Le Projet Rosette

Publié le dimanche 09 octobre 2005 (mis à jour le samedi 30 septembre 2006) par Vincent Euverte, MaatdeBelgique Recommander l'article à un(e) ami(e) Version imprimable Version PDF (3) Lire / Ecrire un commentaire :

Présentation du projet Rosette

Quel amateur d'égyptologie n'a pas rêvé de comprendre les inscriptions et les textes hiéroglyphiques ? Et qui n'a pas hésité devant les difficultés de l'apprentissage long et difficile de cette langue ? Afin de faciliter la réalisation de ce rêve, nous avons lancé le projet Rosette !

Quel est notre objectif ?

Avant tout, offrir une assistance informatique à la lecture et à la compréhension des textes de l'Egypte Ancienne. Au départ, nous nous consacrons à l'égyptien classique mais une extension vers le hiératique et le démotique est envisagée.
En résumé, nous souhaitons élaborer un logiciel qui permette au départ soit d'un document d'origine (papyrus, stèle, ...) soit d'une reproduction (fac simile, photographie, livre scanné, ...) de le "capturer", en reconnaître les caractères, les grouper en mots puis en phrases et enfin, en proposer une ébauche de traduction. Il est bien évident qu'une reconnaissance à 100% d'un tel texte est utopique et n'épargne pas l'apprentissage de l'écriture égyptienne à l'utilisateur. Bien au contraire, son expertise sera indispensable à l'interprétation finale du texte (notamment en fonction du contexte) ... le logiciel proposant différentes possibilités et accélérant simplement le travail de dépouillement.

Parallèlement, nous incorporons au logiciel un dictionnaire construit sur les ouvrages les plus réputés, et une bibliothèque d'écrits qui comporte le texte hiéroglyphique, son codage (selon le code Gardiner et le Manuel du Codage), sa translitération, sa traduction et d'éventuels commentaires.

La version finale de notre application est multilingue. Elaborée initialement en français, la version anglaise est déjà disponible, et les traductions sont à l'étude pour l'allemand, l'italien et l'arabe.

Notre philosophie : le bénévolat, la gratuité et la « licence publique générale » (LPG)

Le logiciel est mis librement à la disposition de chaque utilisateur qui peut avoir accès au code source sur simple demande, pourra le modifier pour l’adapter à ses besoins ou pour y ajouter des renseignements.
Pour plus d’informations à ce propos, voir ici.

Comment travaillons-nous ?

L’équipe comporte de nombreuses compétences : des épigraphistes et des informaticiens tant chevronnés qu’amateurs, mais aussi une multitude de volontaires qui oeuvrent dans tous les domaines. Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice et toute aide bénévole est accueillie avec enthousiasme et reconnaissance. Il y a énormément de « pain sur la planche » … notamment la codification des textes et la constitution du dictionnaire incorporé au logiciel sont grandes dévoreuses de temps ! Pour plus d’explications sur le « travail » (peut-on parler de travail quand on se livre à sa passion ?) rendez-vous sur le site (http://projetrosette.info) et le forum (http://66456.aceboard.fr/).

Où en sommes-nous ? Plusieurs évènements ont marqué l'été 2006

Tout d'abord, pour le deuxième anniversaire du projet, nous avons le plaisir de publier la nouvelle version de Rosette : nouveau site, nouveau look, des fonctionalités nettement améliorées, et une infrastructure qui nous permettra d'évoluer encore bien davantage dans un avenir proche.
Bien sûr, toutes les options précédentes sont là, mais vous pouvez maintenant choisir votre fonte d'affichage (essayez la fonte Rosette, vous l'adopterez !), ainsi que la taille d'affichage des hiéroglyphes, le design du site, ...
Plus significatif est l'enrichissement du dictionnaire et du corpus de textes. Cela devient désormais notre priorité principale, en parallèle avec l'avancement du moteur d'analyse syntaxique. Un énorme travail est en cours pour vous apporter bien davantage que ce que Rosette propose aujourd'hui.

Et l'OCR demanderont certains ? La reconnaissance des hiéroglyphes à partir d'une photographie ou d'un document imprimé reste dans nos objectis. Pour l'instant, il nous manque encore un spécialiste dans le traitement informatique des images, mais nous finirons bien par trouver un volontaire enthousiaste, et alors, le rêve deviendra réalisable !

Un évènement important a marqué le projet cet été : Rosette a été invité à présenter ses travaux à la conférence internationale Egyptologie et Informatique à Oxford, les 8 et 9 août 2006. Cette reconnaissance de notre projet d'amateurs par la communauté égyptologique internationale nous donne du baume au coeur et du coeur à l'ouvrage. (plus d'informations)

Le projet est ouvert à toutes et tous, et la petite équipe déjà en place accueille avec reconnaissance toutes les propositions de collaboration. Il ne faut pas avoir de compétence particulière mais "simplement" un peu de temps libre.

Taggé avec : hiéroglyphe, nom, signe, unilétère, bilétère, hiéroglyphes, démotique, wikihiero, écrire, wikipedia, projetn rosette, libre, écriture