Décades mesurait 1,78 m de haut. Il abritait une statue de Shou d’environ 30 cm. Cette divinité personnifie l’atmosphère gazeuse située par les Egyptiens entre le ciel et la terre. Elle est représentée sous la forme d’un lion, tel qu’il est fi (...) Lire la suite / Voir l'image

La fonction du Ramesseum : (...) Au Nouvel Empire il n' y a plus de temple funéraire mais des temples de millions d'années. Un temple de million d'année, comme le temple funéaire, est pour le ka et le ba du pharaon mais est en service pendant le vivant du pharaon et après sa mort. C'es (...) Lire la suite / Voir l'image

La grande cour, tôt le matin : (...) La grande cour, le plus vaste espace du temple est entourée par une colonnade à chapiteaux papyriformes et de quelques béliers, vestiges de la partie du dromos qui fut supprimée lors de la construction de cette cour. (...) Lire la suite / Voir l'image

La lumière éclaire le naos : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

La lumière passe : (...) Medinet-Habou fut bâti sur un territoire sacré entre tous, « la butte de Djémê » où furent enterrés les huit dieux primordiaux qui existèrent avant la création du monde, sous la forme de quatre couples de grenouilles et de serpents. Après avoir préparé le (...) Lire la suite / Voir l'image

La mort de Cléopâtre : (...) La mort de Cléopâtre, de Reginald Arthur (1892). (...) Lire la suite / Voir l'image

La Saqia : (...) Apparue sur les bords du Nil sous les perse ou les romains, la Saqia assure une véritable irrigation pérenne. (...) Lire la suite / Voir l'image

La stèle de Nectanébo Ier : (...) Cette stèle de granit est l’une des trouvailles extraordinaires faites sur le site du temple d’Héracléion. Elle est la jumelle d’une autre stèle découverte il y a plus d’un siècle à Naucratis, presque identique dans sa forme et son contenu. (...) Lire la suite / Voir l'image

La stèle de Nectanébo Ier (gros plan) : (...) Cette stèle de granit est l’une des trouvailles extraordinaires faites sur le site du temple d’Héracléion. Elle est la jumelle d’une autre stèle découverte il y a plus d’un siècle à Naucratis, presque identique dans sa forme et son contenu. (...) Lire la suite / Voir l'image

La stèle de Ptolémée VIII Evergète II : (...) Cette gigantesque stèle fut trouvée à 150 m des colosses, au nord du temple. Ce monument est l’une des surprenantes découvertes faites sur le site d’Héracléion, par son aspect et son contenu, il constitue un bel exemple de la politique religieuse menée pa (...) Lire la suite / Voir l'image

La stèle de Ptolémée VIII Evergète II (détail) : (...) Cette gigantesque stèle fut trouvée à 150 m des colosses, au nord du temple. Ce monument est l’une des surprenantes découvertes faites sur le site d’Héracléion, par son aspect et son contenu, il constitue un bel exemple de la politique religieuse menée pa (...) Lire la suite / Voir l'image

Labourer, fertiliser : (...) Les labours se font généralement à l’araire tiré par des bœufs, et la récolte s’effectue encore à la faucille. (...) Lire la suite / Voir l'image

Lames en bronze : (...) Les Egyptiens étaient très désireux d'être propres. Ils portaient les cheveux courts. Ils ont utilisé des grattoirs, des rasoirs et des couteaux en silex dès la période prédynastique. Plus tard, ces objets en silex furent utilisés lors des cérémonies. (...) Lire la suite / Voir l'image

Lampe Mamelouk de l’émir Qusum : (...) Lampe de verre décorée dans le style des Mameluk avec un texte naskhi en émaux qui donne le nom de l'Emir Qusum et ses titres. L'art mamelouk: Splendeur et magie des sultans retrace les presque trois siècles de sécurité politique et de stabilité économ (...) Lire la suite / Voir l'image

Laurent et Stéphanie : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

laurent-et-stephanie.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Le linteau : (...) Au dessus de la porte, le Linteau rappelle la symbolique attachée à ce type d’entrée monumentale : On y voit le disque solaire qui s’élève entre les montagnes de l’ouest et de l’est; les deux moles, appelées couramment Isis et Nephtys, les deux divinit (...) Lire la suite / Voir l'image

Le Louvre de nuit : (...) Vue de la pyramide du Louvre de nuit. (...) Lire la suite / Voir l'image

Le Nil à proximité d'Assouan : (...) Le Nil à proximité d'Assouan en septembre 2003. (...) Lire la suite / Voir l'image

Le petit village typique d'Elephantine : (...) Croisière en 2004 en Egypte. La photo représente le petit village typique d'Elephantine dans lequel nous nous sommes arrété afin de rencontrer les villageois. Ils nous ont offert du lait de chevre et nous ont fait visiter leurs modestes maisons. Un reto (...) Lire la suite / Voir l'image

Le plafond et un mur de la chambre funéraire : (...) La chambre funéraire décorée principalement avec les textes du livre des morts. Tombe de Djehouty (TT11) (...) Lire la suite / Voir l'image

Le Ramesseum vue de face : (...) Des magasins (1er plan sur la photo, sortes de dépendances en brique crue) servaient à entreposer les offrandes. On a retrouvé des morceaux de jarres utilisées pour conserver le vin, ainsi que des papyrus. Le temple fut abandonné à la fin de la XXème dyna (...) Lire la suite / Voir l'image

Le roi Montouhotep III et Osiris : (...) Cette statue est en argile et date de la XI ème dynastie. C'est l'une des statues les plus anciennes représentant le roi sous les traits du dieu des morts, avec une longue couronne. (...) Lire la suite / Voir l'image

Le roi Montouhotep III et Osiris : (...) Cette statue est en argile et date de la XI ème dynastie. C'est l'une des statues les plus anciennes représentant le roi sous les traits du dieu des morts, avec une longue couronne. (...) Lire la suite / Voir l'image

Le sarcophage de Isisnofret (Isisnefret) : (...) Le sarcophage de Isisnofret (Isisnefret) dans la chambre funéraire du tombeau. (...) Lire la suite / Voir l'image

Le scribe accroupi : (...) Le célèbre scribe accroupi exposé au musée du Louvre. Ses yeux sont en cristal de roche et en albâtre cerclés de cuivre. Il a été retrouvé à Saqqarah et date de la IVe ou Ve dynastie. (...) Lire la suite / Voir l'image

Le Sphinx et les pyramides : (...) Début de notre séjour en Egypte en novembre 2010, qui a débuté au Caire (pyramides et sphynx) puis croisière sur le Nil, à bord du Kon Kitti : Louxor, Assouan, Edfou, .... et Abou Simbel ! Séjour pharaonique ! (...) Lire la suite / Voir l'image

le-caire-aout-2012.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Légitimité, ou pas ? : (...) Pour rendre encore plus évidente sa légitimité, la reine s’est faite représenter vêtue d’un pagne masculin, en compagnie deson père Thoutmosis Ier qui, la main sur son épaule déclare : « ma fille, je la mets à ma place sur le trône ». (...) Lire la suite / Voir l'image

Les bains de Cléopâtre : (...) Les bains de Cléopâtre est l'une des sources d’eau chaude naturelle la plus connue de l'oasis de Siwa. (...) Lire la suite / Voir l'image

Les chapelles rayonnantes : (...) Le sanctuaire est entouré sur trois cotés d’un couloir sur lequel s'ouvrent huit chapelles. (...) Lire la suite / Voir l'image

Les dieux avec Ramsès II : (...) Les dieux entourant Ramsès II (ici, Amon et probablement Isis) sur un fragment de bas-relief retrouvé à Abydos, Nouvel Empire, XIXème dynastie (1279 à 1213 avant J.-C.). (...) Lire la suite / Voir l'image

Les éléphants : (...) Pendant la conquête de l’Inde, Alexandre le Grand lutte héroïquement contre le roi Poros et ses éléphants. Son retour victorieux à dos d’éléphant entre alors dans la légende. Avec cette somptueuse et rarissime monnaie, Ptolémée 1er, général d’Alexandre, e (...) Lire la suite / Voir l'image

Les travailleurs sur le site de la pyramide : (...) Les travailleurs égyptiens creusant sur le site de Saqqara. (...) Lire la suite / Voir l'image

Les travailleurs sur le site de la pyramide : (...) Les travailleurs égyptiens creusant sur le site de Saqqara. (...) Lire la suite / Voir l'image

Les travailleurs sur le site de la pyramide : (...) Les travailleurs égyptiens creusant sur le site de Saqqara. (...) Lire la suite / Voir l'image

Les travailleurs sur le site de la pyramide : (...) Les travailleurs égyptiens creusant sur le site de Saqqara. (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre-antiquites-egyptiennes-p1020391.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre-egyptologie-babouin-thot.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_Egyptian_statue_DSC00904.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptologie_23.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_01.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_02.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_03.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_04.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_05.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_06.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_06.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_07.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_08.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_09.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_10.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_11.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_12.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_13.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_14.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_15.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_16.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_17.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_18.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_19.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_19.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_20.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_21.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_22.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_22.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_23.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_23.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_24.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_24.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_25.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_25.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_26.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_26.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_27.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_27.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_28.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_28.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_29.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_29.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_30.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_30.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_31.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_31.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_32.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_32.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_33.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_33.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_34.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_34.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_35.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_35.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_36.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_36.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_37.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_37.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_38.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_38.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_39.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_39.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_40.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_41.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_41.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_42.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_42.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_43.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_43.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_44.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_44.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_45.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_45.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_46.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_46.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_47.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_48.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_49.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_50.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_51.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_51.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_52.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_53.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_54.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_55.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_56.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_57.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_57.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Louvre_egyptos_58.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Lumière divine : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Lumière et édification : (...) Par les textes gravés sur le temple, on sait que l’édification de la deuxième hypostyle fut entamée au mois d’août 217 av J.C. (...) Lire la suite / Voir l'image

Lumière et pénombre intérieur : (...) La grande salle hypostyle, dotée de six rangées de quatre colonnes chacune, est flanquée de salles destinées aux ancêtres du roi. Ramsès III : Ses noms de couronnement sont : Horus vivant: Taureau puissant à la royauté grandiose. Les deux souverain (...) Lire la suite / Voir l'image

Lumière intense à travers la porte : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Lumières dans Karnak : (...) La lumière était savamment dispersée grâce à un système de claustra en pierres. La salle hypostyle avec ses 134 colonnes et ses chapiteaux papyriformes ouverts ou fermés suivant leur exposition à la lumière! (...) Lire la suite / Voir l'image

Lumières naturelles et artificielles : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

L’akhmenou, très proche : (...) L’akhmenou, ou la salle des fêtes de Thoutmosis III est juste à quelques pas de ces colonnes. C’est là qu’avaient lieu les cérémonies des fêtes jubilaires. Akh-Menou « Lumineuse Demeure », ainsi l’appellent les textes égyptiens. (...) Lire la suite / Voir l'image

