Rechercher une définition :

13 définition(s) dans le dico commencant par la lettre O

Oasis :

Endroit fertile où l'on trouve un point d'eau dans le désert. Souvent de petite taille, il en existe toutefois d'assez vaste comme celle connue en Egypte sous le nom de Fayoum qui est située au sud-ouest du Caire.

Obélisque :

Bloc de pierre à quatre faces qui s'élève parfois à plus de trente mètres de haut et se termine par un pyramidion. Symbole du dieu-soleil, Rê, l'obélisque était érigé auprés des temples ou devant les pylônes, où ils vont par paires. Souvent, c'est lors des jubilés que pharaon décidait de l'érection de ces pics, en hommage à Rê, et étaient recouverts d'inscriptions hiéroglyphiques et des cartouches du Roi.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Oldoway :

Site paléontologique et préhistorique de Tanzanie, près du lac Eyasi. Mary et Louis Leakey y ont découvert, en 1959, des restes d'hominidés fossiles, le zinjanthrope (Australopithecus boisei) et l'Homo habilis, datés de 1 750 000 et 1 850 000 ans.

Oliban :

L'encens est une résine aromatique extraite du boswellia de la famille des anacardiacées. Cette résine, originaire d'Abyssinie, les Egyptiens s'en servaient en médecine et dans les rituels religieux et funéraires. La combustion en dégage une odeur forte et agréable. Aussi appelé Antyou, il désignait l'oliban employé dans les temples.

Olivier :

Ce sont les Hyksos qui, un peu avant le Nouvel Empire, firent connaître l'Olivier aux égyptiens. L'huile d'olive remplaça rapidement celles utilisées jusqu'alors et notamment l'huile tirée du Moringa.

Or :

Il représentait la chair des dieux et pour cela ne fut pas, jusqu'au Nouvel Empire, considéré comme une valeur économique.

Oracles :

Consulter la clairvoyance divine était, pour l'égyptien, une chose tout à fait normale et ces consultations se faisaient pour des raisons variées. Le roi lui-même avait recours à ces interrogations lorsqu'il était devant un dilemne dont la solution n'était pas évidente ou lorsque le pays était en danger. Les oracles pouvaient se manifester aussi bien sous la forme d'un songe que par l'apparition d'un évènement climatique, mais aussi par la sagacité des prêtres qui imposaient une réponse leur étant favorable dans un but bien déterminé et profitant de la crédulité ambiante.

Ostracon :

Ostracon

Fragments de poterie ou de roche sur lesquels les égyptiens faisaient leurs écritures. Les artistes peintres s'en servaient également pour exprimer leur art. Le pluriel d'ostracon s'écrit ostraca.

Ouâb :

Qui signifie pur. Prêtre du clergé inférieur chargé de l'entretien du temple.

Ouchebti :

Voir : Oushabti-Shaouabti


Page(s): 1 2