Temple de Médinet Habou

Le Médinet Habou est, après Karnak, l'ensemble architectural le plus impréssionant de la région de l'ancienne Thèbes. Entouré d'une enceinte de briques crues (en grande partie conservée), le périmètre sacré englobait, outre le temple lui-même, des dépendances, le logis des prêtres et le palais royal ainsi qu'un temple plus ancien, construit sous Hatchepsout et Thoutmosis III. L'enceinte possédait aussi un lac sacré. Le temple principal était consacré à Amon qui, une fois l'an, quittait son sanctuaire de la rive opposée pour venir ici vénérer la mémoire des rois défunts.Presque entièrement conservé, il est l'exemple le plus parfait des temples funéraires de la dynastie ramesside.

Texte de Serge Leroy (www.serge-leroy.com)

Rubrique supérieure

Porte d'entrée du temple Porte de syrie Migdol Uraeus au dessus de la porte
Sekhmet la déesse Chapelles funéraires des divines adoratrices Premier pylône du temple Côté du premier pylône
Première cour du temple Colonnade dans la première cour Reliefs illuminés par le soleil Reliefs et plafond au ciel coloré
Reliefs dans la colonnade Pharaon représenté La lumière passe Hièroglyphes et pharaon
Scènes de guerres Images animées de l'intérieur Lumière et pénombre intérieur Superbe trichromie
Colonnes colorées Cartouche royal au dessus Epoque Ramesside Colonnes en grès et reliefs peints
Fûts de colonne sculptés Quelques représentations Temple de Millions d'années Mur d'enceinte de briques crues