Découverte d'une tombe à Saqqarah

Publié le mercredi 11 février 2009 par Nico Recommander l'article à un(e) ami(e) Version imprimable Version PDF (0) Lire / Ecrire un commentaire :

Zahi Hawass dans la tombe contenant les momies

Zahi Hawass dans la tombe contenant les momies

Le site de Saqqarah est une vaste nécropole de la région de l'ancienne Memphis, où se trouvent d'innombrables tombes et les premières pyramides pharaoniques. Lundi 9 février 2009, Zahi Hawass, le patron des antiquités égyptiennes, a annoncé la découverte de 30 momies dans une tombe pharaonique ancienne de 4.300 ans, à Gisr al-Moudir, aux abords du Caire à l’ouest de Saqqarah.

« La salle de sépulture date de l'époque de la VIème dynastie de l'Ancien Empire, elle remonte donc à environ 4.300 ans », a-t-il dit, indiquant qu'elle était enfouie à 11 mètres de profondeur.

La salle de sépulture comprenait au total six sarcophages, dont deux, un en bois et l'autre de grande taille et en pierre, n'ont pas encore été ouverts. D’autres momies ont été placées dans cinq niches creusées dans cette salle de sépulture, faites de briques non cuites, et portant le nom d'un prêtre.

Niches contenant des momies

La plupart des momies reposaient dans cinq niches creusées dans cette salle de sépulture, faites de briques non cuites, et portant le nom d'un prêtre.

La plupart des momies sont mal conservés et les archéologues n'ont pas encore déterminé leur identité ou la raison pour laquelle un si grand nombre de momies soit dans une seule pièce. L'un des sarcophages en bois porte le nom de « Badi N Huri », mais pas de titre.

« Celui-ci pourrait avoir été une figure importante, mais je ne peux pas le confirmer, car il n'y a pas de titre », a déclaré Abdel Hakim Karar, l’assistant de Zahi Hawass.

 squelette et un sarcophage

Un des sarcophage inviolé

Il a ajouté que le reste des sarcophages - dont quatre qui sont hermétiques - doivent encore être ouverts pour le moment. Hawass a décrit la découverte comme une « réserve de momies », datant de 640 avant JC (26e dynastie), l'Egypte a été le dernier royaume indépendant avant d'être renversé par une succession de conquérants étrangers, invasions commencées par les Perses. Karar a ajouté qu'il était tout à fait inhabituel pour des momies de cette fin de période d’être stockés dans des niches rocheuses.

« Les niches sont connues au tout début des dynasties, cependant en trouver un pour la 26e dynastie, est quelque chose de rare », a dit Karar.

Le site de Saqqarah est fouillé depuis plus de 150 ans donnant lieux à la découverte d'une vaste nécropole de pyramides et de tombeaux datant surtout de l'Ancien Empire. Dans le passé, les fouilles ont porté sur un seul côté de la proximité des deux pyramides : la célèbre pyramide du roi Djoser et celle de Ounas (le dernier roi de la 5 e dynastie).

La zone où la tombe a été trouvée, au sud-ouest, a été largement épargnée par les archéologues. Malgré les années de fouilles, de nouvelles découvertes sont faites constamment.

En novembre dernier, Hawass a annoncé la découverte d'une nouvelle pyramide à Saqqarah, la 118ème en Égypte, et la 12ème à Saqqarah.

Et en décembre, deux tombes ont été retrouvées près de cette tombe. Les deux tombes ont été construites pour des hauts fonctionnaires : un responsable des carrières utilisées pour construire les pyramides et une femme chargée du recrutement des baladins du pharaon.

Selon Hawass, seulement 30 pour cent des monuments de l'Egypte ont été découverts, le reste attend patiemment sous le sable.

En savoir plus :

EGYPTE: DJESER DJESEROU (fr)
Le Monde (fr)
FoxNews (eng)
Egyptology News (eng)
BBC: Vidéo de la découverte (eng)

Taggé avec : Lundi 9 février 2009, Zahi Hawass, le patron des antiquités égyptiennes, a annoncé la découverte de 30 momies dans une tombe pharaonique ancienne de 4.300 ans, à Gisr al-Moudir.