Masque funéraire de Toutankhamon : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Memphis: Ineb-Hedj : (...) D’après la tradition, Memphis fut fondée par le premier souverain d’Égypte, le légendaire Ménès. Ce roi unifia le pays pour la première fois et le fit sortir de la préhistoire. Le nom de la ville fut d’abord «Ineb-Hedj» (Murs blancs) en raison d’un mur (...) Lire la suite / Voir l'image

Meuble de rangement en bois : (...) Les égyptiens rangeaient vêtements et perruques dans de grands coffres en bois dont l’intérieur était emménagé selon le goût de chaque utilisateur. Si le propriétaire ne pouvait s’offrir des objets luxueux incrustés de matériaux tels que : L’ivoire, l (...) Lire la suite / Voir l'image

Migdol : (...) Les statues colossales qui reposaient sur les banquettes au pied des deux tours ont disparu. Cette construction carrée, construite sur le modèle des migdol (forteresses syriennes que le monarque égyptien découvrira lors de ses campagnes militaires) co (...) Lire la suite / Voir l'image

Miroir miniature : (...) Ce miroir miniature en plomb datant de l'époque romaine (1er - 4ème siècle) était une offrande offerte aux dieux. Les représentation de jeunes filles est une personnification de la jeunesse, la beauté et la pureté, thème familier de la pensée romaine et h (...) Lire la suite / Voir l'image

Mobilier funéraire : (...) Sièges et corbeilles faisaient partie de l'équipement funéraire destiné à l'usage du défunt dans l'Au-delà. Les chaises et les tabourets étaient beaucoup plus bas que nos meubles modernes. Peu de meubles ont été retrouvés dans les habitations. En revanche (...) Lire la suite / Voir l'image

Mobilier funéraire et Oushebtis : (...) A gauche, le coffret est en Bois stuqué et peint. A l’intérieur, des figurines de serviteurs momiformes sont censées effectuer à la place du défunt les taches auxquelles il est tenu dans les « deux champs des bienheureux ». Des textes magiques garantis (...) Lire la suite / Voir l'image

Momie anonyme : (...) Momie égyptienne exposée au musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Momie d'un homme : (...) Momie extrêmement bien conservée d'un homme datant de l'époque ptolémaïque (de 332 à 30 avant J.-C.). Le corps est enveloppé dans des bandelettes de lin et décoré d'un masque d'un large collier à sa poitrine et d'une enveloppe recouvrant ses pieds. (...) Lire la suite / Voir l'image

Momie de Séqénenrê Taa II : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Momies de chiens : (...) Momies de chiens exposées au musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

mongolfiere-louxor-2007.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Monnaie gréco-romaine : (...) Monnaie gréco-romaine. (...) Lire la suite / Voir l'image

Monnaie gréco-romaine en or : (...) Monnaie gréco-romaine en or. (...) Lire la suite / Voir l'image

Montgolfière au dessus de Louxor : (...) Photo prise à Thèbes (Louxor) depuis une Montgolfière à 5h25 du matin, sous le soleil de Râ , en avril 2007 ! Vue aérienne donc avec à gauche les colosses de Memnon, à l'arrière plan le temple de Medinet Habou (Ramses III) et à l'avant plan, en bas, le te (...) Lire la suite / Voir l'image

Montou : (...) Statue du dieu Montou, représenté alors avec une tête de taureau. Probablement sous la forme de son équivalent Boukhis. (...) Lire la suite / Voir l'image

Montouhotep en scribe : (...) Découverte sous la tribune qui précède l’entrée du temple de Karnak, elle représente le vizir de Sésostris 1er. (...) Lire la suite / Voir l'image

Mummy_Louvre.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Mur d'enceinte de briques crues : (...) Depuis l'Ancien Empire, les "calendriers cultuels" détaillent les offrandes requises pour le culte du dieu. Le témoignage actuel le plus détaillé se trouve à Médinet Habou : on y trouve les quantités exactes de viande, de blé, d'encens, de "gâteaux", d (...) Lire la suite / Voir l'image

Nakhthorheb en prière : (...) Statue de Nakhthorheb en attitude de prière. Il s'agissait là d'un grand personnage de l'art égyptien. Le texte inscrit sur le socle est une prière adressée au dieu Thot. L'oeuvre date de la Basse-Epoque, XXVIème dynastie, durant le règne de Psammétique I (...) Lire la suite / Voir l'image

Nettoyage d'un sarcophage par Zahi Hawass : (...) Zahi Hawass dans la tombe contenant les momies. Nettoyage d'un des sarcophages. La salle de sépulture comprenait au total six sarcophages, dont deux, un en bois et l'autre de grande taille et en pierre, n'ont pas encore été ouverts, a déclaré M. Hawass (...) Lire la suite / Voir l'image

Niche de sarcophages : (...) La plupart des momies reposaient dans cinq niches creusées dans cette salle de sépulture, faites de briques non cuites, et portant le nom d'un prêtre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Niches dans la chapelle : (...) On peut apercevoir sur la photo, au fond de la chapelle, des niches dans les murs qui recevaient des statues. Sur les murs intérieurs des chapelles de d’Amon et de Khonsou, des reliefs rappellent la fonction de l’édifice : On y voit des représentatio (...) Lire la suite / Voir l'image

Nombreuses statues : (...) En 1903, on découvrit sous le sol de Karnak la fameuse : «Cour des Cachettes» , qui contenait pas moins de 18 000 statues en pierre et bronze, enfouies ici depuis l’époque ptolémaïque, où on les avait enlevées des salles intérieures ! (...) Lire la suite / Voir l'image

Obélisque d'Hatchepsout : (...) L'obélisque d'Hatchepsout mesure environ 30 m et pèse 325 tonnes. Elle fit ceci comme son monument pour son Père Amon, le Seigneur du Trône des deux terres à Karnak: elle Lui éleva deux grands obélisques faits de solide granit du sud dont le sommet, co (...) Lire la suite / Voir l'image

Offrande à Horus : (...) Statuette exposée dans la section antiquité égyptienne du musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Offrande de pharaon à Horus : (...) C’est la représentation «de l’offrande de pharaon à Horus» (sur le mur de la 1ère salle hypostyle). (...) Lire la suite / Voir l'image

Offrandes d’Horemheb agenouillé face à Atoum : (...) Découverte dans une cache de la cour d’Aménophis III à Louxor, le motif de cette statue est représenté en deux dimensions et rarement dans de grandes sculptures. Cela tient aux difficultés associées à la taille d’un tel objet et aux moindres conditions de (...) Lire la suite / Voir l'image

Offrandes d’Horemheb agenouillé face à Atoum : (...) Atoum et Horemheb sont adossés à des piliers : cette caractéristique des statues égyptiennes les distingue des sculptures exécutées dans le reste du monde. Le pilier dorsal d'Atoum est arrondi au sommet alors que celui d’Horemheb est carré.Tous deux po (...) Lire la suite / Voir l'image

Offrandes d’Horemheb agenouillé face à Atoum : (...) Offrandes d’Horemheb agenouillé face à Atoum. (...) Lire la suite / Voir l'image

Offrandes d’Horemheb agenouillé face à Atoum : (...) Offrandes d’Horemheb agenouillé face à Atoum. (...) Lire la suite / Voir l'image

Ombres et lumières : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Osiris, Isis et Horus (face) : (...) Osiris, Isis et Horus membre de la grande Ennéade d'Heliopolis. (...) Lire la suite / Voir l'image

Osiris, Isis et Horus (trois-quart) : (...) Osiris, Isis et Horus membre de la grande Ennéade d'Heliopolis. (...) Lire la suite / Voir l'image

Palette de scribe : (...) Sur cette photo on peut voir une palette de scribe avec ses deux cupules pour l'encre rouge et l'encre noire. Cet objet est exposé dans la section Antiquité égyptienne du musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Palette pour scribe, palette pour peintre : (...) La palette de scribe (celle de droite) présente à son extrémité supérieure deux alvéoles peu profondes destinées à recevoir l’encre noire et l’encre rouge, et qui révèlent des traces d’utilisation tout à fait visibles. Dans le compartiment central, doté (...) Lire la suite / Voir l'image

Palette pour scribe, palette pour peintre : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Palmiers en fond : (...) Les scènes qui recouvrent les fûts des colonnes, mais aussi les parois des murs, racontent les honneurs divins rendus à Amon-Re par les pharaons. Superficie totale de l'enceinte du temple d'Amon, 260000 m² (...) Lire la suite / Voir l'image

Paysages de Chine : (...) A la gauche de la photo, vous pouvez apercevoir l'exposition : Paysage Chine. Cette exposition représente un partenariat unique entre le British Museum et Kew Gardens, présentant une vision partagée pour renforcer la compréhension culturelle et soutenir l (...) Lire la suite / Voir l'image

Peinture de Nefertari : (...) Peinture présente dans la tombe de la reine Néfertari. (...) Lire la suite / Voir l'image

Peintures au plafond : (...) Peu de sites ont attiré autant de voyageurs, écrivains, photographes, que Karnak. Les grecs furent les premiers à parler de cette ville qui n’était connue que par leurs écrits. (...) Lire la suite / Voir l'image

Peintures du voyage éclairées : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Personnage en albâtre de Sethi Ier : (...) Cette statue est en albâtre, elle a été retrouvée dans cachette du temple de Louxor. (...) Lire la suite / Voir l'image

Personnage en albâtre de Sethi Ier : (...) Cette statue est en albâtre, elle a été retrouvée dans cachette du temple de Louxor. (...) Lire la suite / Voir l'image

Personnage en albâtre de sethi Ier : (...) Cette statue est en albâtre, elle a été retrouvée dans cachette du temple de Louxor. (...) Lire la suite / Voir l'image

Perspective éclairée : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Petit couloir étroit aux représentations : (...) Dans l’angle nord/est du mur intérieur, une longue inscription jette une lumière saisissante sur la pérennité de la civilisation égyptienne :elle célèbre la gloire d’Imhotep, le maître d’œuvre de la pyramide de Saqqara quelques 28 siècles plus tôt, dont (...) Lire la suite / Voir l'image

Pharaon représenté : (...) Une réalisation jamais envisagé auparavant, continue d'influencer les artistes des XIXe et XXe dynasties. Au lieu d'une division bien ordonnée en plusieurs registres, les être humains se superposent, donnant l'impression d'évoluer sur plusieurs plans m (...) Lire la suite / Voir l'image

philae-novembre-2011.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Pièces retrouvées dans le temple de Taposiris Magna : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Pierre de Rosette : (...) Stèle exposé au British Museum. (...) Lire la suite / Voir l'image

