Rechercher une définition :

Hittites :

Peuple du plateau anatolien, situé en Turquie, dont le langage est le plus ancien du monde indo-européen. Les Hittites sont apparus en Turquie au début du second millénaire avant J.C. en prenant par la force l'Anatolie centrale dont le royaume de Hattousa et sa Capitale Boghazkoï. Ils sont le résultat d'un mélange de populations indo-européennes et asiatiques qui empruntèrent leur écriture aux Babyloniens dont ils conquirent le royaume 1515 avant J.C. Après un passage à vide causé par des troubles internes, l'Empire Hittite se réorganisa et une armée, sous les ordres du roi Moursil Ier s'empara d'Alep puis de Babylone où elle provoqua l'effondrement de la dynastie Amorite. Ils accrurent leur autorité sur la Turquie centrale la Syrie et les plaines du nord de la Mésopotamie. L'Empire va dès lors s'étendre du Pont-Euxin à l'Oronte et à l'Euphrate. Le Mitanni sera un enjeu très brûlant entre l'Empire Hittite et l'Egypte qui tient à conserver ses frontières à l'abri de l'appétit de ces gourmands envahisseurs et rêve en même temps d'expansion vers l'est. Séthy Ier conquit la Palestine et s'aventura jusqu'à la ville de Kadesh qu'il captura. La ville fut reprise par les Hittites et devint pour le successeur de Séthy, Ramsès II, une obsession. Mais après une âpre bataille aux abords de la ville, Ramsès dut renoncer à sa capture et arriva à conclure un traité de paix avec Hattousil III. L'empire Hittite disparaîtra toutefois sous les assauts des peuples de la mer vers 1200 avant J.C.