Thoutmosis III

Un article du site www.egyptos.net
Thoutmosis 3

Nouvel Empire, XVIIIème dyanstie, elle règne de 1468-1436 av. J.-C.

Titulature :

Nom de couronnement : Men-kheper-Rê, "Celui qui établit la forme de Râ".

<
N5Y5L1
>

Nom de Fils de Rê : Djehouty-mes, Celui qui est né de Thot".

<
G26F31S29
>

Transcription : Djehutymes, Thoutmose, Thoutmoses ou Thoutmôsis.

Parents :

Thoutmosis II et Isis (une concubine)

Successeur :

Aménophis II (son fils).

Biographie :

Surnommé le « Napoléon Egyptien », Thoutmosis III prit le pouvoir après une corégence longue de 22 années avec sa tante Hatchepsout. Lorsque Thoutmosis III accéda au trône à la mort de son père, il marchait alors tout juste. Ainsi, durant 22 ans, c’est Hatchepsout qui géra et dirigea le royaume pendant que le jeune Thoutmosis apprenait son métier. Ce n’est qu’en 1468 av J.C. que Thoutmosis débuta son règne personnel. Dès le début de son règne, il dut faire face à une coalition asiatique qui voulait s’emparer des trésors de l’Egypte. Thoutmosis refusa de se laisser intimider : Il leva une armée et marcha vers Megiddo, villes forteresse où s’étaient rassemblés plus de 300 princes coalisés.

Thoutmosis 3

Après plusieurs batailles et quelques erreurs stratégiques, Thoutmosis III fut forcé d’organiser un siège autour de Megiddo. L’armée Egyptienne pratiqua alors un blocus totale de la ville pour empêcher tout ravitaillement ou aide extérieure aux assiégés. Après sept longs mois de siège, les princes de Megiddo se rendirent… la victoire du pharaon était totale.

Thoutmosis III entra plus tard en guerre contre le Mitanni, qui contrôlait à l'époque la plus grande partie du nord de la Mésopotamie. Les Mitanniens avaient fomenté la révolte dans un certain nombre de villes de Syrie et de Phénicie, alors sous domination égyptienne. Thoutmosis III envahit leur territoire et s'empara de plusieurs villes, étendant ainsi sa puissance au nord de la Palestine et de la Phénicie. Il marqua la frontière de l'Empire égyptien dans cette région comme le témoigne la découverte d'une stèle sur l'Euphrate. Il étendit également la domination égyptienne en Nubie.

Les peuples soumis se doivent de verser des tribus à l’Egypte, ainsi l’Egypte reçoit des fruits, du miel, du vin, de l’huile, des bovins, des ânes, des chevaux, de l’argent, de l’étain, du cuivre, des pierres précieuses, des armes, des chars, des objets précieux, des serviteurs et des femmes pour le harem de pharaon... Grâce à sa démonstration militaire, l’Egypte reçoit aussi des présents et cadeaux diplomatiques en preuve d’amitié. Par exemple, Chypre envoie du cuivre, l’Assyrie du lapis-lazuli, le Hatti des pierres précieuses, et le Pount de l’encens et de la myrrhe.

Au cours de son règne, Thoutmosis III entreprit dix-sept campagnes victorieuses, prodiguant aux temples égyptiens les butins et les tributs conquis. Il aurait capturé 350 cités et conquis la plupart des terres de l'est de l'Euphrate à la Nubie. Il fut le premier pharaon à franchir l'Euphrate, au cours de sa campagne contre Hanilgalbat.

Thoutmosis IlI fut également un grand bâtisseur. Il enrichit le grand temple de Karnak et y fit inscrire ses annales sur les murs. Il réalisa également d'importantes constructions à Héliopolis, Memphis, et Abydos.

Tombe :

La tombe de Thoutmôsis III dans la Vallée des Rois (KV34) est la première dans laquelle on trouva un exemplaire complet de l'Amdouat. Sa momie a été découverte à Deir el-Bahari.

Tombe KV 34 de Thoutmosis 3
Auteurs : Nico, bonnemine35
Mise en ligne le : mardi 27 décembre
Dernière mise à jour le : mercredi 28 décembre
URL : http://www.egyptos.net/egyptos/pharaon/thoutmosis-III.php