Pierre de Rosette : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Pierre-de-Rosette.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Pilier osiriaque de Sésostris 1er : (...) Sous Sésostris 1er, des piliers osiriaques furent dressés devant la façade du temple d’Amon à Karnak, marquant ainsi l’entrée principale. La statue ici présentée est bien conservée, mais il lui manque la couronne, exécutée à part, et les jambes. Le corps (...) Lire la suite / Voir l'image

Pilier osiriaque de Sésostris 1er : (...) L’analyse stylistique et iconographique de tous ces éléments permet de comparer le roi à Osiris. On connaît plusieurs statues de rois représentés en Osiris, qui se dréssaient devant les façades, ou les piliers d’autres temples comme, par exemple, à Erma (...) Lire la suite / Voir l'image

Pilier osiriaque de Sésostris 1er : (...) Ces piliers Osiriaques permirent d’étendre habilement la garantie du culte d’ici-bas du roi vivant à la garantie mythique du roi dans l’au-delà, Osiris, et d’assurer ainsi la force créatrice du dieu honoré dans le temple.Avec l’essor du dieu Amon sous le (...) Lire la suite / Voir l'image

Plafond à moitié disparu : (...) Construite par Sethi 1er (1294-1279 av .J.C) et achevée par son fils Ramsès II (1279-1213 av J.C), elle était entièrement recouverte et éclairée par deux rangées de fenêtres de pierres (claustra). (...) Lire la suite / Voir l'image

Plafond étoilé : (...) Superbe plafond constellé d’étoiles ! Les bas-reliefs du coté droit du portique (mammisi) retracent la vie de la reine Hatschepsout, de sa naissance à son couronnement. (...) Lire la suite / Voir l'image

Plan du temple de Philae : (...) Réalisé lors de la campagne d'Egypte. (...) Lire la suite / Voir l'image

Plat et récipient avec anse de coulée : (...) On ignore encore à quoi servait ces plats en bronze. (...) Lire la suite / Voir l'image

Pleine lumière sur le temple : (...) Depuis l’entrée de la chapelle d’Hathor, on peut découvrir les vestige des temples de Montouhotep II et Thoutmosis III. Malgré la Damnatio Memoriae dont la reine fut victime après sa mort, on pourra découvrir plusieurs témoignages de son époque. (...) Lire la suite / Voir l'image

Pointe de l’obélisque : (...) La pointe de l’obélisque sud de la reine Hatshepsout, qui fut détruit des l’antiquité, est posée sur le sol, à quelques mètres du lac sacré. (...) Lire la suite / Voir l'image

Port à l'entrée nord de karnak : (...) Le port arrive près de l'entrée nord du site de Karnak, à Louxor. (...) Lire la suite / Voir l'image

Porte d'entrée du temple : (...) Selon le grand papyrus Harris, Ramsès III aurait consacré 62 626 personnes au service de son temple. En majorité des prisonniers de guerre que les armées égyptiennes avaient faits durant les guerres contre les libyens et les peuples de la Mer. Les piè (...) Lire la suite / Voir l'image

Porte de syrie : (...) Médinet Habou est le nom arabe du site que les anciens égyptiens appelaient "Djémé." Ce lieu fut l'un des sites primitifs de la religion thébaine et était étroitement associé au culte d'Amon Le corps de garde, formé de deux tours basses crénelées (...) Lire la suite / Voir l'image

Portique droit : (...) Il est consacré à la théogamie royale, c'est-à-dire l’affirmation de la filiation divine d’Hatshepsout, légitimation de son pouvoir. (...) Lire la suite / Voir l'image

Portrait de fellah : (...) Fellah d'un village près de Louxor. (...) Lire la suite / Voir l'image

Poteries prédynastiques : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Pots à onguent : (...) Ces deux vases céramique, unguentarium et alabastre étaient destinés à contenir huiles ou parfums. L'alabastre (dont le fond est bombé) était suspendu grâce aux deux trous visible sur le col. (...) Lire la suite / Voir l'image

Premier pylône : (...) Photo du 1er pylône avec ses 113 mètres de façade qui est l’œuvre des souverains de la dernière dynastie indigène, la XXX ème. (...) Lire la suite / Voir l'image

Premier pylône du temple : (...) Le premier pylône marque l'entrée du temple. Ses massifs sont ornés de bas-reliefs représentant Ramsès III tuant ses ennemis Libyens et des mers lointaines. Le premier portique est précédé d'une esplanade qui héberge le petit temple d'Amon, à droite, e (...) Lire la suite / Voir l'image

Première cour du temple : (...) La première cour, qui fait suite au premier pylône, est flanquée, sur sa droite de piliers osiriens et, sur sa gauche, d'une ligne de colonnes papyriformes qui donne accès au palais royal. Ce portique, qui servait de façade au palais détruit, compren (...) Lire la suite / Voir l'image

Première salle de la tombe : (...) 29 janvier 2009 : l'équipe vient de pénétrer dans la première salle du tombeau. Le plafond, soutenu par six piliers carrés, et les murs sont décorés de peintures au sein desquelles des inscriptions fournissent de nombreux renseignements sur le propriétair (...) Lire la suite / Voir l'image

Pressoir sculpté et décoré avec le dessus d’une niche : (...) En haut : « Le pressoir » Le personnage tenant une grappe représente peut-être le dieu Dionysos allongé sur un lit de style grec. Les inscriptions en hiéroglyphe sont une énigme. En bas : « La Niche » Cet élément sculpté dans un seul bloc provient sans (...) Lire la suite / Voir l'image

Prêtre portant un vase : (...) Cette statue de la fin du 1° siècle est en granit noir. Le jeune prêtre porte le vase d’où émerge Osiris, dont le culte s’est répandu chez les Romains. L’expression de son visage est complexe : un mélange de ferveur, de tendresse et de crainte. (...) Lire la suite / Voir l'image

Prisonnier aux mains liées dans le dos : (...) Cette statue représente un prisonnier de guerre Libyen, face contre terre avec les mains liées dans le dos. (...) Lire la suite / Voir l'image

Prisonnier aux mains liées dans le dos : (...) Cette statue représente un prisonnier de guerre Libyen, face contre terre avec les mains liées dans le dos. (...) Lire la suite / Voir l'image

Profondément gravés pour l'éternité : (...) L’architecture de Karnak n’est pas facile à appréhender, chaque pharaon ayant cherché à embellir le temple en effaçant ou en s’appropriant les éléments mis en place par ses prédécesseurs. (...) Lire la suite / Voir l'image

Pronaos : (...) Avec cette 1ere salle hypostyle (pronaos) couverte commence la progression vers le saint des saints. Derrière les colonnes (sur la gauche de la photo), se trouvait la bibliothèque qui renfermait dans les niches des murs, l’ensemble des textes de l’anné (...) Lire la suite / Voir l'image

Pylône monumental : (...) Cette entrée monumentale, haute de 36 mètres, (L’équivalent d’un immeuble de 12 étages) est la dernière réalisation du programme de construction d’Edfou. En tant que divinité solaire, l’Horus d’Edfou fut assimilé à Apollon, ce qui valut à la ville so (...) Lire la suite / Voir l'image

Pylône n° X : (...) L’enceinte nord du dieu guerrier de Thèbes est visible de la proche porte du temple de Ptah. Le temple bâti pour Aménophis III est très ruiné, et on admire uniquement la grande porte de l’enceinte, d’époque ptolémaïque, autrefois accessible par un dromos. (...) Lire la suite / Voir l'image

Pyramide du Louvre : (...) Pyramide du Louvre, située au milieu de la cour Napoléon, au dessus du grand hall d'accueil. (...) Lire la suite / Voir l'image

Quatre pièces gréco-romaines en or : (...) Quatre pièces gréco-romaines en or. (...) Lire la suite / Voir l'image

Quelle hauteur : (...) La reine Hatshepsout se glorifiait d’avoir pu faire tailler ces monolithes de 29 mètres de haut en seulement 7 mois…. Leur partie supérieure était plaquée d’electrum. (...) Lire la suite / Voir l'image

Quelque part entre Louxor et Assouan... : (...) Juillet 2011, à l'heure de la sieste, quelque part entre Louxor et Assouan... (...) Lire la suite / Voir l'image

Quelques hiéroglyphes : (...) Cette stèle de granit est l’une des trouvailles extraordinaires faites sur le site du temple d’Héracléion. Elle est la jumelle d’une autre stèle découverte il y a plus d’un siècle à Naucratis, presque identique dans sa forme et son contenu. (...) Lire la suite / Voir l'image

Quelques représentations : (...) Le roi fait l'offrande de son propre nom(ouser maat ré) à une divinité. Symboliquement, il confirme ainsi qu'il consacre sa vie à conforter l'ordre (Maât) en Egypte. C'est aussi une façon de rendre aux dieux ce qui leur appartient, la fonction royale ét (...) Lire la suite / Voir l'image

Ra se lève... et inonde le temple de Karnak de sa lumière : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Rampe d'accès à la térrasse : (...) C’est au nord de ce temple que, en 1881, fut découvert un grand puits qui allait devenir célèbre sous le nom de "cachette de Deir el-Bahari". Gaston Maspero (alors directeur des antiquités égyptiennes), mena une enquête et finit par en localiser la s (...) Lire la suite / Voir l'image

Ramsès II : (...) Le pharaon Ramsès II sur un fragment de bas-relief retrouvé à Abydos, Nouvel Empire, XIXème dynastie (1279 à 1213 avant J.-C.). (...) Lire la suite / Voir l'image

Ramsès II : (...) Statue colossale de Ramsès II. La statue représente le roi en position assise et mesure environ 2,5 mètres de hauteur. Elle date du Nouvel Empire, XIXème dynastie (...) Lire la suite / Voir l'image

Ramsès II et Amon : (...) Le dieu Amon s'apprêtant à donner un baiser au pharaon Ramsès II, Nouvel Empire, XIXème dynastie (1279 à 1213 avant J.-C.). (...) Lire la suite / Voir l'image

Ramsès II et Nekhbet : (...) Ramsès II surmonté par la déesse vautour, Nekhbet, sur un fragment de bas-relief retrouvé à Abydos, Nouvel Empire, XIXème dynastie (1279 à 1213 avant J.-C.). (...) Lire la suite / Voir l'image

Ramsès II et Rê : (...) Ramsès II recevant la croix Ankh en cadeau du dieu Rê sur un fragment de bas-relief retrouvé à Abydos, Nouvel Empire, XIXème dynastie (1279 à 1213 avant J.-C.). (...) Lire la suite / Voir l'image

Ramsès II et Satet (Satis) : (...) Ramsès II recevant de la déesse Satet (ou Satis) les éléments lui assurant un long règne, plein de vie et de puissance, sur un fragment de bas-relief retrouvé à Abydos, Nouvel Empire, XIXème dynastie (1279 à 1213 avant J.-C.). (...) Lire la suite / Voir l'image

