Présentation

Publié le dimanche 29 octobre 2006 (mis à jour le mercredi 01 novembre 2006) par Nico, Vincent Euverte, Benjamin Wiacek Recommander l'article à un(e) ami(e) Version imprimable Version PDF (13) Lire / Ecrire un commentaire :

Que faîtes-vous le 18 novembre 2006 ? Que penseriez-vous d'une balade dans Paris, en suivant un trajet égyptologique ? Voici la petite intro historique que propose le Routard :

Exotisme, spiritualité, sagesse, vie éternelle... autant de notions rattachées à l'Egypte et pourtant présentes dans les rues de Paris ! Alors pour vous évader l'espace de quelques heures, nous vous proposons de dénicher ces héritages, leur signification et de découvrir les traces de l'engouement pour une civilisation millénaire dont l'influence ne date pas d'hier. Bien sûr, la campagne d'Egypte de Napoléon, en 1798, passionnera les foules qui s'intéresseront à tout ce qui touche à l'Egypte. Napoléon Bonaparte entreprend cette campagne hasardeuse pour arrêter les Anglais vers les Indes. Militairement déplorable, politiquement sans lendemain, cette campagne jouit cependant d'une aura considérable et influence profondément la politique et l'art français. Dès la publication des écrits des savants et chercheurs, Paris oublie les défaites et s'enthousiasme pour les récits des victoires, l'héroïsme des soldats, l'exotisme des lieux. Cet engouement influence architectes, peintres et sculpteurs : le robuste néo-classicisme s'imprègne de sphinx, lions, obélisques, pyramides...

Mais avant cela, Marie-Antoinette avait, elle aussi, contribué au développement de la mode égyptienne, tandis que la franc-maçonnerie revendiquait des sources égyptiennes et notamment sa "sagesse". Encore plus tôt, dès le XVIe siècle, les grandes entrées royales étaient déjà l'occasion de décors égyptiens...

Bref, une belle promenade sur la rive droite à faire entre passionnés... Le projet Rosette en partenariat avec Egyptos vous propose d'effectuer cette balade à travers le Paris égyptien.

Nous vous proposons de se retrouver le matin, commencer la balade, manger ensemble, et terminer dans l'après-midi, cela laisserait le temps de discuter (et de faire connaissance).

Comme il s'agit d'un parcours d'environ six heures, nous vous proposons de fixer deux ou trois points de rendez-vous intermédiaires pour ceux qui n'auraient que deux heures devant eux.... aussi un repas dans un restaurant égyptien du Ier arrondissement sera l'occasion de se reposer un peu à mi-parcours

Pour vous inscrire ou faire une proposition, merci d'écrire un commentaire. Nous sommes ouverts à toute proposition. Sachez que le contenu de cette présentation évoluera en fonction des inscriptions et des adaptations du programme. Enfin, le programme détaillé de la balade est accessible ici : Itinéraire.