Napoléon et l’Egypte

Publié le vendredi 24 octobre 2008 par Nico Recommander l'article à un(e) ami(e) Version imprimable Version PDF (0) Lire / Ecrire un commentaire :

L’Institut du Monde arabe propose du 14 octobre 2008 jusqu’au 29 mars 2009, l’exposition "Napoléon et l’Egypte"

Avec Bonaparte et l'Egypte , l'Institut du monde arabe fait choix de présenter à son public une exposition qui associe deux mythes parmi ceux qui sont les plus profondément gravés dans notre inconscient collectif : celui de Napoléon et celui de l'Egypte pharaonique.

La campagne d'Egypte de 1798, menée par le général Bonaparte entouré de quelque cent soixante savants et de certains des plus brillants officiers de son temps, constitue un épisode célèbre de l'Histoire, même s'il a représenté un échec du point de vue militaire. Centrée sur l'« Expédition », l'exposition a pour sujet tout un siècle de relations entre l'Egypte et la France, symboliquement encadré par deux dates : les naissances de Napoléon Bonaparte et de Muhammad Ali – le premier souverain « moderniste » de l'Egypte –, en 1769, et l'inauguration du canal de Suez, en 1869. Naissance de l'égyptologie, style « retour d'Egypte », publication de la Description de l'Egypte , essor de l'orientalisme : l'influence de l'Egypte en France a été prépondérante pendant toute cette période, de même que le rôle de la France a été déterminant dans l'accession de l'Egypte à la modernité. Pour les besoins de l'exposition, l'Institut du monde arabe a mis en place un comité scientifique paritaire franco-égyptien réunissant les meilleurs spécialistes des deux pays. C'est au travers de ce double regard, donc, que le public pourra découvrir quelque 400 œuvres et objets d'art prêtés par les plus grands musées égyptiens, américains et européens, qui viennent témoigner de cette fascination réciproque.

Cette exposition se propose de jeter un regard neuf sur les rapports entre la France et l’Égypte au XIXe siècle, notamment à la suite de l’expédition de Bonaparte en Égypte entre 1798 et 1801. Ce point de départ historique sera l’occasion d’avoir un regard croisé sur les échanges artistiques. Les limites chronologiques ont été fixées à la période 1770-1870, avec un glissement jusqu’à la fin du XIXe siècle pour quelques représentations de la campagne d’Égypte par des artistes français. La confrontation des troupes de Bonaparte avec la civilisation égyptienne, tant antique que moderne, a constitué un véritable choc culturel. Le parcours chronologique confrontera alors tour à tour les visions françaises et égyptiennes sur un moment fort de l’histoire de ces deux pays en pleine mutation culturelle, politique et économique. Dans la mesure où il existe peu de représentations iconographiques égyptiennes permettant de constituer des pendants aux illustrations françaises, la Description de l’Égypte servira de fil conducteur tout au long de l’exposition, et des textes égyptiens constitueront le pendant, l’autre regard indispensable.

Informations pratiques :

Durée de l’exposition : du 14 octobre 2008 au 29 mars 2009

Localisation : Institut du Monde Arabe,
1, rue des Fossés-Saint-Bernard
Paris 05

Horaires : Ouvert du mardi au vendredi de 10 h à 18 h (21 h 30 le jeudi, 19 h le week-end et les jours fériés).

Prix : 10,50 € (plein), 8,50 € (réduit), 6,50 € (- 26 ans)

Site internet du musée : http://www.imarabe.org/temp/expo.html

Taggé avec : egypte, exposition, napoléon, ima, champollion, bijoux