Ramsès II représenté dans la roche pour l'éternité : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Ramsès VI tient la tête décapitée d'un Libyen : (...) Il tient dans sa main une tête de Libyen. Le visage de Ramsès VI est plein et rond. Il est ici accompagné par son lion familier. Le sculpteur a gravé la pierre dur avec une parfaite maîtrise et la composition repose sur des diagonales, contrastant avec (...) Lire la suite / Voir l'image

Rê massacre Apophis : (...) Scène de la tombe d'Inerkhau, vallée des artisans , Deir el-Médina. (...) Lire la suite / Voir l'image

Rê sur la barque sacrée : (...) Rê est un dieu de la mythologie égyptienne. Il est le Soleil à son zénith. Devenant la divinité principale sous l'ancien Empire, il a « solarisé » d'autres dieux. Voyageant dans sa barque, il est le créateur de l'univers, le premier de l'ennéade d'Héliopo (...) Lire la suite / Voir l'image

re.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Récipients : (...) Parmi les récipients illustrés ici, le bol porte en cannelure des pétales de fleurs martelés de l’intérieur : ce motif est répandu en Egypte depuis le début du IIème millénaire avant .J.C. au moins. (...) Lire la suite / Voir l'image

Reconstitution du mur des talatates de Karnak : (...) D'une longueur de 18 mètres, cette oeuvre de 280 blocs peints qui fut retrouvée à Karnak faisait partie du temple d'Akhenaton. La paroi représente le roi et la reine Néfertiti rendant visite à Aton ainsi que les entrepôts et magasins dépendant du temple (...) Lire la suite / Voir l'image

Reconstitution du mur des talatates de Karnak : (...) Lors du vidage des 2ème et 9ème pylônes du temple de Karnak, les archéologues découvrirent plus de 45 000 Blocs de grès de petite taille, nommés «talatat» par les ouvriers égyptiens en référence à une unité de mesure de l’architecture islamique. Provenan (...) Lire la suite / Voir l'image

Reconstitution du mur des talatates de Karnak : (...) La composition se lit de droite à gauche, dans la direction où convergent la plupart des personnages, c'est-à-dire vers le roi. Elle se divise en quatre scènes principales: - Scènes de la vie domestique - Le quartier des ateliers. - La procession des (...) Lire la suite / Voir l'image

Reconstitution du mur des talatates de Karnak : (...) La procession des offrandes : Les porteurs, sur trois registres, conduisent des veaux et des volatiles liés par les pattes. E n dessous, d’autres portent les éléments démontés (colonnes, chapiteaux) d’un édifice de culte portatif. (...) Lire la suite / Voir l'image

Règle ou coudée royale : (...) La coudée royale (en bois, granit ou autres matériaux), ou règle étalonnée mesure environ cinquante deux centimètres. (...) Lire la suite / Voir l'image

Reine vêtue en Isis (1) : (...) Cette statue de granit noir a été retrouvée à Héracléion. Elle date de l'époque ptolémaïque. Cette statue qui pourrait être Cléopâtre II ou III est représentée sous les traits de Isis. (...) Lire la suite / Voir l'image

Reine vêtue en Isis (2) : (...) Cette statue de granit noir a été retrouvée à Héracléion. Elle date de l'époque ptolémaïque. Cette statue qui pourrait être Cléopâtre II ou III est représentée sous les traits de Isis. (...) Lire la suite / Voir l'image

Reine vêtue en Isis (3) : (...) Cette statue de granit noir a été retrouvée à Héracléion. Elle date de l'époque ptolémaïque. Cette statue qui pourrait être Cléopâtre II ou III est représentée sous les traits de Isis. (...) Lire la suite / Voir l'image

Reine vêtue en Isis (4) : (...) Cette statue de granit noir a été retrouvée à Héracléion. Elle date de l'époque ptolémaïque. Cette statue qui pourrait être Cléopâtre II ou III est représentée sous les traits de Isis. (...) Lire la suite / Voir l'image

Relief peint de Thoutmosis III : (...) Ce relief peint de Thoutmosis III provient du temple funéraire de ce roià Deir El-Bahari. Thoutmosis porte ici la couronne Atef, coiffure osiriaque constituée d’un faisceau de papyrus. (...) Lire la suite / Voir l'image

Relief peint d’Amon à la peau noire : (...) Ce relief en calcaire date de la XVIII ème dynastie, approximativement, entre 1496 et 1436 avant J.C. Amon est ici assimilé à Min, dieu de la fertilité à la peau noire comme le limon nourricier du Nil. Ce relief fut mutilé durant l’époque Amarnienn (...) Lire la suite / Voir l'image

Reliefs dans la colonnade : (...) Ramsès III : Une seconde épouse, Tiy, fomente un complot dans le harem pour mettre sur le trône son fils, Pentaouret. Les minutes du procès intenté aux conspirateurs sous le règne de Ramsès IV sont parvenues jusqu'à nous. La conspiration réunira un comma (...) Lire la suite / Voir l'image

Reliefs et plafond au ciel coloré : (...) Ramsès IIl aurait également construit à Pi-Ramsès, Héliopolis, Memphis, Athribis, Hermopolis, Assiout, This, Abydos, Ombos, Coptos, Elbak, en Nubie et en Syrie. Des problèmes économiques, en l'an 29 de son règne, entraîneront les travailleurs de Deir (...) Lire la suite / Voir l'image

Reliefs illuminés par le soleil : (...) Ramsès III succède à son père Sethnakht. Son couronnement donnera lieu à d'importantes festivités. Son épouse Isis lui donnera plusieurs fils dont trois accèderont au trône : Ramsès IV, Ramsès VI, Ramsès VIII. La première partie du nom moderne du temp (...) Lire la suite / Voir l'image

rencontre Rosette 17-04-2008 1.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Rencontre Rosette-17-04-2008-004.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Renouvellement de l'essence divine de pharaon : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Représentation de la parade victorieuse : (...) Jusqu’au début de la XVIIIème dynastie le cheval était inconnu en Egypte. Le char de combat, d’origine syrienne, est vraisemblablement introduit en Egypte par les Hyksôs, Il est vite intégré dans l’Armée de Pharaon. La charrerie accède dès lors à un stat (...) Lire la suite / Voir l'image

Représentations de nuit : (...) Les antiquités égyptiennes découvrirent dans le IX ème pylône bâti par Horemheb, des dizaines de milliers de «Talata» provenant d’édifices qu’Aménophis IV avait fait construire à l’est du temple. (...) Lire la suite / Voir l'image

Reproduction d'une barque funéraire : (...) L'original se trouve au musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Réunion des chefs de clans : (...) Fellahs d'un village près de Louxor. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sac tressé typique de Siwa : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Salle des fêtes : (...) La salle hypostyle, salle des fêtes proprement dite, est bordée de piliers rectangulaires auxquels s’ajoute au centre, une double rangée de colonnes dont la structure imite celle des poteaux de bois qui soutenaient les tentes. (...) Lire la suite / Voir l'image

Salle des offrandes : (...) La "salle des offrandes" accueillait les présents offerts quotidiennement au dieu. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sanctuaire d'Edfou : (...) Le sanctuaire possède un naos en granit gris, monolithique et d'une hauteur de quatre mètres. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sarcophage d' Hékata en bois : (...) Le sarcophage de Hékata (XIIème dynastie) a été découvert dans le tombeau numéro 20, taillé dans la roche et situé sur la pente nord-est de la montagne du EL Haya de Kubbet. Les murs intérieurs sont couverts de scènes et d'inscriptions hiératiques de ce (...) Lire la suite / Voir l'image

Sarcophage de la momie du prêtre de Montou Nes-Paka-Shuty : (...) Sarcophage de la momie du prêtre de Montou Nes-Paka-Shuty (XXV ème dynastie). (...) Lire la suite / Voir l'image

Sarcophage de la momie du prêtre de Montou Nes-Paka-Shuty : (...) Sarcophage de la momie du prêtre de Montou Nes-Paka-Shuty (XXV ème dynastie). (...) Lire la suite / Voir l'image

Sarcophage de la momie du prêtre de Montou Nes-Paka-Shuty : (...) Sarcophage de la momie du prêtre de Montou Nes-Paka-Shuty (XXV ème dynastie). (...) Lire la suite / Voir l'image

Sarcophage de la momie du prêtre de Montou Nes-Paka-Shuty : (...) Sarcophage de la momie du prêtre de Montou Nes-Paka-Shuty (XXV ème dynastie). (...) Lire la suite / Voir l'image

Sarcophage de la momie du prêtre de Montou Nes-Paka-Shuty : (...) Sarcophage de la momie du prêtre de Montou Nes-Paka-Shuty (XXV ème dynastie). (...) Lire la suite / Voir l'image

Sarcophage du barbier d'Amon : (...) Vue de face du cartonnage du barbier d'Amon, Ankhpakhéred, daté de la XXIIème dynastie, Troisième Période Intermédiaire (environ 800 avant J.-C.). Un cartonnage est une sorte d'agglomérat de papyrus et de tissus collés ensemble par du plâtre de façon à co (...) Lire la suite / Voir l'image

Sarcophage en bois de Hékata : (...) Le sarcophage de Hékata a été découvert dans le tombeau numéro 20, taillé dans la roche et situé sur la pente nord-est de la montagne du el Haya de Kubbet. Les murs intérieurs sont couverts de scènes et d'inscriptions hiératiques de ce qui est connu co (...) Lire la suite / Voir l'image

Scène de l'évangile par les coptes : (...) L’origine du Patriarcat d’Alexandrie remonte, d’après la Tradition, à Saint-Marc. Ce Patriarcat joua un rôle important dans l’Eglise Universelle durant les cinq premiers siècles de l’ère chrétienne, grâce à ses écrivains, exégètes et philosophes: Pantène, (...) Lire la suite / Voir l'image

Scène du marquage du temple : (...) Ptolémée III marque le périmètre du temple sous la direction de Horus et Hathor. (...) Lire la suite / Voir l'image

Scène d’intronisation royale : (...) Deux divinités tendent vers Ptolémée VIII le bonnet blanc de haute Egypte et la couronne rouge du nord, confirmant son pouvoir sur le Double Pays : c’est la scène la plus réussie de l’ensemble de la décoration du temple, et l’un des sommets de l’art ptol (...) Lire la suite / Voir l'image

Scènes de guerres : (...) C'est sur le côté nord-est de l'enceinte qu'on assistera à l'épisode central des guerres de Ramsès III : la première grande bataille navale de l'Histoire, au cours de laquelle les Égyptiens coulèrent la flotte adverse. Sur le côté sud-ouest de cette (...) Lire la suite / Voir l'image

Scènes de guerriers : (...) L’équipage du char égyptien comprenait deux personnes. Le conducteur chargé de maintenir sur ses deux roues ce véhicule léger et peu stable et un combattant armé d’un arc et de flèches stockées dans un carquois fixé à la caisse du char. Il avait aussi à s (...) Lire la suite / Voir l'image

