Les articles

WikiHiero

Les hiéroglyphes / L'écriture, vendredi 07 octobre 2005 par Nico

WikiHiero : (...) ouvez essayer WikiKiero en utilisant la version installée sur Egyptos : WikiHiero v0.2.12 WikiHiero est un programme PHP (sous licence GNU Public License) permettant de générer en hiéroglyphes des noms ou des textes hiéroglyphiques en utilisant la syntaxe du Manuel de codage des hiéroglyphes. Code source par G. Blanchard et diffusé sous li (...) Lire la suite

L’écriture égyptienne et son évolution

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

L’écriture égyptienne et son évolution : (...) l’un des principaux responsables. Avec plus de 3000 ans d’histoire, ce peuple a su traverser les siècles par le biais de son art et de son talent incomparable. Les hiéroglyphes, longtemps considérés comme de simples dessins décoratifs, en sont une des manifestations. Selon toute vraisemblance, la civilisation égyptienne aurait développé son langage (...) Lire la suite

Lettre à Mr Dacier

Les hiéroglyphes / L'écriture, lundi 10 octobre 2005 par Nico

Lettre à Mr Dacier par Champollion : (...) rte d'un système de déchiffrement des hiéroglyphes. « Monsieur, Je dois aux bontés dont vous m'honorez l'indulgent intérêt que l'Académie royale des Inscriptions et Belles-Lettres a bien voulu accorder à mes travaux sur les écritures égyptiennes, en me permettant de lui soumettre mes deux mémoires sur l'écriture hiératique ou sacerdotale, et s (...) Lire la suite

Initiation aux hiéroglyphes

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 30 septembre 2006 par Benjamin

Initiation à la lecture des hiéroglyphes : (...) ernière est très complexe et présente de nombreux aspects. Elle possède une richesse inouïe témoignant de l’art incomparable et l’intelligence des Egyptiens. Peu de gens en détiennent tous les secrets de nos jours. En effet, beaucoup de passionnés se bloquent devant la quantité impressionnante de symboles à connaître et le nombre important de sens qu’il (...) Lire la suite

Ecrire son nom en hiéroglyphes

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 02 mai 2009 par Nico

Ecrire son nom en hiéroglyphes comme au temps de l'Egypte des pharaons : (...) représente un son ou une consonne): Hiéroglyphes Egyptos.net Version 2.1 Attention le programme ci-dessus transcrit lettre à lettre votre nom en hiéroglyphe. La traduction ou plus exactement la transcription est effectuée à partir des signes unilitères (qui désigne une consonne ou un son), il faut savoir que l'écrit (...) Lire la suite

Le Projet Rosette

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 30 septembre 2006 par Vincent Euverte, MaatdeBelgique

Le Projet Rosette : (...) ques ? Et qui n'a pas hésité devant les difficultés de l'apprentissage long et difficile de cette langue ? Afin de faciliter la réalisation de ce rêve, nous avons lancé le projet Rosette ! Avant tout, offrir une assistance informatique à la lecture et à la compréhension des textes de l'Egypte Ancienne. Au départ, nous nous consacrons à l'égyptie (...) Lire la suite

La journée

Rencontres égyptologiques, mercredi 05 septembre 2007 par Vincent Euverte

Papyrus médical égyptien du Nouvel Empire (20/07/07) - La journée : (...) contre, et bien nous en a pris. Pascale et Monique Venues de la belle province paloise, Pascale et Monique, en compagnie de Vincent, ont commencé très tôt leur virée parisienne en retraçant la deuxième partie de la « balade égyptienne dans Paris » que nous avions faite en novembre 2006. Partant de la place du Caire, à travers cette ancienne Co (...) Lire la suite

Les écritures indéchiffrées

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

Les écritures indéchiffrées : (...) tes de langues et de façons de les noter. Les deux problèmes majeurs résident dans le fait que ces anciens systèmes graphiques ont été oubliés depuis très longtemps ou que peu d’exemplaires ont été retrouvés. L’ensemble de ces obstacles aboutit à ce que quelques formes d’écriture demeurent encore indéchiffrées à l’heure actuelle ! La plus célèbre d’e (...) Lire la suite

L’alphabet grec, une étape clé

Histoire et Chronologie, mercredi 18 juillet 2007 par Benjamin

L’alphabet grec, une étape clé : (...) remier à intégrer des voyelles. C’est également à cette période que le concept de majuscule et de minuscule est apparu. L’apport non négligeable de cette culture mérite donc que l’on s’y attarde. Comme cela a déjà été évoqué, l’alphabet grec dérive de celui employé auparavant par les phéniciens. Ce dernier est composée de 22 lettres, toutes des conso (...) Lire la suite

Traduction de la pierre de Rosette

Les hiéroglyphes / L'écriture, samedi 22 octobre 2005 par Nico

Traduction de la pierre de Rosette : (...) x, lui qui a rendu stable l'Egypte, qui est pieux, envers les dieux, qui triomphe de ses ennemis, qui a rétabli la vie civilisée aux hommes, Seigneur des jubilés, semblable à Hephaistos le Grand, un roi comme Ra, grand roi des contrées supérieures et inférieures, progéniture des Dieux Philopatores, approuvé par Ptah, à qui Ra a donné la vic (...) Lire la suite

Le dictionnaire

Démotique :

Démotique

Du grec demotikos, forme scripturale populaire, dérivant du hiératique, apparue vers 600 avant J.C., le démotique exprime le langage parlé au Nouvel Empire. Sous les Ptolémée, elle est l'écriture des livres et fut utilisée sur les pierres des monuments, spécialement sur les stèles commémoratives et funéraires. La célèbre pierre de Rosette comportait un texte écrit à la fois en hiéroglyphes, en grec et en démotique.

Rosette (pierre de) :

Rosette (pierre de)

Pendant 1400 ans personne ne put lire l'écriture des anciens égyptiens. Certains grands esprits scientifiques tentèrent de déchiffrer ces mystérieux signes idéographiques, mais sans résoudre le problème. En 1799, un soldat de l'armée Napoléonienne découvrit à Rosette une pierre de basalte noir contenant un texte rédigé en trois écritures différentes. La partie supérieure comportait des signes hiéroglyphiques, la partie centrale était rédigée en démotique et le bas en grec. Le texte, un édit royal datant du 27 mars en 196 avant J.C. faisait mention des avantages dont bénéficiait Ptolémée V Epiphane sur l'Egypte au moment de son couronnement. La pierre fut confisquée à l'armée française par la marine britannique, mais des copies des trois textes furent mises à la disposition des grands linguistes européens. Jean-François Champollion fut le premier à trouver la clé. Pendant 14 ans, il étudia ces textes, les compara à d'autres et en 1822 annonça, dans une lettre à l'Académie Royale des Inscriptions, qu'il avait découvert le concept de l'écriture hiéroglyphique. La pierre de Rosette venait d'ouvrir les portes de l'égyptologie.

Les photos

Tombe transformée en chapelle : (...) Cette tombe de Khounes a été réutilisée comme église / chapelle par les Coptes.La langue copte est la seule descendance de l'égyptien classique. C'est donc une langue afro-asiatique. On compte plusieurs dialectes : - Sa'idique - Bohaïrique - Akhmim (...) Lire la suite / Voir l'image