Rechercher une définition :

32 définition(s) dans le dico commencant par la lettre A

Aabet :

C'est là où le soleil apparaît, c'est l'orient.

Abaque :

Abaque

Tablette qui s’interpose entre le chapiteau d’une colonne et l’architrave. Toujours placé au sommet de la colonne, il soutient les éléments du plafond.

Abaton :

Lieu interdit, au sens grec du terme, il est situé sur l'île de Bigeh, que les égyptiens appelaient aussi Senmout, près de la première cataracte. Cette île était interdite au commun des mortel et ne pouvait être approchée que par des prêtres purifiés qui venaient faire des offrandes aux Dieux. Le sanctuaire contenait 365 autels, un pour chaque jour de l'année.

Abeille :

Abeille

Sur la photo on peut lire Nesou-byti, mot pour roi de Haute- Égypte représenté par un roseau, et de Basse-Égypte représenté par une abeille. Les abeilles représentent le Pharaon sur les monuments ainsi que le signe de l'initiation et de l'inspiration sacrée. Elles symbolisent le peuple obéissant et sont considérées comme les larmes de Ré tombées sur terre.

Achérou :

Lac semi-circulaire du temple de Mout à Louxor.

Adoratrices d'Amon :

Apparu après l'avènement des rois-prêtres, le titre d'adoratrice du Dieu devint une institution. Mais ce n'est que sous la XXIIIeme dynastie qu'apparaît le titre d'Adoratrice d'Amon, souvent filles de Rois elles possédaient des privilèges fonciers ainsi qu'une grande autorité morale. Elles restaient vierges et adoptaient celles qui étaient destinées à prendre la relève.

Ahotep :

Fille du pharaons Séqénenrê Tao Ier (XVIIe dynastie) et de son épouse la Tetisheri, Ahotep se maria avec son frère Séqénenrê Tao II, dont elle eut deux fils, Kahmosis et Ahmosis, qui succédèrent à leur père lorsque celui-ci fut tué dans un combat contre les envahisseurs Hyksôs. Ahotep serait morte après avoir vécu 90 ans. Elle fut ensevelie à Thèbes auprès de son fils Khamosis. Son nom de l’Egyptien Iâh-hotep peut signifier : « Guerre et Paix » ou « La lune est en plénitude » ou encore « La lune est apaisée ».

Akh :

Représenté par l'Ibis à aigrette, l'Akh est une force spirituelle d'origine surnaturelle. Alors que le corp appartient à la terre, l'Akh trouve sa raison d'être dans le firmament. C'est un élément de la personnalité humaine destiné à la glorification du défunt après la mort.

Akhet :

Première saison de l'année égyptienne. Elle recouvrait la période de l'inondation, à peu près de mi-juillet à mi-novembre et se divisait ainsi: Thot (19 juil.-17 aout), Paophi (18 aout-16 sept.), Athyr (17 sept.-16 oct.), Choiak (17 oct-15 nov.).

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Akhit :

Pays situé au-delà des terres connues par les anciens égyptiens.


Page(s): 1 2 3 4