Scènes de l’hippopotame : (...) Coté ouest : Long mur d’enceinte, où se trouve un ensemble de scènes qui ont fait la célébrité du temple. On y voit en effet présenté en plusieurs tableaux le : «combat victorieux d’Horus contre Seth». (...) Lire la suite / Voir l'image

Scribe en lecture : (...) Scribe assis lisant un papyrus, XIXème dynastie. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sculpture d'Anubis : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Sculpture de Bès : (...) Sculpture de Bès se trouvant au temple Dendera. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sculpture de Bès : (...) Sculpture de Bès. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sculpture monumentale de Ramsès II : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Second portique du toit terrasse : (...) Des piliers à l’effigie de la reine ornent le second portique de la terrasse supérieure. Les bas-reliefs représentent, à gauche, le transport d'une paire d'obélisques depuis Assouan, jusqu'à Thèbes, et à droite la reine chassant au milieu des papyrus. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sekhmet la déesse : (...) Sekhmet (Déesse) : Elle est sans doute la plus féroce et celle qui a le plus mauvais caractère. Ses messagers, les flèches de son arc ou son souffle de feu répandent les vents brûlants, les épidémies et la mort dans le pays. Elle a failli exterminer l'hu (...) Lire la suite / Voir l'image

Sépulture d’époque Nagada : (...) A cette culture succède celle de Badari (4500-3800 av.J.C) : Les proto-égyptiens commencent à utiliser le cuivre et fabriquent des poteries (avec le haut coloré en noir), brunes, rouges ou décorées de motifs peignés ondulés. Ils enterrent les morts sur (...) Lire la suite / Voir l'image

seqenenre.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Sondages et explorations radiologiques : (...) Sondages et explorations radiologiques dans le temple de Taposiris Magna pour découvrir si il cache bien la tombe de Cléopâtre VII. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sphinx : (...) Les cheveux de ce sphinx en granit gris (1° siècle avant notre ère) dépassent sous le bandeau, le nez et le menton pointu : autant d’expressions hellénistiques. Peut-être est-ce l’effigie du père de Cléopâtre, Ptolémée X. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sphinx de Memphis : (...) Ce sphinx est une représentation d'Aménophis II, il pèse plus de 80 tonnes et est en albâtre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sphinx de Nectanébo 2 : (...) Le somptueux lion à tête humaine se tient dans une posture traditionnelle. La présence de l’uraeus sur sa coiffe, le némès, prouve qu’il s’agit d’un sphinx royal. Une comparaison avec d’autres sculptures du même style a permis de rapprocher les traits du (...) Lire la suite / Voir l'image

Sphinx de Tanis : (...) Grand Spinx de Tanis, découvert en 1825 lors des fouilles du temple d'Amon-Rê de cette ville. Il aurait porté sucessivement les noms d'Amenemhat II (XXème dynastie), Mérenptah (XIXème dynastie) et Chéchonq Ier (XXIIème dynastie). (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue assise de Yamu-Nedjeh : (...) Yamu-Nedjeh était l'un des favoris du roi Thoutmosis III et l'accompagnait au cours de ses campagnes militaires dans en Asie de l'ouest. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue au visage arrondi : (...) Derrière la barbe postiche, on distingue un visage, arrondi aux traits fins. Hatshepsout n’oubliait pas qu’elle était une femme. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue colossale du dieu Hâpy : (...) Son visage a un caractère neutre, contrairement au couple royal plus expressif et cette idéalisation rend difficile la datation. La statue a été retrouvée brisée en sept morceaux. L’analyse des détails sculptés et des brisures incite à penser qu’elle avai (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue colossale d’un roi : (...) Le roi et la reine, divinisés et glorifiés, veillent sur le temple et s’offrent à l’adoration de leurs sujets. Ce couple royal peut être rapprochés des colosses de Ramsès II et de Néfertari sculptés sur la façade du petit temple d’Abou Simbel. Mais les st (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue colossale d’un roi (autre vue) : (...) Le roi et la reine, divinisés et glorifiés, veillent sur le temple et s’offrent à l’adoration de leurs sujets. Ce couple royal peut être rapprochés des colosses de Ramsès II et de Néfertari sculptés sur la façade du petit temple d’Abou Simbel. Mais les st (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue cubique : (...) Hormis le visage, la statue entière est recouverte de hiéroglyphes gravés dans la pierre. C’est au moyen empire, époque variée et novatrice pour la statuaire, qu’apparais un type de statue très particulier, a la géométrie sévère, totalement architectur (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue d'Akhenaton : (...) Amenhotep IV sur le trône d'Egypte ; Musée du Louvre, Paris. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue d'Isis : (...) Statue d'Isis et buste d'Harpocrate en marbre datant de l'époque romaine. La posture de cet Harpocrate joufflu (que l'on voit sur la photo de la plaque de présentation) trouvé lors des fouilles de canope suggérait qu'il était placé au niveau de la poitri (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de chat : (...) Représentation d'un chat, le lien entre les Hommes et la déesse Bastet sur Terre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de Cléopâtre VII : (...) Statue de la reine Cléopâtre VII datant l'époque ptolémaïque (environs 30 avant J.C.). La statue est en basalte noire. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de Ramsès II au temple de Karnak : (...) Septembre 2012, au temple de karnak la statue represent ramses II avec une de ces filles posant devant ses jambes. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de reine (1) : (...) Les bras collés au corps, le pied gauche en avant, confère une allure pharaonique à cette souveraine. Cette représentation à l’égyptienne en granit noir est cependant troublée par le traitement des étoffes en « drap mouillé » qui rappelle les marbres grec (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de reine (2) : (...) Les bras collés au corps, le pied gauche en avant, confère une allure pharaonique à cette souveraine. Cette représentation à l’égyptienne en granit noir est cependant troublée par le traitement des étoffes en « drap mouillé » qui rappelle les marbres grec (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de reine (dessin) : (...) Les bras collés au corps, le pied gauche en avant, confère une allure pharaonique à cette souveraine. Cette représentation à l’égyptienne en granit noir est cependant troublée par le traitement des étoffes en « drap mouillé » qui rappelle les marbres grec (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de scribe : (...) Statue d'un Scribe exposée au musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de scribe : (...) Amenhotep, fils de Hapou, fut sous le règne d’Aménophis III le conseiller personnel du roi. Ses titres les plus importants étaient Directeur de tous les travaux royaux et Chef des fêtes à Karnak, il représentait donc le souverain lors des grandes festivit (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de Sekhmet : (...) Statue de la déesse Sekhmet sous la forme mi-femme mi-lionne. Un cartouche au nom d'Aménophis III est présent sur l'oeuvre. Elle date donc de la XVIIIème dynastie (Nouvel Empire). (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de Thoutmosis III : (...) Cette œuvre admirable en Schiste vert, découverte dans la cour de la cachette du temple de Karnak, résume à la fois l’habileté technique des artistes du nouvel Empire, dans le polissage de la pierre rendue douce comme du velours, et l’apogée de l’idéolo (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de Toutankhamon sous la forme du dieu Amon : (...) Le jeune souverain est représenté portant la couronne de la principale divinité du panthéon égyptien, une grande couronne avec des plumes. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue de Touya à Abou Simbel : (...) La Reine-mère Touya, Façade du grand Temple d’Abou-Simbel, au pied à gauche du deuxième colosse (le colosse brisé). (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue debout en bois : (...) Le bois était utilisé pour fabriquer des statues ou des reliefs décorant portes et panneaux. Il était travaillé au ciseau et à l'herminette. Les essences égyptiennes (acacias et sycomore) étaient trop fibreuses. Les principales réalisations sont faites av (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue du dieu Bès : (...) Statue du dieu Bès, représenté debout. Il est connu pour veiller sur les hommes et particulièrement les femmes enceintes. Cette oeuvre date de la XXXème dynastie et du règne de Nectanébo II (358 à 341 avant J.-C.). (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue du Faucon Horus : (...) Statue protégeant l'entrée du temple de Edfou. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue du gouverneur d’Heqainb : (...) Statue en granit du gouverneur d’Heqainb (XIIème dynastie) et surveillant des prêtres de Khnoum. Il est représenté à genoux, offrant deux vases. Cette statue a été retrouvé dans le sanctuaire de Heqaib à Eléphantine. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue du roi Aménophis III : (...) La forme des poignets permet de penser que cette statue se trouvait à l'origine à la gauche d'une porte d'entrée. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue du vizir Nespeka-Shuty : (...) Cette statue en calcaire date de la XXII ème dynastie. Ce notable détenait la plus haute fonctionofficielle sous le règne de Chéchonq III. Des scènes représentant des artisans décorent les parois de cette statue. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue d’Aménophis II : (...) Amenhotep II est le fils de Thoutmosis III et de sa seconde épouse Hatchepsou Mérirêt II. Son père l'associe au trône deux ans avant de mourir. Le nouveau pharaon se distingue surtout par sa grande force physique qu'il aime mettre en valeur. Il excel (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue d’Aménophis III sur un traîneau : (...) Cette statue d’Aménophis III sur un traîneau de procession est exceptionnelle. Certes, la position debout du roi, pied gauche avancé, est des plus traditionnelle. Cependant, jamais encore un traîneau n’avait été intégré à une sculpture. Le socle et le pi (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue d’Aménophis III sur un traîneau : (...) La statue d’Aménophis III a été découverte, parmi vingt-quatre autres, dans la cour que fit réaménager ce roi au temple de Louxor. Certaines partes de la statue, sur la poitrine et sur les bras sont restées légèrement rugueuses ; elles étaient probablemen (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue d’Aménophis III sur un traîneau : (...) Cette statue représente quelques-unes des vingt-quatre statues monumentales, qui furent découvertes par hasard dans la cour d’Aménophis III du temple de Louxor, le 22 Janvier 1989.Datant essentiellement du Nouvel Empire, elles furent dissimulées par l (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue d’Horemheb : (...) Horemheb (Horus en fête) a un règne qui marque deux fins, celle de la XVIIIe dynastie et celle de l'Époque amarnienne. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statue d’Iriketakana : (...) Statue d'Iriketakana (VIIème dynastie) avec un visage qui montre des signes assez particulier. En effet, dans un grand souci de naturalisme, les traits africains propres aux rois de cette dynastie alliée à l’idéal de la perfection physique du pharaon, (...) Lire la suite / Voir l'image

statue-karnak-decembre-2012.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Statues d'Ameneminet mendiant et d'Hathor : (...) Le Haut dignitaire a choisi de se faire représenter en mendiant portant un bol à sa bouche. Cette statue provient du temple de Deir el-Bahari. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statues traversant le village de Louxor : (...) Si une grande partie du site reste à fouiller, de nombreuses statues à tête de chat, représentation de Mout, ont été mises au jour. Seul, la face Nord qui mène au temple de Louxor, est aujourd’hui dégagée. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statuette d'Anubis : (...) Reproduction d'une statue d'Anubis. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statuette d'Horus : (...) Statuette exposée dans la section antiquité égyptienne du musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statuette de Bastet : (...) Statuette de Bastet exposée dans la section antiquité égyptienne du musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statuette de Bastet : (...) Statuette de Bastet exposée dans la section antiquité égyptienne du musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statuette de Bès : (...) Statuette de Bès exposée dans la section antiquité égyptienne du musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statuette de Khéops : (...) La petite statuette de Khéops esposée au musée d'art égyptien du Caire. Khéops est revêtu sur cette statuette du manteau de fête-Sed ou d'un pagne long dit pagne archaïque. (...) Lire la suite / Voir l'image

Statuette de Thot : (...) Statuette de Thot exposée au musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Stèle avec Osiris, Thot et ... : (...) Stèle exposée au musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Stèle de Pia adorant Sobek : (...) Cette stèle en calcaire date de la XVIII ème dynastie. La région en relation est ici, «Dahamsha» Accompagné de son fils,il s’approche du dieu crocodile (Sobek), pour lui offrir de l’Encens. (...) Lire la suite / Voir l'image

Stèle de Qetesh : (...) Stèle réprésentant des égyptiens et des étrangers ainsi que les dieux Qetesh (Syrie), Min (Egypte) et Resheph (Egypte) Stèle exposé au Musée du Louvre à Paris (...) Lire la suite / Voir l'image

Stèle du roi Kamosé : (...) Les inscriptions relatent les victoires célèbres remportées face aux Hyksos qui ont dominé l'Egypte durant plus d'un siècle. Il s'agit de la plus importante oeuvre historique du musée. (...) Lire la suite / Voir l'image

Stèle du traité de paix : (...) Stèle posée à l'entrée du temple d’Abou-Simbel. (...) Lire la suite / Voir l'image

Stèle représentant Isis-Thermontis : (...) Cette stèle en marbre datant de l'éopque romaine (2ème siècle) est une représentation populaire d’Isis. Isis-Thermoutis est souvent associé à Agatho Daïmon, dieu protecteur d’Alexandrie, apparaissant sous les traits d’un serpent lové sur lui-même. (...) Lire la suite / Voir l'image

Stèle représentant pharaon : (...) Stèle posée à l'entrée du site du temple d’Abou-Simbel. (...) Lire la suite / Voir l'image

Stèle, Montouhotep : (...) Stèle d’un pharaon de la XIème dynastie : Le roi Montouhotep reçoit des offrandes. 11e dynastie. Calcaire, Musée du Louvre, France. (...) Lire la suite / Voir l'image

Stutuette de Osiris : (...) Stutuette de Osiris exposée au musée du Caire. (...) Lire la suite / Voir l'image

Superbe trichromie : (...) Certains égyptologues se demandent si la situation du Moyen Orient n'est pas exagéré pour faire ressortir l'aspect "dernier espoir" de l'Egypte. Cela rappelle quelque peu les récits de la bataille de Kadesh de Ramsès II dont l'objectivité est mis en dou (...) Lire la suite / Voir l'image

Supports de lampes en bronze : (...) La colonnette de chaque base supportait une lampe de bronze. Il subsiste assez peu de vestiges de la première période chrétienne en métal provenant de la région thébaine. (...) Lire la suite / Voir l'image

Sur les bords du Nil près d'Assouan : (...) Photo prise par Jean-Louis à Assouan, en 2010, en attendant le départ du bateau de croisière. (...) Lire la suite / Voir l'image

Taharqa, face au temple de Ramsès III : (...) Au fond de la cour, s’ouvre le temple de Ramsès III, dont on peut voir les colosses à l’entrée. A son apogée, le kiosque de Taharqa comportait deux rangées de cinq colonnes, les restes du deuxième pylône. Long de 98m et large de 14 à sa base, sa c (...) Lire la suite / Voir l'image

Tant de colonnes ! : (...) Les colonnes centrales, plus élevées, déterminaient une différence de niveau de la toiture qui permit de ménager des fenêtres. C’est à l’est de l’akh-menou que furent retrouvés en 1926 les statues piliers d’Akhenaton que l’on peut voir au Caire. (...) Lire la suite / Voir l'image

Taposiris_PR1.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Taposiris_PR10.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Taposiris_PR12.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Taposiris_PR4.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Taposiris_PR6.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Temple d'Edfou : (...) Entre louxor et aswan sur la rive gauche du nil, temple sacré d'Horus. sept.2001 (...) Lire la suite / Voir l'image

Temple de la reine Hatshepsut : (...) Temple de la reine Hatshepsut. Cadeau d'anniversaire de ma grand-mère, le plus merveilleux voyage ! Egypte; Avril 2011 (...) Lire la suite / Voir l'image

Temple de Millions d'années : (...) Ce temple de Millions d'années du pharaon Ramsès III est l'un des mieux conservé. Malgré la disparition des éléments architecturaux de sa partie arrière, le temple offre toutes les composantes d'un temple égyptien classique. Qui plus est, plusieurs de (...) Lire la suite / Voir l'image

Temple de Philae : (...) Mars 2012, le rêve de ma vie se réalise ! La croisière sur le nil et tous ces merveilleux temples. (...) Lire la suite / Voir l'image

Temple funéraire d’Hatshepsout : (...) C’est Auguste Mariette qui le découvre au milieu du XIXème siècle. Il entame sa restauration, aujourd’hui achevée. Les hautes falaises de calcaire mesurent pres de 350 mètres. Le double portique de son extrémité, de deux fois onze piliers arrondis et (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête colossale d’Aménophis III : (...) La tête colossale d’Aménophis III est en granit rouge, elle a été découverte sur le site du temple funéraire du roi. On sait que ce souverain fastueux entretenait auprès de son palais de Malqata, sur la Rive Ouest de Thèbes, des ateliers de sculpteurs. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de Cléopâtre : (...) Cette petit tête en albâtre repreésente la reine Cléopâtre VII, dont la tombe pourrait être caché dans le temple de Taposiris Magna. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de pharaon : (...) Statue exécutée en diorite (26° dynastie), pierre égyptienne dure, au grain très dense, difficile à travailler. Le modelé lisse et précis est caractéristique des effigies des pharaons de cette époque. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de pharaon : (...) Statue de quartzite (25ème dynastie) sans doute transféré à Canope d'un autre site à l'époque ptolémaïque. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de Sérapis (1) : (...) Cette tête de Sérapis en marbre date de l'époque romaine. Cette statue était une copie d'une statue de l'époque tolémaïque. Le trou sur le dessus de son crâne servait à y fixer sa coiffe (le calathos, symbole de fécondité). (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de Sérapis (2) : (...) Cette tête de Sérapis en marbre date de l'époque romaine. Cette statue était une copie d'une statue de l'époque tolémaïque. Le trou sur le dessus de son crâne servait à y fixer sa coiffe (le calathos, symbole de fécondité). (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de Sérapis avec Calathos (1) : (...) Tête de Sérapis datant de l'époque ptolémaïque. Le couvre-chef qu'il porte est appelé un calathos. La calathos est un symbole des divinités du royaume des morts. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de Sérapis avec Calathos (2) : (...) Tête de Sérapis datant de l'époque ptolémaïque. Le couvre-chef qu'il porte est appelé un calathos. La calathos est un symbole des divinités du royaume des morts. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de sphinx (1) : (...) Cette superbe tête de sphinx représente probablement l'un des premiers Ptolémée. Elle est réalisée en diorite, tandis que les 6 autres qui l'entourent sont en granit rose. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête de sphinx (2) : (...) Cette superbe tête de sphinx représente probablement l'un des premiers Ptolémée. Elle est réalisée en diorite, tandis que les 6 autres qui l'entourent sont en granit rose. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête du roi Aménophis IV : (...) Les traits du visage de cette statue sont très caractéristiques du style en vigueur au début du règne d’Akhenaton. Ils ont été repris sur toutes les représentations du roi à Karnak : Les yeux sont petits et en amandes, le nez extrêmement long et fin, la (...) Lire la suite / Voir l'image

Tête du roi Shabataka : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Textes de la célébration d’Horus : (...) La victoire d’Horus sur Seth : Lors des fêtes commémorant l’événement, les acteurs représentaient un drame sacré sur les bords du lac du temple. Scène évoquée sur le mur du couloir (ouest) . Les parois du mur d’enceinte sont couvertes de hiéroglyphe (...) Lire la suite / Voir l'image

Textes sur les parois : (...) Les textes mentionnent également un dieu fils, Héqa, auquel s’ajoutent Scemanefer, le crocodile, et Tithoes, le lion à visage humain. Certains textes du temple de Khnoum évoquent quatre autres temples, trois situés plus au nord, et un sur la rive droite (...) Lire la suite / Voir l'image

The Great Court : (...) Le centre du musée fut restauré en 2000 par Foster and Partners pour devenir la Queen Elizabeth II Great Cour, plus communément appelée la Great Court. Elle entoure la Reading Room (ancienne place de la British Library), qui est aujourd'hui utilisé pour h (...) Lire la suite / Voir l'image

Thot en gravure : (...) Gravure de Thot sur un mur du Ramesseum. (...) Lire la suite / Voir l'image

Thoutmosis II devant Rê-Horakhty : (...) Relief provenant du temple découvert dans le Sinaï et représentant Thoutmosis II devant Rê-Horakhty. (...) Lire la suite / Voir l'image

Tjetji et son épouse nebet : (...) Ce bas relief a été retrouvé à Gizeh. Il date de la 4ème dynastie (2500 avant J.C. approximativement). Tjetji et Nebet assis devant une table d'offrande. (...) Lire la suite / Voir l'image

Toits terrasses : (...) Trois toits terrasses superposées au pied d’une haute falaise qui épouse et souligne les formes sont exceptionels. La troisième terrasse est formée d'un portique de 22 colonnes précédées de colonnes osiriaques, coupé en son centre par un portail donn (...) Lire la suite / Voir l'image

Tombe transformée en chapelle : (...) Cette tombe de Khounes a été réutilisée comme église / chapelle par les Coptes.La langue copte est la seule descendance de l'égyptien classique. C'est donc une langue afro-asiatique. On compte plusieurs dialectes : - Sa'idique - Bohaïrique - Akhmim (...) Lire la suite / Voir l'image

Tombeaux N°35: Tombeau d'Heqa'ib (pépinakht) : (...) Pépinakht: Gouverneur d'Eléphantine à la VI ème dynastie, et était en charge des soldats étrangers sous le règne de Pépi II Envoyé en Nubie est en Palestine pour mater les rébellions, il fut, après sa mort, déifié et vénéré dans le petit temple d’Heqa’ (...) Lire la suite / Voir l'image

Tombeaux N°35: Tombeau d'Heqa'ib (pépinakht) : (...) Pépinakht: Gouverneur d'Eléphantine à la VI ème dynastie, et était en charge des soldats étrangers sous le règne de Pépi II . Il mena trois expéditions : Les deux premières le conduisirent en Basse-Nubie dans les pays de Ouaout et d'Irjet. La troisiè (...) Lire la suite / Voir l'image

Tombes creusées dans la roche : (...) Les hypogées ont été creusés directement dans la roche des chaînes montagneuses de la vallée du Nil. La roche qui affleurait était travaillée du haut vers le bas pour former une surface verticale plane en vue d'obtenir la façade de la tombe, dans laquelle (...) Lire la suite / Voir l'image

Tombes découvertes dans l'enceinte : (...) Dans l'enceinte du temple de Montouhotep Nebhepetrê, on découvrit des tombeaux : Le tombeau (n°280) du chancelier Méketré (XIe dynastie), où en 1920 lors de fouille plus approfondie de la tombe on découvrit une myriade de figurines peintes enfermées da (...) Lire la suite / Voir l'image

Tombes N°34, Harkhouf : (...) Harkhouf: Dignitaire de VIème dynastie: Gouverneur du sud sous Pépi II, Harkhouf mena trois campagnes en Nubie et servit sous Sésostris 1er (1943-1898) . Presque dépourvu de décoration, l’intérieur de sa tombe abrite, à gauche de l’entrée, de remarq (...) Lire la suite / Voir l'image

Tombes N°34, Harkhouf : (...) Harkhouf: Dignitaire de VIème dynastie: Sur le montant gauche de l'entrée, on peut voir une représentation d'Herkhouf, noblement appuyé sur sa canne de commandement. Dans le vestibule, deux stèles fausses portes furent sculptées sur la paroi face à (...) Lire la suite / Voir l'image

Travailleur transportant un rocher : (...) Un travailleur égyptien dégageant un rocher avec en arrière plan la nouvelle pyramide. (...) Lire la suite / Voir l'image

Triade thébaine Amon, Mout et Khonsou : (...) Statue présentant la triade thébaine provenant des magasins du dieu Amon. (...) Lire la suite / Voir l'image

Trois petites chapelles : (...) Les 3 petites chapelles dues à Seti II, qui servaient d’escale aux barques sacrées d’Amon (au centre), de Mout (à gauche) et de Khonsou (à droite) . Ces chapelles de grès et de quartzite rose se trouvaient à l’origine en dehors du temple. (...) Lire la suite / Voir l'image

TT-Ceiling2.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

TT11-Nut-Post.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

TT11-Walls-Ceiling-Post.preview.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Un des gardiens du temple de Karnak : (...) Contrairement aux autres temples égyptiens, Karnak a été construit selon deux axes, Est-Ouest et Nord-Sud, l’axe céleste et l’axe terrestre, symbolisant le pouvoir divin et le pouvoir royal. Thèbes Ouest, Temple de Karnak (...) Lire la suite / Voir l'image

Un gardien du temple d’Amon à Karnak : (...) Très souvent, un gardien de temple gardera son travail toute sa carrière et c’est parfois un de ses fils ou un autre membre de la famille qui prendra la relève. (Thèbes, temple de Karnak) (...) Lire la suite / Voir l'image

Un joli coeur gravé sur un mur : (...) Un joli coeur gravé sur un mur, entre Esna et Assouan... Décembre 2010. (...) Lire la suite / Voir l'image

Un vieux chef respecté : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Une demi lumière : (...) Cette salle baignait dans une demi lumière diffusée par les fenêtres ménagées dans les parties hautes du mur. (...) Lire la suite / Voir l'image

Uraeus au dessus de la porte : (...) Le complexe est précédé, comme c'est le cas dans tous les temples funéraires, d'un quai débarcadère relié au Nil par un canal aujourd'hui ensablé Le temple funéraire de Ramsès III est l'exemple le plus abouti de l'art monumental sous les Ramessides. D (...) Lire la suite / Voir l'image

Vaisselle de faïence du roi Montouhotep II : (...) Récipient (vaisselle) en faïence. Les couleurs bleu turquoise sont éclatantes, le temps n’a pas de prise ! Des outils et de la vaisselle étaient offerts au dieu lors de la construction des temples. (...) Lire la suite / Voir l'image

Vaisselle prédynastique : (...) Cet ensemble de vaisselle a été découvert dans une ancienne tombe sur la rive gauche de Thèbes. Les vases s'échelonnent sur une période de plusieurs générations depuis l'époque prédynastique. (...) Lire la suite / Voir l'image

Vases au nom de Ramsès II : (...) Vases Canopes au nom de Ramsès II exposé au Musée du Louvre. (...) Lire la suite / Voir l'image

Vases au nom de Ramsès II : (...) Vases au nom de Ramsès II, souverain de la XIXème dynastie (Nouvel Empire). Ils auraient apparemment eu pour destinée de servir de "vases canopes" pour Ramsès II mais l'étude de sa momie a démontré que certains de ses organes (comme son coeur) n'auraient (...) Lire la suite / Voir l'image

Véritable livre de hiéroglyphes gravés dans la pierre : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Vertige des colonnes : (...) La grande salle hypostyle (et ses colonnes à chapiteaux papyriformes fermés) fut complétée par : Horemheb, Ramsès 1er, Séti 1er et jusqu’à Ramsès V. (...) Lire la suite / Voir l'image

Vieux gardien de Philae avec un de ses fils : (...) On accède par bateau depuis Assouan après avoir navigué entre les rochers granitiques, avec en toile de fond les paysages sablonneux du désert de Nubie. Philae est situé sur la petite île de d’Agilkia, juste après la première cataracte du Nil (...) Lire la suite / Voir l'image

Ville de Siwa : (...) La ville de Siwa est peuplée de presque 20 000 habitants. (...) Lire la suite / Voir l'image

Vue de l'île de Philae avec le temple d'Isis : (...) Vue en 1838 de l'île engloutie de Philæ et de ses constructions depuis l'île voisine de Biggeh. Peinture de David Roberts. (...) Lire la suite / Voir l'image

Vue de trois quart du musée : (...) La collection du British Museum est assez impressionnante (il abrite plus de 6 millions d'objets), il faut donc énormément de place pour les stocker. La plupart des objets sont stockés en sous-sol, faute de place dans les galeries. (...) Lire la suite / Voir l'image

Vue du Ramesseum depuis une Montgolfière : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Vue générale du village des artisans : (...) Le ghetto des artisans funéraires était situé dans une vallée du désert facile à surveiller. (...) Lire la suite / Voir l'image

Vue intérieure : (...) C’est dans ce vaste espace que pénétrait le cortège d’Hathor, la déesse venue depar le Nil pour célébrer chaque année la fête de la bonne réunion. Il est encadré sur trois cotés par un portique aux chapiteaux ouverts d’une grande variété. (...) Lire la suite / Voir l'image

Vue sur le Nil au coucher du soleil : (...) Novembre 2007 - Assouan - Vue sur le Nil au coucher du soleil. (...) Lire la suite / Voir l'image

vue-sur-le-nil-assouan-novembre-2007.jpg : (...) (...) Lire la suite / Voir l'image

Zahi Hawass, nettoie la momie : (...) Le chef du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass, nettoie la momie découverte dans la nécropole de Saqqarah, au sud du Caire, le 11 février 2009. (...) Lire la suite / Voir l'image

Les citations

« Tandis que tu es jeune, tu prends femme et tu vas établir ta maison: veille sur tout ce que tu engendreras, sur ce que tu vas nourrir comme une créature de ta mère.Qu'elle n'ait pas blâmer, ni à élever les bras vers le dieu, ni celui-ci à écouter sa plainte ! »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« On n'apprend pas à connaître le coeur d'un frère quand on n'a pas fait appel à lui dans la misère. [...]
On n'apprend pas à connaître le coeur d'un serviteur avant le jour où son maître est ruiné. [...]
On n'apprend pas à connaître le coeur d'une femme, pas plus que quiconque ne connaît le ciel. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Si tu es sage, garde ta maison, aime ta femme sans mélange, nourris-la convenablement, habille-la bien. Caresse-la et remplis ses désirs. Ne sois pas brutal, tu obtiendras bien plus d'elle par les égards que par la violence. Si tu la repousses, ton ménage va à l'eau. Ouvre-lui tes bras, appelle-la; témoigne-lui ton amour. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Construis pour toi ta propre maison, et ne pense pas que celle de ton père et de ta mère te revient de droit. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Le chef du troupeau est un animal comme les autres. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« N'emplis pas ton coeur des biens d'autrui, mais préoccupe-toi de ce que tu as construit pour toi. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne te mets pas en avant lorsque ton chef entre, sous peine que ton nom soit anéanti. Si tu essuies un reproche, ne parle pas et tais-toi jusqu'à ce que la situation s'améliore. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Qui était riche l'année dernière peut-être pauvre cette année. Quand le jour se lèvera, que sera demain ? »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Rends au double le pain que ta mère t'a donné. Porte la comme elle t'a porté. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Emplis ta main avec toutes les fleurs que ton regard peut contempler. On a besoin de elles toutes. C'est bon de ne pas en etre privé. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Le corps d'un homme est plus vaste que le grenier de Pharaon. Il est rempli de diverse réponses : Choisis ce qui est bon à dire, et que la mauvaise parole reste prisonnière de ton corps. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Un homme peut détruire à cause de sa langue. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Tiens-toi écarté du rebelle, ne t'en fais pas un ami. Lie-toi d'amitié avec un homme rigoureux et juste, dont tu auras observé les actions. »

Ani, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Si tu fais le bien à cinq cent hommes et qu'un seul d'entre eux le reconnait, ce n'est pas chose perdue. »

Ankhchechoqy, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Un homme d'humble condition qui se comporte avec arrogance est copieusement détesté. Un homme de grande condition qui se comporte avec modestie est hautement respecté. »

Ankhchechoqy, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« ...O Egypte, Egypte, il ne restera de tes religions que de vagues récits que la postérité ne croira plus des mots gravés sur la pierre et racontant ta pitié... »

Hermès Trimégiste, Discours d'Initiation, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Tes paroles se réalisent jour après jour; on agit d'après ton cœur tout comme pour Ptah, le créateur des arts. Tu seras toujours, et toujours on agira d'après tes conseils, tout ce que tu dis sera entendu, au roi, notre Seigneur. »

Hymne à Ramsès II, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« J'étais plein de joie d'être parvenu à atteindre le ciel, ma tête touchait le firmament, je frôlais les étoiles, j'avais l'air d'une étoile, je dansais comme les planètes, ma ville était fêtée et mes troupes jubilaient. »

Khnoumhotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« J'ai crée les quatre vents, s'écrie Râ, pour que tout homme puisse respirer comme son frère ; les grandes eaux pour que le pauvre puisse en user comme le fait son seigneur ; j'ai crée tout homme pareil à son frère ; j'ai défendu que les hommes comettent l'iniquité. Mais leurs coeurs ont défait ce que ma parole avait prescrit. »

Texte des sarcophages, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« C'est à partir de l'apprenti que se forme l'expert. »

Mérikarê, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« La langue est le glaive du roi ! Les mots valent plus que tous les combats. »

Mérikarê, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Si tu es puissant, Agis en sorte que l'on te respecte, En fonction de la connaissance et du calme du langage, Ne donne d'ordres que lorsque les circonstances l'exigent... »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Que ton coeur ne soit pas vaniteux à cause de ce que tu sais.. Prends conseil auprès de l'ignorant comme du savant car on n'atteint pas les limites de l'art et il n'existe pas d'artisan ayant atteint la perfection. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Si tu es grand après avoir été petit, Si tu es riche après avoir été pauvre... sache rester simple. Parvenu au premier rang, n'endure pas ton coeur à cause de ton élévation ; tu n'es que l'intendant des bien des dieux. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Si tu souhaites que dure une amitié, dans une maison où tu pénètres comme maître, comme frère ou comme ami, en quelque lieu que tu ailles, garde-toi d'approcher des femmes; les choses dont elles s'occupent tournent mal. Aucun être n'est à l'abri de leurs pièges; des milliers d'hommes sont ainsi détournés de ce qui leur est utile. On perd la raison pour un corps de froide faïence et il se transforme alors en brûlante cornaline. C'est un court instant, on atteint la mort de les avoir connues. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« On ne peut atteindre les limites de l'art. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Apprends auprès de celui qui est ignorant comme avec le Savant. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Qu'on ne mette pas la crainte chez l'homme, qu'on lui procure une vie au sein de la paix, et que l'on obtienne qu'il donne volontiers ce qu'on lui prenait en l'effrayant. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Une parole sage est plus cachée que l'émeraude. Pourtant on la trouve auprès d'humbles serviteurs qui broient le grain. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne perds pas l'occasion journalière pour l'accroissement de ce que possède ta maison. L'activité produit la richesse, mais elle ne dure pas quand l'activité se relâche. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Si tu es un homme sage, forme un fils qui soit agréable aux dieux. S'il ajuste son règne à ta manière, et s'occupe de tes affaires comme il convient, fais-lui tout le bien que tu pourras ; c'est ton fils, un être attaché à toi, qu'a engendré ta personne. Ne sépare ton coeur de lui. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« La science est une bénédiction pour qui la saisit et une malédiction pour quila fuite, mais on ne doit jamais être orgueilleux de son propre savoir puisqu'il n'y a pas de limite dans la science et quee personne ne peut arriver à la perfection. Ecouter est ka plus belle chose qui existe. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne seme pas la crainte parmi les hommes car Dieu te combattra dans la même mesure, en ce que, a celui qui prétend conquérir la vis par la violence, Dieu lui otera le pain de la bouche, lui otera ses richesses et le réduira à l'impuissance. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Toute conduite doit être conforme au fil à plomb. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Combien il est bon qu'un fils reçoive de son père ce grâce à quoi il a atteint un âge avancé. Ce qui est désiré par Dieu est l'obéissance. La désobéissance est abhorrée par Dieu. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Il excelle à entendre, il excelle à parler, l'homme qui obéit à ce qui est noble ; et l'obéissance d'un homme obéissant est une noble chose. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Si tu as précédemment été magnanime, en pardonnant à un homme pour le guider dans le droit chemin, évite-le, ne l'oblige pas à s'en souvenir. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Si tu es le fils d'un homme de la prêtrise et que tu es envoyé pour apaiser la multitude, parle sans favoriser l'un des partis. Qu'on ne puisse pas dire : Sa conduite est celle des nobles, il est partial dans ses paroles. Efforce-toi de juger justement. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Grande est la Vérité, elle trace un chemin droit. Elle n'a jamais été renversée depuis le règne d'Osiris. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Celui qui transgresse la Loi en portera le châtiment. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne sois pas vain de ce que tu as appris, mais converse avec l'ignorant comme avec le sage. Car aucune limite ne peut être fixée au savoir, pas plus qu'il n'est d'homme habile qui puisse tout connaître. Une parole équitable est chose plus rare que l'émeraude trouvée par la petite esclave parmi les cailloux. »

Ptah-hotep, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne dissocie pas ton coeur de ta langue et toutes tes entreprises réussiront... »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« A quoi sert d'être richement vêtu, si l'on se comporte comme un fraudeur devant Dieu ? La faïence déguisée en or devient du plomb quand vient le jour... »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Que ton intelligence comprenne mes paroles et que ton coeur les mette en pratique, car celui qui les néglige ne connaît plus la paix intérieure. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne permets point que le pauvre et le vieillard soient rudoyés par le geste et la parole. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne souhaite jamais être en la compagnie d'un homme pervers. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Sache qu'un homme de bien est toujours affectionné de Dieu quand il réfléchit avant de s'exprimer. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Que ceux qui désirent être propriétaires ne se rendent pas prospères en creusant des sillons dans les terres d'autrui. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Meilleure est la pauvreté dans la main de Dieu et meilleur est le pain quand le coeur est heureux, car chaque homme a son heure fixée par le destin. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Récite tes prières à Aton lorsqu'il apparaît à l'horizon pour qu'il t'accorde une grande prospérité, la santé et qu'il t'épargne du besoin et de la misère pour toute ta vie. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Tu dois t'efforcer d'être sincère avec ton prochain même si cela doit lui causer du chagrin. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne convoite pas les biens d'autrui et n'affame pas ton voisin car il est choquant de prendre à la gorge celui qui pratique le bien. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Si tu découvres qu'un homme mauvais a détourné une mesure de pain à un pauvre travailleur, empêche que cela se renouvelle dans l'avenir. Un tel acte sera salutaire à ton âme. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Celui qui est pur comme l'or en haute teneur aura des honneurs au-dessus de la masse et verra l'effondrement de ses ennemis. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Reste humble et discret, car meilleure est la discrétion pour l'homme qui cherche la perfection. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« N'oublie jamais que l'étranger est ton frère et ne passe pas avec ta jarre d'huile sans t'arrêter. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Si un jeune homme maudit un vieil homme, ne prends pas le disque Solaire à témoin, car Rê qui sait tout punira le coupable en plein coeur. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Que ton intelligence comprenne mes paroles et que ton coeur les mette en pratique, car celui qui les néglige ne connaît plus la paix intérieure. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne crie pas contre celui qui t'agresse, ne lui réponds pas toi-même. Celui qui fait le mal, le rivage le rejette, l'inondation l'emporte. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Un homme en fonction doit être grand dans sa fonction, comme un puits doit être riche en eau que l'on puise. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Garde-toi de voler un malheureux, d'être violent avec un infirme. N'étends pas la main pour agresser un vieillard, et ne sois pas impoli envers un ancien. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne dissocie pas ton coeur de ta langue. Ainsi, toutes tes entreprises réussiront. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Celui qui aime son prochain trouve toujours des parents autour de lui. Dieu permet d'acquérir la richesse pour faire du bien. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ouvre tes oreilles, Écoute ces paroles, Donne ton coeur pour les comprendre. Il est utile de les placer dans ton coeur, Malheur à celui qui les néglige ! Qu'elles reposent en ton for intérieur, Qu'elles soient verrouillées dans ton coeur. Si tu mènes ton existence avec ces paroles dans ton coeur, tu réussiras. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« De quel avantage sont les beaux vêtements, si l'on est transgresseur devant Dieu ? »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Que tu aies entendu du bien ou du mal, mets le bien sur ta langue, tandis que le mal demeure enfoui dans tes entrailles. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Dieu hait l'homme de faux langage, et Sa plus grande abomination est pour la duplicité... Dieu aime celui qui réconforte les humbles plus que celui qui honore les grands... »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Dieu hait l'homme de faux langage, et Sa plus grande abomination est pour la duplicité... Dieu aime celui qui réconforte les humbles plus que celui qui honore les grands... »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Il en est ainsi pour toujours: l'homme n'est rien. L'un est riche, l'autre est pauvre. Tel était riche l'an passé qui est vagabond aujourd'hui. Le cours d'eau d'antan passe aujourd'hui ailleurs. De grands lacs sont à sec et d'anciens rivages sont dans l'abime. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Heureux celui qui parvient à l'Occident, alors qu'il est en sécurité dans la main de Dieu. »

Aménémopé, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Je vous guiderai vers la voie de vie La bonne voie de celui qui obéit à Dieu Heureux celui que son coeur conduit vers elle Celui dont le coeur est ferme Sur la voie de Dieu. Affermie est son existence sur la terre. »

Petosiris, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Le créateur a donné la magie à l'homme afin, qu'il puisse repousser l'effet fulgurant de ce qui survient. »

Khety, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Vois-tu, il n'y a pas de métier qui soit exempt d'un chef, sauf celui de scribe, car c'est le scribe qui est son propre chef.
Si tu connais les livres, tout ira très bien pour toi; il ne doit pas y avoir d'autres métiers à tes yeux. »

Khety, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« L'homme continue à subsister après avoir atteint le havre de la mort et ses actions sontà côté de lui en un tas. »

Khety, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Un humble arrogant est détesté, un haut notable modeste entraîne un grand respect. »

Khety, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Celui qui aime son prochain trouve toujours de parents autour de lui. Les dieux permettent d'acquérir la richesse pour faire le bien. »

Amenope, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« On n'apprend pas à connaître le coeur d'un frère quand on n'a pas fait appel à lui dans la misère. »

Amenope, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Dieu permet d'acquérir la richesse pour faire du bien. »

Amenope, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Ne sois pas rude avec ta femme quand tu sais qu'elle tient de son mieux ta maison. Reconnais son mérite et met ta main dans la sienne. Au lieu de semer le malheur que ta conduite soit un exemple pour tes enfants et une source de paix et de bonheur. »

Anty, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« N'entre pas dans la maison d'un autre, mais sache que s'il t'y invite, c'est un honneur pour toi. »

Anty, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Lorsque tu entres dans le sanctuaire divin évite le bruit et respecte la maison de Dieu. Prie humblement avec un coeur sincère pour que toutes tes paroles soient dites en secret. Alors Dieu écoutera ton message et acceptera tes offrandes. »

Anty, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Le Dieu de ce monde vit dans la lumière, au-dessus du firmament, mais ses emblèmes sont sur la terre, ne discute pas ses mystères et tu verras le divin lever de soleil faire pousser toutes végétations et multiplier les aliments dont l'homme se nourrit. »

Anty, (Voir toutes les citations de cet auteur).

« Plus utile est la vertu de l'homme intègre que le boeuf de celui qui commet l'iniquité. »

Mérikara, (Voir toutes les citations de cet auteur).